Des médias saoudiens attribuent des propos imaginaires à Mohamed Aïssa

Mohamed Aïssa chiites Irak
Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses. New Press

Par R. Mahmoudi – C’est à une véritable campagne d’intoxication que se sont livrés des médias saoudiens et pro-saoudiens de premier rang, tels que la chaîne Al-Arabiya et le site Erem, en attribuant au ministre algérien des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, des propos qu’il n’a jamais tenus lors de son intervention au Forum de la Radio nationale, diffusé hier lundi. Ces deux médias arabes, se référant à ladite intervention, affirment que Mohamed Aïssa «a annoncé l’arrestation, à l’aéroport d’Alger, de centaines d’Algériens pour prosélytisme chiite, dès leur retour d’Irak où ils avaient visité plusieurs lieux de culte chiites». Dans un autre endroit, les mêmes sources parlent de l’arrestation de 400 personnes.

Ces deux médias ajoutent que le ministre estime, à ce sujet, que ces mesures «prouvent la capacité des autorités à surveiller ces sectes religieuses qui tentent d’infiltrer le référent religieux qui unit les Algériens, à savoir le rite sunnite malékite». Dans le même sillage, Mohamed Aïssa aurait aussi déclaré : «Ceci est un message fort à l’adresse de l’extérieur, disant que les autorités algériennes ne toléreront aucune tentative d’éloigner la société algérienne de son référent religieux (…) et que l’Algérie ne sera jamais un terrain pour les luttes confessionnelles.»

Or, toute l’intervention du ministre qui dure 1 heure et 10 minutes ne contient aucun mot de ce qui a été rapporté par ces médias arabes. La seule et unique fois où il a cité le prosélytisme chiite, c’est dans un contexte global où il évoque les risques pour une société vulnérable et non immunisée d’être infiltrée par toutes sortes de sectes ou d’idéologies étrangères à notre tradition. Tout le reste de l’intervention a été consacré à l’explication des moyens à mettre en œuvre pour combattre l’extrémisme religieux. Mohamed Aïssa a parlé d’«un islamisme en déclin» en Algérie devant l’émergence d’un islam du «juste milieu» qui prône la tolérance et le rejet de la violence et de la haine.

La question que l’on ne peut s’empêcher de se poser : ces médias saoudiens ont-ils inséré involontairement dans leurs comptes rendus des propos déjà tenus par le ministre ou l’ont-ils fait sciemment pour des besoins de propagande anti-chiite qui, au Moyen-Orient, fait actuellement des ravages ? Auquel cas, pourquoi visent-ils l’Algérie ?

C’est la deuxième fois en deux jours que le nom de l’Algérie a été mêlé, indirectement, au conflit opposant l’Arabie Saoudite à l’Iran et ses alliés arabes. Dimanche, un dirigeant du Hamas palestinien avait démenti (lire notre article par ailleurs) détenir des comptes bancaires en Algérie, en réponse à un journal saoudien qui accusait le Hezbollah libanais d’avoir ouvert des comptes bancaires au profit de quelques cadres du mouvement palestinien installés à Alger. Qui veut semer la discorde entre l’Algérie et l’Iran ou les mouvements de résistance arabe ?

R. M.

Comment (40)

    Nasser
    29 novembre 2017 - 19 h 47 min

    Ils continueront à nous emmerder tant que l’on tergiverse avec eux! D’abord se retirer complètement de la Ligue arabe! Charger quelques médias de se consacrer aux ripostes et à l’attaque sans concession des Al Saoud !!




    0



    0
    Adam
    29 novembre 2017 - 6 h 27 min

    Pourquoi tout musulman devrait-il forcément être sunnite ou chiite ? Comme dans les autres religions, pourquoi forcément catholique, orthodoxe ou protestant ? ETRE PROBE est unique et le même partout , quelque soit la confession. ADORER DIEU est unique et le même partout… Dans ce cas, je suis muslim ni sunnite ni chiite, ni catholique, ni orthodoxe ni protestant… A quoi sert une cervelle , à suivre avec servilité…?? Ces medias saouds veulent nous impliquer , dans leur merdier , voilà tout !!




    2



    0
    SI-MOH
    28 novembre 2017 - 21 h 33 min

    .Notre super ministre des cultes et des zaouias,s’est fait critiquer par les Arabes d,Arabie yahoudite,nos cheikh sont irreprochable rehabilitent les corrompus et benis les voleurs,plus besoins de venir chez vous




    5



    0
    Khaled
    28 novembre 2017 - 20 h 03 min

    C’est une aberration de décréter sans l’avis des premiers concernés une foi, une croyance et un rite nationale . En un mot naître en Algérie et y vivre c’est être condamné à être musulman et de rite malékite.




    3



    1
    TARZAN
    28 novembre 2017 - 18 h 50 min

    LES SAOUDIENS SAVENT QUE LE POIDS DE L’ALGERIE DANS LE MONDE ARABE EST PRIMORDIAL D’OU CETTE MANIPULATION SOMME TOUTE PAS TRES MECHANTE POUR L’ALGERIE CAR ELLE RECONFORTE LA PLACE DE L’ALGERIE DANS LE MONDE ARABE ET DANS LE MONDE (CAR LES DIPLOMATES ETRANGERS MESURENT L’INFLUENCE DE L’ALGERIE DANS LA REGION) COMME LA VOIX LA PLUS ECOUTEE ET LA PLUS RESPECTEE




    7



    4
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 18 h 44 min

    LA VÉRITÉ EST QUE L ALGERIE ET PARTICULIÈREMENT LES ALGÉRIENS GARDENT UNE BONNE IMAGE DU RÉVOLUTIONNAIRE KHOMEINI JUSQUE A CE JOUR ! ET MIEUX ENCORE LES ALGERIENS S EN FOUTENT ÉPERDUMENT DES SUNNITES ET DES CHIITES . PAR CONTRE ILS SONT EN GÉNÉRAL PRO IRANIEN ( el fourse ) !




    7



    1
    Khaled
    28 novembre 2017 - 16 h 30 min

    Cette aberration nommée  » ministère des affaires religieuses » n’existe que dans les pays sous développés , arabe et musulmans.




    6



    1
    LE NUMIDE
    28 novembre 2017 - 15 h 35 min

    ISLAM BERBERES ET ALGERIE : tous ceux qui dusent qu’il ya des chiistes israniesn ou arabes de façàn notoire et communautaire sont des menteurs et le ministre de la religion et son gouvernelent le savent .. ( il ya oeyt etre quelques chats chiistes influencés par Nsrallah mais ils ne sont ni nombreux n dangreux et c’est juste à cause de la lutte pour la Palestine et les trahions Sunnistes wahabistes arabites au moyen orient ) .. les berbères ont abondonné le chiisme fatimiide au 10 eme siecle et ne vont pas revenir en arrière .. il ya plus d’individus et de groupes chrétiens ou boudhistes ou ahmadias en Alhgérie que les chiistes .. Toute cette histoire de chiistes en Algerie est montee par les idéologues , les agitateurs et les agents de sservuves saoudiesn en Algérie pour terroriser les gens afin qu’ils se rangent sous la tutelle wahabiset de cette monarchie .. MASI CA NE MARCHE PAS .. Les berbères ont dépassé depuis un siècle cette sordide histoire du conflit sunniste et chiistes et ne sont pas concernés par ces ridicules querelles familiales de Koreiche il y a 14 siècles , dans l’Antiquité .. même s’il sont musulmans les algériens qui sont Berbères sont entrés dans une nouvelle ère de leur histoire ..ils sont sur une être planète que ces arabes ou iraniens ou arabes entre eux manipulés par les wahabistes pour le compte d’Israël et des USA et qui s’étripent pour ces questions stupides de sunnisme et de chiisme .. ISLAMIQUEMENT OU POLTIQUEMENT , LES BERBERES SONT NATIONALISTES ET ALGERIENS ET VIVENT AU 21 EME SIECLE ( A SUIVRE )




    11



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.