Vers l’interdiction d’une conférence de Chakib Khelil à Khenchela

Chakib Khelil
Chakib Khelil persona non grata à Khenchela. New Press

Par Hani Abdi – L’annonce d’une conférence-débat de Chakib Khelil dans la wilaya de Khenchela a provoqué la colère d’un bon nombre de citoyens. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui ont exprimé leur opposition à la venue dans cette ville de l’ancien ministre de l’Energie, dont le nom a été longtemps associé aux scandales de corruption à Sonatrach. Ce vent de révolte provoqué par l’annonce de cette conférence a été relayé par certains médias arabophones qui évoquent des risques de débordement. Cela, même si le lieu où devrait se tenir cette conférence-débat n’a pas été révélé pour, visiblement, des raisons de sécurité.

D’ailleurs, toutes les conférences qu’anime Chakib Khelil depuis son retour en Algérie – après l’annulation par la justice du mandat d’arrêt international contre lui et des membres de sa famille – ne sont pas annoncées officiellement, ni à travers sa page Facebook ni sur son site internet.

Selon les échos qui nous sont parvenus de cette wilaya, les autorités sembleraient avoir décidé d’annuler cette conférence afin d’éviter d’éventuels dérapages. Surtout que les principaux opposants à la venue de Chakib Khelil dans cette wilaya sont des jeunes qui ont même déclaré leur détermination à «œuvrer par tous les moyens» pour empêcher la tenue de cette conférence.

Ce vent de révolte à Khenchela en dit long sur l’impopularité de Chakib Khelil qui, malgré d’énormes efforts de communication, n’arrive toujours pas à redorer son blason, fortement entaché par les scandales de malversations à Sonatrach, mais aussi par l’état lamentable dans lequel cet ancien ministre de l’Energie a laissé le secteur. Il est à souligner que depuis son retour en Algérie en 2015, dans le sillage de la restructuration des services de renseignement, Chakib Khelil sillonne les différentes villes du pays où il se fait inviter par des organisations et associations pour des conférences à caractère politico-économiques. Auparavant, l’ancien homme de confiance de Bouteflika avait fait une vaste tournée à travers les zaouïas du pays pour se refaire une virginité.

Très actif sur les réseaux sociaux, Chakib Khelil intervient également dans les médias nationaux et internationaux, encensant l’action du gouvernement et la critiquant parfois. Se disant «toujours prêt à servir» le pays, Chakib Khelil s’adonne à un activisme qui est interprété par certains observateurs comme une volonté d’aller, le moment venu, à la conquête du siège présidentiel en 2019. Pour d’autres, son impopularité et les affaires dans lesquelles il a été éclaboussé rendent son ambition difficile à réaliser dans une conjoncture fortement marquée par une crise financière durable.

H. A.

Comment (51)

    Chaoui
    3 décembre 2017 - 19 h 15 min

    Etant des Aurès (Khenchela-même), en disant aux Chaouis et Kabyles d’aller ensemble prêcher la bonne parole je ne faisais dans mon esprit aucune différence avec les autres régions de notre pays qui à mes yeux sont TOUTES UNES et ÉGALES. Je n’ai pas voulu faire du régionalisme, étant foncièrement aussi nationaliste que patriotique.
    Maintenant, ce qui m’avait heurté dans ton propos c’est de te voir écrire, je te cite : « Je ne savais pas que le lobby français était aussi fort à Khenchela pour s’opposer avec une telle vigueur à l’homme qui préfère les américains aux français ! ».
    Je te soulignerais qu’à Khenchela, nous ne préférons pas plus les américains que les français qu’il n’y a dans notre ville des « lobbys » roulant pour eux.
    Comprends qu’on puisse s’opposer à la venue dans notre ville du sieur CK sans y voir derrière la manifestation d’un quelconque lobby.
    Tu as le droit de prendre la défense de ce Monsieur comme du reste tu ne cesses de t’y employer. Je respecte TON choix. Aussi, respecte le nôtre sans y voir derrière l’oeuvre d’un… »lobby pro français ».
    Enfin, en invoquant les sacrifices de nos Martyrs loin de moi l’idée de clouer le bec à quiconque. Bien au contraire, je suis pour une liberté totale d’expression aussi sûr qu’à mes yeux un algérien du Sud à une égale légitimité que celui du Nord, de l’Est ou de l’Ouest de notre pays. Mon évocation était une forme de lamentation face à la déliquescence à laquelle nous assistons, médusés.
    Pour terminer, tu as raison : personne ne doit s’autoriser à ni juger, ni condamner CK. Il n’a à répondre devant personne d’autre que la justice. Mais que celle-ci l’estime ou non, chacun de nous a néanmoins le libre arbitre de l’apprécier ou non et/ou de le voir ou non revenir à quelque poste public que ce soit dans notre pays. En cela, à Khenchela nous venons de donner notre réponse.

    14
    1
      awrassi
      7 décembre 2017 - 11 h 00 min

      Salam Chaoui, je serais heureux de faire ta connaissance. Nous sommes sur la même longueur d’onde politique, visiblement ! (…)

    un algérien
    3 décembre 2017 - 15 h 35 min

    @ Tarzan / stp ya trayzine (diminutif de tarzan) cesse de nous … par ta brosse à moins que tu n’aies qque chose à glaner avec tes maitres , avec nous tu n’as rien à glander alors tire-toi de AP et n’ y remets plus ta plume gluante …

    Mas Umeri
    3 décembre 2017 - 13 h 59 min

    Chez nous,un homme,un vrai, c’est celui qui se bat pour apporter la preuve de son innocence lorsqu’il se croit faussement accusé, ce n’est pas celui qui cherche a corrompre des personnalités ou en souillant les Zaouïas, pour se blanchir des accusations. Sachez que même si vous nous ramenez la lune, la majorité des algériens ne voudront pas de vous. Quant aux citoyens de Khenchela, comme bon nombre algériens, ils ne marcheront pas dans votre combine.
    Allez, retournez dans votre planque, chez vos amis américains que vous avez grassement servi.

    9
    1
    Anonyme
    3 décembre 2017 - 13 h 46 min

    Ce sont juste les pourris de la famille « révolutionnaire » qui tentent de faire une nouvelle diversion. Les algériens sont vaccinés! Ils peuvent aller encore tenter de supplier leur mentor de Batna qui avait quitté le navire en espérant qu’il allait être rappelé et revenir par la grande porte, mais les choses comme pour lui comme pour eux ne se sont pas déroulées comme ils l’ont prévu! Et ça ne fait que commencer !

    6
    5
    icialG
    3 décembre 2017 - 12 h 51 min

    je serais curieux de savoir a quel titre s accorde t il la parole en public, si ce n est le pouvoir de l argent sale et les partisans de la corruption

    9
    1
    TARZAN
    3 décembre 2017 - 10 h 19 min

    LAMENTABLE! les algériens font plus confiance aux journalistes roulant pour le makhzen (le point (notamment le dernier numéros spécial algérie qui disent en outre que la fermeture de la frontiere avec le maroc est le fait de l’algérie et le maroc n’est aucunement responsable, jeune afrique, le monde,…) et les sites sociaux infestés de makhzenistes, dont certain se font passer même pour des algériens comme dans ce forum, pour attaquer un homme dont aucune preuve de corruption n’est avéré. les algériens font plus confiance à ceux qui lancent des rumeurs sur le « qui tue qui » et les « 1000 milliartds de dollars » évaporés qu’à bouteflika qui a sauvé l’algérie plusieurs fois d’une véritable destruction élaborée dans les sous sols des services franco-israelien-marocain. quand je lis les critiques des algériens vis à vis de khelil j’ai l’impression de lire les journaux marocains ou français. oui, khelil dérange énormément la france et le maroc, et moi je vous pose cette question: est ce que ces deux pays nous veulent du bien? moi de khelil je retiens un homme très compétent qui a permis le prix du petrole stable à 120 dollars ce qui a permis à l’algérie de sortie du sous developpement causé par la le terrorisme et l’isolement voulu par le maroc et surtout de donner à notre armée les moyens pour déjouer toutes tentatives de déstabilisation du pays par les daeshiens et aqmiste via la libye, le mali, la mauritanie etc.
    si quelqu’un ici m’apporte la preuve que khelil a détourné un centime alors je serais sans pitié dans les critiques envers cette personne qui a le soutien de tous les chourafas et saints algériens. je demande aux algériens de juste réfléchir avant de s’emporter comme des idiots. (…)

    5
    10
      Chaoui
      3 décembre 2017 - 18 h 18 min

      Je suis en accord avec toi pour le sujet France/Maroc…En revanche, je ne le suis pas concernant CK dont tu ne cesses de prendre la défense comme s’il n’était pas assez grand pour cela ou qu’il en était dépourvue !
      Te voir affirmer que c’est « LUI » qui a permis au prix du pétrole de se stabiliser à…120 dollars est aussi certainement une contre vérité qu’une pure ineptie. Les cours se fixent au plan mondial en fonction de la loi du marché de l’offre et de la demande…C’est dire qu’en qualité de producteur moyen que notre pays n’influe que très peu.
      Franchement, on se surprend de te voir post après post soutenir CK que c’en est douteux !
      Enfin, s’agissant des agents du mahkzen qui infiltrent nos médias en ligne pas un Algérien n’est dupe, et bien souvent nous les détectons somme toute très rapidement…

      10
      1
    Anonyme
    3 décembre 2017 - 9 h 34 min

    Oui, c’est bel et bien une interdiction par le peuple souverain de Khenchela! Nuance.

    8
    5
    Djaffar
    3 décembre 2017 - 5 h 21 min

    Les Aures 1954-2018 Inchallah !

    11
    3
    Résistant
    3 décembre 2017 - 0 h 24 min

    Le chef d’orchestre de ce charivari ne peut être autre que celui qui avait décidé, il y a quelques années, de lancer une enquête contre CK. Certains personnages même s’il n’ont plus aucun pouvoir officiel aujourd’hui, ils gardent un grand pouvoir de nuisance. Si c’est vraiment le cas, dans quel but, à quelle finalité et surtout au bénéfice de qui agit-il ? Une puissance occulte veut-elle empêcher CK de se positionner ? Si c’est le cas, il serait naïf de penser qu’elle le fait par amour pour les Algériens.

    6
    37
      Chaoui
      3 décembre 2017 - 18 h 32 min

      Tu dis n’importe quoi. En fait, tu cherches seulement à nous orienter sur nos services, insinuant que notre DRS serait derrière cette – comme tu l’appelles – « orchestration »…A qui vas-tu faire croire que nos services instrumentalisent jusqu’à la justice des autres pays, notamment européens tel que ceux de l’Italie !
      Ce qui s’est passé à SONATRACH qui est NOTRE BIEN PUBLIC et l’entreprise la plus stratégique de notre pays en dit long…
      Aussi, tous tes commentaires ne changeront en rien notre perception de LA RÉALITÉ…

      10
    Anonyme
    2 décembre 2017 - 23 h 34 min

    @Chaoui.C’est pour les mêmes raisons que tu as invoquées que je me suis étonné qu’il y ait un lobby français, ― et pas des lobbys français comme tu l’as mis entre guillemets pour donner de la consistance à ton accusation― à Khenchela pour chasser un homme que la justice de la république des chouhadas a disculpé des chefs d’accusation qu’on a porté sur lui. Et un lobby français, ce n’est pas khenchela et sa population! C’est quoi cette réaction qui nous éloigne du sujet ? Mais il est connu que le gouvernement français ne supporte pas Chakib Khalil du fait de l’orientation de sa politique énergétique en faveur des groupes américains comme on l’a vu dans l’affaire de l’exploitation du gaz de schistes où il y a eu une levée de boucliers médiatique. Les voleurs en Algérie sont partout, alors si on s’indigne que lorsque c’est le cas de Chakib Khalil, c’est qu’il y a anguille sous roche. On veut savoir qui orchestre cette campagne contre Chakib Khalil, qui, qui ! Non pas pour défendre ce dernier mais pour connaître cette force, cette machine bien huilée si prompte à réagir là où il va pour prendre la parole. Et si tu es convaincu que c’est la réaction spontanée de la population, j’aimerais partager ton assurance!

    5
    9
      Chaoui
      3 décembre 2017 - 2 h 03 min

      A Monsieur « Anonyme » :
      Sur l’expression « lobby français », je répondais au sieur « Argentroi » qui osait accuser la ville de Khenchela de constituer un nid de de traîtres à la Patrie !
      Pour le reste, lis mon propos plus bas pour comprendre que mon ire ne vise pas que le seul Monsieur Chakib Khélil…
      Maintenant, si nous voulons nous prémunir de tout détournement des deniers publics il incombe à l’ensemble de notre population d’exiger la promulgation sans délai d’une loi constitutionnelle imposant à ceux exerçant une activité politique comme à ceux qui s’y destinent de formuler annuellement une déclaration publique exhaustive de patrimoine (des biens et sommes détenues tant en Algérie qu’à l’étranger) et de créer subséquemment un organe de contrôle indépendant avec des prérogatives judiciaires. Il échet ensuite d’imposer à TOUS ces gens de justifier l’origine de leur patrimoine.
      En un mot : c’est à NOUS TOUS qu’il revient de mettre un terme à la prédation à laquelle on se livre impunément contre nous et contre notre pays.
      C’est aussi bien une insulte qui nous est faite à nous tous qu’un outrage impardonnable fait à nos Chouhadas et Moudjahidines. Mes oncles qui sont morts pour des idéaux de Liberté et de justice de même que mon père qui, lui, en revanche, en a réchappé, n’envisageaient pas une seconde que l’Algérie pour laquelle il se sont battu hier connaîtrait de pareilles criminelles dérives.

      4
      4
        Argentroi
        3 décembre 2017 - 8 h 27 min

        Chaoui. C’est moi Argentroi qui t’ai répondu! (….). Et ne répète pas que j’ai insulté Khenchela en déformant mes propos, c’est de la pure malhonnêteté intellectuelle. Dire que « Je ne savais pas que le lobby français était aussi fort à Khenchela pour s’opposer etc… » n’a rien à voir avec  » accuser la ville de Khenchela de constituer un nid de de traîtres à la Patrie ! ». Et ce n’est pas moi qui vient de lancer un appel enflammé aux seuls kabyles et chaouia pour mobiliser les autres régions que tu insinues retardataires. Quand j’ai parlé de lobby français, je ne pensais même pas à la révolution ni au FLN ni aux Moudjahidines ni aux traitres mais à des considérations politiques actuelles et en premier lieu des choix énergétiques de l’Algérie dont Chakib Khalil a été un promoteur. La justice algérienne l’a disculpé, il ne fait l’objet d’aucune poursuite à l’étranger alors qui êtes-vous pour l’accuser encore, dites-nous qui êtes-vous, quels sont les éléments à charge que vous détenez sinon ceux de radio trottoir que propagent des éléments qui n’ont aucune prérogative constitutionnelle. Dans quel pays au monde des policiers, sans représentation syndicale, sous le couvert de revendications sociales envahissent de force le siège de la présidence sans que personne ne réagisse ni s’émeut pour assimiler cela à un acte séditieux qui a ébranlé la république. Et je pourrais t’égrener des dizaines de faits marquants semblables qui nous démontrent qu’il y a des cercles plus puissants que les institutions de la république; (…)C’est de la hogra, c’est de la pure hogra à l’encontre de l’Algérie. Alors nous, nous sommes que du menu fretin pour ces gens-là. Je ne veux pas cautionner ces pratiques et servir de caisse de résonance à leurs prétendues accusations ou analyses politiques ou appels comme celui que tu as lancé dans un précédent commentaire qui différencie les algériens. Et en parlant du FLN que tu veux rendre à la nation, n’utilise pas ses méthodes d’intimidation en parlant de traitres, moudjahidines, famille de révolutionnaires, pour clouer le bec aux autres.

        2
        5
    Anonyme
    2 décembre 2017 - 22 h 15 min

    C manifeste que c le pouvoir qui le médiatisé contre la volonté du peuple. Il veut nous l’imposer. La moindre des choses c qu’il se présente à la justice et ouvre son dossier. Ses conférences sont payées par l’état qui lui rabat même les spectateurs. Quant à sa compétence,merci d’avoir mis l’Algérie en faillite et importatrice d’essence.

    16
    2
    benchikh
    2 décembre 2017 - 22 h 08 min

    retournez mourir dans le cimetière des Chrétiens que vous avez servi ,dommage vous n’avez plus de place entre nous .

    7
    16
    Algerien revolté
    2 décembre 2017 - 20 h 45 min

    En Europe on passe d’homme politique a homme politique au chomage ,en Algerie on passe d’homme politique a homme politique milliardaire (voire les Panama papers ,et les biens malhonnetements aquis investis en Europe)

    17
    7
      benchikh
      2 décembre 2017 - 22 h 02 min

      bravo Algérien, bien dit, vous me permettez à propos de ses visite aux Zawias إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا سَوَاءٌ عَلَيْهِمْ أَأَنذَرْتَهُمْ أَمْ لَمْ تُنذِرْهُمْ لَا يُؤْمِنُونَ (6) خَتَمَ اللَّهُ عَلَىٰ قُلُوبِهِمْ وَعَلَىٰ سَمْعِهِمْ ۖ وَعَلَىٰ أَبْصَارِهِمْ غِشَاوَةٌ ۖ وَلَهُمْ عَذَابٌ عَظِيمٌ (7) وَمِنَ النَّاسِ مَن يَقُولُ آمَنَّا بِاللَّهِ وَبِالْيَوْمِ الْآخِرِ وَمَا هُم بِمُؤْمِنِينَ (8) يُخَادِعُونَ اللَّهَ وَالَّذِينَ آمَنُوا وَمَا يَخْدَعُونَ إِلَّا أَنفُسَهُمْ وَمَا يَشْعُرُونَ (9) فِي قُلُوبِهِم مَّرَضٌ فَزَادَهُمُ اللَّهُ مَرَضًا ۖ وَلَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ بِمَا كَانُوا يَكْذِبُونَ (10) وَإِذَا قِيلَ لَهُمْ لَا تُفْسِدُوا فِي الْأَرْضِ قَالُوا إِنَّمَا نَحْنُ مُصْلِحُونَ (11) أَلَا إِنَّهُمْ هُمُ الْمُفْسِدُونَ وَلَٰكِن لَّا يَشْعُرُونَ (12) وَإِذَا قِيلَ لَهُمْ آمِنُوا كَمَا آمَنَ النَّاسُ قَالُوا أَنُؤْمِنُ كَمَا آمَنَ السُّفَهَاءُ ۗ أَلَا إِنَّهُمْ هُمُ السُّفَهَاءُ وَلَٰكِن لَّا يَعْلَمُونَ (13) وَإِذَا لَقُوا الَّذِينَ آمَنُوا قَالُوا آمَنَّا وَإِذَا خَلَوْا إِلَىٰ شَيَاطِينِهِمْ قَالُوا إِنَّا مَعَكُمْ إِنَّمَا نَحْنُ مُسْتَهْزِئُونَ (14) اللَّهُ يَسْتَهْزِئُ بِهِمْ وَيَمُدُّهُمْ فِي طُغْيَانِهِمْ يَعْمَهُونَ (15) أُولَٰئِكَ الَّذِينَ اشْتَرَوُا الضَّلَالَةَ بِالْهُدَىٰ فَمَا رَبِحَت تِّجَارَتُهُمْ وَمَا كَانُوا مُهْتَدِينَ (16)سورة البقرة  »
      (6) [Mais] certes les infidèles que tu les avertisses ou que tu ne les avertisses pas, ils ne croient pas.
      (7) Allah a scellé leurs cœurs et leurs oreilles; et un voile épais leur couvre la vue; et pour eux il y aura un grand châtiment.
      (8) Parmi les gens, il y a ceux qui disent: «Nous croyons en Allah et au Jour dernier!» tandis qu’en fait, ils n’y croient pas.
      (9) Ils cherchent à tromper Allah et les croyants; mais ils ne trompent qu’eux-mêmes, et ils ne s’en rendent pas compte.
      (10) Il y a dans leurs cœurs une maladie (de doute et d’hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, pour avoir menti.
      (11) Et quand on leur dit: «Ne semez pas la corruption sur la terre», ils disent: «Au contraire nous ne sommes que des réformateurs!»
      (12) Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s’en rendent pas compte.
      (13) Et quand on leur dit: «Croyez comme les gens ont cru», ils disent: «Croirons-nous comme ont cru les faibles d’esprit?» Certes, ce sont eux les véritables faibles d’esprit, mais ils ne le savent pas.
      (14) Quand ils rencontrent ceux qui ont cru, ils disent: «Nous croyons» mais quand ils se trouvent seuls avec leurs diables, ils disent: «Nous sommes avec vous; en effet nous ne faisions que nous moquer (d’eux)».
      (15) C’est Allah qui Se moque d’eux et les endurcira dans leur révolte et prolongera sans fin leur égarement.
      (16) Ce sont eux qui ont troqué le droit chemin contre l’égarement. Eh bien, leur négoce n’a point profité. Et ils ne sont pas sur la bonne voie.

      4
      18
    Vérité-Si-je-mens
    2 décembre 2017 - 20 h 21 min

    L’homme aux multiples visages que ne recule devant rien juste pour accédé au palais des trésors Algérien;pourquoi ces vieil hommes fatigués et très malade recherchent le pouvoir suprème;certainement pas pour le biens du peuple;juste par solidarité entre ripoux pour empecher les fouilles dans le passer de ces derniers;on oubliant qu’il existe bien un juge intègre et incorruptible qui est ou courant de tout;et pas besoin de lui mentir

    27
    3
    Chaoui
    2 décembre 2017 - 18 h 47 min

    Voilà ! Je reconnais les âmes de ma ville…Non ! Les Khenchlis ne veulent plus de ces politiciens – de surcroît vendus aux USraéliens et France – qui n’ont eu de cesse depuis ces 20 dernières années de saboter pour ne pas dire saborder les atouts de notre pays tant à leurs seuls profits qu’aux profits des pays étrangers.
    Y’en a MARRE ! Bzied !
    Notre pays n’est pas dénué de gens – hommes et femmes – aussi compétents qu’intègres et qui n’ont à cœur que l’intérêt général de l’Algérie.
    Aussi, à ceux là je dis : sortez des rangs !
    Manifestez-vous ! Rendez possible ce qui est nécessaire, à savoir en prenant en mains les destinées de notre pays.
    Il est plus que temps que TOUS les Partis d’opposition se réunissent et, mettant de côté leurs différents et/ou intérêts personnels, constituent une union sacrée dans le seul but suivant : l’intérêt supérieur de notre Nation. Que sorte parmi eux un candidat de consensus qui les représentera tous et qui mettra en oeuvre, aussitôt au Pouvoir, une nouvelle et deuxième Constitution de même qu’il décrétera alors le FLN « bien de la Nation entière » en même temps que sa dissolution en tant que Parti avec interdiction a quelque autre Parti que ce soit d’en tirer une quelconque légitimité.
    Le vent de l’Histoire souffle TOUJOURS de l’Est…Ceci pour dire aux Chaouis et Kabyles, prenez ensemble vos battons de pèlerins et sillonnez le pays pour fédérez autour de vous l’ensemble de notre population pour une Algérie Nouvelle, juste et respectueuse.

    28
    6
      Anonyme
      3 décembre 2017 - 5 h 35 min

      comme pour dire qu’en Algérie, « il n’y a que nous qui devons gouverner, etre a la tete, integres, patriotes, honnetes, braves…et tout le reste du pays c’est des traitres » figure toi que dans ce pouvoir que tu fais semblant d’attaquer, il y a un certain 3ammek … de l’est, qui decide qui doit etre presient ou pas.

      1
      2
        Chaoui
        3 décembre 2017 - 19 h 29 min

        Je me désole de l’interprétation que tu fais de mon propos. Loin de moi l’idée de chercher à insinuer qu’il n’y aurait que nous que devions gouverner et qu’il n’y aurait que nous qui serions intègres, patriotes, honnêtes, braves ! De même que je ne me permettrais JAMAIS de dire d’un de mes compatriotes qu’il serait « traîtres », je considère plutôt que pour gouverner notre pays le mérite revient à celles et ceux qui en ont les compétences et capacités peu important les régions du pays dont ils sont issues.

    karimdz
    2 décembre 2017 - 17 h 31 min

    chakib n a pas compris qu il était impopulaire et que le peuple n est pas formé que de béni oui oui. Les algériens veulent voir de nouvelles têtes pour assurer l alternative à la corruption et au carriérisme.

    Nous voulons des candidats qui n ont rien à se reprocher, qui veulent servir leur pays de manière désintéressée, intégres et non des gens qui fuient le pays les poches pleines puis reviennent comme si de rien n était…

    39
    2
    Résistant
    2 décembre 2017 - 17 h 26 min

    @Rascasse
    Je ne dirai pas que le plus dangereux, c’est celui qui prend des selfis avec lui mais celui qui le sponsorise et qui lui offre une protection…, car il sera le premier à en tirer des bénéfices substantiels. Les Américains n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts. Tous ceux qui ont cru aux Américains ont vite déchanté.

    21
    2
    Résistant
    2 décembre 2017 - 17 h 05 min

    Pourquoi faut-il s’offusquer lorsque certains dénoncent la corruption au sein de l’Etat ? Elle existe bel et bien, c’est même un euphémisme. Si CK n’a pas été jugé, cela signifie-t-il pour autant qu’il est innocent ? La Justice algérienne a cessé ses poursuites contre lui suite à des instructions émanant des hautes autorités de l’Etat. Même s’ils savent qu’il bénéficie de protection en haut lieu, les Italiens ont mené des investigations. Plusieurs de leurs journaux ont annoncé que les enquêteurs détiennent des preuves. Cela dit, je rejoins l’avis de certains qui pensent que le sujet dépasse le cadre strictement algérien, des puissances étrangères sont à la manoeuvre, chacun avançant ses pions et tous veulent être de la partie au moment de la relève (le président est malade et ne pourrait vraisemblablement pas se représenter). CK est un binational, tout le monde se doute bien qui est derrière lui. Pour revenir au sujet de la corruption, il est vrai que CK n’est pas le seul concerné. Ce que l’on constate, par ailleurs, c’est que des hommes politiques fortement suspectés de corruption, il n’y a aucun qui a été poursuivi, c’est comme s’il y avait une entente entre les clans dominants pour que personne ni d’un côté ni de l’autre ne soit poursuivi tandis que les tribunaux ne desemplissent pas de petits voleurs à l’étalage ou pour des motifs encore moins importants. C’est le deux poids deux mesures qui choquent les gens du peuple. Et c’est l’une des raisons pour laquelle plus personne n’a confiance en notre justice.

    33
    1
    Zombretto
    2 décembre 2017 - 16 h 53 min

    J’étais vivement surpris de voir dans le titre « interdiction » d’une conférence de Chakib Khelil, mais en lisant le texte je me suis rendu compte qu’en fait il s’agit d’une « annulation », pas d’une interdiction. Très grosse nuance !

    23
    1
    lhadi
    2 décembre 2017 - 16 h 51 min

    A chaque fois que des politiques sacrifient la vérité et la sincérité sur l’autel de l’ imposture, j’exprimerai mes observations à chaque fois que j’estimerai nécessaire ; c’est-à-dire chaque fois qu’une démarche s’écarte et manifeste une inclination à retomber dans les vieilles ornières.

    Au risque de me répéter, mon plaidoyer n’est pas pour l’immunité mais pour l’exposition la plus impitoyable de l’homme politique qui trahit sa confiance, de l’homme d’affaires grand qui fait ou dépense sa fortune par des moyens illégitimes ou corrompus.

    Le nouveau premier des ministres de la république des copains et des coquins a voulu, dans une de ses monodies récurrentes, nous faire croire que le médiocre ex ministre de l’énergie mais véritable escroc est le Cincinnatus algérien dont l’Algérie a tant besoin. Ne lui en déplaise, je suis pour un effort résolu pour chasser de tel homme hors de la position qu’il a déshonoré.

    Il est capital de ne rien céder à des vils conspirateurs qui souillent la nation algérienne de l’opprobre et l’exécration du charlatanisme : prestige suprême créé par l’halitose et la pétulance de la politique de caniveaux.

    Le vrai moyen d’honorer l’Algérie est de faire briller de milles feux les lumières qui portent la clarté et en même temps que le feu où grouille l’imposture.

    Face aux graves problèmes qui sont ceux de la société algérienne d’aujourd’hui, il importe de faire appel à tous les intellectuels emblématiques des lumières, ces élites modernisatrices qui s’identifient au progrès, à la science, aux forces productives et à la rationalité,.En effet, la situation du pays aspire, actuellement, à des transformations décisives, irréversibles – politiques, économiques, sociales – qui doivent répondre non seulement aux besoins des citoyennes et des citoyens mais aussi aux intérêts les plus élevés de la nation.

    L’Algérie avant tout.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    55
    4
    Anonyme
    2 décembre 2017 - 16 h 38 min

    Chakib Khelil :  » …….Se disant «toujours prêt à servir» le pays…….. » Quel pays ? Celui de Walker Bush ? Et puis en supposant qu’il ne trempe dans aucun scandale (ce qui est loin d’être démontré ) de quelle expertise et de quelle compétence peut-il se prévaloir ? Le fait de séjourner aux USA ne fait pas de lui un cerveau en exil. A la Silicon Valley il y a aussi bien des génies qui construisent le futur que des agents de nettoyage. Chakib Khelil donne l’impression qu’il n’y a pas plus compétent que lui en Algérie, alors qu’il y a des centaines de milliers d’Algériens beaucoup plus compétents que lui. Nous ne sommes plus à l’ère du code de l’indigénat où le titulaire d’un simple certificat d’études primaires passait pour un savant.

    Il y a quelques années il a organisé à grand renfort d’argent et de publicité étatique un recyclage obligatoire pour tout le personnel de Sonatrach. Pour certains cadres le recyclage a consisté à visualiser un petit documentaire sur la prospection du pétrole off-shore (disponible gratuitement sur internet pour ceux qui veulent bien chercher à se documenter). Tiens ! le mot off-shore ne vous dit rien ? Pour moi si ! il évoque en moi les iles Caiman, les iles vierges britanniques, Panama papers etc……….

    54
    2
      Anonyme
      2 décembre 2017 - 17 h 05 min

      « off shore »? : of course

      16
      2
    Anonyme
    2 décembre 2017 - 16 h 16 min

    Soyons francs une bonne fois pour toute: Le nouvel ordre mondial veut nous imposer l’un des deux personnes pour 2019:

    Le voleur Chakib Khelil
    Ou
    L’analphabète Haddad.

    60
    3
    Tinhinane
    2 décembre 2017 - 15 h 30 min

    Il a failli vendre la sonatrach aux étrangers. Il voulait leurs accordés jusqu’à 100% de quote part.

    C’est quoi le sujet de ses conférences. Il fait des PowerPoint sur les 3 pompes à essence qu’il a installées en Algérie en 10 ans… quand le pétrole se vendait à 100$ et plus.
    En tout cas, il n’a rien fait pour rendre la Sonatrach à 100% indépendante. Si je comprends bien, l’Algérie exporte le brut et importe le raffiné et ses dérivés (?). Où est l’indépendance énergétique de l’Algérie??? Dans les poches de Chakib.

    46
    1
    Kahina
    2 décembre 2017 - 15 h 10 min

    Bon courage aux jeunes de Khenchla!! Que tous les jeunes des willayas fassent la même chose.
    Il fait la tournée de l’Algérie pour nous apprendre quoi ?? comment échouer et voler sans être jugé.
    Il faut juste écouter ses analyses sur des thèmes relatifs à son soi-disant domaine, et vous comprendrez que c’est un bourr… par excellence.

    46
    1
    Moh
    2 décembre 2017 - 14 h 55 min

    Enfin il a trouvé avec qui parlé cet escroc ! Bravo à nos jeunes.

    39
    2
    Argentroi
    2 décembre 2017 - 14 h 44 min

    Je ne savais pas que le lobby français était aussi fort à Khenchela pour s’opposer avec une telle vigueur à l’homme qui préfère les américains aux français ! Mais tant qu’il n’y a pas un éclaircissement politique de l’affaire Chakib Khalil, le flou entourera toujours cette dernière et nous empoisonne en fin de compte. Qu’on nous jette les quatre vérités à la face et qu’on nous ne dise pas que c’est une question de vol, les voleurs sont incrustés partout même dans le camp des accusateurs de Chakib Khalil. Au passage, on remarquera qu’aucune institution judiciaire ni en Algérie ni à l’étranger n’a condamné Chakib Khalil pour les faits que lui reprochent certains. Ce n’est pas le sort de Chakib Khalil qui doit nous intéresser mais la situation de non-droit et donc de manipulation autour de cette affaire. Qu’on crève cet abcès, cela a trop duré !

    6
    46
      Felfel Har
      2 décembre 2017 - 16 h 00 min

      Je ferais remarquer que si l’Algérie a bien abandonné les poursuites contre lui (et on sait comment et pourquoi), d’autres pays continuent d’amasser des preuves contre lui et son acolyte Bedjaoui (il y en a peut-être d’autres, qui sait?). A sa place, je ne dormirai pas sur mes deux oreilles. Imaginez le scandale: CK nommé à un poste de responsabilité alors que la justice internationale exige son arrestation après avoir fait la preuve de sa culpabilité! CK n’est pas Mr. Propre, là où il est passé, il a laissé des casseroles. Salutations!

      48
      1
        Argentroi
        2 décembre 2017 - 22 h 30 min

        @Felfel Har. Faisons un petit récapitulatif de l’affaire Chakib Khalil. L’enquête a été d’abord menée par le DRS. Puis c’est le procureur général Belkacem Zoghmati qui inculpa Chakib Khalil, sa femme et leurs deux fils pour blanchiment d’argent, abus de pouvoir et constitution de bandes criminelles ―on remarquera qu’il n’est ni question de vol ni de détournement ni d’extorsion de fonds comme la majorité le pense ―et lança contre eux des mandats d’arrêt internationaux. Mais au motif procédurier que ce procureur ne respecta pas les articles 573 et 574 du code de procédure pénale où il devait transmettre par voie hiérarchique le dossier au procureur général près la cour suprême puisqu’il s’agissait de faits reprochés durant l’exercice d’un mandat de ministre, Interpol invalida alors la procédure d’extradition. Par la suite Zoghmati fut limogé par le président de la république et l’affaire se termina par un non-lieu.
        Tous les observateurs avertis, et cela coule de source, considèrent que cette affaire entre dans le cadre de la guerre de clans du pouvoir dont on a connu les différents développements mais dont on ignore aussi d’autres et qui, je crois, on essaye de transposer dans la rue en invoquant des motifs divers. Cette manière d’agir des clans du pouvoir fixe l’attention des algériens comme un feuilleton télévisé sans fin et les empêche de se dépasser pour penser autrement. C’est pourquoi beaucoup de commentaires alimentent cette méthode de gouvernance qui tend à partager les algériens entre deux clans en apparence rivaux. Et effectivement, je m’offusque quand on fait une fixation sur l’accusation de Chakib Khalil comme s’il n’y avait que lui qui vole et alors je juge l’accusateur comme étant un agent de l’autre clan et qu’il veut me ramener à opter pour son choix en me manipulant et en m’insufflant l’idée que son clan est blanc comme neige et j’en donne comme preuve la dernière liste de Paradise Papers qui est passée comme inaperçue et n’a fait l’objet d’aucun commentaire dans la presse ou sur le net car sur cette liste figurait non pas le fils de Bedjaoui mais celui de Rebrab. Alors, pourquoi pour les mêmes faits, les réactions ont été différentes! La probité politique veut qu’on accuse les uns comme les autres des mêmes tares qu’ils colportent. Accuser quelqu’un et disculper l’autre pour le même acte commis est la pire des compromissions morales et que je ne peux supporter quand il s’agit d’une affaire éminemment politique qui engage notre devenir commun. Salutations !

        5
        15
          Felfel Har
          3 décembre 2017 - 1 h 04 min

          @Argentroi, merci pour vos précisions s’agissant de CK. Je n’ignore pas l’ampleur de la corruption endémique qui ronge le pays depuis 1999. Toutefois, l’article en question se focalisait sur lui et je me suis limité à celà. Sinon, je rejoinds tout ce que vous avez écrit sur ceux qui ont fait la une des Panama Papers. J’espère que vous serez d’accord avec moi que la lutte contre la corruption doit commencer par envoyer en prison un premier ripoux qui sera suivi par d’autres, Inch Allah. Les Chinois ont pour coutume de dire que « tout voyage de 1000km commence par….le premier pas. » N’hésitons pas à le faire! Pour le bien du pays, pour la justice!

          Vérité-Si-je-mens
          3 décembre 2017 - 10 h 27 min

          je résume: tous pourris.

      selecto
      2 décembre 2017 - 18 h 36 min

      RAIS la balance, les gens de Khenchela et sa région sont connus pour leur nationalisme malgré le sous développement que leur impose votre pouvoir d’escrocs, de naturalisés et traitres qui fait semblant de critiquer la France qui lui attribut mandat sur mandat et qui cache les biens du peuple volés chez elle sans compter les membres de vos familles.
      Ce n’est pas les gens de Khanechela qui invitent les descendants des Caïds et Bachagha au nom du gouvernement algérien.

      17
      1
        Argentroi
        3 décembre 2017 - 0 h 12 min

        selecto. Quand tu me traites de balance, c’est qu’auparavant je me suis convenu avec toi de ne pas te donner si tu commettais un quelconque méfait, un vol par exemple. Quels sont les gens qui sont si prompts à l’insulte comme toi ? Et pourquoi tu mets des majuscules à caïds et bachaghas, tu les admires ou quoi? Tu vois sur la photo, en tête de l’article, les gens qui sont avec Chakib Khalil, est-ce que tu crois que c’est des fils de caïds ou de bachaghas qui ont invité leur semblable? Et ce n’est pas avec des insultes que tu imposeras tes points de vue !

        4
        6
      Chaoui
      2 décembre 2017 - 22 h 49 min

      Des « lobbys français » à…Khenchela ! Si tu vas dans ma ville et que tu dis une pareille ineptie, les Khenchlis te la ferais immédiatement avaler l’insulte que tu nous fais quand hier – ce que tu sembles oublier ! – nous fûmes les premiers à nous lever contre les français, et ce jusqu’au dernier jour de la guerre.

      6
      3
    Abou Stroff
    2 décembre 2017 - 14 h 36 min

    j’espère que les jeunes de khenchela continueront à se mobiliser pour barrer la route à cet agent de l’impérialisme yankee qui n’a aucune h’chouma (comment en aurait il, lui qui est cité dans les panama’s papers et qui est poursuivi par la justice italienne, entre autres)
    PS: cet énergumène, comme tant d’autres, n’a d’algérien que le passeport. en effet, comme tant d’autres, il n’a foulé le sol algérien qu’après l’indépendance.

    46
    1
    BabEIOuedAchouhadas
    2 décembre 2017 - 14 h 33 min

    Une très bonne nouvelle en espérant que tous les Patriotes des 47 autres wilayas réagiront de la même façon à chaque fois qu’il tentera de faire la même chose dans leurs wilayas.

    40
    1
      BabEIOuedAchouhadas
      2 décembre 2017 - 20 h 20 min

      Ma rage contre un voleur comme ce Chakib Khalil et de la même amplitude que ma rage contre tous les ennemis de l’Algérie et à leur tête cette France néo-colonialiste, la féodale Narco-monarchie absolue de l’Ouest vetvtoutes ces primitives Monarchies arabes du Golfe.

      15
      1
    L'EPERVIER
    2 décembre 2017 - 14 h 30 min

    cet individu , doit rendre des comptes aux ALGERIENS , sur la gestion de son departement , mais il doit surtout s’expliquer sur son propre patrimoine . il doit expliquer l’achat lui et son epouse d’une propriete dans le maryland au etats-unis , il doit egalement expliquer l’acquisition moins d’un an plus tard de la propriete mitoyenne de la premiere , ainsi que d’une autre propriete sise , juste en face . ainsi , c.khelil , s’est offert en moins d’une annee , entre 09/2007 et 06/2008 , un pate de maison pour plus de 2,9 millions de dollars.avec quel argent a t’il pu acquerir ces biens immobiliers ? avec son salaire de ministre ou grace a de genereux donateurs ? il est aussi accrediter d’une immense fortune . il est a signaler la volte-face de bouteflika , qui a accusait , khelil , d’avoir detruit l’economie et constituer une association internationale de malfaiteurs avant de declarer son innocence et ses competences. HOMMAGE A LA JEUNESSE KHENCHELI .

    42
    1
    Rascasse
    2 décembre 2017 - 14 h 27 min

    Comme je le dit et redit toujours ; le problème n’est pas chakibos mais celui qui conduit sa voiture, celui qui lui arrange la chaise celui qui tend le micro celui qui prend des photos et des selfies avec lui, cette catégorie de citoyens sont plus dangereux que les harki eux mêmes, car ils sont parmis nous fondus dans la masse et feront tout même écraser leurs mère pour avoir leur part du butin et plaire aux donneurs d’ordre qui téléguident chakibos

    35
    2
    salim
    2 décembre 2017 - 14 h 11 min

    Un grand merci au jeunes de Khenchela qui ont réagit comme il se doit.

    38
    1
    1962= ElBandia
    2 décembre 2017 - 13 h 19 min

    Comment peut on écouter sérieusement UN ESCROC NOTOIRE ?? c’est de la provocation !!!!

    31
    1
    Bachir Staifi
    2 décembre 2017 - 13 h 09 min

    Les Argentins rêvent de lui faire un procès et l’incarcérer à vie. Il fut un grand conseiller de la société de barbouze payé par le Qatar pour expliquer, comment et ou il fallait agir pour déstabiliser et détruire la Libye.

    D’ailleurs dernièrement CNN et une agence spécialisée en déstabilisation, on produit et filmé avec des autochtones toute cette histoire d’esclavage, en Libye, pour mieux exacerber les tensions raciales, et pouvoir avoir des prétextes pour agir militairement.

    Il faut savoir qu’il a plus de 17.000 Marocains et Tunisiens inexercés, suspectés d’avoir été débarqué par un état étranger, pour créer la nouvelle légion daesh et mettre en feu une partie de l’Afrique du nord.

    18
    1
    Anonyme
    2 décembre 2017 - 12 h 43 min

    Cet énergumène a fini son parcours des zaouias ?

    29
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.