Un cadavre repêché et quatre jeunes «harraga» secourus au large d’El-Kala

harraga émigration
L'émigration clandestine a toujours ses adeptes malgré les nombreux risques. D. R.

Un cadavre a été repêché et quatre jeunes candidats à l’émigration clandestine ont été secourus vendredi matin au large de la plage Messida à El-Kala (El-Tarf), a-t-on appris auprès des services de la Protection civile.

L’opération de sauvetage, exécutée vers 8 h 30 (heure locale) au niveau de la plage Messida par les gardes-côtes de la façade maritime est, en étroite coordination avec les services de la Protection civile, a permis de sauver la vie à quatre jeunes issus de la commune d’Azzaba, dans la wilaya de Skikda, a-t-on indiqué, détaillant que le groupe se trouvait à près de 5 miles marins d’El-Kala.

Agés entre 20 et 37 ans, les candidats à l’émigration clandestine étaient à bord d’une embarcation de fortune, a-t-on encore souligné. Les quatre jeunes ont été transférés vers l’hôpital d’El-Kala pour les soins nécessaires tandis que le cadavre repêché a été acheminé vers la morgue du même établissement de santé pour les besoins de l’autopsie, a-t-on signalé.

Une enquête a été, par ailleurs, ouverte pour déterminer les causes exactes de ce drame.

R. N. 

Comment (4)

    MoiNews
    9 décembre 2017 - 19 h 49 min

    Je ne connais aucune personne qui puisse quitter sa mère patrie pour le plaisir,toutes ces victimes tout les opprimés,causes du à des corrompus ou pouvoir demanderont réparation demain devant ALLAH




    2



    0
    EL FELLAG
    9 décembre 2017 - 9 h 29 min

    Des etres humains qui ont pris le risque de leurs propre vie;pour mieux vivre; vivre respecter,valorisé;et etre utile;c’est notre Mektoub; après les colons oppresseurs;c’est le tour de leurs alliés les corrompus




    4



    2
    benchikh
    8 décembre 2017 - 21 h 59 min

    regardez Monsieur l’homme civilisé qui vient de l’Europe lumière ,il n’a pas pus donné cette lumière aux autres peuples qui n’ ont pas la chance de voir et de voyager à cause de sa barrière imaginaire qui est contre la civilisation ,laissez les voyager comme vous les faites chez vous ,ils veulent juste voir à quoi ressemble la vie que les médias lui montrent le côté » paradis ».Vous causez plus de mal que du bien ,drôle de civilisation!!!!




    4



    1
    Moh
    8 décembre 2017 - 19 h 09 min

    La morgue de Mostaganem est plaine de cadavres récupéres dans des filets par les pêcheurs.




    6



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.