APN : le projet de loi de finances 2018 adopté à la majorité

Bouhadja finances
Saïd Bouhadja. New Press

Le projet de loi de finances 2018 a été adopté dimanche à la majorité par l’Assemblée populaire nationale (APN), lors d`une séance plénière présidée par Saïd Bouhadja, président de cette institution parlementaire, en présence notamment du ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, et d’autres membres du gouvernement.

Ce projet de texte prévoit une série de mesures législatives et fiscales allant dans le sens de la consolidation de l’investissement productif et du renflouement des recettes budgétaires tout en maintenant le dispositif de la solidarité nationale.

Sur le plan budgétaire, il prévoit des dépenses globales de 8 628 milliards de dinars (mds DA) composées de 4.43,31 mds DA de dépenses d’équipement et de 4 584,46 mds DA de dépenses de fonctionnement (contre des dépenses de fonctionnement de 4 591,8 milliards DA en 2017).

Quant aux recettes budgétaires, elles sont de 6 496,58 mds DA (contre 5 635,5 mds DA en 2017), composées de 3 688,68 mds DA de ressources ordinaires (contre 3 435,4 mds DA) et de 2 807,91 mds DA de fiscalité pétrolière (contre 2 200,1 mds DA).

R. N.

Comment (2)

    EL-FELLAG
    27 novembre 2017 - 9 h 41 min

    Ouled EL GAID ont décidé ainsi;pas le choix le peuple est habitue a leurs caprices;c’est el mektoub on a perdus un quart de nos meilleurs citoyens pour un résultat nul




    4



    0
    Anonyme
    26 novembre 2017 - 20 h 39 min

    comme toujours ces sénateurs bni oui oui voteront toujours oui, ils s’en foutent éperdument du peuple , eux sont bien payés 40 briques par mois, ces s….. ne représentent nullement le peuple




    2



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.