AADL : 330 milliards de dinars pour un programme de 120 000 logements

logements aadl
Site de logements Aadl à Draria. New Press

Une convention d’un montant de 330 milliards de dinars a été signée mardi à Alger entre le ministère de l’Habitat, le Crédit populaire d’Algérie (CPA), l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) et la Caisse nationale du logement (CNL) pour le financement d’un programme de 120 000 logements de type location-vente.

Cette convention a été paraphée par Kamel Nasri (directeur général du logement au ministère de l’Habitat), Omar Boudieb (P-DG du CPA), Ahmed Belayat (directeur général de la CNL) et Said Rouba (directeur général de l’AADL), en présence du ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, et du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar.

R. N.

Comment (10)

    Anonyme
    29 novembre 2017 - 16 h 50 min

    @ Anonyme
    29 novembre 2017 – 0 h 08 min
    Il y a des commentaires qu il faut vraiment ignorer completement et surtout ne perdez pas votre temps,entre autres ne generalisez pas ,le peuple algerien n a que f… de ces malades qui vivent sur une autre planete.
    Ya Elkhou tu te trompes quand tu dis: »c’est un peuple à formater de fond en comble CHAAB MRIDH SINCÈREMENT ».Le peuple Algerien est d un niveau des plus developpes culturellement dans le monde arabe et africain.Partout il y a des brebis galeuses auquelles il ne faut pas repondre a leur commentaire de caniveau.
    Fier d etre Kabyle et Algerien a part entiere.




    0



    0
    Anonyme
    29 novembre 2017 - 0 h 08 min

    !!!!!!
    28 novembre 2017 – 14 h 52 min
    On veux pas d’HLM à la Francaise, on veut du luxe, des maisons indépendantes !!! Arretez la guetorisation !!!! Et REPEUPLEZ LE SUD ALGERIEN AVEC des INFRASTRUCTUREs SOLAIREs ET CLIMATISÉes ET ROUTES SOLAIREs !!!!

    il veut du luxe et ne veut pas d’HLM à la française (Lkitha doua laâynik)
    Mrs d’AP et amis lecteurs c’est un peuple à formater de fond en comble
    CHAAB MRIDH SINCÈREMENT




    2



    0
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 23 h 19 min

    !!!!!!
    28 novembre 2017 – 14 h 52 min

    et puis quoi encore t’as oublié de rajouter : une piscine et un snack bar et pleins de gonzesses
    un peuple de détraqués vraimeny




    2



    0
    Kahina
    28 novembre 2017 - 18 h 36 min

    Un peu d’esthétique SVP, un peu de verdure…Vous avez construit des forets en Béton.
    Faites attention à l’environnement
    Ne construisez pas sur les terres agricoles




    3



    0
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 17 h 52 min

    il faut reserver aussi une enveloppe pour la conservation et la restauration du patrimoine et la creation de musees et de bibliotheques,il faut meme creer un secretariat d Etat du patrimoine dependant du ministre de la culture.L Algerie dispose du nord au sud et de l est a l ouest de plusieurs merveilleux sites historiques malheureusement abandonnes et pilles .Tous ses sites une fois restaures deviendront une atraction culturelle de premiere importance,un enrichissement pour des programmes touristiques universels.Il faut tout faire pour sauvegarder notre patrimoine historique.




    2



    1
    !!!!!!
    28 novembre 2017 - 14 h 52 min

    On veux pas d’HLM à la Francaise, on veut du luxe, des maisons indépendantes !!! Arretez la guetorisation !!!! Et REPEUPLEZ LE SUD ALGERIEN AVEC des INFRASTRUCTUREs SOLAIREs ET CLIMATISÉes ET ROUTES SOLAIREs !!!!




    0



    3
    zaatar
    28 novembre 2017 - 12 h 48 min

    330 Milliards de dinars pour un programme de 120 000 logements. Ce qui veut dire 2 750 000 Dinars par logement. Or un logement est au prix moyen de 5 000 000 DA. Donc soit l’enveloppe est mal adaptée au programme, soit le programme est pipeau car il n y aura pas 120 000 logement, il y en aura tout au plus 60000.




    3



    1
      Anonyme
      28 novembre 2017 - 15 h 14 min

      Tres bon calcul , mais sachez que le montant de
      2 750 000 DA correspond au prix du logement a la construction jusqu’a cession au beneficiaire, qui pourrait etre de 5 000 000 DA. De toutes les manieres la banque qui doit financer se doit d’avoir des interets ainsi que le maitre de l’ouvrage ( AADL -CNL).




      1



      0
        zaatar
        29 novembre 2017 - 8 h 32 min

        Donc selon vous le prix de revient moyen actuel d’un logement tourne autour de 2 750 000 DA. C’est à dire à peine le prix d’une petite cylindrée bas de gamme. Une clio par exemple. Et qu’à la vente l’état se tape un bénéfice d’au moins 2 000 000 de DA par logement. Vous pensez que ça tient la route? pour la clio à partir de 120 km/h je ne le pense pas.




        0



        0
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 12 h 38 min

    c’est pour acheter le silence de la peuplade et perdurer au kourssi




    2



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.