Des députées algériennes se retirent d’un Sommet auquel participe Israël

WPL parlementaires
La délégation algérienne du Sommet islandais. D. R.

Par R. Mahmoudi – Les membres de la délégation algérienne des femmes parlementaires au Sommet mondial annuel des femmes leaders politiques (WPL) 2017 tenu en Islande ont quitté la salle au moment où la délégation israélienne allait prendre la parole.

Par cette prise de position, la délégation algérienne, conduite par la vice-présidente de l’APN, Rafika Kasri, a voulu marquer son refus indiscutable de s’associer de quelque façon que ce soit à des représentants de cet Etat colonisateur qu’est Israël et exprimer, par-là même, le soutien indéfectible de l’Algérie au peuple palestinien qui ploie sous l’occupation israélienne.

Ce geste s’ajoute à une série d’actions menées, collectivement ou individuellement, par des Algériens pour manifester leur refus de se voir cautionner, par leur présence, l’entité sioniste ou ceux qui la représentent. Plusieurs manifestations, notamment sportives, ont vu le retrait des représentants algériens en raison d’une participation israélienne. Cette persistance a même valu à un Algérien, en 2011, une menace du Comité olympique international d’exclure l’Algérie de toutes les compétions sportives après une série de refus d’athlètes algériens d’affronter des Israéliens.

Ce geste de la délégation des femmes parlementaires algériennes est aussi un message à l’ensemble des pays arabes où la normalisation avec l’Etat hébreu tend à se banaliser, avec notamment les tractations de plus en plus assumées et enclenchées par le régime saoudien depuis quelques mois. Tractations qui se traduisent, sur le terrain, par des échanges de visites et une série de gestes à forte charge symbolique, comme la présence, inédite et provocatrice, d’un Israélien dans la mosquée du Prophète à Médine et celle d’une délégation de théologiens saoudiens dans une synagogue à Paris.

Cette tendance à la normalisation au Moyen-Orient est néanmoins atténuée par des prises de position courageuses, bien que rares, de certains pays. Le geste héroïque du président du Sénat koweïtien, lors d’une conférence internationale, il y a un mois à Kiev, où il a réussi à faire sortir la délégation israélienne de la salle, risque de ne plus se renouveler.

R. M. 

Comment (45)

    sami
    3 décembre 2017 - 3 h 04 min

    C’est bien la preuve que la cause palestinienne transcende les frontières,ce lutteur iranien a refusé de se salir les mains
    https://www.nytimes.com/2017/11/28/world/middleeast/iranian-wrestler-alireza-karimi-machiani.html




    0



    0
    Judas
    2 décembre 2017 - 19 h 59 min

    La cause palestinienne est devenue un fond de commerce pour les islamistes, les véreux, les populistes…et tous les arrivistes.Nos députés s’en foutent éperdument de la cause algérienne dont ils ont été « élus » mais versent des larmes de crocodiles pour les palestiniens. Se soucient plus de leurs privilèges et de Ramallah que de leur pays et de la situation des algériens de l’Algérie profonde. Leurs gesticulations sans convictions c’est juste pour la galerie et le prochain mandat. .




    9



    5
    N'gaoues
    2 décembre 2017 - 16 h 57 min

    Ce que veut Israël , les arabes le réaliseront tôt ou tard , et ce énième coup de gueule d’un pouvoir aux abois ne sera d’aucune utilité aux Palestiniens , car , cela fait longtemps que les Arabes ont vendu leur âme à leurs maîtres à Washington et tel Aviv ! Et le revirement public des Saoudiens , les gardiens du temple et supposés leaders des Arabes en est la preuve vivante !
    Alors , Algériens , soignons nos bobos avant de nous occuper de ceux des autres !




    9



    6
    Anonyme
    2 décembre 2017 - 16 h 55 min
    Kouder Belala
    2 décembre 2017 - 15 h 42 min

    Ya Mr. Lamari mehd; sincèrement ta prise de position ou bien ton analyse sur ce sujet son à coté de la plaque car nous savons tous que nous avons un problème politique GRAVE à réglé entre NOUS mais est que cela doit pas nous empêché de tenir toutes les promesses faites à nos CHOUHADAS YA SAHABI de dire tout HAUT avec la PALESTINE DALIMA OUA MADLOUMA!!!!Et puis n’oublions pas que c’est le second lieu sacré de notre religion qu’il faut libérer …..Point BARRE!




    39



    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.