Un gala-hommage à Djamel Allam samedi à Béjaïa

djamel allam
Une dizaine d’artistes rendront un hommage au chanteur Djamel Allam. D. R.

Une dizaine d’artistes rendront, lors d’un gala demain samedi 25 novembre au Théâtre régional de Béjaïa, un hommage au chanteur Djamel Allam, en butte depuis août dernier à de sérieux problèmes de santé.

Initié par l’Office national des droits d’auteurs et droits voisins (Onda), l’évènement entend célébrer les 40 ans de carrière de l’auteur de Mara d’yughal en saluant sa popularité, son immense talent et sa passion pour la chanson. Boudjemâa Agraw, Brahim Tayeb, Hafid Djemai, Mounia Aït-Meddour, la cantatrice attitrée du TRB, et d’autres, qui pour la plupart font partie de ses amis proches, interprèteront quelques-uns de leurs titres personnels, mais dérouleront surtout le répertoire de Djamel Allam que d’aucuns considèrent étincelant.

Djawhara, Thella, Gatlatou, A Dadda et autre Salimo font partie de ce répertoire qui, au fil du temps, s’est encore bonifié, résonnant non seulement dans les salles de spectacles, mais quasiment dans toutes les chaumières. C’est que Djamel Allam, avec sa voix doucereuse, ses compositions légères et son énergie, a magnifié tous ses morceaux, en les mettant à la portée de tous et de tous les publics.

Ses choix musicaux mêlent sans difficulté les variations traditionnelles, modernes ou jazz, servis par des textes simples, mais profonds dont l’écoute, à tous les coups, attendrit et émeut. D’aucuns ont en mémoire, il y a trois ans, les larmes soutirées au public de la Maison de la culture, littéralement bouleversé après qu’il ait entonné Uretsru du chanteur de la révolution Farid Ali.

Ainsi est l’homme, talentueux, certes, mais aussi généreux et flamboyant. Ses prestations ne sont jamais banales, mais toujours truffées de surprises.

Aussi, l’hommage n’est que justice. «C’est un grand merci qu’on lui rend», dira un cadre de l’Onda de Béjaïa, saluant autant son œuvre que son parcours.

Outre le gala, l’hommage sera ponctué par la sortie d’un coffret anthologie comprenant l’intégralité de son répertoire musical.

R. C.

Commentaires

    Mello
    26 novembre 2017 - 10 h 48 min

    Djamel, on te souhaite un prompt retablissement, que Dieu te garde parmi les tiens, ta famille et tes amis artistes qui viendront te rendre un grand hommage en ta presence. Mara diyoughal , thella continuerons a nous bercer, toi qui a participe’ a la revolution de la musique berbere depuis plus de 40 ans. Reviens nous, Djamel.




    2



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.