Le Liban et l’Irak tournent le dos à la Ligue arabe : que fera l’Algérie ?

Ligue réunion
Le président libanais Michel Aoun et son ex-Premier ministre démis par Riyad Saad Hariri. D. R.

Par R. Mahmoudi – A quelques heures du début des travaux de la réunion extraordinaire des ministres des Affaires étrangères des Etats de la Ligue arabe, demandée par l’Arabie Saoudite pour discuter de ce qu’elle qualifie d’«ingérence iranienne dans le monde arabe», l’Algérie n’a pas encore rendu publique sa décision d’y participer ou pas, et à quel niveau de participation, préférant ainsi cultiver le mystère jusqu’à la dernière minute. En tous les cas, jusqu’à samedi soir, aucune annonce sur le site officiel du ministère qui donne d’habitude le détail de tout le calendrier du ministre.

Si l’hypothèse d’une participation paraît indiscutable, l’Algérie étant traditionnellement opposée à la politique de la chaise vide, tout porte à croire que le niveau de représentation sera réduit, pour au moins deux raisons. Raison politique, du fait que l’Algérie, vu sa position traditionnelle par rapport aux conflits régionaux ou internationaux, n’aimerait pas avoir à affronter l’Arabie Saoudite et ses alliés qui chercheront à imposer leur point de vue, bâti sur des idées préconçues, sur le rôle de l’Iran dans la région.

C’est d’ailleurs le cas d’un certain nombre de pays, comme le Liban, dont le chef de la diplomatie serait, d’après une source libanaise citée samedi par Reuters, absent à la réunion. La même source a expliqué que le ministre libanais, Gebran Bassil, veut éviter une confrontation avec son homologue saoudien qui risque de tourner à l’«altercation». Réputé proche du président Michel Aoun et du courant du 8-Mars, Gebran Bassil avait, durant une semaine, mené campagne contre Riyad au sujet de la détention de Saad Hariri en Arabie Saoudite. Dans une déclaration ultérieure, une autre source a laissé dire que Bassil va faire connaître sa décision définitive dimanche dans la matinée.

De son côté, le gouvernement irakien a, d’ores et déjà, annoncé qu’il sera représenté à la réunion d’aujourd’hui au Caire par un haut cadre du ministère des Affaires étrangères, arguant d’un calendrier chargé du chef de la diplomatie, Ibrahil Al-Jaafari. Or, il est clair que Bagdad, allié naturel de Téhéran, allait s’opposer à toute idée d’escalade contre l’Iran.

Deuxième raison qui peut être invoquée, pour le cas de l’Algérie, c’est le calendrier encombré d’Abdelkader Messahel. En effet, ce dernier vient de participer à la Conférence ministérielle sur le commerce, la  sécurité et la gouvernance en Afrique qui s’est tenue vendredi à Washington, à l’invitation du secrétaire d’Etat américain, Rex  Tillerson.

Auparavant, Messahel avait pris part, le 15 novembre au Caire, à la réunion  ministérielle tripartite Algérie-Egypte-Tunisie sur la crise libyenne.

R. M. 

Comment (42)

    La nouvelle du siècle!
    20 novembre 2017 - 14 h 29 min

    L’annonce faite par le ministre israélien est un scoop ! Qui l’eut crû? La révélation ainsi faite est un secret que peut-être même les Martiens le savaient déjà. Cette diversion et cette tentative de semer la zizanie sont aussi étonnantes et fracassantes que celle d’apprendre que le pain se vend dans les boulangeries.




    1



    2
    La blague !
    20 novembre 2017 - 12 h 27 min

    L’Irak est devenu un pays gérer par l’Amérique et.l’occident, ce.n’est plus les.dirigeants de Sadam alors attention à ce pays qui joue les indépendants. En revanche le Liban pourquoi pas. L’Algérie devrait pas participé mais doit être celui qui organise ce genre de réunions c’est plus crédible que les Saoudiens !!




    4



    0
    karimdz
    19 novembre 2017 - 21 h 22 min

    L Algérie doit faire pareille, que le liban, l irak et également la syrie faut il rappeler. Tant que l arabie yahoudite instrumentalise cette ligue qui ne sert que les intérêts israéliens, en aucun cas, notre pays doit cautionner ses décisions prises qui occultent les vrais problèmes, notamment celui de la palestine occupé.

    Une ligue qui divise au lieu de favoriser la synergie des ressources, des logistiques, la solidarité…




    12



    0
    Chaoui Ou Zien
    19 novembre 2017 - 21 h 04 min

    Quand notre pays etait dans la m….hachakoum jusqu’au cou dans les annees 90, cette ligue arabe ne s’etait pas empressee de se reunir a chaque appel de l’Algerie. Apres tout pourquoi se reunir, puisque c’etaient certains de ses membres « influents » qui ont cree et alimente notre decenie noire. Mais quand l’arabie sonne le rassemblement tout le monde accourt. L’Algerie ne devrait pas se presser aussi. Leurs problemes ne nous concernent pas et j’espere que je serai toujours de ce monde quand une nouvelle generation d’Algeriens comprendra finalement que rien ne pourrait venir de cette bassecourt, au sens propre comme au figure.




    13



    0
    Anonyme
    19 novembre 2017 - 20 h 20 min

    Louisa Hanoune : «L’Algérie doit quitter la Ligue arabe»
    https://www.algeriepatriotique.com/2013/03/30/louisa-hanoune-lalgerie-doit-quitter-la-ligue-arabe/




    10



    0
    Aicha Benguendouze
    19 novembre 2017 - 20 h 00 min

    Réunion de la Ligue arabe sur l’Iran : quelle position adoptera l’Algérie ? Le Liban et l’Irak tournent le dos à la Ligue arabe : que fera l’Algérie ?…One peut pas supprimer tres vite cette organization cree en 1945 et qui a pas mal aide la lute d independence de l Algerie sur le podium politique International…Depuis 1945 elle a ete reellement improductive a tous les niveaux jusqu a present en etant dans l impossibilite de regler le probleme de l Arabie Saoudite, le Qatar et le Yemen…..On pourrait peut etre juste commencer par changer le nom le de Ligue Arabe….Par  » Ligue Arabophone… ». Peut etre que nous arions de meilleurs resultats….




    1



    2
    chanakhadra
    19 novembre 2017 - 18 h 09 min

    selon des sources saoudienne un bateau hyper sécurisé a été chargé de 1 milliards de dollars d’arabie lors de la visite de kuchner le gendre de Trump et dirigé vers izael ou se trouve un immense bunker réalisé par les Rothchild . La chute la famille royale est programmée a dans quelques semaines ou ils ne trouveront refuge qu’en Syrie .




    5



    0
    Anonyme
    19 novembre 2017 - 15 h 45 min

    .Ils s insulterons,ils se detruiront, les valises de dollars circuleront et pourtant le plan de reglement au proche orient etait depuis des dizaines d annees cloture,et conserve secretement dans les coffres des decideurs en Israel et aux USA,qui l imposeront certainement un jour aux peuplades arabes divisees et amoureuses de l autodestruction malgre les richesses inimaginables dont ils disposent.
    Georges Weidenfeld mort en 2006, etait bien l un de ces rares mis au secret de ce plan,mais au cours d une interview a un journaliste Allemand,il a insinue brevement sur les politiques mise en action depuis des dizaines d annee pour forcer la realisation finale de ce plan de reglement entre Israel et les Palestiniens.Ce plan prevoit des echanges de territoires et imposer Jerusalem comme capitale eternelle d Israel.Ce plan avec la conjoncture actuelle et les guerres de destructions de certains pays arabes,la multiplication des colonies et la position de la Saoudie et des USA est pratiquement en phase finale’..




    10



    0
    Rayes Al Bahriya
    19 novembre 2017 - 15 h 16 min

    Quitter la ligue des hyènes arabes svp…

    Ils ont détruits leurs pays un à un….

    Y a que sang et désolation.

    Les Arabes n’ont pas de DIEU….

    Pire….Dieu leur a tourné le dos ….et les a

    Abandonnés â leurs turpitudes…..et leur

    Déchéances totale…..

    L’enfer vous consumera pour l’éternité…. .

    Le prélude de la 2e Atlantide pointe son nez.

    Terre engloutira…..

    En finir avec ce grand Satan des banou Hillal

    Et leurs frères de sang ISRAËL….maudites…..

    Maux dits…..




    13



    2
    lhadi
    19 novembre 2017 - 14 h 42 min

    Il ne faut pas perdre de vue que le pays de Darius n’a qu’une seule religion : celle de l’Iran.

    Quant à la diplomatie du pays d’un million et demi de martyrs, sa voix de n’est pas porteuse. Elle est même inaudible. Elle sera entendue lorsque nous aurons un Président de la république en excellente forme physique et morale, un Etat puissant, fort visionnaire, une république qui pense à long terme et s’appuie sur sa détermination politique et le prestige de ses valeurs pour s’imposer en acteur et non pas en sujet des changements du monde.

    C’est à nous de choisir. Ou bien nous aurons la volonté de désensabler l’Algérie pour la mettre à la taille des géants qui feront le siècle, ou bien elle restera les vestiges d’un passé glorieux lentement rongé par le temps.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    14



    5
    Kilma
    19 novembre 2017 - 14 h 21 min

    Cette ligue devrait s’appeler : la ligue des traitres arabes,,,elle ne sert à rien,puisque les puissants de ce monde(otan,USA,Russie,,,) font ce qu’ils veulent,,,demandez à la Libye de Kadhafi,à la Syrie,au Yémen,,,etc etc etc




    18



    0
      Judas
      19 novembre 2017 - 16 h 21 min

      C’est une des marques de notre époque qu’il n’y ait plus que les traîtres qui aient de la volonté.




      8



      0
    Zombretto
    19 novembre 2017 - 13 h 56 min

    « « …il est clair que Bagdad, allié naturel de Téhéran, allait s’opposer à toute idée d’escalade contre l’Iran… » »
    Alliés naturels ? Ça alors, je ne le savais pas ! Je croyais que ces deux pays étaient des ennemis mortels. J’ai dû me tromper alors: je croyais que c’était l’Irak mais c’était peut-être Madagascar (ou Djibouti ?) qui a eu une guerre meurtrière contre l’Iran de 1980 à 1988, avec un million de morts et autant d’éclopés.
    Que les dieux et tous les saints nous preservent de ce genre d’alliance naturelle !




    7



    1
    abdel
    19 novembre 2017 - 13 h 29 min

    que doit faire l’algerie? QUITTER CETTE LIGUE ARABE dominée par l’arabie qui est entrain de prend tous ses voisins pour des vassaux, obligés d’appliquer sa politique sous peine d’intervention armée!! n’oublions pas que l’arabie saoudite est elle meme un vassal des USA et bientot d’israel!!




    28



    1
      Hamid
      19 novembre 2017 - 15 h 33 min

      Les deux états nazis que vous citez cher ami ont trouvé le moyen de faire des guerres sans envoyer un seul de leur soldat et en faisant tourner leurs industries de l’armement à fond en sous-traitant les sales besognes par des arriérés mentaux et physiques.
      Cette ligue sert surtout à distribuer des ordres venant de ces deux pays, comme le disait si bien le premier président tunisien, si tu ne veux pas résoudre une situation difficile, il faut s’adresser à cette dernière pour qu’elle le complique d’avantage.




      12



      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.