Affaire Benagoun : le MPA dénonce le «lynchage médiatique»

Benyounès évoque un lynchage et s'interroge sur l'identité des commanditaires. New Press

Le Mouvement populaire algérien (MPA) a réagi au limogeage du ministre du Tourisme, Messaoud Benagoun, qui fait partie de la liste des noms de ses militants proposés pour occuper une fonction ministérielle.

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, le MPA a défendu Messaoud Benagoun, qui n’a duré au poste de ministre que 48 heures. Reconnaissant que le limogeage comme la nomination au gouvernement relèvent des prérogatives du président de la République, le MPA a dénoncé un «lynchage médiatique». Et il a dit avoir attendu 24 heures pour réagir afin de «comprendre les tenants et les aboutissants de ce lynchage médiatique» opéré par un média dont il ne cite pas le nom mais qui serait Ennahar.

Ce média a affirmé que Messaoud Benagoun avait été démis de ses fonctions pour des antécédents judiciaires et un faux diplôme. Le MPA a assuré que Messaoud Benagoun est secrétaire général du Mouvement national des étudiants algériens (MNAE), agréé par le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Enseignement supérieur. Il a précisé également que ce même Benagoun «s’est présenté aux élections législatives dans la wilaya de Batna en satisfaisant toutes les obligations légales et en présentant un casier judiciaire vierge». Le MPA a poursuivi en soulignant que sa nomination au gouvernement incombait au Premier ministre. «Son nom ainsi que ceux d’autres militants du MPA accompagnés de leur CV ont été proposés depuis plusieurs jours et le choix du Premier ministre s’est porté sur Benagoun dont le casier judiciaire et le diplôme seront rendus publics», a affirmé le parti d’Amara Benyounès qui dément les informations selon lesquelles des cadres du ministère du Tourisme auraient démissionné pour protester contre la nomination de Benagoun à la tête de ce département ministériel.

Le MPA a ensuite dénoncé une «machination médiatique diabolique» visant à salir l’image du parti et toucher à l’honneur de l’un de ses militants. «Qui sont les commanditaires de cette machination diabolique qui a jeté en pâture un jeune militant dont le seul crime est de vouloir servir son pays ? Qui sont ces commanditaires qui cherchent à tromper l’opinion publique par des contrevérités infamantes ? Qui sont ces commanditaires qui, au nom de la lutte contre la corruption, cherchent à salir un parti politique ?», s’interroge le MPA qui assure que «Messaoud Benagoun n’est ni un délinquant ni un corrompu».

Le MPA dit suivre avec sérénité l’évolution de cette situation et affirme que rien ne va le dévier de sa ligne politique moderniste et patriotique.

Hani Abdi

Comment (14)

    Tarik
    30 mai 2017 - 9 h 34 min

    Ya si Bentounes respecte la
    Ya si Benyounes respecte la décision de limogeage du président de la république, t’as pas honte de cracher dans la soupe de ton maître et de contester une décision présidentielle !!!
    Tu as fais une faute très grave en proposant le CV de quelqu’un qui n’a aucune compétence ni expérience, pensant même que c’est le meilleur de tes cadres et là c’est gravissime ! Le MPA est un parti préfabriqué qui ne représente rien, même dans ta région de haute kabylie tu n’as pas été élu, ni dans la capitale d’ailleurs, le peuple n’est pas dupe (…) tu as réussi un record mondial qui va figurer dans le guiness , la presse mondiale se moque des Algériens à cause de toi (…)




    0



    0
    CHITA CITY
    29 mai 2017 - 23 h 56 min

    que ne ferait-on pas pour le
    que ne ferait-on pas pour le pouvoir …!!!




    0



    0
    GHEDIA Aziz
    29 mai 2017 - 23 h 06 min

    Messaoud a eu sa minute de
    Messaoud a eu sa minute de gloire. Qu’il ne sombre pas dans le désespoir !




    0



    0
    Amigo
    29 mai 2017 - 21 h 43 min

    Le peuple Algerien est mature
    Le peuple Algerien est mature. Il est en droit de reclamer haut et fort toute la verite Sur cette affaire. On ne peut pas choisir une personne et la rejeter sans expliquer le pourquoi et le contre . Nous voulons tout savoir . Nous sommes citoyens et nous exigeons toute la verite . La presidence ,le premier ministre sont Dans l obligation de rendre des comptes au peuple . L interesse Lui meme s Il se sent lesé doit se defendre . La presse doit faire son travail car on ne veut pas trouver la verite Sur des medias etrangers . C est triste qu on a pas Notre canard enchainé




    0



    0
      selma
      29 mai 2017 - 22 h 50 min

      Chez nous, cher monsieur,
      Chez nous, cher monsieur, nous avons nos canards boiteux




      0



      0
      Farida
      30 mai 2017 - 7 h 47 min

      C’est bien de vouloir
      C’est bien de vouloir connaitre la vérité mais il faudrait aussi demander de lever le voile sur des dizaines d’affaires graves. Celle de khelil, bouchouared, bedjaoui, ghoul et saidani en particulier car ca concerne des milliards.




      0



      0
    AMGALA 2
    29 mai 2017 - 21 h 18 min

    Ce monsieur est assez grand
    Ce monsieur est assez grand pour se défendre seul et s’il se sent diffamé, il n’a qu’à ester l’affaire en justice. Mais, je sais qu’il ne fera rien par lâcheté car il y a toujours une vérité quelque part. D’ailleurs son cursus universitaire montre les capacités de cet individu : 24 semestres pour la préparation d’une licence….Bon débarras !




    0



    0
    Anonymous
    29 mai 2017 - 18 h 56 min

    Celui qui veut abattre son
    Celui qui veut abattre son chien;il dira qu’il a la rage;combien de ministres aux mains sale;certains sont meme condamnés pour trahison a la nation;ont le vent en poupe;et des considérations et félicitations;comme des héros;et comme preuve une nation qui ferme l’oiel sur les détournement;l’injustice;et la corruption;n’est pas une vraie nation




    0



    0
    azrou
    29 mai 2017 - 17 h 38 min

    probablement que c’est à
    probablement que c’est à cause de son casier judiciaire qui est vide ou presque.




    0



    0
    Pravda
    29 mai 2017 - 17 h 37 min

    Mr Benyounes, tous les
    Mr Benyounes, tous les Algeriens et Algeriennes veulent le bien à leur pays.Maintenant vous dites que ce Mr à un diplome et autre chose que vous voulez exposer pour le defendre et bien etalez les dans la presse et puis laisser le peuple juger et decider. Car le peuple Algerien à compris vos chansonnettes et ne veux plus vous donnez un cheque à blanc ni a vous ni à vos baltaguias. Maintenant si le peuple continue à être critique envers tout ce qu´on lui presente et non pas tabelou yachtah alors croiyez qu´on vivra mieux et l´Algerie se portera à merveille.

    :-))




    0



    0
    kelam
    29 mai 2017 - 17 h 03 min

    ou est la vérité comme dirait
    ou est la vérité comme dirait maître Floriot




    0



    0
    Mouloud Achour
    29 mai 2017 - 16 h 19 min

    Pourquoi ne donne-t-on pas la
    Pourquoi ne donne-t-on pas la parole au PRINCIPAL intéressé pour défendre son honneur d’homme intègre et ses compétent à ce poste… au lieu de tendre le micro et la plume à ces personnes de ‘mauvaise foi’ des médias ?
    A ce qu’on sache, ce n’est pas les journalistes qui ont foutu dehors ce jeune homme ?
    Alors ya Si Benyounes, arrêtez un peu la brosse présidentielle, et si vous avez encore quelque chose dans le calbut, dites clairement que c’est votre maitre Bouteztouza qui a injustement éjecté votre protégé… et non les médias. Mais là on doute fort. Circulez, y a rien à voir. Rien i teslipine-ik !




    0



    0
    Felfel Har
    29 mai 2017 - 16 h 08 min

    Lynchage médiatique se plaint
    Lynchage médiatique se plaint-il? N’y a-t-il pas lui-même recouru pour dénoncer ceux qui critiquaient le pouvoir et pour se mettre en avant, brosse à l’appui, pour le défendre? Sans doute vient-il de réaliser que ses déclarations tonitruantes n’avaient pour but que d’enfumer l’opinion publique qui découvre Scapin et ses fourberies. Quand il s’empêtre dans ses mensonges et ses étourderies, le charlatan se fait agressif , méchant et menaçant. Sait-il qu’il ne fait peur à personne car la peur a changé de camp? C’est à lui de craindre maintenant la peur (et la sanction) de ceux qu’il a tentés de trahir. It is pay back time!




    0



    0
    Mello
    29 mai 2017 - 15 h 54 min

    La conspiration est , plutot
    La conspiration est , plutot , du cote du MPA ou de Amara Benyounes, pour detruire ce qui reste des institutions de l’Etat, afin d’ introniser quelqu’un qui ne possede aucun bagage lui permettant d’occuper ce poste , ultime promotion avant la presidence. On n’a jamais dit que ce sieur Benagoun n’ a jamais ete secretaire general du mouvement des etudiants Algeriens, logique pour celui qui a passe sa vie a l’Universite. Mr Benyounes ne repond pas exactement sur le limogeage de son poulain.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.