Infantino : «La Fifa sera extrêmement ferme en cas d’actes racistes lors du Mondial russe»

Fifa
Gianni Infantino. D. R.

La Fédération internationale de football (Fifa) se montrera «extrêmement ferme» en cas d’actes discriminatoires ou racistes lors du Mondial-2018 en Russie, a assuré lundi le président de l’instance  mondiale, Gianni Infantino, rappelant que les arbitres pourraient «interrompre, voire mettre fin» à un match.

La lutte contre les actes discriminatoires ou racistes «est une de nos grandes priorités», a déclaré Infantino dans un enregistrement vidéo transmis aux médias. «Nous nous assurerons qu’aucun incident ne se produise. Et si des actes discriminatoires ou racistes se produisent, une procédure en trois étapes pourra être utilisée permettant à l’arbitre d’interrompre la rencontre, voire d’y mettre fin, et ce, pour la première fois durant une Coupe du monde», a rappelé le patron de la Fifa. «Ce genre d’actes est intolérable et nous nous montrerons très fermes», a-t-il poursuivi, espérant «un Mondial du fair-play sur et en dehors du terrain».

Les incidents racistes se répètent à intervalles réguliers dans les stades en Russie. En juillet 2015, l’attaquant brésilien du Zenit Saint-Pétersbourg, Hulk, affirmait en être victime «à presque tous les matches en Russie». Les autorités russes assurent avoir pris le problème à bras-le-corps, alors que le pays accueillera la Coupe du monde du 14 juin au 15 juillet prochains.

Infantino milite également en faveur d’une utilisation de l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) cet été en Russie pour la première fois durant un mondial. «Il est absolument normal qu’en 2018 nous puissions explorer les moyens d’aider l’arbitre à prendre la bonne décision», a souligné Infantino, alors que la VAR a parfois provoqué des mécontentements dans les différents pays où elle est utilisée. La décision d’utiliser la VAR «sera prise en mars prochain», a rappelé le premier responsable du football mondial, jugeant que «jusqu’ici, l’expérimentation avait été extrêmement positive».

R. S.

Pas de commentaires! Soyez le premier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.