La baguette de pain à 15 DA : les boulangers défient l’autorité de l’Etat

pain boulangers
Vers l'augmentation des prix de la baguette. New Press

Par Hani Abdi – Est-ce la fin du pain administré par l’Etat? A Béjaïa, le bureau de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA) décide d’augmenter le prix du pain qui se vend depuis aujourd’hui à 15 DA.

Le bureau de Béjaïa de l’ANCA assure que le prix de vente à la livraison pour les épiceries, les restaurants, les cantines scolaires et universitaires et l’Armée est de 13,5 DA. Pour faire passer cette augmentation de 50% auprès de l’opinion, le bureau de l’ANCA affirme que les boulangers de la wilaya s’engagent à offrir une baguette de pain de qualité avec un réel poids de 200 grammes, d’assurer un accueil et une qualité de service irréprochable au consommateur.

Cette augmentation mise en application des boulangers de la wilaya de Béjaïa passe difficilement auprès de l’opinion, même si le pain se vend depuis longtemps à 10 ou 15 DA, sous différentes appellations (amélioré…). Les boulangers à travers leur organisation nationale avaient à maintes fois réclamé une révision du prix de la baguette sans y avoir parvenu.

Le prix de la baguette de pain amélioré est maintenu par l’Etat à 7,5 DA. En contrepartie, le gouvernement a augmenté les aides octroyées aux boulangers, qui vont de la subvention du prix de la farine à celle de l’électricité, en passant par les impôts. Mais toutes ces aides ne semblent pas suffire aux boulangers qui décident, selon toute vraisemblance, d’aller à une sorte d’affrontement avec les autorités en passant cette fois-ci directement à l’acte.

L’augmentation décidée à Béjaïa est déjà mise en application dans la wilaya de Tizi Ouzou et tout plaide pour qu’elle soit généralisée graduellement à travers le pays. Pour l’instant, aucune réaction du ministre du Commerce n’a été enregistrée sur le terrain. Les seuls des consommateurs indignés se sont élevés contre ces pratiques qui en disent long sur l’avidité de ces commerçants. Leur argument d’aller vers un pain de qualité ne tient pas la route, en ce sens que la réglementation exige des boulangers un poids de 250 grammes.

H. A.

Comment (20)

    Mello
    2 décembre 2017 - 14 h 10 min

    Les boulangers defient l’autorite’ de l’Etat ? Je me demande ou est l’Etat ? Et lorsque cet Etat defit le petit peuple avec sa loi de Finances, quelqu’un peut il nous en epargner ?. Les boulangers ne font que devancer cette loi applicable a partir de Janvier 2018, alors qui est perdant et qui est gagnant dans cette affaire??? le seul perdant reste le petit peuple, comme de coutume.
    La baguette a 15 DA, pourquoi ne pas garder le prix de 10 DA pour une baguette de 220g ? Tout le monde y gagnera. On aura probablement moins de baguettes dans le poubelles!!! J’ai eu l’occasion de visiter un pays, un grand pays, ou les boulangers patissiers accordent une reduction de 30% sur l’ensemble de la marchandise qui reste a partir de 19h. Une initiative que les notres pourront, eventuellement, appliquer.




    5



    0
    ALIOUAT
    2 décembre 2017 - 12 h 59 min

    Moua je fais mon pain tout seul: Une demi heure de préparation et 25 minutes de cuisson. La baguette me reviens à 20 centimes!




    8



    1
    le niveau
    2 décembre 2017 - 12 h 06 min

    meme la baguette a 30d tu trouvera toujour du pain dans les poubelle ( hachakoum) qui est le gagnant dans tous ca
    l’etat ,boulanger et celui qui ramasse le pain ( fles poubelles)!! a toi de confirmer citoyen




    7



    0
    LOUCIF
    2 décembre 2017 - 10 h 13 min

    Cher Monsieur Hani Abdi , auteur de l’article, avec tout mon respect, je pense que vous exagérez en parlant de « défiance de l’autorité de l’Etat » par les boulangers parce qu’ils ont augmenter le prix du pain !!! pourquoi alors vous ne parlez pas de « défiance des citoyens par l’Etat et le Gouvernement  » d’augmenter le prix du tabac, des carburants , de électricité, du gaz etc… etc… !

    Moi je suis entièrement d’accord pour cette augmentation surtout quand je passe devant les poubelles, hachak, et que je trouve des tas d’amas de baguettes de pain jeter à même le sol ! Il y a des moments où il faut être juste ! Car au lieu d’acheter 10 pains pour en jeter 3 ou 4, je préfère que les gens n’en achètent que six pour tous les manger sans en jeter aucun !




    8



    0
    Anonyme
    2 décembre 2017 - 1 h 34 min

    Le pain qui n’a pas changé depuis 1994 officiellement soit plus de 23 ans soit depuis plus deux génération. un peuplée bloqué sur le prix du pain et du lait qui payé plus chère un bonbon ou sachet de chips (maïs) de 15grs qui ce plein sur le prix du pain . tous le monde fait des grèves pour avoir plus de revenu pendant des semain qui bloc sans gène des millions de personnes, qui sacrifie l’avenir de millions d’élèves , qui mis en danger la santé de millions de patient. tous ils ont reçu plus qu’ils méritent et demande toujours plus. sans parlé de tout les scandales mais le petit peuple est obsédé par le prix du pain et du lait qui est gaspiller




    4



    1
    Viva l'Aldjérie
    2 décembre 2017 - 1 h 16 min

    Ya Latif, quand on pense qu’il y a eu des émeutes et des révolutions pour une augmentation de quelques centimes en Égypte et ailleurs dans le tiers monde. Les augmentations en Algérie c’est toujours le coup de massue, connaissent pas les augmentations graduelles. Déjà qu’ils trichent sur le poids du pain ( 180 grammes au lieu de 250 grammes, rien que ça! )
    Et quant au pain  » amélioré « , vous savez en quoi consiste ce fabuleux ingrédient qui fait doubler le prix du pain? Et bien il consiste en l’ajout d’une cuillerée de sucre pour 500 g de farine soit à peu près trois baguettes, c’est ce qui donne à ce pain un petit goût agréable de gâteau sans toutefois avec l’air sucré. Rien d’autre. Comment je le sais ? Ben, parce que je le fais moi même !




    2



    2
    Anonyme
    1 décembre 2017 - 23 h 04 min

    D’abord je connais pas de boulanger qui vend le pain 7,50 da,jamais vu. Tous le vendent à 10 da. Ça fait des années que les experts disent qu’il faut mettre le prix du pain,du leit,huile,semoule..au réel et donner la subvention directe à ceux qui la méritent. C difficile à mettre en pratique,oui c difficile,c difficile aussi d’être ministre normalement mais pas chez nous. Alors c boulangers ont raison c les plus honnêtes,les autres vous vendent du pain « scoubidou  » 20 da,c mieux???? Les ministères devraient recevoir ordre de réaliser recensement des gens à subventionner,ils n’ont qu’à se casser ,les méninges. À ceux qui touchent moins de 70 ou 60000 da, par exemple ,yaura des erreurs c sûr mais c mieux que ce marasme actuel.




    2



    0
    reda
    1 décembre 2017 - 21 h 28 min

    Ces bougiottes se croient tout permis. Après que leur rejetons aient saccagé toute la ville de Bedjaia car la ministre de l’éducation ait décidé de réduire de 5 petits jours les vacances imméritées de l’hiver, voilà que leurs parents décident d’affamer les populations. En tant que bougiotte d’originaire, je sais que l’intention de ces bandits n’est pas du tout motivée par le cout de revient du pain, mais plus pour foutre la m….dans le pays! lesautorités doivent affronter ces bandits de grands chemin et vite..Sinon l’échacrure et la gangréne vont se propager Alerteeeeeeeeeee




    7



    11
      chaoui04
      2 décembre 2017 - 5 h 08 min

      Affamer la population?Rak atnam ya reda.vLe pain à 10 DA est jeté la poubelle chaque jour.IL doit être à 30 ou 40 DA pour que chacun en achete une baguette au lieu de quatre et la manger jusqu’au bout.En Algérie il n’y a pas de famine……




      8



      3
    Mas Umeri
    1 décembre 2017 - 20 h 49 min

    Le kilo de farine a 15 Da et la baguette a 15 Da, on aura tout vu. Pour augmenter le prix du pain, le boulanger doit le payer au taux réel et ne pas profiter de la subvention de l’Etat. De plus la baguette est livré a 180 grammes et non 250 grammes, le poid réel.




    7



    0
    Argentroi
    1 décembre 2017 - 20 h 39 min

    Voilà encore un coup fourré qui obéit plutôt à un agenda politique. On attend la réaction populaire contre ce diktat. Voilà une occasion pour le pouvoir de montrer qu’il défend la population et non les milliardaires, suivez mon regard !




    4



    2
    anti-khafafich
    1 décembre 2017 - 19 h 26 min

    surtout arrêter vos arnaques a la base, donc arrêtez d’empoisonner les gens avec votre sel venant directement des « sableries et vitreries » et d’utiliser des substances foisoneuses pour que votre pain ait l’aire plus gros alors qu’il pèse moins de 200 gr. le sel que vous mettez dans le pain contient effectivement du verre et du sable, ces microscopiques composants provoquent des hémorragies minuscules dans les veines ce qui incite le cholestérol (contrairement a ce qui est répondu, le cholestérol constitue plus de 75% de nos cellules) a reconstruire les cellules endommages d’ou l’obstruction des veines de manière incidente et qui provoque d’hypertension, le cancer et le diabète, les nouvelles maladies dévastatrices en Algérie. explication d’un courageux médecin américain a contre-courant: https://www.youtube.com/watch?v=DgbdNNfotwM




    6



    4
    Vérité-Si-je-mens
    1 décembre 2017 - 19 h 18 min

    L’anarchie totale; est chaqu’un fait ce qu’il lui plait,la baguette a 15 DA;la pommes de terre a plus 120 DA; la courgette entre 220 et 250 DA;plus les loyers les charges;comment puissent vivre les citoyens honnète impossible;il faut magouiller pour manger a sa faim;est-il raisonnable que des citoyens dépensent sans compter et d’autres n’arrivant meme pas a se nourrirent




    10



    5
      chaoui04
      2 décembre 2017 - 5 h 15 min

      Vérité-Si-Je-Mens :plutôt tu mens toujours.Trop de charges pour le pauvre citoyen qui ,en ce Mouloud Ennabaoui ,grille ses dizaines de milliers de dinars en pétards (il se permets d’acheter des trucs pyrotechniques qui valent entre 400DA à 5000DA) c’est ça le pauvre peuple qui n’arrive pas à payer ses charges. Arrêtes ton bla bla….




      9



      4
        Argentroi
        2 décembre 2017 - 7 h 48 min

        chaoui04. Fais-nous d’abord une enquête sur terrain pour déterminer les revenus de ceux qui se permettent d’acheter des trucs pyrotechniques à 400DA ou 5000DA comme tu dis, ensuite on verra si Vérité-Si-je-mens s’est trompé, et par correction on ne dit pas a menti , ou non !




        2



        3
          chaoui04
          2 décembre 2017 - 11 h 04 min

          Argentroi: Pourquoi réaliser une enquête?Je vis la situation dans une cité populaire et je le constate de visu.
          Epargne moi de tes remarques insensées.Les pauvres n’ont pas de quoi acheter un sachet de lait et un pain……vas la raconter à bébéte.
          Oui le vrai peuple qui vit dans la pauvreté ne réside pas comme toi à Alger ou Oran ,Constantine et Annaba. Il vit dans chaumière de F’kirina et Berriche (O.El Bouaghi,M’liliha ((Djelfa),Sidi Lahcene et Sidi Brahim(Sidi Bel Abbes),Arbaoute (El bayadh) et ceux des contrées Saharienne.Oui ,là ce sont des populations pauvres sans revenu pour subsister….et méritent que le pain soit à 2 DA ,le lait à 5 DA . Ce sont les vrais pauvres délaissés par l’état.




          2



          2
        Vérité-Si-je-mens
        2 décembre 2017 - 9 h 47 min

        Chaoui 04: déja je t’en veux pas ce n’est pas de ta faute; tu es incapable de distinguer le mal du bien; si moi je mens, toi tu es un opportuniste, profiteur de nos malheurs. Les citoyens sont pris en otage!!
        rassure toi tu n’es pas le seul, il existe des millions d’Algériens de ton genre!! c’est malheureusement du a des citoyens comme vous que la nation regresse…




        2



        3
          chaoui04
          2 décembre 2017 - 10 h 45 min

          il existe des millions d’Algériens de mon genre?A la bonheur! (…)
          Y a si Mohamed ,j e fais le discernement du mal et du bien et je constate que des gens pleurnichent en longueur de journée des difficultés de la vie alors que leurs bras sont cassés…. A quoi cela sert de t’expliquer??? Vivez au jour le jour… et attendez ceux qui vont venir vous détruire dans tous les domaines et avec la complicité de ceux qui vous gouvernent. (…)




          3



          2
          Vérité-Si-je-mens
          2 décembre 2017 - 15 h 04 min

          chaoui de 04;Je te le répète je t’en veux pas,ce n’est pas de ta faute;sans plus commentaire




          2



          1
        Argentroi
        2 décembre 2017 - 15 h 21 min

        chaoui04. Mais tu t’emportes pour rien! On est d’accord pour dire que ceux qui achètent des trucs pyrotechniques avec les sommes que tu as mentionnées ne sont pas des pauvres même s’ils ont l’apparence de l’être dans les cités populaires ou même dans les villages que tu as cités. Mais cela ne te donne pas le droit d’extrapoler et de sous-entendre que toute l’Algérie est à l’image de cette tranche. Et des pauvres qui vivent dans les grandes villes ou moyennes, ils n’ont de plus que ceux qui vivent dans les villages que plus d’occasions pour vivoter, là s’arrête leur avantage!




        2



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.