Rohani aux Saoudiens : «Méfiez-vous, l’Iran n’est pas une République bananière» 

Rohani
Le président iranien Hassan Rohani. D. R.

L’Iran est bien décidé à ne pas laisser passer les provocations de l’Arabie Saoudite sans réponse. La tension entre Téhéran et Riyad est montée d’un cran après l’interception, samedi soir au-dessus de la capitale saoudienne, d’un missile balistique tiré par les houthis. Les Saoudiens ont accusé l’Iran d’être auteurs de ce tir, ce que Téhéran a formellement démenti mardi. Mais cela n’a pas empêché le président Rohani de revenir sur le sujet aujourd’hui.

Le chef de l’Etat iranien a ainsi conseillé à Riyad de se méfier de «la puissance» de son pays. «Vous connaissez la puissance et la place de la République islamique. Des plus grands que vous n’ont rien pu faire contre le peuple iranien», a lancé M. Rohani à l’adresse des dirigeants saoudiens, lors d’un discours en Conseil des ministres.

Faisant allusion notamment à la guerre dévastatrice déclenchée en 1980 par l’Irak contre la jeune République islamique d’Iran, avec le soutien des Occidentaux, et s’étant achevée huit ans plus tard par un retour au statu quo ante, le président iranien a ajouté que «les Etats-Unis et leurs alliés ont mobilisé tous leurs moyens contre nous et n’ont rien pu faire».

L’Iran est le principal rival régional de l’Arabie Saoudite. Les deux pays soutiennent des camps opposés dans les principaux conflits au Moyen-Orient. «Nous voulons le bien et le développement du Yémen, de l’Irak, de la Syrie et même de l’Arabie Saoudite. Il n’y a pas d’autres voies que l’amitié, la fraternité et l’entraide», a déclaré M. Rohani. «Si vous pensez que l’Iran n’est pas votre ami et que les Etats-Unis et le régime sioniste sont vos amis, vous faites une erreur stratégique et de calcul», a encore déclaré le président iranien.

R. I.

Comment (11)

    Anonyme
    9 novembre 2017 - 8 h 52 min

    Un pays qui n’exporte que des dattes du gaz et du pétrole au de 55 ans d’indépendance.
    Oui en appelant un chat un chat c’est une république bananiere.
    Arrêtons de nous mentir.
    Même si c’est la faute du peuple.
    Un gouvernement doit savoir aviser en conséquence des points négative qu’ils rencontre dans son pays .
    Si résoudre c’est être incapable d’assumer la tâche pour laquelle il a été élu.
    Ce n’est pas à la mafia algérienne de dictée sa ligne de conduite au gouvernement pour l’avenir et la direction que l’Algérie doit prendre.
    Que cela en déplaise.




    4



    2
      Jean_Boucane
      9 novembre 2017 - 11 h 43 min

      Ne t’inquietes pas bientot on exportera du ciment, des appareils electromenager, du textile, etc… Les projets sont en phase terminale… RDV dans moins de 3 ans!




      2



      2
        bougie
        9 novembre 2017 - 13 h 16 min

        Demain on rase gratis !
        On a connu comme promesses la riviéra algérienne, « la Silicon Valley algérienne », les milliers d’hôtels et les millions de touristes, les voitures « 100% made in bladi  » exportées en Afrique, le Hub d’Alger avec les dizaines de gros porteurs d’Air Algérie, la production de lait, de blé,de viande… multipliées à l’infini etc …




        1



        0
    Anonyme
    9 novembre 2017 - 8 h 34 min

    Un langage que j’aime .
    C’est comme ça qu’il faut parler à nos ennemis.




    6



    0
    Anonyme
    8 novembre 2017 - 21 h 55 min

    l Algérie est elle une république bananiere?? LES MAUVAISES LANGUES disent OUI CEUX QUI DISENT LA VÉRITÉ AUSSI




    4



    1
    water water
    8 novembre 2017 - 21 h 40 min

    Au moyen orient , le temple du feu contre les hypocrites.
    Quelque soit le vainqueur , il reste un charlatan.




    1



    2
    HANNIBAL
    8 novembre 2017 - 21 h 16 min

    Larabie wahabite est une monarchie médiévale qui a fait un bond de 5 siècles donc et par rapport a l’Iran Perse qui a
    une histoire millénaire c’est comparer la lumière du jour ou l’obscurantisme de la nuit la sahyoudie ferait mieux de réfléchir a 2 fois elle s’est déja tiré une balle dans le pied pour un unijambiste qui veut faire la course elle va droit
    a la tombe et prépare son deuil a l’avance la sahyoudie est forte devant les faibles comme le Yemen et encore
    avec une coalition qui comprend le roitelet shlomo VI qui en ce moment est partit mendier auprès des monarques
    a abu dhabi les zarabes sont des nuls et sont mener par le bout du nez par les $ionistes .




    13



    2
    sam7
    8 novembre 2017 - 20 h 02 min

    Salem alikoum passience un jour incha Allah on Aura in vrai president comment Luis.




    4



    4
    chanakhadra
    8 novembre 2017 - 16 h 15 min

    nous avons plus que Rohani par contre nous n’avons pas le peuple qui va avec mais ça c’est le produit de notre histoire . Si vous saviez ce que fait notre président pour notre pays et pour tout le continent !




    13



    12
    BabEIOuedAchouhadas
    8 novembre 2017 - 14 h 35 min

    L’ Algérie a besoin d’un Président comme ce Rohani et vous verrez que le fils du Glaoui et le gigolo de Macron tourneront sept fois leurs langues dans leurs bouches avant de prononcer le mot ALGÉRIE.




    31



    5
    Anonyme
    8 novembre 2017 - 12 h 57 min

    JE REVE QU’UN JOUR L’IRAN ENVERRA UN MISSILE SUR LE PALAIS ROYAL DE CES FÜTS DE PETROLE QUE SONT CES ROITELETS




    21



    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.