Ryad Bouhamidi champion de natation : «Le meilleur est à venir»

Ryad Bouhamidi
Bouhamidi vise les prochains JOJ, prévus à Buenos Aires, où il espère décrocher l'or. D. R.

Le jeune nageur algérien chez les 14-15 ans, Ryad Bouhamidi, s’est dit «satisfait» des trois médailles d’or qu’il a décrochées aux Championnats arabes des jeunes catégories, clôturés dimanche dernier au Caire (Egypte), en promettant que «le meilleur est à venir».

«Au Caire, j’ai atteint tous les objectifs que je m’étais fixé avec mon entraîneur, Ali Manceri», a assuré le jeune nageur algérien, en annonçant qu’il «aspire à de meilleurs résultats» à l’avenir.

Bouhamidi avait commencé par s’imposer sur le 50 m dos, puis le 100 m dos, avant de se distinguer sur le 200 m dos en décrochant une troisième médaille d’or, en battant au passage le record de l’épreuve, en 2 min 4 sec et 35 cent, qui représente également les minima de participation aux prochains jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ), prévus en 2018 en Argentine.

Le sociétaire de l’USM Alger (15 ans) a avoué que «la concurrence a été très rude», surtout de la part des nageurs «égyptiens, tunisiens et libanais», mais le fait d’avoir bien préparé ces Championnats arabes lui a permis de surmonter tous les obstacles et de remporter les trois médailles d’or qu’il ciblait, tout en battant le record du 200 m dos.

Bouhamidi ne compte pas s’arrêter de travailler pour autant, puisqu’il a affirmé à l’APS avoir l’intention de «redoubler d’effort» pour améliorer son niveau et gagner en expérience, notamment en vue des prochains JOJ, prévus à Buenos Aires, où il «espère décrocher l’or».

«L’avantage avec Bouhamidi, c’est qu’il est encore jeune. Autrement dit, avec une importante marge de progression. Ce qui laisse supposer qu’il sera encore plus fort d’ici quelques années», a anticipé Salah Larkem, l’entraîneur adjoint de l’USM Alger, encensant au passage l’ensemble des nageurs usmistes ayant pris part aux derniers Championnats arabes, considérant que «leur rendement a été très bon».

Au classement général, la sélection algérienne avait pris la troisième place, derrière l’Egypte et la Tunisie, avec un total de 57 médailles : 11 or, 14 argent et 32 bronze.

L’Algérie avait engagé un total de 38 nageurs (garçons et filles) dans cette compétition, marquée par la participation de 12 pays arabes, à savoir : l’Egypte, la Tunisie, le Liban, le Maroc, la Jordanie, l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, Oman, Bahreïn, la Palestine et la Libye.

R. S.

Comment (2)

    beloud
    26 novembre 2017 - 17 h 01 min

    toutes mes felicitations et bonnes prestations a l’avenir




    0



    0
    nasser
    25 novembre 2017 - 11 h 48 min

    félicitations!!!!!!




    1



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.