Des médias saoudiens attribuent des propos imaginaires à Mohamed Aïssa

Mohamed Aïssa chiites Irak
Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses. New Press

Par R. Mahmoudi – C’est à une véritable campagne d’intoxication que se sont livrés des médias saoudiens et pro-saoudiens de premier rang, tels que la chaîne Al-Arabiya et le site Erem, en attribuant au ministre algérien des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, des propos qu’il n’a jamais tenus lors de son intervention au Forum de la Radio nationale, diffusé hier lundi. Ces deux médias arabes, se référant à ladite intervention, affirment que Mohamed Aïssa «a annoncé l’arrestation, à l’aéroport d’Alger, de centaines d’Algériens pour prosélytisme chiite, dès leur retour d’Irak où ils avaient visité plusieurs lieux de culte chiites». Dans un autre endroit, les mêmes sources parlent de l’arrestation de 400 personnes.

Ces deux médias ajoutent que le ministre estime, à ce sujet, que ces mesures «prouvent la capacité des autorités à surveiller ces sectes religieuses qui tentent d’infiltrer le référent religieux qui unit les Algériens, à savoir le rite sunnite malékite». Dans le même sillage, Mohamed Aïssa aurait aussi déclaré : «Ceci est un message fort à l’adresse de l’extérieur, disant que les autorités algériennes ne toléreront aucune tentative d’éloigner la société algérienne de son référent religieux (…) et que l’Algérie ne sera jamais un terrain pour les luttes confessionnelles.»

Or, toute l’intervention du ministre qui dure 1 heure et 10 minutes ne contient aucun mot de ce qui a été rapporté par ces médias arabes. La seule et unique fois où il a cité le prosélytisme chiite, c’est dans un contexte global où il évoque les risques pour une société vulnérable et non immunisée d’être infiltrée par toutes sortes de sectes ou d’idéologies étrangères à notre tradition. Tout le reste de l’intervention a été consacré à l’explication des moyens à mettre en œuvre pour combattre l’extrémisme religieux. Mohamed Aïssa a parlé d’«un islamisme en déclin» en Algérie devant l’émergence d’un islam du «juste milieu» qui prône la tolérance et le rejet de la violence et de la haine.

La question que l’on ne peut s’empêcher de se poser : ces médias saoudiens ont-ils inséré involontairement dans leurs comptes rendus des propos déjà tenus par le ministre ou l’ont-ils fait sciemment pour des besoins de propagande anti-chiite qui, au Moyen-Orient, fait actuellement des ravages ? Auquel cas, pourquoi visent-ils l’Algérie ?

C’est la deuxième fois en deux jours que le nom de l’Algérie a été mêlé, indirectement, au conflit opposant l’Arabie Saoudite à l’Iran et ses alliés arabes. Dimanche, un dirigeant du Hamas palestinien avait démenti (lire notre article par ailleurs) détenir des comptes bancaires en Algérie, en réponse à un journal saoudien qui accusait le Hezbollah libanais d’avoir ouvert des comptes bancaires au profit de quelques cadres du mouvement palestinien installés à Alger. Qui veut semer la discorde entre l’Algérie et l’Iran ou les mouvements de résistance arabe ?

R. M.

Comment (40)

    Nasser
    29 novembre 2017 - 19 h 47 min

    Ils continueront à nous emmerder tant que l’on tergiverse avec eux! D’abord se retirer complètement de la Ligue arabe! Charger quelques médias de se consacrer aux ripostes et à l’attaque sans concession des Al Saoud !!

    Adam
    29 novembre 2017 - 6 h 27 min

    Pourquoi tout musulman devrait-il forcément être sunnite ou chiite ? Comme dans les autres religions, pourquoi forcément catholique, orthodoxe ou protestant ? ETRE PROBE est unique et le même partout , quelque soit la confession. ADORER DIEU est unique et le même partout… Dans ce cas, je suis muslim ni sunnite ni chiite, ni catholique, ni orthodoxe ni protestant… A quoi sert une cervelle , à suivre avec servilité…?? Ces medias saouds veulent nous impliquer , dans leur merdier , voilà tout !!

    SI-MOH
    28 novembre 2017 - 21 h 33 min

    .Notre super ministre des cultes et des zaouias,s’est fait critiquer par les Arabes d,Arabie yahoudite,nos cheikh sont irreprochable rehabilitent les corrompus et benis les voleurs,plus besoins de venir chez vous

    Khaled
    28 novembre 2017 - 20 h 03 min

    C’est une aberration de décréter sans l’avis des premiers concernés une foi, une croyance et un rite nationale . En un mot naître en Algérie et y vivre c’est être condamné à être musulman et de rite malékite.

    3
    1
    TARZAN
    28 novembre 2017 - 18 h 50 min

    LES SAOUDIENS SAVENT QUE LE POIDS DE L’ALGERIE DANS LE MONDE ARABE EST PRIMORDIAL D’OU CETTE MANIPULATION SOMME TOUTE PAS TRES MECHANTE POUR L’ALGERIE CAR ELLE RECONFORTE LA PLACE DE L’ALGERIE DANS LE MONDE ARABE ET DANS LE MONDE (CAR LES DIPLOMATES ETRANGERS MESURENT L’INFLUENCE DE L’ALGERIE DANS LA REGION) COMME LA VOIX LA PLUS ECOUTEE ET LA PLUS RESPECTEE

    7
    4
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 18 h 44 min

    LA VÉRITÉ EST QUE L ALGERIE ET PARTICULIÈREMENT LES ALGÉRIENS GARDENT UNE BONNE IMAGE DU RÉVOLUTIONNAIRE KHOMEINI JUSQUE A CE JOUR ! ET MIEUX ENCORE LES ALGERIENS S EN FOUTENT ÉPERDUMENT DES SUNNITES ET DES CHIITES . PAR CONTRE ILS SONT EN GÉNÉRAL PRO IRANIEN ( el fourse ) !

    7
    1
    Khaled
    28 novembre 2017 - 16 h 30 min

    Cette aberration nommée  » ministère des affaires religieuses » n’existe que dans les pays sous développés , arabe et musulmans.

    6
    1
    LE NUMIDE
    28 novembre 2017 - 15 h 35 min

    ISLAM BERBERES ET ALGERIE : tous ceux qui dusent qu’il ya des chiistes israniesn ou arabes de façàn notoire et communautaire sont des menteurs et le ministre de la religion et son gouvernelent le savent .. ( il ya oeyt etre quelques chats chiistes influencés par Nsrallah mais ils ne sont ni nombreux n dangreux et c’est juste à cause de la lutte pour la Palestine et les trahions Sunnistes wahabistes arabites au moyen orient ) .. les berbères ont abondonné le chiisme fatimiide au 10 eme siecle et ne vont pas revenir en arrière .. il ya plus d’individus et de groupes chrétiens ou boudhistes ou ahmadias en Alhgérie que les chiistes .. Toute cette histoire de chiistes en Algerie est montee par les idéologues , les agitateurs et les agents de sservuves saoudiesn en Algérie pour terroriser les gens afin qu’ils se rangent sous la tutelle wahabiset de cette monarchie .. MASI CA NE MARCHE PAS .. Les berbères ont dépassé depuis un siècle cette sordide histoire du conflit sunniste et chiistes et ne sont pas concernés par ces ridicules querelles familiales de Koreiche il y a 14 siècles , dans l’Antiquité .. même s’il sont musulmans les algériens qui sont Berbères sont entrés dans une nouvelle ère de leur histoire ..ils sont sur une être planète que ces arabes ou iraniens ou arabes entre eux manipulés par les wahabistes pour le compte d’Israël et des USA et qui s’étripent pour ces questions stupides de sunnisme et de chiisme .. ISLAMIQUEMENT OU POLTIQUEMENT , LES BERBERES SONT NATIONALISTES ET ALGERIENS ET VIVENT AU 21 EME SIECLE ( A SUIVRE )

    11
    4
    ANTARES-2094
    28 novembre 2017 - 15 h 06 min

    Mes chers amis sachez une chose deux monarchies tomberont dans moins de dix ans voir peut être cinq ans.
    la première et la monarchie chérifienne(zerma)et la seconde c est c est la monarchie wahhabite. la monarchie hachémite de Jordanie sera épargner.

    5
    1
    Abou Mrang
    28 novembre 2017 - 14 h 26 min

    Il n’y pas que son discours, il a fait d’autres déclarations à la presse.

    Et bien moua j’ai entendu une autre version : il a dit « lazem el i3ada bitedjridj illa el islam essoulafa ». Wa elmouharaba elwahabiya ou echi3iya. Il a bel et bien mis le chiisme et le wahabisme dans le même panier.

    2
    1
    BECAUSE
    28 novembre 2017 - 14 h 26 min

    Ce n ‘ est pas à Jérusalem que sera (re)construit le soit disant 3 ° eme Temple dit de Salomon ,
    c ‘ est un leurre très bien ficelé des sionistes et de leurs alliés (( qui sont désignés dans Le Saint Coran comme les mécréants parmi les Gens Livre ( La Bible )) , mais c ‘ est bel et bien en Terre Sainte , dans le Saint des Saints , Le Masjid Al Haram à La Mecque , qu ‘ il entrain de s ‘ édifier au nez et à la barbe des musulmans complètement à la rue par rapport aux événement les concernant en premier chef .

    2
    1
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 14 h 11 min

    L’Algérie a beau faire les yeux doux à l’Arabie saoudite en persécutant les minorités religieuses , rien à faire les Saoud veulent faire payer à l’Algérie son insolence envers la coalition guerrière arabe.

    3
    1
    juba2
    28 novembre 2017 - 13 h 17 min

    l’arabie saoudite a toujours fonctionné ainsi: ou tu es avec moi ou tu es contre moi; et tout le mal que subissent les pays dits arabes sont bien sur les investigateurs vu la conjoncture actuelle ils ne sont pas en mesure d’appliquer leur diktat, ils touchent le fond. ils sont meme capable de s’allier avec le diable pour arriver a leur fins!!!

    6
    1
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 12 h 45 min

    Il n y a qu une seule reponse de notre part:Qu ils se tirent entre eux la langue et qu ils se bouffent le nez,nous Algeriens nous resterons loin,mais tres loin de leurs manipulations qu elle soient mediatiques ou autres.

    10
    1
    Mas Umeri
    28 novembre 2017 - 11 h 54 min

    Lorsque les lieux saints de l’Islam, seront administrés par un conseil supérieur, représentant tous les pays musulmans, en se libérant de la main mise des Al Saoud, alors on s’en inspirera, pour sauver l’Islam actuellement en déclin. La Monarchie des Al Saoud, n’a qu’a s’occuper des pays qu’elle subventionne. L’Algérie étant autonome financièrement, jalouse de sa souveraineté, n’a de compte a personne. Quand a la religion musulmane, chacun est libre d’adhérer au rite qu’il souhaite, pourvu qu’il ne met pas les institutions nationales en péril.Personne ne détient la vérité vraie.

    13
    1
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 11 h 37 min

    Un os leur est resté en travers de la gorge, les bédouins semblent nous dire choisissez votre camps vous êtes avec nous ou contre nous. L’Algérie a toujours cherché à prendre des positions sages et n’aime pas qu’on lui dicte ce qu’elle doit faire, l’Algérie cherchera toujours à éteindre un incendie plutôt que de l’attiser. Notre pays a connu la souffrance pendant des années et ne se laissera pas manipuler par un pays belliqueux à la solde des puissances américaines et israéliennes.

    13
    4
    Moskosdz
    28 novembre 2017 - 11 h 22 min

    Ne tue pas, ne vole pas, ne triche pas, ne mens pas et sois patriote: tout ça peut-être compris sans religion!! les Algériens n’ont pas besoin d’un semblant gardien des lieux saints de l’islam pour avoir une morale et une éthique.

    16
    1
    Karamazov
    28 novembre 2017 - 11 h 04 min

    Ça ne change rien au problème de fond ! On passe de l’extrémisme à un totalitarisme ! Pourquoi n’est-ce pas au nom de la loi tout simplement qu’on bannirait la haine et la violence. Si on n’est pas musulman de quelque obédience que ce soit serions-nous autorisé à haïr ?

    On veut changer d’air mais sans sortir de l’auberge. Pourquoi ne pas dire les choses clairement : l’islam est la religion mais pas la loi ?

    17
    3
    jaber
    28 novembre 2017 - 11 h 00 min

    @Abou Stroff : Bonjour,

    Ce n’est pas Mr Mohamed Aissa, notre Ministre des affaires religieuses, qui a décidé pour vous ou pour les croyant(es) du Maghreb le rite Malékite, cette école de jurisprudence sunnite.

    Comme vous devez le savoir, le malékisme n’a pas fait apparition depuis la nomination de Mr Mohamed Aissa à ce poste, l’introduction de l’enseignement de ce « mad’hab » commença d’abord à Kairouan, en Tunisie, pour s’étendre ensuite à toute l’Afrique du Nord.

    Je vous souhaite une agréable journée.

    18
    4
    BabEIOuedAchouhadas
    28 novembre 2017 - 10 h 46 min

    Pour moi c’est le meilleur Ministre des Affaires Religieuses depuis un certain 5 juillet 1962.
    Mieux que cela, s’il était en poste le 5 Octobre 1988, on aurait jamais eu ce FIS, ni ce tunisien Ali Belhadj ni « sidi zekri ».

    13
    4
    Abou Stroff
    28 novembre 2017 - 10 h 22 min

    quelle que soit la part de vérité véhiculée par les media saoudiens, je me pose une question et une seule:
    au nom de quoi notre ministre de la religion a t il décidé que j’étais sunnite de rite malékite et que je n’ai pas le droit de choisir moi même ma manière d’adorer mon Dieu?

    33
    9
      anonyme
      28 novembre 2017 - 13 h 44 min

      Pour moi c’est le pire des ministres des affaires religieuses depuis l’indépendance, son seul souci c’est l’allégeance au président de la république.Il n’autorise aucune critique ou même opinion contraire à ses convictions.Depuis qui’il a été nommé, il ne cesse d’ harceler les imams en leur interdisant de traiter les sujets qui fâchent.Ces déclarations sont similaires à celles d’un laïc!! (…)

      4
      1
    anonyme
    28 novembre 2017 - 10 h 10 min

    « quand les religions s’entremêlent ,tiens à ta religion  »
    « vous avez votre religion ,j ‘ai la mienne  »
    chacun pour soi ,Dieu pour tous
    oublions le monde « musulman  » le temps que les divisions cessent ;
    oublions le « monde » arabe le temps de la décantation de la situation ;
    cette guerre sunnites /chiites ne sert pas l’islam mais l’occident
    nous sommes des berberes ,des nords africains arabisés pas des arabes

    29
    4
      Khaled
      28 novembre 2017 - 23 h 59 min

      ou tiens à ton athéisme , laka dinouka wa li ilhadi.

    Tinhinane
    28 novembre 2017 - 9 h 42 min

    Nous soutenons notre ministre dans toute démarche ayant pour objectif d’éradiquer ces sectes religieuses envoyées par les ONG de la religieuse satanique.

    Secte wahhabite
    secte des Mollah
    La secte de El-Ahmadia
    la secte de Karkarya…une secte marocaine qui est en train d’envahir l’Algérie sous les yeux de la police.
    L’ambassadeur du Haschich marocain est revenu pour poursuivre l’encadrement de cette secte satanique en Algérie

    44
    4
      Marcuss
      28 novembre 2017 - 11 h 14 min

      Voyons tinhinane, le ministre des affaires religieuses est le ministre du culte en Algérie et son rôle est de protéger et de veiller a la liberté de culte et la liberté de conscience selon la constitution. Ce n est pas le ministre de ma conscience.
      le seul mouvement qui doit être éradiqué et qui touche malheureusement toute la société algérienne sclérosée par ce cancer est le wahhabisme salafiste, et c’est le seul danger que connait l’Algérie: la daeshisation programmée des secteurs les plus influents, l éducation et la justice… L’archaïsme, l’intégrisme, la médiocrité, l’extrémisme… en arrière toute, « avancez l arrière »!!!
      Autre chose: pourquoi l occident nous permet-il de construire des mosquées chez lui et de pratiquer librement notre foi et, chez nous, nous refusons aux autres confessions la liberté de culte? réponds a ma question, pourquoi???
      Le seule role que le ministere du culte doit avoir c est de réglementer et réguler la pratique religieuse au nom de la république.
      L’amère vérité c est que toi tu fais partie de ceux qui jouent « le rôle de Dieu »!!! votre fort c est la perversion et la manipulation, vous êtes des pervers narcissiques, vous êtes tous de petits apprentis dictateurs…
      Non, la foi est une affaire personnelle. (…)
      contentes toi d être une bonne citoyenne!!! Ma liberté de conscience et ma foi, c’est pas ton affaire!!!

      9
      4
        Tinhinane
        28 novembre 2017 - 15 h 19 min

        On ne protège pas les sectes religieuses = mafia de la religion fabriquées par des ONG pour envahir et détruire les pays.
        Les services secrets religieux , connaissez vous

        4
        1
    Kahina
    28 novembre 2017 - 9 h 35 min

    Cette secte wahhabo-satanique veut à tout prix avoir la mainmise sur l’armée Algérienne.
    Les wahhabo-terroriste ne veulent pas avaler la neutralité de l’Algérie.
    L’Algérie n’est ni wahhabite et ni Chiite. Nous sommes des Algériens et point barre..

    66
    1
    Lghoul
    28 novembre 2017 - 9 h 23 min

    Chers compatriotes, il faudrait savoir que les vrais ennemis de notre Algerie ne se cachent plus maintenant et sont donc connus. Cette contrée de bédouins dont seuls deux organes fonctionnent: Le ventre et le bas-ventre veulent maintenant retourner leur venin contre l’Algerie, qui est la pierre pointue dans leur savate. Leur jalousie a tous les échelons est historique et dépasse les normes normales. Après avoir dédruit l’Irak, la syrie, la Libye, il reste encore deux pays les dépassant d’un million d’années lumières dans tous les domaines et qu’ils voudraient détruire pour “devenir la seule force a la tête des kharabes » qu’elle guidera comme des moutons a sa guise a l’abattoire et aussi qui serviront de chaire a canon dans les aventures de ce pseudo-prince qui a maintenant remis TOUT EN CAUSE: La mixite est bonne, les femmes peuvent conduire et rien, absoulument rien, est haram maintenant car selon lui, Il y a des justifications qui apparaissent soudain a coupd de fatwas nouvelle version; version internet et globalisation. Alors que penseront miantenant tous ceux qui ont participé de près ou de loin a la destruction de l’Algérie depuis 1990 ? Que penseront ces mercenaires et ces sanguinaires qui ont introduit des habitudes complétement étrangères a notre culture algerienne pourtant RICHE et DIVERSE ?
    Alors messieurs-dames mercenaires, ce nouveau prince, votre guide spirituel, celui qui va remplacer Dieu Le tout-puissant, vous dit que plus rien n’est haram et tout ce que vous aviez fait de mal a votre pays et vos concitoyens entre 1990 et 2000 ne fut qu’une “blague”. Alors tournez le page, jetez vos kamis et sandales et remplacez les par des costumes du paradis, les visites aux casinos et devenez maintenant “normaux” et baignez vous dans le plaisir. En gros, vous déménagerez du mauvais temps au beau temps et au soleil tout le reste de votre vie.

    Une question pour terminer: Est ce que l’islam ancestral, honnête, tolérant, imprégné a nos traditions millénaires, n’a pas donné plus de comprehension, d’humanisme et de respect a notre peuple jusqu’en 1990? Depuis que les deviations vers le wahabbisme a l’essence batarde ont commencé, nos malheurs et nos malédictions ont suivi. Alors la solution ? REDEVENONS ALGERIENS de nouveau, du nord au sud et de l’est a l’ouest, et je vous assure que tous nos problemes disparaitront.
    Pour terminer voici un extrait de la presse israelienne, les sponsors des chameliers (sur les accusations de l’arabie maudite que le Hamas a ouvert des comptes bancaires en Algerie): Dans les coulisses cette cervelle leur fourni les munitions et les idées pour détruire tout ce qui bouge et en échange, les bédouins financeront tout pour devenir “leader du monde arabe”. Et tout cela se paye a grand prix.
    [Selon la presse israélienne, l’Arabie Saoudite, par l’intermédiaire de ces révélations (des comptes bancaires), a placé l’Algérie dans le camp de l’Iran, non seulement parce que ce pays « aide des terroristes mais aussi parce qu’elle permet leur financement. »]. Alors, avons nous besoin d’un schéma pour comprendre ?

    25
    1
    bougamous
    28 novembre 2017 - 9 h 08 min

    L’Algérie est un pays S U N N I TE ! Et on n’a rien à voir ni avec les chiites ni avec l’Iran!!
    Où est le problème?

    3
    52
      Ziad
      28 novembre 2017 - 10 h 04 min

      parle pour toi l´ami!
      l´algerie est un pays sale, plein de musulmans sunnites ou autre qui font 5 fois par jour leur ablution mais restent sales et font des montagnes d´immondices devant leurs portes, leurs écoles et leurs mosquées. commencons à balayer devant nos portes avant de parler des autres. j ái visité l´iran dernièrement et j´etais ravi de la beauté de ce pays PROPRE et de ses sites historiques et les sunnites iranais ne changerairent pour tout l´or du monde leur nationalité perse.

      24
      8
        Khaled
        28 novembre 2017 - 13 h 03 min

        Tes propos ne sont pas cohérents, ya fils de la mut’aa, l’Algérie n’est pas plus sale qu’un autre pays. Et certainement,pas plus sale,que des pays chiites(ou assimilés)comme l’Iran ou autres. Tu devrais aller visiter des régions chiites en Irak,au Yemen ect… pour saisir le vrai sens de la saleté.
        Quant a l’Iran, pays que tu n’as jamais visité, il suffit de s’aventurer en dehors des boulevards aseptisés des villes principales pour connaitre le sens du désordre et de la saleté. C’est tellement commode d’emettre des jugements de valeur sur des pays ou on ne vit pas et dont on ne connait pas la réalité de l’interieur.
        Cela étant dit, oui, l’Algérie est un pays Sunnite et il ne saurait être autrement. Les iraniens auraient dû se demarquer et ne pas adopter les canons de cette secte kharijite, ils auraient peut être pu conserver le lustre et les fastes de la civilisation perse d’antan.Une civilisation diluée par l’autoflagellation et autres pratiques obscures et obscurantistes.

        6
        5
    jaber
    28 novembre 2017 - 9 h 02 min

    Bonjour,

    Pour les Al-Saoud, notre Ministre devrait « payer » pour ses positions fermes, celles de se conformer aux recommandations divines telles que prescrites dans le Coran et non pas suivre l’héritage de la période pré-islamique qu’incarne le wahhabisme.
    Leurs tentatives de discréditer ce haut responsable ne serviront pas à grand chose, le peuple algérien est conscient des basses manoeuvres de ces ennemis de l’Islam qu’ils prétendent représenter.
    Bonne journée.

    13
    1
    Syfax
    28 novembre 2017 - 8 h 55 min

    MISE AU POINT : L’Arabie Saoudite son Clergé Wahabiste criminel et terroriste et leurs Sbires en Algérie ainsi leurs nouveaux ennemis les frères musulmans égyptiens et leurs partis ici doivent TOUS savoir que le seul référent national des algériens (les vrais) en matière d’Islam et en matière politique, ce n’est ni le Sunnisme, Ni le Chiisme, ni le Wahabisme, ni Le Pakistanisme, ni l’Arabisme, ni l’Iranisme, ni RIEN… LE SEUL REFERENT dans le domaine politique et religieux c’est le NATIONALISME ALGERIEN. Seul l’Islam des Berbères est valable et légitime en Algérie tant que les Algériens Berbères sont Musulmans…
    Alors le gouvernement doit répondre en conséquence. Les algériens sont des Berbères et les Berbères sont un peuple libre, ils n’accepteront jamais une tutelle religieuse, politique, culturelle ou Impériale ni des salafistes saoudiens ou qatariens, ni des frères musulmans égyptiens, ni des Talibans, ni des Chiites, ni des arabes, ni des iraniens, ni de l’Islam de France ni du Califat Turc ou du califat wahabiste américano-sioniste.
    C’est CLAIR. Un algérien wahabite est libre individuellement d’aller chez ses maitres lécher les babouches des rois arabes, seulement l’Algérie est nationaliste et les Berbères savent se défendre pour LEUR LIBERTE et ne seront jamais les mercenaires des rois arabes saoudiens ou qatariens.
    Islam ou Politique, Tout gouvernent algérien qui ne tient pas compte de ces vérités nationales ne sera pas de reconnu par les algériens BERBERES!!!

    12
    2
    Salmonella
    28 novembre 2017 - 8 h 44 min

    Cela fait partie de la nouvelle politique de la « Salmonellose », en référence à qui vous savez.

    11
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 8 h 31 min

    On a pas à choisir entre peste et cholera. La Kabylie est laique et ceux qui pretendent nous imposer l’islam comme identité de rechange se detrompent.

    5
    17
      Syphax
      28 novembre 2017 - 9 h 27 min

      exact !! si nos frères berbères en Kabylie choisissent d’être laïcs ils sont libres dans leur région , d’autres berbères dans d’autres régions en Algérie sont nationalistes en matière de réfèrent d’Islam , les Mozabites sont ibadites , d’autres berbère sont attachés à la Tradition des Zaouïas, d’autres s’en fichent carrément de cette question islamiste qui n’existait pas avant , mais qui a été imposée par la poussée terroriste wahabiste des mercenaires de l’Arabie Saoudite, des frères musulmans égyptiens et de l’Empire americano-sioniste revenus d’Afghanistan en 80 .. en matière d’Islam et de Politique , les algériens ne sont pas et ne seront jamais sous tutelle d’aucune sorte et leur armée nationale ne partira jamais combattre contre l’Iran ou le Yemen comme mercenaires des Rois arabes saoudiens .. Au lieu de bégayer , le Ministre Aissa et le gouvernement algérien doivent répondre aux Saouds sur cette vérité … LES ALGERIENS SONT TOUS DES BERBERES CE NE SONT PAS DES MERCENAIRES ET NE SE PLIENT JAMAIS AU WAHABISME ET A SES ROIS JUIFS OU ARABES

      9
      2
    Didouche
    28 novembre 2017 - 8 h 30 min

    il y a de quoi se demander s’ils sont encore habilités à gérer les lieux saints de l’islam après ce qu ils ont fait de mal a l islam et aux musulmans avec la création d’el qaida puis Daech et les massacres qu ils ont provoqués en Irak,Afghanistan,Pakistan,Syrie,Liban,Égypte,Yémen,Bahreïn,Libye,Tunisie,pays du sahel et même dans notre pays et ce au service du sionisme et de l’impérialisme occidental.

    11
    1
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 6 h 40 min

    L’Arabie de Salmcide combat comme elle le peut la paix ,elle entraine le moyen orient er si elle le peut le monde vers le feu.

    13
    1
    anti-khafafich
    28 novembre 2017 - 6 h 22 min

    la race maudite des saouds s’attaque a tout pays refusant d’être sous sa botte en papier hygiénique. Aboyez fort on ne vous entend plus ces derniers jours, votre chute sera proportionnelle a votre bassesse race maudite

    24
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.