Saïf al-Islam Kadhafi monte une armée pour marcher sur Tripoli

Saïf al-Islam Kadhafi a confié qu’il a rassemblé une force à Sabratha et qu'il marchera bientôt sur Tripoli
Saïf al-Islam Kadhafi. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le journal The Guardian dit détenir des informations selon lesquelles Saïf al-Islam Mouammar Kadhafi chercherait à revenir sur la scène politique libyenne. Mais avant cela, il aurait à l’idée de mener une campagne militaire contre les «groupes terroristes» positionnés autour de Tripoli, la capitale libyenne.

Julian Borger, le rédacteur en chef de la rubrique internationale du journal The Guardian, rapporte que Saïf al-Islam Kadhafi a confié ces dernières semaines à un de ses anciens contacts américains qu’il connaît de longue date qu’il a déjà rassemblé une force à Sabratha, localité qu’il contrôle, et qu’il marchera bientôt sur Tripoli. «Saïf al-Islam se trouve en Libye. Il tient à respecter sa promesse faite aux Libyens en 2011. Comme il l’a assuré, Saïf al-Islam restera en Libye pour défendre leur terre (…)» Le journal a cité une déclaration attribuée à un porte-parole de Saïf al-Islam que «les forces qui ont combattu à Sabratha contre Daesh et les gangs d’immigrants illégaux et la contrebande de la mafia du pétrole étaient principalement des tribus qui soutiennent Saïf al-Islam, qui faisaient partie de l’ancienne armée libyenne», a indique ce contact américain au Guardian.

Selon le journal britannique, Saïf al-Islam pourrait prendre lui-même part aux opérations militaires et a la capacité de mobiliser un nombre suffisant d’hommes pour réaliser ses plans. Cet avis n’est pas partagé, en revanche, par des observateurs du Conseil européen des affaires internationales, qui soutiennent que «les développements et les rapports de forces sur le terrain ne sont pas en faveur» du fils de Mouammar Kadhafi.

L’article du Guardian insiste, cependant, sur l’idée que «les observateurs pensent que Saïf al-Islam est toujours en mesure d’émerger politiquement et qu’il pourrait largement se faire élire dans le cas où il participerait aux élections que prévoient d’organiser l’année prochaine l’ONU. Quid des poursuites de la justice libyenne et de la Cour pénale internationale qui l’accusent de crimes contre l’humanité ? Un diplomate impliqué dans la préparation des élections en Libye aurait déclaré que l’inculpation pénale internationale contre Saïf al-Islam ne l’empêcherait pas de prendre part à un scrutin.

S. S.

Comment (13)

    […] Source : Algérie Patriotique […]

    Ilyess
    9 décembre 2017 - 16 h 42 min

    Monnaie d’échange pour toute l’Afrique (et éviter le dolar), satellite de telecom pour se passer des satelittes us et européen, financement de grands projets transnationaux en Afrique et développement de la coopération entre africains….
    Niveau d’éducation exceptionnel des Lybiens, services publiques de grande qualité en utilisant la manne du pétrole.
    Tout ça c’est sous Mouammar Ghadaffi.

    Que la Lybie n’était pas un état démocratique, c’est un fait, mais on voit aujourd’hui que ce n’est pas la démocratie qu’ils voulaient installer (comme en Irak, en Syrie), juste détruire des états qui ne se laissent pas faire. Le wahabisme n’est pas l’Islam, juste le bras armé de l’occident pour nous mettre au pas.

    Momo
    9 décembre 2017 - 6 h 37 min

    Avec Saif El Islam ca serait l unique solution de revenir vers la paix et la serenite d antan en terre de Lybie, voyez ce qui s est passe quand l anarchie a pris le dessus, qui sait peut etre que Dieu a voulu que la Lybie soit dirigee par le sang de Kadhafi qui a ete injustement verse.

    Les Égarés.
    9 décembre 2017 - 1 h 22 min

    Les Premiers Traitres ..Harkis ..qui ont detruits la Libye sont Les Freres Musulmans wahabites..vient ensuite Sarkosy Bhl les Voyous et l’OTAN.criminel Usa

    Anonyme
    8 décembre 2017 - 22 h 50 min

    Il reussira car il est courageux et tous les anciens combattants se sont ralles a lui,seul l embargo des armes lui cause un mal de tete mais avec l argent il reussira a detourner l embargo (…)

    2
    1
    Felfel Har
    8 décembre 2017 - 15 h 14 min

    Une question me taraude l’esprit: qui le finance et l’arme? La Libye s’enfonce un peu plus dans l’anarchie, terreau fertile pour les charognards occidentaux. Le jeu de quilles continue!

    5
    6
      awrassi
      9 décembre 2017 - 8 h 28 min

      Peu importe les moyens ni les raisons si tu es nationaliste et que tu veux sauver ton pays des griffes des sionistes. Tu te serais posé la même question en 1954 ???!!!!

    Anonyme
    8 décembre 2017 - 14 h 58 min

    On ne peut que souhaiter bonne chance en priant Dieu de lui venir en aide pour sauver sa Patrie des mains de ces terroristes et ces traitres qui saignent le pays.Seif n a jamais quitte sa Patrie comme son pere tombe sur la terre de la Lybie en Chahid,trahi par certains Lybiens au service des vautours et Hyenes venus de l etranger pour detruire la Lybie.L histoire retiendra le Patriotisme de ses valeureux moujahid.J espere qu il sera suivi par les anciens compagnons de Gheddafi comme Moussa et Gheddaf addam refugie au caire.

    15
    5
    jaber
    8 décembre 2017 - 14 h 24 min

    Nous aimerions que Seif Al-Islam mette fin au chaos qui règne en Lybie et que ce pays redevienne un havre de paix et de sécurité, dans son interêt et dans celui de ses voisins. Mais est-ce que les forces sataniques ne lui barreront pas la route ? That is the question comme disait Shakeasper !

    Bonne soirée.

    22
    4
    awrassi
    8 décembre 2017 - 14 h 15 min

    De tout coeur avec toi Saïf ! Quand tu seras président, j’espère que tu n’oublieras pas de payer quelques hommes de main en France pour venger ton père et tous nos frères Libyens assassinés par le sionisme.

    15
    5
    Anonyme
    8 décembre 2017 - 13 h 49 min

    Bon courage pour Saif. Il faut sauver votre pays des griffes des envahisseurs arabes , Qatat et ses soeurs ainsi que les DAECH du Maroc. Ces envahisseur servent de soldats pour la France, USA e les autres prédateurs.

    20
    5
      bougie
      8 décembre 2017 - 14 h 59 min

      Le fils kadhafi se prépare à avoir une courte vie ,il va finir comme son dictateur de père dans la honte et le déshonneur .

      7
      32
        Anonyme
        8 décembre 2017 - 16 h 07 min

        Les libyens pleurent El-Kadafi actuellement.

        10
        2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.