Elections locales : le FFS revient en force à Alger

parenthèse
L'installation commence pour les nouvelles assemblées élues. New Press

Par Hani Abdi – Le Front des forces socialistes (FFS) semble revenir en force en améliorant nettement ses résultats aux élections locales. Le plus vieux parti de l’opposition a surpris à Alger en gagnant sept assemblées populaires communales, ce qu’il n’a pas réussi à faire depuis les élections de 1990.

Selon les premiers résultats provisoires fournis par la direction du parti, le FFS a gagné les APC d’Aïn Benian, de Bologhine, de Bab El-Oued, d’Oued Koriche, de Makaria, de Bordj El-Bahri et de Bab Ezzouar. La formation du défunt Hocine Aït Ahmed a également remporté l’APC de Koléa, à Tipasa, et de Naciria, à Boumerdès.

A Tizi-Ouzou comme à Béjaïa, le FFS est en tête. Il a remporté 21 APC à Tizi-Ouzou et 19 à Béjaïa. Le FFS a également gagné 6 APC à Bouira, 3 APC à Sétif, 2 à Batna, Bir El-Atter à Tébessa. Aussi, le FFS a remporté l’APC de Ziama Mansouria, à Jijel, et Kessar-Sebihi, à Oum El-Bouaghi. Il y a également l’APC de Sidi Ameur, à M’sila.

Pour les élections APW, le FFS a obtenu 21 sièges à Béjaïa sur 43, suivi du RCD 10 sièges, du FLN 7 et de la liste indépendante conduite par l’ancien maire de Tibane (5 sièges).

Les résultats officiels et définitifs seront communiqués par le ministre de l’Intérieur aujourd’hui à 15h.

H. A.

Comment (7)

    Mello
    24 novembre 2017 - 18 h 49 min

    Feu Hocine Ait Ahmed avait laisse’ une ecole politique de haute facture, ainsi ses militants , ses elus seront les dignes heritiers de ce grand homme qui n’avait jamais cede’ sur les principes democratiques, sur les droits de la personne humaine et sur son combat pour une Algerie fiere. Ses elus auront la lourde tache de travailler dans la transparence totale et rehausser par la meme le niveau politique de l’ensemble des citoyens. Bravo




    4



    1
    Anonyme
    24 novembre 2017 - 18 h 18 min

    Pipo




    2



    3
    Lyes
    24 novembre 2017 - 17 h 49 min

    Félicitations et espérons qu’ils seront digne de la confiance qu’ils regagnent et de la ligne nationaliste et démocratique de Da L’Hocine rabi irahmou.




    4



    4
    Tin-Hinane
    24 novembre 2017 - 15 h 55 min

    Espérons qu’ils ont repris leurs esprits parce que quand même une alliance avec les islamistes ça les avait bien plombés, espérons qu’ils ont oublié Sant’Egidio et espérons aussi qu’ils ont pris leurs distances avec les socialistes français.




    7



    2
    Didouche
    24 novembre 2017 - 15 h 23 min

    le FFS demeure l unique parti patriotique et démocrate qui ne marchande pas ses principes pour des postes de ministres ou autres privilèges. les militants et cadres de ce glorieux parti digne héritier du FLN historique n’ont pas le droit à l erreur.ils doivent rester à l écoute et au service du peuple et continuer le combat pour une Algérie libre et démocratique.gloire à notre martyres ,honte aux partisans de la dictature et de la prédation des richesses du pays et aux usurpateurs de l histoire vive l’ Algérie !




    10



    2
    Anonyme
    24 novembre 2017 - 14 h 54 min

    Mes felicitations a ce prestigieux Parti Nationaliste et Patriote comme l’aime tout Algerien fier et digne.
    Pieuse pensee a d’El Hocine.




    6



    1
    ROUABAH
    24 novembre 2017 - 14 h 40 min

    Apres la mort D’AIT AHMED je N’ai pas pu avoir confiance en personne




    4



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.