Louisa Hanoune : «Le PT est puni pour ses positions contre la prédation»

Louisa Hanoune
Louisa Hanoune. New Press

Par Hani Abdi – La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, est en colère contre le pouvoir. Déçue par les maigres résultats obtenus par son parti, la pasionaria du PT dénonce énergiquement le pouvoir politique qui a «puni» sa formation politique pour ses positions en faveur des intérêts du pays et du peuple.

S’exprimant lors d’une conférence de presse organisée aujourd’hui à Alger, Louisa Hanoune a longuement commenté les résultats de ces élections et leur déroulement, qu’elle juge indigne d’un Etat dit démocratique. Elle affirme que des dépassements ont été enregistrés à tous les niveaux, du début à la fin de l’opération électorale. Louisa Hanoune refuse de croire que le peuple n’a donné à son parti que quelque 300 000 voix. «Notre parti pèse plus que cela. On nous a fait payer nos positions. C’est grave. On nous a privés des voix du peuple. Il suffit de revoir l’engouement qu’ont connu nos meetings à travers le territoire national pour se convaincre du contraire», lance-t-elle à l’adresse des journalistes venus couvrir sa conférence de presse.

Pour elle, ces résultats, consacrant le FLN comme le grand vainqueur suivi du RND, sont une preuve supplémentaire de la poursuite de la destruction de la démocratie et de l’Etat de droit. Décrivant des élections qui ne répondent à aucune norme d’organisation, Louisa Hanoune affirme que son parti a signalé plusieurs dépassements et irrégularités. Louisa Hanoune évoque dans ce sillage le «bourrage des urnes», «la falsification des PV» ou encore l’achat des voix. La première responsable du PT estime ainsi que ces élections sont loin d’être normales. Mais Louisa Hanoune assure que ces résultats ne sont pas de nature à la décourager. Au contraire. Elle considère que les cadres de son parti et les militants sont plus que jamais motivés à poursuivre la résistance contre la régression, la rapine et la prédation. Le PT, faut-il le préciser, a obtenu 28 sièges APW et 17 APC.

H. A.

Comment (8)

    fatigué
    26 novembre 2017 - 12 h 13 min

    Donc elle sait que les élections sont trafiquées mais malgré cela elle y participe et demande aux gens d’aller voter. c’est freudien ou une paranoïa , on n’y comprend rien.




    1



    0
    Anonyme
    26 novembre 2017 - 9 h 36 min

    Elle devrait etre satisfaite de ce resultat , son parti ne vaut pas plus , on ne peut pas éternellement jouer avec le peuple qui observe depuis longtemps ses combines , ce parti s’est completement discrediter aupres de l’opinion car mené par une beznasiya de la politique ,votre erreur tous comme vous etes s’est que vous croyez avoir a faire a un electorat credule (pour ne pas dire autres choses par respect a ce merveilleux peuple qui mérite beaucoup mieux ) ,c’est ainsi que sont sanctionnés ces pseudos partis qui n’apparaissent que pour les elections pour mendier les voix du peuple ,et c’est ainsi qu’ils vont etre remis a leur vrai place a chaque fois ,celle des mauvais eleves des derniers de la classe ,celle des bonnets d’anes .




    3



    0
    zaatar
    26 novembre 2017 - 7 h 59 min

    Errachem H’mida wa Laab H’mida. Donc tous les résultats de tout ce qui s’entreprend au pays seront selon les vœux de H’mida.




    0



    0
    Anonyme
    25 novembre 2017 - 22 h 43 min

    Ce ne sont pas les positions contre la prédation qui ont dénigré, et faire de l’Algérie, et son système corrupteur/corrompu
    La risée du monde entier, et l’exception à la règle universelle
    Les principes nobles et pacifiques de la démocratie, de la justice, et de la transparence ne meurent pas, c’est une lutte continue
    L’opportunisme, l’aliénation, l’alignement, l’asservissement, le clientélisme , la bassesse, le déshonneur,
    L’affairisme illégale, et illégitime, dans un climat de manque de démocratie, de justice, et de transparence
    Et son corollaire la corruption systématique n’ont pas d’histoire, ni actes honorables, ni de leçons à donner
    Ce ne sont qu’une parenthèse du longue histoire de l’Algérie, et une accumulation de médiocrités de contre nature qui déboucheront
    Sur une rupture chaotique, (1999 -2019) est une faille dans le processus d’accumulation économique et sociale du pays
    Les classes sociales et les richesses se construisent laborieusement , lentement, et par étapes dans une justice,
    Dans une transparence, et dans une véritable démocratie crédible, où tout les acteurs ont leur destin en mains




    3



    1
    L'EPERVIER
    25 novembre 2017 - 21 h 45 min

    elle dit que c’est le pouvoir politique qui a puni sa formation politique ( pas le peuple ) . de ce fait elle reconnait la magouille des urnes et elle y prend part . vous et votre parti vous ne valez que dalle pour le peuple , Mm Hanoun.




    5



    1
    Felfel Har
    25 novembre 2017 - 21 h 42 min

    Non Tata Louisa, les électeurs en ont eu marre de tes volte-faces. Un jour avec le pouvoir, un autre avec l’opposition. L’opportunisme, comme le crime, ne paie pas! Tu as voulu chasser plusieurs lièvres et tu n’en a attrapé aucun. Addak atma3 ouma derti wallou!




    6



    0
    Résistant
    25 novembre 2017 - 19 h 53 min

    Mme Hanoune ne semble pas avoir encore compris comment fonctionne le système !




    3



    2
    ANANBOTTI
    25 novembre 2017 - 19 h 43 min

    JE CROIS Mme HANOUNE QUE C’EST TOUT CE QUE VOUS PESEZ VOTRE PATI ET VOUS SUR L’ÉCHIQUIER POLITIQUE DE NOTRE PAYS. DANS LE TEMPS OU JE VIVAIS ENCORE EN ALGÉRIE J’ENTENDAIS RAREMENT DES CITOYENS DE MON QUARTIER, DANS LA RUE OU DANS LE LIEU DE MON TRAVAIL, CITER VOTRE PARTI OU PARLER DE LUI. DONC ESTIMEZ VOUS HEUREUSE DE CE QUE LE POUVOIR VOUS A DONNÉ ET PAR LES TEMPS DE DISETTES QUI COURENT, UN TIENS VAUT MIEUX QUE DIX TU L’AURAS. ALORS, MOTUS ET BOUCHE COUSUE CHÈRE MADAME, CAR LE PEUPLE ALGÉRIEN A MÛRI ET IL COMPREND TRÈS BIEN LES AFFAIRES DE SON PAYS.




    8



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.