Le Liban et l’Irak tournent le dos à la Ligue arabe : que fera l’Algérie ?

Ligue réunion
Le président libanais Michel Aoun et son ex-Premier ministre démis par Riyad Saad Hariri. D. R.

Par R. Mahmoudi – A quelques heures du début des travaux de la réunion extraordinaire des ministres des Affaires étrangères des Etats de la Ligue arabe, demandée par l’Arabie Saoudite pour discuter de ce qu’elle qualifie d’«ingérence iranienne dans le monde arabe», l’Algérie n’a pas encore rendu publique sa décision d’y participer ou pas, et à quel niveau de participation, préférant ainsi cultiver le mystère jusqu’à la dernière minute. En tous les cas, jusqu’à samedi soir, aucune annonce sur le site officiel du ministère qui donne d’habitude le détail de tout le calendrier du ministre.

Si l’hypothèse d’une participation paraît indiscutable, l’Algérie étant traditionnellement opposée à la politique de la chaise vide, tout porte à croire que le niveau de représentation sera réduit, pour au moins deux raisons. Raison politique, du fait que l’Algérie, vu sa position traditionnelle par rapport aux conflits régionaux ou internationaux, n’aimerait pas avoir à affronter l’Arabie Saoudite et ses alliés qui chercheront à imposer leur point de vue, bâti sur des idées préconçues, sur le rôle de l’Iran dans la région.

C’est d’ailleurs le cas d’un certain nombre de pays, comme le Liban, dont le chef de la diplomatie serait, d’après une source libanaise citée samedi par Reuters, absent à la réunion. La même source a expliqué que le ministre libanais, Gebran Bassil, veut éviter une confrontation avec son homologue saoudien qui risque de tourner à l’«altercation». Réputé proche du président Michel Aoun et du courant du 8-Mars, Gebran Bassil avait, durant une semaine, mené campagne contre Riyad au sujet de la détention de Saad Hariri en Arabie Saoudite. Dans une déclaration ultérieure, une autre source a laissé dire que Bassil va faire connaître sa décision définitive dimanche dans la matinée.

De son côté, le gouvernement irakien a, d’ores et déjà, annoncé qu’il sera représenté à la réunion d’aujourd’hui au Caire par un haut cadre du ministère des Affaires étrangères, arguant d’un calendrier chargé du chef de la diplomatie, Ibrahil Al-Jaafari. Or, il est clair que Bagdad, allié naturel de Téhéran, allait s’opposer à toute idée d’escalade contre l’Iran.

Deuxième raison qui peut être invoquée, pour le cas de l’Algérie, c’est le calendrier encombré d’Abdelkader Messahel. En effet, ce dernier vient de participer à la Conférence ministérielle sur le commerce, la  sécurité et la gouvernance en Afrique qui s’est tenue vendredi à Washington, à l’invitation du secrétaire d’Etat américain, Rex  Tillerson.

Auparavant, Messahel avait pris part, le 15 novembre au Caire, à la réunion  ministérielle tripartite Algérie-Egypte-Tunisie sur la crise libyenne.

R. M. 

Comment (42)

    La nouvelle du siècle!
    20 novembre 2017 - 14 h 29 min

    L’annonce faite par le ministre israélien est un scoop ! Qui l’eut crû? La révélation ainsi faite est un secret que peut-être même les Martiens le savaient déjà. Cette diversion et cette tentative de semer la zizanie sont aussi étonnantes et fracassantes que celle d’apprendre que le pain se vend dans les boulangeries.

    2
    2
    La blague !
    20 novembre 2017 - 12 h 27 min

    L’Irak est devenu un pays gérer par l’Amérique et.l’occident, ce.n’est plus les.dirigeants de Sadam alors attention à ce pays qui joue les indépendants. En revanche le Liban pourquoi pas. L’Algérie devrait pas participé mais doit être celui qui organise ce genre de réunions c’est plus crédible que les Saoudiens !!

    karimdz
    19 novembre 2017 - 21 h 22 min

    L Algérie doit faire pareille, que le liban, l irak et également la syrie faut il rappeler. Tant que l arabie yahoudite instrumentalise cette ligue qui ne sert que les intérêts israéliens, en aucun cas, notre pays doit cautionner ses décisions prises qui occultent les vrais problèmes, notamment celui de la palestine occupé.

    Une ligue qui divise au lieu de favoriser la synergie des ressources, des logistiques, la solidarité…

    12
    Chaoui Ou Zien
    19 novembre 2017 - 21 h 04 min

    Quand notre pays etait dans la m….hachakoum jusqu’au cou dans les annees 90, cette ligue arabe ne s’etait pas empressee de se reunir a chaque appel de l’Algerie. Apres tout pourquoi se reunir, puisque c’etaient certains de ses membres « influents » qui ont cree et alimente notre decenie noire. Mais quand l’arabie sonne le rassemblement tout le monde accourt. L’Algerie ne devrait pas se presser aussi. Leurs problemes ne nous concernent pas et j’espere que je serai toujours de ce monde quand une nouvelle generation d’Algeriens comprendra finalement que rien ne pourrait venir de cette bassecourt, au sens propre comme au figure.

    14
    Anonyme
    19 novembre 2017 - 20 h 20 min
    Aicha Benguendouze
    19 novembre 2017 - 20 h 00 min

    Réunion de la Ligue arabe sur l’Iran : quelle position adoptera l’Algérie ? Le Liban et l’Irak tournent le dos à la Ligue arabe : que fera l’Algérie ?…One peut pas supprimer tres vite cette organization cree en 1945 et qui a pas mal aide la lute d independence de l Algerie sur le podium politique International…Depuis 1945 elle a ete reellement improductive a tous les niveaux jusqu a present en etant dans l impossibilite de regler le probleme de l Arabie Saoudite, le Qatar et le Yemen…..On pourrait peut etre juste commencer par changer le nom le de Ligue Arabe….Par  » Ligue Arabophone… ». Peut etre que nous arions de meilleurs resultats….

    1
    2
    chanakhadra
    19 novembre 2017 - 18 h 09 min

    selon des sources saoudienne un bateau hyper sécurisé a été chargé de 1 milliards de dollars d’arabie lors de la visite de kuchner le gendre de Trump et dirigé vers izael ou se trouve un immense bunker réalisé par les Rothchild . La chute la famille royale est programmée a dans quelques semaines ou ils ne trouveront refuge qu’en Syrie .

    Anonyme
    19 novembre 2017 - 15 h 45 min

    .Ils s insulterons,ils se detruiront, les valises de dollars circuleront et pourtant le plan de reglement au proche orient etait depuis des dizaines d annees cloture,et conserve secretement dans les coffres des decideurs en Israel et aux USA,qui l imposeront certainement un jour aux peuplades arabes divisees et amoureuses de l autodestruction malgre les richesses inimaginables dont ils disposent.
    Georges Weidenfeld mort en 2006, etait bien l un de ces rares mis au secret de ce plan,mais au cours d une interview a un journaliste Allemand,il a insinue brevement sur les politiques mise en action depuis des dizaines d annee pour forcer la realisation finale de ce plan de reglement entre Israel et les Palestiniens.Ce plan prevoit des echanges de territoires et imposer Jerusalem comme capitale eternelle d Israel.Ce plan avec la conjoncture actuelle et les guerres de destructions de certains pays arabes,la multiplication des colonies et la position de la Saoudie et des USA est pratiquement en phase finale’..

    11
    Rayes Al Bahriya
    19 novembre 2017 - 15 h 16 min

    Quitter la ligue des hyènes arabes svp…

    Ils ont détruits leurs pays un à un….

    Y a que sang et désolation.

    Les Arabes n’ont pas de DIEU….

    Pire….Dieu leur a tourné le dos ….et les a

    Abandonnés â leurs turpitudes…..et leur

    Déchéances totale…..

    L’enfer vous consumera pour l’éternité…. .

    Le prélude de la 2e Atlantide pointe son nez.

    Terre engloutira…..

    En finir avec ce grand Satan des banou Hillal

    Et leurs frères de sang ISRAËL….maudites…..

    Maux dits…..

    14
    2
    lhadi
    19 novembre 2017 - 14 h 42 min

    Il ne faut pas perdre de vue que le pays de Darius n’a qu’une seule religion : celle de l’Iran.

    Quant à la diplomatie du pays d’un million et demi de martyrs, sa voix de n’est pas porteuse. Elle est même inaudible. Elle sera entendue lorsque nous aurons un Président de la république en excellente forme physique et morale, un Etat puissant, fort visionnaire, une république qui pense à long terme et s’appuie sur sa détermination politique et le prestige de ses valeurs pour s’imposer en acteur et non pas en sujet des changements du monde.

    C’est à nous de choisir. Ou bien nous aurons la volonté de désensabler l’Algérie pour la mettre à la taille des géants qui feront le siècle, ou bien elle restera les vestiges d’un passé glorieux lentement rongé par le temps.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    15
    6
    Kilma
    19 novembre 2017 - 14 h 21 min

    Cette ligue devrait s’appeler : la ligue des traitres arabes,,,elle ne sert à rien,puisque les puissants de ce monde(otan,USA,Russie,,,) font ce qu’ils veulent,,,demandez à la Libye de Kadhafi,à la Syrie,au Yémen,,,etc etc etc

    19
      Judas
      19 novembre 2017 - 16 h 21 min

      C’est une des marques de notre époque qu’il n’y ait plus que les traîtres qui aient de la volonté.

    Zombretto
    19 novembre 2017 - 13 h 56 min

    « « …il est clair que Bagdad, allié naturel de Téhéran, allait s’opposer à toute idée d’escalade contre l’Iran… » »
    Alliés naturels ? Ça alors, je ne le savais pas ! Je croyais que ces deux pays étaient des ennemis mortels. J’ai dû me tromper alors: je croyais que c’était l’Irak mais c’était peut-être Madagascar (ou Djibouti ?) qui a eu une guerre meurtrière contre l’Iran de 1980 à 1988, avec un million de morts et autant d’éclopés.
    Que les dieux et tous les saints nous preservent de ce genre d’alliance naturelle !

    7
    1
    abdel
    19 novembre 2017 - 13 h 29 min

    que doit faire l’algerie? QUITTER CETTE LIGUE ARABE dominée par l’arabie qui est entrain de prend tous ses voisins pour des vassaux, obligés d’appliquer sa politique sous peine d’intervention armée!! n’oublions pas que l’arabie saoudite est elle meme un vassal des USA et bientot d’israel!!

    29
    1
      Hamid
      19 novembre 2017 - 15 h 33 min

      Les deux états nazis que vous citez cher ami ont trouvé le moyen de faire des guerres sans envoyer un seul de leur soldat et en faisant tourner leurs industries de l’armement à fond en sous-traitant les sales besognes par des arriérés mentaux et physiques.
      Cette ligue sert surtout à distribuer des ordres venant de ces deux pays, comme le disait si bien le premier président tunisien, si tu ne veux pas résoudre une situation difficile, il faut s’adresser à cette dernière pour qu’elle le complique d’avantage.

      13
      1
    Alfred Du Musée
    19 novembre 2017 - 12 h 58 min

    Le Liban et l’Irak tournent le dos à la Ligue Arabe? C’est très insuffisant et très précaire. ça ressemble à une bouderie d’écoliers qui recolleront les morceaux à la moindre petite réconciliation, que je parie viendra de la part de nos zélés et empressés Algériens, pour des prunes, si ce n’est pas pour un poignard dans le dos. Ils en ont l’habitude les uns et les autres.

    5
    2
    Anonyme
    19 novembre 2017 - 12 h 57 min

    l’Algérie est sous l’emprise de l’arabie yahoudite et a peur de ces roitelets

    2
    4
    Moskosdz
    19 novembre 2017 - 12 h 18 min

    Faire semblant de sauver les pays Arabes du supposé ogre Iranien, c’est uniquement pour les faire plier à la volonté d’Israël et des USA par l’intermédiaire de l’Arabie-Saoudite, pas plus.

    12
    Sprinkler
    19 novembre 2017 - 12 h 17 min

    Avant de raviver le brasier libanais, l’Arabie yéhoudite, pyromane du désert, veut recompter ce qui lui reste d’obligés dans ce monde sunnite embrasé…
    La rédemption du Drabk par les troubadours du Effèlène ne s’accomplirait pleinement qu’après le « sacrement du Caire », le « frère » Saadani honorerait la Nation en la représentant à ce conclave « extraordinaire » de la Ligue des traîtres et des renégats… C’est d’ailleurs le plus haut niveau de délégation que l »Algérie peut dépêcher à cette assemblée de « faux frères »…
    Une Algérie qui, faut le rappeler, a payé très cher – une décennie de sang et de larmes !!! – quand cette Arabie « heureuse », pour asseoir son hégémonie sur l’hérétique chiite, a ouvert les vannes de ses puits jusqu’à nous « ôter le pain de la bouche » ( dixit feu Kasdi Merbah), le baril de pétrole ne valant alors même pas de quoi nous payer un paquebot de blé (1986)…
    Il faut avoir la mémoire courte pour répondre « honorablement » à l’invitation de cette pétro-monarchie satanique qui est en train de faire le lit de la troisième guerre mondiale…
    L’Oncle Sam ayant gagné son indépendance énergétique depuis l’exploitation des schistes – il n’importe plus qu’un quart de ses besoins en pétrole du royaume de son vieil allié et protégé Al saoud!!! – il n’a cure de sa stabilité et de sa sécurité… D’où cette fuite en avant de l’héritier du trône wahabite et ce chèque faramineux de 384 milliards de dollars que Trump a empoché lors de sa dernière visite aux « Lieux Saints » de l’Islam…
    Petite info croustillante glanée sur les « autoroutes de l’information » : lors d’un séjour dans le Sud de la France, le futur roi d’Arabie MBS s’est offert un yacht pour la bagatelle de… 500 millions de dollars ! Et vogue la galère !!!

    14
    Karamazov
    19 novembre 2017 - 12 h 10 min

    La question ne serait pas posée si elle ne contenait pas la réponse.
    Mais il faut d’abord poser une autre question : Que veut l’Arabie Saoudite ?
    La réponse est dans l’attitude du Liban et de l’Irak. Mais eux, ils sont directement concernés. La position de l’Algérie est constante maintenant. Elle ira sans doute sans y aller tout y allant. C’est de la diplomatie. Du moins si elle veut marquer sa neutralité. Or, s’il elle n’y allait pas elle aurait choisi son camp, même à son insu.
    Ça nous rapporterait quoi de montrer notre réprobation ?

    6
    1
    Anonyme
    19 novembre 2017 - 11 h 48 min

    l’Algérie finance les salariés Egyptiens de la Ligue Arabe!!!

    12
    1
    Bouzorane
    19 novembre 2017 - 11 h 12 min

    Avant 1980, l’algérien ne connaissait pas les mots « sunnite », « chiite »… C’est l’avènement de l’islamisme oriental qui a tout gaché…Ces dégénérés orientaux nous ont pourri notre religion!…. Je pense que notre diplomatie n’a rien à faire dans cette affaire…. C’est plutôt à nos services secrets d’entrer en scène… Faire un travail souterrain de sape…mettre de l’huile sur le feu et pousser à l’escalade entre arabes et perses (tant mieux s’il y a possibilité d’impliquer également les juifs et les turcs)……ça occupera pour un long moment tout ce beau monde. Ils seront absorbés et vont nous oublier….cela nous donnera un répit et nous n’aurons plus à subir leurs complots ni leurs tentatives de déstabilisation….Il faut être plus fourbe que les fourbes…plus tordu que les orientaux pour échapper à leur nuisance maléfique…Nous aurons un répit salutaire et cela nous permettra de nous concentrer sur nos vrais problèmes… Ces dégénérés orientaux portent en eux-mêmes les facteurs de leur auto-destruction…. Ils faut s’en éloigner!… Quand on repère un colis suspect qui risque d’exploser à tout moment, la meilleure façon de se protéger consiste justement à provoquer son explosion… N’est ce pas ce que font les services de sécurité du monde entier?… C’est exactement ce qu’il faut faire avec le colis oriental!

    24
    19
      Anti GMG
      19 novembre 2017 - 12 h 38 min

      C’est une solution envisageable et réaliste, mais de longue haleine. Mais surtout on ne doit pas oublier que le ver est déjà dans le fruit chez nous, et qu’il est presque trop tard. Les Larbins du même acabit que les sunno-chiites (aucune différence pour moi) se reproduisent comme des cafards et investissent de plus en plus tous les secteurs de la société. Il est inutile de les raisonner ou de les convaincre, seule la radicalisation exponentielle est configurée pour passer à travers le crâne en béton dont ils sont munis parviennent au micro-cerveau, ou ce qui lui ressemble: Il ne sont même pas conscients qu’ils scient la branche sur laquelle ils sont assis.

    HANNIBAL
    19 novembre 2017 - 11 h 04 min

    Ca nous rappelle le fameux épisode en 2012 et les menaces sur notre ministre des MAE de l’époque qui ne pouvait susurrer un mot tellement la tension était douce au sein de cette ligue d’enturbannés. 5 ans ont passé et depuis cette maléfique engeance veut renouveler sa coalition périclitante. toute honte bue elle décide, a la place a la place des a-plat-ventristes, vouloir pretendre sceller le sort de l’Iran autour de cette table. loin s’en faut meme notre servile voisin Shlomo VI est partit parader au Qatar et se trouve écartelé a choisir quelle bourse sera la meilleure a caresser (…)
    cette ligue pilotée par les crypto $ionistes qui sera le sommet a minima, le funeste sommet de la Honte!!
    Quand les américains veulent fermer la représentation Palestinienne au US et que l’émir perfide (…) ne disent mot, c’est qu’ils consentent.
    Le Liban et l’Irak ont donné le ton, l’Algerie doit etre dans cette ligne et loin de ces zarabes qui courent vers leur destruction ce sommet sera une réunion Tam Tam avec ce salman qui est pire que Nabochodonosor, enlisé au Yemen. la région est une bouilloire sur le feu.

    20
    Ahmed ADDOU
    19 novembre 2017 - 11 h 00 min

    l’Algérie doit assister à cette rencontre et commencer discrètement à rendre la monnaie de la pièce à cette Arabie Yahoudite pour son financement de la décennie noire avec le soutien logistique du Glaoui H2.

    17
    3
    Mouloudeen
    19 novembre 2017 - 10 h 53 min

    Même si je suis contre la politique de la chaise vide (le forfait), je pense que l’Algérie doit plutôt jouer « la Suisse » (neutralité) dans ce type de rencontres d’inter-bedoins et autres larbins comme ce M6.

    19
    2
    Anonyme
    19 novembre 2017 - 10 h 45 min

    LECTURE MILITAIRE DU PROJET SAOUDIEN DE LA LIGUE ARABE : l’Arabie Saoudite et tous les états arabes ne peuvent pas faire la guerre à l’Iran , militairement , les USA et ISRAEL et les pays d’Europe Occidentale ne vont jamais envoyer leurs soldats mourir pour les rois et émirs arabes de Las Vegas ( en matière de connerie , il n’ y a que les fanatiques islamistes qui tournent dans son orbite , et qui partent mourir pour la CIA et pour les enfants gâtés des royaumes du dieu Dollar du Golfe au nom de l’islamisme et des fictions Sunnistes et wahabistes ) .. de plus une guerre contre l’Iran est MONDIALEMENT impossible , car cela suppose ( selon toutes les analyses géostratégiques dans le monde ) 1- la fermeture du détroit d’Ormuz et de Bab el Mandeb qui concerne 50% ou plus de l’acheminement des hydrocarbures du monde et 50% ou plus du commerce international européen et international 2- la destruction de tous les terminaux pétroliers du Golfe persique 3- la destruction de toutes les capitales et métropoles financières du état arabes du Golfe 4- un prix de 400 ou 500 ou 1000 dollars le baril dans la première semaine d’un conflit arabo-perse et sunniste -chiiste qui pourrait durent cent ans … rien que ca sans citer les autres catastophes qui suivriont dés le declechement d’un tel conflit mondial .. bref la guerre arabe ou juive contre l’Iran c’ets une Fiction et tout le monde le sait et les 20 plus randes puisabecs du monde ne le voudront jamais .. Les propagandistes saoudiens ne font que fanfaronner et danser avec leurs épées rouillées ..Israël aussi ne pourra jamais faire cette guerre sans les USA , et l’Amérique est le dernier pays au monde qui souhaite cette guerre qui va la ruiner et annoncer sa Chute .. DONC quel est le vrai conflit que vise l’Arabie saoudite et ses clients arabes et ses alliés israéliens dans ce marché de dupes et dans ce jeu de malice ?? L’objet de la hantise arabe , wahabiste , sioniste , américaine c’est pas l’IRAN , en tant que puissance Perse , mais c’est bien le HEZBOLLAH !!!
    il serait comique de penser que les états arabes clients (Jordanie, Egypte, Koweit , Bahrein, émirats, Maroc, Soudan, Comores, Djbouti) de l’Arabie saoudite ou l’Arabie saoudite elle même puisse avoir une victoire politique ou militaire sur le Hezbollah. l’Arabie saoudite compte sur son incitation d’Israël avec un bakchiche pour frapper le Hezbollah à sa place, mais les juifs ne sont pas des imbéciles pour se faire manipuler par des émirs bédouins…
    d’Abord Israël fait ses propres guerres et ne fera jamais celle des rois arabes, ensuite il sait calculer les coûts de ses guerres et les risques qu’elle prendrait si elle frappait la première le Hezbollah sans qu’un motif géostratégique sérieux venait perturber ou aggraver ou menacer les principes militaires de sa Survie .. Les stratèges d’Israël savent que le Hezbollah ( comme eux ) a bâti une stratégie inviolable de la Survie , et que sa réaction en chaine pourrait venir perturber et même menacer de façon grave et durable les acquis politiques qu’ils ont accumulés suite à la démission arabe et islamique concernant la Question de Palestine.
    Qui Peut vaincre militairement le Hezbollah? Nous répondons simplement PERSONNE parmi ces protagonistes et surtout pas les états arabes du Golfe et leurs mercenaires… Mais alors quel est le secret de la puissance militaire et politique du Hezbollah? (…) Il faut avoir à l’esprit l’étude détaillée, de très près, de 4 Phénomènes Historiques Incarnés par 4 personnages, dans la science militaire, pour établir les concordances analogiques et percer à sa juste valeur les traits distinctifs du phénomène militaire du Hezbollah dans ses fondements socio-politiques et culturels , dans son organisation opérationnelle et tactique et dans ses destinations stratégiques : il faut étudier le phénomène de l’Isonomie militaire spartiate fondée par Lycurgue, le phénomène du raid militaire et sa chaine tactique introduit par Ali Ibn Abi Taleb dans la conduite des incursions armées des premiers noyaux islamiques, le phénomène algérien de la mobilisation révolutionnaire et son passage de la guérilla à la guerre de libération pensée par Abbane Ramdane dans la révolution algérienne , et le phénomène opérationnel de la manœuvre de l’assaut inventée par Ariel Sharon dans la guerre du Kippour…
    C’est quoi le Hezbollah à la lumière des ces 4 expériences militaires?

    18
    1
    Algérien
    19 novembre 2017 - 10 h 41 min

    L’Algerie doit être présente partout où il est possible de donner sa clairvoyance.
    L’Algerie doit défendre ses intérêts sans peur et sans faiblir .
    L’Algerie doit dire fermement qu’elle ne participera à la guerre de religion moyenâgeuse
    L’Iran à toute sa place danns la région lui dénier ce droit c’est faire le jeu des sionistes .

    25
    1
    Chaoui-Bahbouh
    19 novembre 2017 - 10 h 36 min

    Il est impératif de dire sa position et de lever haut et fort l’Étendard du Pays et de son peuple et honorer le sacrifice de nos glorieux Martyrs, qui se compte par Millions. Il ne faut pas être crédule ni lâche devant les Amis des sionistes, le problème des Ibn-Tayhoudite (…)
    nous devrons dire haut et très fort notre position, que ça déplaise aux Mini-Etats du Golfe comme le disait jadis Boumediene (…) le peuple Algérien, son Histoire et son passé sont un trésor, ne sacrifiez pas le sang de nos Glorieux Martyrs qui a lavé le pays et lui permet de fleurir avec des roses !!! Les roses de couleur rouge sang servent à exprimer un amour plus tendre et doux à nos Martyrs et à notre pays !!!

    14
    2
    Anonyme
    19 novembre 2017 - 10 h 24 min

    La ligue arabe ! (…) On est plus dans les années 70 aujourd’hui c’est la ligue sioniste qui est admirée par les Kurdes, les kabyles, le soudan authentique le Maroc authentique, la libye authentique et Damas et Baghdad, deux grandes bases arrières… démolie et le monde ne pourra que se sentir meilleur.

    5
    5
    Anonyme
    19 novembre 2017 - 9 h 56 min

    Si l’Algérie n’assiste pas à la réunion EXIGÉE par l’Arabie maudite,elle sera ramenée par la peau du cou puisque l’Algérie est lié par la ligue kharab.

    4
    19
    صالح/الجزائر
    19 novembre 2017 - 9 h 22 min

    l’Algerie n’est pas, à mon avis, l’alliée ni naturelle ni artificielle de Téhéran -et elle ne devrait pas l’être – mais elle n’a plus rien à faire dans une Ligue (arabe ?!) transformée par les pétrodollars des al-saoud, des al nahyan, des al thani … en un « bureau arabe » (pour ne pas dire autre chose) au service des « deuxième bureau » des ennemis des pays républicains et non monarchiques qui adherent à cette ligue .
    il ne faut pas oublier le sort reservé à la Libye par certaines monarchies du Conseil de cooperation du golfe, les serviteurs zélés du « chaos créatif » americano-europeen, la ligue arabe de l’ex-mercenaire et de l’Otan.
    les serviteurs des « lieux saints », alias les serviteurs des complexes militaro-industriels américains et d’ israel, se plaignent d’«ingérence iranienne dans le monde arabe» mais ils oublient sciemment d’avoir fait appes aux pays non arabes (usa, Pakistan, Sénégal, Maldives…) pour détruire le Yémen, un pays arabe et voisin.
    ces serviteurs des américains et des sionistes oublient le Hadith du Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) : » مازال جبريل يوصيني بالجار حتى ظننت أنه سيورثه  » .

    11
    2
      bougamous
      19 novembre 2017 - 9 h 38 min

      Au contraire, l’Algérie doit assister et faire valoir son opinion de REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE.Contrairement aux monarchies moyenâgeuse et leur valet chocho6.

      13
      3
    LE NUMIDE
    19 novembre 2017 - 8 h 53 min

    La seule position honorable à tenir dans cette ligue arabe moribonde et dominée par le royaume saoudien ( qui fait sentir à ses supposés partenaires « arabes » qu’ils ne sont que ses Mawalis et ses clients ) ; c’est que l’Algérie doit leur montrer que ces conflits ne concernent pas du tout son état neutre et souverain et son peuple BERBERE … Hormis cette position de principe , de vérité et d’honneur … le NIF algérien!!! (…)

    26
    3
    Anonyme
    19 novembre 2017 - 8 h 21 min

    Attention Attention, on kidnappe les CHEFS D’ÉTAT dans la tribu des AL-Saoud. Ça me fait rappeler le film de 3ANTER IBNOU CHDAD de la tribu 3ABSS d’Arabie.

    13
    1
    zaatar
    19 novembre 2017 - 8 h 11 min

    Que doit faire l’Algérie? Eh bien elle doit s’acheter un cornet de glace et se tenir tranquille dans un coin. Elle n’est concernée en rien dans ces conflits à la noix qui ont torpillé la planète dans tous les sens et dont les principaux protagonistes sont l’impérialisme avide d’expansion et de domination et l’islamisme qui cherche à se faire une place au soleil. Tout le reste sont des bûchettes qui n’ont jamais su trouver leur rôle en voulant tirer profit et se retrouve dépassés voire reçoivent un retour de boomerang. Et donc, moralité, l’Algérie doit se tenir tranquille et manger confortablement son cornet de glace.

    29
    Rayes Al Bahriya
    19 novembre 2017 - 7 h 57 min

    MERCI TIN HINANE. TOUT EST DIT DANS TON PROPOS. QUE DU BoNHEUR DE TE LIRE….
    CORDIALEMENT.

    10
    2
    Abou Stroff
    19 novembre 2017 - 7 h 43 min

    « Le Liban et l’Irak tournent le dos à la Ligue arabe : que fera l’Algérie ? » s’interroge R. M..
    comme d’habitude, le pouvoir en place ne fera rien pour éviter l’ire d’un quelconque protagoniste.
    cependant, n’oublions jamais que, durant la décennie dite noire, les monarchies « arabes » du golfe et… l’iran étaient tous du côté de la vermine islamiste.
    moralité de l’histoire: comprenons, une bonne fois pour toutes que la lutte au niveau international est une lutte à mort entre l’impérialisme, dynamique intrinsèquement liée au déploiement du capital financier mondial (et dont les fers de lance sont aussi bien les puissances impérialistes (usa en tête) que les régimes archaïques qui dominent le moyen-orient, entre autres et les peuples qui veulent se soustraire à l’emprise de l’impérialisme pour progresser et sortir du sous-développement et de l’arriération dans lesquelles les enchâssent les puissances impérialistes et leurs valets (les « monarchies du golfe, en particulier).
    PS: je pense que l’algérie n’a strictement rien à faire dans un syndicat de « chefs d’état » dont la seule préoccupation est de garder le Koursi, de se servir, et de servir l’oncle sam et, par ricochet, l’entité sioniste.

    26
    2
    Kahina
    19 novembre 2017 - 7 h 39 min

    Je crois que l’Algérie n’est pas concernée par cet appel de l’Arabie des Al-Saoud. L’Arabie wahhabite convoque les chefs d’État qui mangent dans la mangeoire wahhabite. Ces Chefs d’État sont convoqués pour montrer leur gratitude à leur main nourricière, sinon ils vont devoir vomir ce qu’ils ont mangé…

    27
    Rayes Al Bahriya
    19 novembre 2017 - 7 h 37 min

    Quitter la ligue des hyènes arabes svp… Ils ont détruits leurs pays un à un…. Y a que sang et désolation.
    Les Arabes n’ont pas de DIEU, Dieu leur a tourné le dos et les a abandonnés â leurs turpitudes et leur déchéance (…)

    22
    3
    Tinhinane
    19 novembre 2017 - 7 h 29 min

    Que doit faire l’Algérie ?? Une bonne question.
    À mon avis, l’Algérie doit trouver une solution pour stopper les ingérences de l’Arabie-wahhabite dans nos affaires internes.

    41
    DYHIA_DZ
    19 novembre 2017 - 7 h 20 min

    « ..demandée par l’Arabie Saoudite pour discuter de ce qu’elle qualifie d’«ingérence iranienne dans le monde arabe» »
    Le cancer qui s’ingère dans le monde arabe s’appelle l’Arabie wahhabo terroriste. Les Wahhabites ont kidnappé un Chef d’État et osent parler d’ingérence. Mais c’est quoi cette politique des truands du désert.

    L’Algérie ne doit pas participer. Restons loin de ces tribus à problème. L’Algérie n’est ni wahhabite ni chiite.
    Nous sommes Algériens et c’est tout.

    45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.