Daech chassé du désert irakien à la frontière syrienne

combattants
Les terroristes de Daech ont perdu 95% des territoires syriens et irakiens. D. R.

Les combattants de la milice irakienne Hachd al-Chaabi ont complètement libéré la zone située entre les régions de Salah ad-Din et d’Anbar, dans le désert de Jazira, qui était considérée comme l’une des principales bases arrière de Daech, a annoncé le commandement de la milice, cité par le site Sputnik.

Selon le document, «des dizaines» de terroristes ont été éliminés pendant l’opération, mais certains d’entre eux sont actuellement retranchés dans la zone au nord de la ville d’Al-Qaïm, à la frontière avec la Syrie.

Plus tôt dans la semaine, le commandement irakien des opérations conjointes avait annoncé le début du nettoyage des territoires jouxtant la frontière syrienne.

Selon les estimations de la coalition internationale anti-Daech dirigée par les Etats-Unis, les terroristes ont perdu 95% des territoires syriens et irakiens qu’ils contrôlaient avant le début de l’intervention.

R. I.

Commentaires

    Anonyme
    25 novembre 2017 - 20 h 44 min

    HAMDOULLAH




    2



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.