Elections locales : Bedoui garantit la «transparence et la neutralité totale de l’administration»

élections Bedoui
Noureddine Bedoui, ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire. New Press

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a réitéré, vendredi, à Souk Ahras la garantie de «transparence et de neutralité totale de l’administration» lors du rendez-vous électoral du 23 novembre prochain.

«Le citoyen est le seul qui décidera à qui il veut faire confiance et le seul qui scellera le sort des formations politiques en lice pour les locales du 23 novembre prochain», a affirmé le ministre en marge de l’inauguration du nouveau siège de l’Assemblée populaire communale (APC) de Souk Ahras, assurant de «l’achèvement de tous les préparatifs matériels et humains et la mobilisation de toutes les conditions nécessaires pour la réussite de ce rendez-vous».

La transparence des services et l’intégrité des agents chargés du dossier électoral constitue «un engagement» pour le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire qui, a-t-il soutenu, «veille au respect des lois de l’Etat et les législations en vigueur» et ce en collaboration avec la Haute Instance indépendante de surveillance des élections (HIISE).

Le ministre a appelé, à cette occasion, tous les partenaires politiques à «respecter les principes de la concurrence loyale et à favoriser l’intérêt public et national». Rappelant les nouveautés de la loi électorale stipulant que «le candidat tête de liste ayant obtenu la majorité des voix est désigné président de l’APC», Bedoui a estimé que cela constitue «un stimulateur» devant inciter les citoyens à participer aux élections «pour élire les candidats qu’ils veulent pour leur commune».

Bedoui a à cette occasion salué les efforts des corps de sécurité à leur tête l’Armée nationale populaire (ANP), la Sûreté nationale et la Gendarmerie nationale qui veillent sur la stabilité du pays pour une pratique démocratique saine et transparente, appelant à «une prise de  conscience des acquis de l’Algérie notamment en matière de sécurité, paix, stabilité et avancées dans divers domaines au sein d’un Etat d’institutions».

L’échéance électorale locale prévue pour jeudi prochain constituera «une véritable fête démocratique consacrant la volonté des citoyens s’agissant de la gestion de leurs affaires locales», a-t-il ajouté.

La commune de Souk Ahras a connu un «bond qualitatif» en matière de modernisation de l’administration et son rapprochement du citoyen d’autant que tous ses services ont été raccordés au réseau d’intranet et la mise à niveau de toutes ses structures, selon les explications fournies sur place au ministre.

Le nouveau siège de l’APC de Souk Ahras, considéré comme «un chef-d’œuvre architectural», offre toutes le conditions de travail nécessaires et a été réalisé sur fonds de la commune pour un investissement de 400 millions de dinars.

Lors de sa visite, Bedoui a également inauguré le centre médico-social des employés des collectivités locales implanté à la ville de Souk Ahras et a posé la première pierre pour la réalisation d’une unité républicaine de la Sûreté nationale.

R. N.

Comment (8)

    Anonyme
    19 novembre 2017 - 16 h 55 min

    les élections seront transparentes comme le blanc d’un œuf bouillie .




    0



    0
    Abou Stroff
    18 novembre 2017 - 14 h 46 min

    Bedoui garantit la «transparence et la neutralité totale de l’administration»,
    moua, je garantis un taux de participation qui tournera autour de 15% et que la « neutre » administration gonflera pour qu’il atteigne 25%.
    moralité de l’histoire: on nous ment depuis 1962, pourquoi s’arrêteraient ils de mentir en 2017?




    5



    0
    FELLAG
    18 novembre 2017 - 10 h 26 min

    Comment voulez vous faire confiance a des personnes qui ne craignent meme pas dieu??? (…)




    6



    1
    Anonyme
    18 novembre 2017 - 0 h 30 min

    Elections locales : Bedoui garantit la «transparence et la neutralité totale de l’administration»

    il reconnait à travers cette phrase que leurs élections n’ont jamais été transparentes et ne le seront jamais




    4



    1
    GUERRIER
    17 novembre 2017 - 21 h 36 min

    Certe les elections seront libre mais avec des urnes cameleons qui transforme les voix par apport aux souhaits des maitres ou pouvoir,pauvre Algerie




    8



    1
    Zaatar
    17 novembre 2017 - 21 h 10 min

    Bedoui garantit la transparence et la neutralité totale de l’administration….hahahahahahahahahahaha….




    7



    1
    Rascasse
    17 novembre 2017 - 19 h 51 min

    On le force à mentir




    7



    1
    Anonyme
    17 novembre 2017 - 19 h 18 min

    virez les énarques (walis,chefs de daira ,sg ) et mettez a leur place les élues de l APW ;la on pourra vous croire ! les résultats sont ficelles ,les quotas distribues ; et bien sur les partis khobsistes vont revenir pleurnicher apres le scrutin sur la fraude ! le changement le changement radical c est plus urgent pour sauver le pays ,sinon la saignée de nos compétences continuera vers l étranger !




    4



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.