Elections locales : la majorité présidentielle se renforce

Bedoui sièges
Nourredine Bedoui, ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales. New Press

Par Hani Abdi – Les partis de la majorité présidentielle renforcent leur domination au niveau national. Après leur succès aux législatives, ils confirment en raflant la majorité des sièges à la double élection locale.

Comme il fallait s’y attendre, le parti du Front de libération nationale (FLN) est arrivé en tête des élections locales avec 603 APC et 711 sièges dans les APW, a annoncé aujourd’hui le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui dans une conférence de presse.

Le FLN est suivi par le RND avec 451 APC et 527 sièges APW. Ces deux partis sont appuyés par le Mouvement populaire algérien (MPA) d’Amar Benyounès qui a obtenu 62 APC et 68 sièges APW et Tajaou Amel Jazaïr (TAJ) qui a décroché 31 APC et 91 sièges APW.

Aussi ces élections ont-elles révélé une nouvelle force politique qui est le Front El-Moustakbel que certains considèrent comme un autre enfant du pouvoir. En effet, le Front El-Moustakbel a obtenu 71 APC et 131 sièges APW. Par leur score, ils confirment donc les résultats obtenus lors des législatives.

Le pouvoir renforce donc son assise élective et peut ainsi préparer sereinement la prochaine échéance électorale qu’est la présidentielle de 2019. L’opposition, qu’elle soit démocratique ou islamiste, stagne quand elle ne perd pas de terrain dans certaines localités comme, par exemple, à Alger, Tamanrasset, Tizi Ouzou, Tissemsilt, Mila, Béjaïa, Illizi, Bouira, Annaba, El-Oued, Sidi Bel Abbès et Tindouf.

H. A.

Comment (9)

    FELLAG
    26 novembre 2017 - 21 h 01 min

    Le ridicule ne tue pas,sinon il aurait fait un massacre au niveau de nos dirigeants soumis et corrompus




    1



    0
    Anonyme
    25 novembre 2017 - 15 h 58 min

    TANT QUE LA RENTE EST A VOTRE DISPOSITION, RIEN NE CHANGERA




    1



    0
    Anonyme
    25 novembre 2017 - 11 h 09 min

    maintenant c est claire ;on a un pouvoir compose de partis khobsistes tous les partis sans exception d un cote ;et de l autre les abstentionnistes avec comme porte paroles une jeunesse vivante a l image de anas tina ,de dzdjoker qui s est opposée au pouvoir avec des resultats qui inquiètent ce pouvoir car ces jeunes peuvent faire mal au candidats du système pour les prochaines présidentielles !et seul gagnant pour le moment c est djilali soufiane ! espérons qu ils ne cassent pas ces espoirs !




    1



    1
    Samy
    25 novembre 2017 - 8 h 47 min

    Ce semblant de stabilité est chèrement payé.Un plus quand même,le discours islamiste ne paie plus.Le peuple commence à se réveiller en n’allant pas voter car il constate que les jeux sont faits et qu’il en est exclu.La citoyenneté et l’Etat de droit il ne les vois qu’ailleurs car lui est toujours traité comme un mineur ou pire comme un débile mental.Les décisions importantes qui le concernent directement sont prises ailleurs.Je ne parle pas de la corruption et des passe-droits qu’il constate tous les jours…




    0



    0
    Alors on dort..
    25 novembre 2017 - 7 h 53 min

    Meme regime memes cynisme.




    0



    0
    Anonyme
    24 novembre 2017 - 21 h 17 min

    @Anonyme
    24 novembre 2017 – 19 h 10 min
    JIL EL DJADID SE RENFORCE ET DJILALI SOUFFIANE EST LE CANDIDAT IDÉAL POUR REPRÉSENTER L OPPOSITION ET L AVENIR NOUS LE CONFIRMERA !

    Tu crois encore au père Noel, jamais on ne laissera passer un homme intègre comme Mr Sofiane Djillali




    0



    0
    Anonyme
    24 novembre 2017 - 19 h 10 min

    JIL EL DJADID SE RENFORCE ET DJILALI SOUFFIANE EST LE CANDIDAT IDÉAL POUR REPRÉSENTER L OPPOSITION ET L AVENIR NOUS LE CONFIRMERA !




    3



    2
    Anonyme
    24 novembre 2017 - 18 h 17 min

    La démocratie en marche




    2



    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.