Les Etats-Unis se retirent du Pacte mondial sur les migrants

pacte migrants
Nikki Haley en compagnie de Donald Trump. D. R.

La mission américaine auprès des Nations unies a annoncé, dans un communiqué, que les Etats-Unis mettaient fin à leur participation au Pacte mondial sur la migration, jugée «incompatible» avec leur politique migratoire.  La mission a informé vendredi le chef de l’ONU, Antonio Guterres, de ce retrait, a indiqué la mission.

«La Déclaration de New York contient de nombreuses dispositions incompatibles avec les politiques américaines d’immigration et de réfugiés et les principes de l’Administration Trump en matière d’immigration», a ajouté le communiqué. «En conséquence, le président Trump a décidé de mettre fin à la participation des Etats-Unis au processus du Pacte qui vise à obtenir un consensus international à l’ONU en 2018.» La Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants, adoptée en 2016 par 193 Etats membres de l’Assemblée générale de l’ONU, vise à améliorer la gestion internationale des mouvements migratoires.

L’ONU a mandaté le Haut-commissariat des réfugiés pour proposer un pacte mondial sur les migrants en 2018. «L’Amérique est fière de son héritage en matière d’immigration et de son leadership dans le soutien apporté aux populations de migrants et de réfugiés à travers le monde. Aucun pays n’a fait plus que les Etats-Unis, et notre générosité perdurera», a indiqué l’ambassadrice américaine auprès de l’ONU, Nikki Haley, citée dans le communiqué.  Mais «nos décisions sur les politiques d’immigration doivent toujours être prises par les Américains et les seuls Américains», a précisé Mme Haley, en ajoutant que «l’approche mondiale de la Déclaration de New York est juste incompatible avec la souveraineté américaine».

En juin dernier les Etats-Unis se sont retirés de l’Accord sur le climat, abandonnant le dispositif signé par 195 pays en décembre 2015 pour lutter contre le réchauffement climatique. Récemment, l’Administration Trump a décidé de se retirer de l’Unesco. Ce nouveau retrait risque d’isoler davantage les Etats-Unis sur la scène internationale et de porter atteinte à la crédibilité de la première puissance mondiale.

R. I.

Comment (5)

    bullet
    3 décembre 2017 - 13 h 59 min

    Excellente décision. L’occident doit se protéger contre la prolifération des espèces invasives qui la polluent depuis un demi-siècle. Chacun chez soi et les vaches, ou les dromadaires, seront bien gardés. On ne veut plus de ces boulets sociaux improductifs qui tuent insidieusement nos valeurs républicaines.




    2



    2
      Anonyme
      3 décembre 2017 - 18 h 56 min

      Vous devez subir vos politiques criminelles, et le pillage envers l’Afrique vous les occidentaux à l’origine de tous les malheurs de l’humanité. Vous pouvez pas vous prémunir de l’invasion africaine, même si vos pays séparent l’Afrique de l’Océan. L’Algérie devraient envoyer tous les subsahariens qui sont sur son territoire vers l’Europe. Vous ne pouvez pas indéfiniment poursuivre le pillage de l’Afrique par l’installation des dictatures africaines au service de l’Occident contre les intérêts de leurs propres peuples, et refuser la misère que vous avez créer en Afrique et dans le monde. Vous devez assumer vos responsabilités criminelles, colonisatrices, poste coloniales.




      1



      0
    Anonyme
    3 décembre 2017 - 12 h 30 min

    L’Algérie doit en faire autant, elle doit décider seule du comment gérer l’invasion de migrants qui nous viennent de toute l’Afrique et d’ailleurs, si non nous disparaitrons en tant que peuple, nous serons noyés par des hordes de sahéliens qui fuient la misère.
    Quant aux américains, ils ont foutu le b… dans le monde, eux doivent subir les conséquences de leurs politiques criminelles.




    3



    1
    Réda
    3 décembre 2017 - 12 h 12 min

    Un criminel!!




    1



    1
    Djeha Maire !
    3 décembre 2017 - 11 h 30 min

    faut pas sortir de Saint Cyr pour comprendre le trouble de la personnalité dont souffre ce pauvre trumpy, les américains vont encore le subir quelques petites années mais vont définitivement s’en débarasser aprés un seul mandat… car ils viennent de s’aperçevoir qu’ils ont élu un malade mental ! la preuve que méme avec une déficience mentale on peut gouverner… et méme les usa svp!
    remarquez que chez nous, même Djeha est devenu maire…. voire à l’avenir sénateur! qui sait …




    3



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.