Le journaliste algérien arrêté à Nador expulsé par les autorités marocaines

Police marocaine. D. R.

Les autorités marocaines ont procédé cet après-midi à l’expulsion de Djamel Alilat, le journaliste d’El-Watan, arrêté dimanche soir dans le Rif où il avait été envoyé par son journal pour couvrir la contestation que vit la région depuis plus de six mois. 

«Un ressortissant de nationalité algérienne a été expulsé lundi du territoire marocain en application des dispositions de la loi n° 02-03 relative à l’entrée et au séjour des étrangers au royaume du Maroc», indique un communiqué de la province de Nador repris par l’agence marocaine de presse MAP.

La même source ajoute que «cette décision a été prise après que la personne en question a effectué une couverture médiatique sans autorisation préalable des autorités concernées».

Pour rappel, le ministère des Affaires étrangères a suivi heure par heure l’évolution de la situation de Djamel Alilat, le journaliste du quotidien El-Watan arrêté dimanche soir par la police marocaine dans le Rif, où il avait été envoyé par son journal pour couvrir les événements qui secouent la région depuis près de 6 mois.

«Nous avons instruit le consulat d’Algérie au Maroc pour déclencher la procédure de protection consulaire aussitôt que nous avons appris l’arrestation de Djamel Alilat», avait indiqué une source proche du département dirigé par Abdelkader Messahel. La même source avait précisé aussi que «le ministère des Affaires étrangères est mobilisé et (qu’il) suit heure par heure l’évolution de l’affaire», ajoutant que l’Etat algérien veillera à ce que le journaliste d’El-Watan revienne sain et sauf chez lui. 

A rappeler que Djamel Alilat a été placé en garde à vue sur ordre du parquet général aussitôt après son arrestation dans la région du Rif par des éléments de la police marocaine.

S. S.

Comment (27)

    Benhabra brahim
    30 mai 2017 - 21 h 05 min

    D abord::… le commentaire
    D abord::… le commentaire Anonymous du 29 mai 22h03 est le mien(oublie de remplir la case),suite et fin:..Comment se fait il que des journalistes etrangers ont put couvrir l evenement,voir meme des tele(tv5),puisqu on a vu ce qui se passa et meme un petit speach de Zefzafi???!!…avec a l arriere plan la photo de Abdelkrim el Khatabi.Je pense que chez el marroki il y a eu dernierement un « petit seisme »(une info qui est passe tres discretement) a savoir qu a la demande de la justice francaise,un important nombre de documents concernant l affaire Ben Barka ont ete declassifies???!!…




    0



    0
    Lotfi magh
    30 mai 2017 - 14 h 24 min

    Mais finalement comment a
    Mais finalement comment a fait le journaliste djamel alilat pour entrer au maroc , il ne s’est pas parachuté du ciel ou bien sauter les tranchées comme font les athlètes du saut en longueur , ou bien entrer incognito avec une fausse identité , il a du certainement passer par l’aéroport pour entrer au maroc , donc il a présenté à la police et douane marocaines son passeport avec sa nationalité et profession mentionnées dedans et comme bagage son matériel de journaliste , ainsi donc les autorités du royaume ont laissé faire , car plusieurs fois des journalistes occidentaux notamment espagnols voulant faire leur boulot de journaliste et des reportages au sahara occidental ont été refoulé dés leur présence dans un aéroport marocain , donc l’idée de laisser le journaliste algérien passer était déjà préméditée et voulue pour faire croire au sujets que l’algérie est derrière le coup concernant les évènements du Rif et qu’un membre du renseignement algérien a été capturé parmi les manifestants , je vois à peu prés ce scénario .




    0



    0
    Mello
    30 mai 2017 - 10 h 45 min

    Une joie immense monte en
    Une joie immense monte en nous, en apprenant la liberation de notre Djamel, sa famille aura a prendre un ftour en toute tranquilite. Reviens parmi eux ya si Djamel, ils ont besoin de toi, l’Algerie a besoin de toi.




    0



    0
    Moskosdz.
    29 mai 2017 - 22 h 53 min

    Une Monarchie qui affame son
    Une Monarchie qui affame son peuple,mais qui lui fait miroiter la possibilité de s’emparer d’une partie de l’Algérie,de la Mauritanie et du Sénégal afin de s’en rassasier,automatiquement ses jours sont comptés.




    0



    0
    Vision
    29 mai 2017 - 21 h 42 min

    J espere que la riposte va
    J espere que la riposte va etre a la hauteur cette fois ci




    0



    0
      djamal amran
      30 mai 2017 - 5 h 39 min

      Il ne faut, justement pas s
      Il ne faut, justement pas s’en mêler, pour ne pas offrir une occasion en or, au Makhzen qui serait bien content de faire passer aux yeux du monde et surtout aux yeux du peuple marocain, le mouvement populaire de contestation pour une fabrication de l’Algérie…




      0



      0
    Anonymous
    29 mai 2017 - 21 h 03 min

    Le patriote [email protected] ecrits
    Le patriote [email protected] ecrits que »Mr.Belhouchet a commis une grave professionnelle en en envoyant un journaliste au marokistan »??..ben voyant Et bien moi je trouve que tu es comme eux……..aadjouza guebdat sarek.Si tu avais un peu plus de clairvoyance,tu aurais demande pourquoi RSF(reporters sans frontieres= Reporters sans frontières défend les journalistes emprisonnés et la liberté de la presse dans le monde, c’est-à-dire le droit d’informer et d’être informé, conformément à l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme).n a pas reagit???!!!..Parceue cette ONG entaa franca,et ca Mr.Belhouchet le sais et je pense que c est pourquoi il a tres bien fait d envoyer un journaliste,et qu il faut que d autres journalistes fassent de meme…….Un tres grand bravo a Mr.Messahel et son equipe,qui a fait liberer le journaliste en 24h.




    0



    0
      Le rifi
      29 mai 2017 - 22 h 31 min

      Freres algeriens il est venu
      Freres algeriens il est venu le temp de nous debarassé des ses sous hommes nous vivons des moments difficile ici à al hoceima mais grâce à dieu inshallah ont va en finir avec eux ils savent que c le début de la fin !




      0



      0
        Djaffar
        29 mai 2017 - 23 h 16 min

        Faites appel à vos frères
        Faites appel à vos frères colons du Sahara occidental qui pourrons vous aider, nous on à rien à cirer de vos problèmes entre Marocains car nous sommes contre l’ingérence dans les affaires des autres comme on aime pas qu’on s’occupe de nos affaires.

        Tirez-vous du Sahara et cessez d’empoisonner notre jeunesse !




        0



        0
          Rifi
          30 mai 2017 - 15 h 07 min

          Djafar tu te trompe je te
          Djafar tu te trompe je te garanti qu’il ya aucun colon du rif au sahara si tu pense que la peste de rabat est assez stupide pour envoyé des rifains colonisé le sahara tu fait erreur les seul endroit où nos frère rif en fuient c en Europe!




          0



          0
        Mello
        30 mai 2017 - 10 h 39 min

        Aux rifains, je vous souhaite
        Aux rifains, je vous souhaite toute l’aide de Dieu pour vous debarrasser de cette monarchie qui vous aneantit. Le combat ne doit pas s’arreter, le combat continue, comme on dit chez nous, oulach smah oulach. Le momo 6 doit absolument etre dissous , lui et sa monarchie. Cette monarchie qui bloque l’Union Nord Africaine, lorsqu’on sait que les deux pays voisins sont des republiques… Alors beaucoup de courage , faites sortir ce colonisateur de la derniere heure.




        0



        0
        ABOU portan
        30 mai 2017 - 12 h 49 min

        DES QUE VOUS AUREZ FINIS AVEC
        DES QUE VOUS AUREZ FINIS AVEC LES VOTRE VOUS ALLEZ NOUS AIDER A NOUS DÉBARRASSER DES NÔTRES …… LÀ ON FORMERA UN SEUL PAYS ET ON COMMENCERA À FAIRE COMME L EUROPE …ON ACCUEILLERA LA TUNISIE, LA LIBYE L`ÉGYPTE ET POURQUOI PAS LES PAYS D`AFRIQUE AU TOTAL….IL Y AURA LE BLOC AMERICAIN, L EUROPE, L`UNION AFRICAINE ET LE RESTE…..




        0



        0
          Anonymous
          30 mai 2017 - 15 h 20 min

          Très bien dit Abou portan. Le
          Très bien dit Abou portan. Le seul espoir qui reste pour les peuples d’Afrique, c’est de pouvoir recouvrir un jour leur leur souveraineté et se libérer définitivement .Pour y arriver cela demande des sacrifices.




          0



          0
    Anonymous
    29 mai 2017 - 19 h 17 min

    Messahel le maghnaoui tiendra
    Messahel le maghnaoui tiendra t il tête au Maroc ?
    Ou arrondira t il les angles à chaque provocation du makhzen puant ?
    Rappelez vous l’atteinte au drapeau algérien et les suites scandaleuses dans sa gestion…




    0



    0
    Ali
    29 mai 2017 - 18 h 51 min

    Le mekhzen a expulsé un
    Le mekhzen a expulsé un journaliste Italien de son nom Luigi pellaza qui a fait un reportage sur la pedofilie au maroc ..




    0



    0
    Felfel Har
    29 mai 2017 - 18 h 32 min

    Question: Les macaques
    Question: Les macaques auraient-ils arrêté et expulsé un journaliste français dans les mêmes circonstances? Je vous parie deux kilos de Zlabia de Boufarik que non! Ils lui auraient même facilité la tâche. Je sens que la peur les tétanise et leur fait faire des bêtises. L’expulsion de notre journaliste ne règlera pas les problèmes du royaume. Les autres régions du pays ne tarderont pas à s’enflammer tant la misère y est endémique. Le King Kon 6 va payer cher son ambition de jouer dans la cour des grands. Sa djellaba prend feu et il n’y a rien à sauver, même pas son honneur!




    0



    0
    Anonymous
    29 mai 2017 - 17 h 18 min

    Mr Messahel BRAVO
    Mr Messahel BRAVO




    0



    0
    Anonymous
    29 mai 2017 - 17 h 18 min

    Quid des 450 000 clandestins
    Quid des 450 000 clandestins marocains qui pullulent sur le territoire algerien au vu et au sud de tout le monde (…) ????

    Quid des harkis de l’ouest qui pillent notre économie au profit du Maroc (…) ???????

    Quid des marocains naturalisés tapis dans nos administrations publiques ?????

    Quelqu’un a une réponse sur cette étrange complaisance avec des ressortissants de ce makhzen pourri et puant ????




    0



    0
    Le Patriote
    29 mai 2017 - 16 h 59 min

    Permettez moi de dire que Mr
    Permettez moi de dire que Mr Belhouchet a commis une grave erreur professionnelle en envoyant son journaliste au Marokistan pour couvrir les informations de rebellions qui se passent dans la Region du Rif sachant que le Regime du Makhnez allait saisir cette occasion pour faire croire au peuple marocain frere que c’est l’Algerie qui est derriere ces evenements comme elle le dit au sujet de la colonisation du Sahara occidental. (…)




    0



    0
      Lotfi ALN
      29 mai 2017 - 18 h 44 min

      Cher monsieur. Un journaliste
      Cher monsieur. Un journaliste digne de ce nom va dans l’antre du diable s’il le faut. Au contraire sa place était là où il fallait qu’il soit. Saga ftourkoum.




      0



      0
    Anonymous
    29 mai 2017 - 16 h 48 min

    Je ne sais pas pourquoi, mais

    Je ne sais pas pourquoi, mais je sens quelque chose de pas normale.

    Oui, LAMAMRA est le symbole de notre diplomatie.




    0



    0
    Sabrina-DZ
    29 mai 2017 - 16 h 41 min

    Messahel a réussi le test.

    Messahel a réussi le test. BRAVOOOOOOOOO!

    Mais Lamamra est le meilleur.




    0



    0
      UNION
      29 mai 2017 - 21 h 41 min

      Tant que les autorités
      Tant que les autorités Algérienne défendent le peuple et releve la tête du peuple contre toute agressions et humiliation ou atteinte au drapeau Algérien il n’y a pas de distinction tous UNIS !!!!




      0



      0
    Anonyme
    29 mai 2017 - 16 h 37 min

    Chiche que nos autorités
    Chiche que nos autorités expulsent un seul Marocain même clandestin ! On dirait qu’ils sont immunisés contre les services de sécurité.




    0



    0
    HANNIBAL
    29 mai 2017 - 16 h 36 min

    Le makhnaz est veul et lache
    Le makhnaz est veul et lache comme d’habitude tout journaliste etranger dans sa ligne de mire est automatiquement expulsé j’espère que pour cette éconduite ils lui ont au moins offert
    des dattes Algeriennes !!!!! El hamdoullah qu’il soit de retour chez les siens !!!




    0



    0
    Kahina
    29 mai 2017 - 16 h 34 min

    Bonne nouvelle pour sa

    Bonne nouvelle pour sa famille.

    Désolée, mais M.LAMAMRA restera la colonne vertébrale de notre diplomatie.




    0



    0
    Anonymous
    29 mai 2017 - 16 h 33 min

    Dieu soit loué. Maintenant il
    Dieu soit loué. Maintenant il faut songer à réduire au minimum les liens avec ce pays voire à rompre les liens diplomatiques. Une guerre sans merci doit se faire contre la drogue et passer à la vitesse supérieure : blinder les frontières. Messahel est bien, ce n’est pas lui qui est en cause. Il reste que nous voudrions comprendre le départ de Lamamra ! Lamamra est un serviteur de la nation remarquable. Son départ est anormal ! Peut-on savoir ce qui se passe le concernant. Il nous manque.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.