Tariq Ramadan à propos d’El-Qods : «Trump et Netanyahou ont raison !»

Pour Tariq Ramadan, le président Donald Trump a raison
Tariq Ramadan. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Pour le petit-fils du fondateur des Frères musulmans, Tariq Ramadan, le président Donald Trump a eu raison d’ordonner le transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. Pourquoi ? L’islamologue suisse d’origine égyptienne attire l’attention sur le fait que «la réalité sur le terrain est que Jérusalem est de facto la capitale d’Israël». «Le côté occidental est déjà annexé, tandis que l’est de la ville est lentement colonisé. Jour après jour», ajoute-t-il, tout en faisant remarquer que «Donald Trump met simplement des mots audibles à une politique silencieuse convenue».

Tariq Ramadan s’est montré persuadé, dans un texte posté il y a quelques heures sur sa page Facebook, que pour les Américains «l’idée d’un Etat palestinien doit disparaître sur le terrain, alors qu’ils prétendent s’asseoir autour de tables de ‘‘négociation’’». «Ils appellent cela ‘‘le processus de paix’’ ! Le président Trump a au moins le mérite d’être franc : il veut parler de paix une fois qu’il est clair que la Palestine n’a plus d’existence géographique. N’était-ce pas la même politique que celle qui a été promue par les précédentes administrations américaines de Clinton à Bush, et Obama… avec les mots en moins ?», s’insurge l’islamologue.

Tariq Ramadan, sur lequel la confrérie des Frères musulmans a beaucoup investi pour soigner son image et propager ses idées, estime que Netanyahou a également raison de dire que Donald Trump va entrer dans l’histoire. Mais pas pour les raisons qu’il croit. «Netanyahou a également raison : le président Trump entrera dans l’histoire… non pas néanmoins comme celui qui a défendu la dignité et la justice pour les opprimés mais parce qu’il écrit paradoxalement le premier chapitre de la défaite du colonisateur et de l’oppresseur», soutient-il avec sarcasme et ironie.

A rappeler que Donald Trump a fait une quasi-unanimité contre lui en annonçant, mercredi soir, sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël. Cette initiative a même déclenché une levée de boucliers en Cisjordanie et à Gaza. Des heurts entre l’armée israélienne et des manifestants palestiniens ont éclaté, le Hamas appelant à une nouvelle intifada. Dans la communauté internationale, les réactions ont témoigné d’une très large réprobation teintée d’inquiétude face aux conséquences potentiellement explosives de l’annonce du président américain. Pour beaucoup, Donald Trump a ouvert la boîte de Pandore en prenant une telle décision.

S. S.

Comment (29)

    Jerome Savonarole
    14 décembre 2017 - 11 h 12 min

    Déclaration de l’ex-général Amiram Levin le 13 décembre 2017.

    « Nous donnerons [aux Palestiniens] une carotte, sous la forme d’un état, et s’ils n’en veulent pas, nous les démantèlerons », a-t-il dit. « J’ai déjà dit, à plusieurs reprises par le passé, que lors de la prochaine guerre, ils ne seront plus là, nous les renverrons de l’autre côté du Jourdain. C’est comme cela qu’il faut se battre. Nous avons été trop gentils en 67. »

    1
    1
    benchikh
    12 décembre 2017 - 10 h 31 min

    ““La montée des états territoriaux au Levant fut le résultat de l’expansion vers l’ouest de l’empire assyrien vers le 9ème siècle avant notre ère. De plus, ni les archives assyriennes, ni les archives égyptiennes ne font une quelconque référence au soi-disant royaume de David et Salomon. En fait, des sources extra-bibliques laissent peu de doute sur le fait que tous les états majeurs de la région comme par exemple Damas, Moab et bien sûr Jerusalem, émergèrent après le 9ème siècle. Il est très difficile de concevoir un royaume unifié israélite qui aurait gouverné depuis Jerusalem plus d’un siècle avant ce processus. Le plus ennuyeux de tout après un siècle de recherches et d’excavations à Jerusalem, la (supposée) capitale de la monarchie unifiée d’israël si glamour, c’est que celles-ci ont échoué à montrer des preuves de toute construction notoire sur place au 10ème siècle. Il n’y a aucune trace de palais magnifiques ou de grands états, rien ne fut archéologiquement trouvé sur place concernant cette période. Bref, Jerusalem au 10ème siècle, période de David et Salomon n’était rien de plus qu’un village perché et non pas cette capitale exquise et décorée d’un grand empire”, a éciri le professeur Israël Finkelstein, l’archéologue israélien de l’université de Tel Aviv et de l’académie des sciences israélienne dans son livre “The Bible Unearthed” (2001). Jerusalem n’est pas la ville historique du roi David ni la capitale de l’Israël biblique. Voilà pourquoi elle ne devrait jamais être reconnue ou acceptée comme la capitale de l’Israël moderne.

    L’endroit réel du Mont du Temple et de la totalité de “l’état d’Israël” est basé sur une idéologie, à la fois fausse, mensongère et trompeuse. La décision fondée sur une ignorance crasse de Donald Trump, de transférer l’ambassade des Etats-Unis à Jerusalem ne fait que rendre l’affaire encore plus trompeuse.

    5
    2
      Anonyme
      12 décembre 2017 - 16 h 10 min

      Salomon : « Le SEIGNEUR a tenu sa promesse. J’ai pris la place de mon père David en m’installant sur le siège royal d’Israël, comme le SEIGNEUR l’avait annoncé. Et j’ai construit ce temple consacré au SEIGNEUR, Dieu d’Israël. 1 Rois 8:20

      Anonyme
      12 décembre 2017 - 16 h 22 min

      Ici le Coran raconte comment les démons aidèrent à la construction du Temple ; Coran: Sourate 34 ; Saba / verset : 12. Et à Salomon (Nous avons assujetti) le vent, dont le parcours du matin équivaut à un mois (de marche) et le parcours du soir, un mois aussi. Et pour lui nous avons fait couler la source de cuivre. Et parmi les djinns il y en a qui travaillaient sous ses ordres, par permission de son Seigneur. Quiconque d’entre eux, cependant, déviait de Notre ordre, Nous lui faisions goûter le châtiment de la fournaise.

      13. Ils exécutaient pour lui ce qu’il voulait : sanctuaires (temple), statues , plateaux comme des bassin et marmites bien ancrées. « Ô famille de David, œuvrez par gratitude », alors qu’il y a peu de Mes serviteurs qui sont reconnaissants.

    Yacine
    10 décembre 2017 - 13 h 30 min

    C’est le début du démantèlement de la pseudo nation arabe qui demeure une chimère , car construite sur du vent !
    Et les gouvernants qui ont imposé leurs dominations sur leurs peuples en instrumentalisant la question des droits palestiniens et ses symboles , au lieu de les aider de manière sincère et désintéressée sont mis devant le fait accompli !
    Comme quoi , on n’est jamais mieux servi que par soit même !

    10
    2
      AÏT
      10 décembre 2017 - 16 h 49 min

      Tant que les Palestiniens ne considèrent pas l’occupation de leur pays comme une affaire nationale, ils n’auront rien du tout . La majorité de peuple palestiniens et leur élites politique comptent sur soi-disant les peuples amis et les frères arabes pour récupérer leur pays alors que dans l’histoire moderne aucune nation n’a obtenue son indépendance sans faire de sacrifice . Le projet de la libération de la Palestine est paralysé par les états arabes qui ont encouragé les fractions armées révolutionnaires palestiniens d’abandonné la lutte armée contre l’occupant sioniste ..Le résultat est là aujourd’hui. c’est triste comme fin !

      12
      1
    Anonyme
    10 décembre 2017 - 2 h 42 min

    j ai envi de dire tel père tel fils … puisqu en 1953 Said Ramadhan était reçu avec une délégation des frères musulmans par le président Eisenhower ; en très bon termes avec les anglais aussi ; il est par ailleurs l un des fondateurs de la Ligue Islamique Mondiale inspirée par les saoudiens ; il laisse à ses fils hani et tarik la succession du centre Islamique de Genève ou il avait aussi la protection de l état Suisse à l époque. Enfin personne enlèvera l intelligence et la culture de cet homme et je sais reconnaitre les talents meme des personne que je n approuve pas ou n apprécie pas. enfin en tant qu algérien ; il a critiqué notre noble ANP et sa méthode dure à IN Amenas contre les terroristes sur un plateau tv en France ; à partir de la cet homme très cultivé certes mais sage je sais pas ; mais depuis son intervention sur l ANP en la critiquant vivement ; je le vois autrement dorénavant… sans ses histoires de viols probablement infondées et c’est a justice de se prononcer concernant cet épisode ; c’est pas mon soucis c’est le siens ; mais si il parlent du conflit palestinien avec Trump en lui donnant raison ainsi qu à benjamin comme il a parlé de notre ANP à IN Amenas ..on a le droit de s interroger ; les seuls à se réjouir de cette situation sont les deux derniers ; rien que pr ca ils ont pas raison.

    13
    5
    Anonyme
    9 décembre 2017 - 22 h 22 min

    L Algérie ne reconnait pas Israël et depuis le début avec L OLP d Arafat à demander la libération de tte la Palestine et ^pas seulement Gaza ; jusqu a aujourd hui elle ne la reconnait pas ; ya pas lgtps des femmes sont sorti d une assemblée à cause d une représentation de femmes israéliennes ; l Iran ne reconnait pas Israël ; la représente cubaine le 4 juillet qui humilie la minute de silence de l ambassadeur israélien à l Unesco bien plus courageuse que bcps d arabes et d autres. L Egypte le berceau de ce Monsieur Ramadan a une grosse responsabilité sur ce sujet depuis les premières guerres ; eux ils ont récupéré le Sinaï après avoir fait la paix avec Anouar El Sadate et Menahem Begin et les palestiniens ont perdu bien plus de territoire du a l intervention irréfléchie de l Egypte entre guillemets puisque l Egypte a un ambassade chez eux aujourdhui Israélien et vis versa et c est a l Egypte qu on donne ce dossier pr les accords de paix entre israéliens et palestiniens ; de qui se moque t on? ; ils ont même un ambassade donc il y a bcps de choses qui s explique ; les arabes du golf et l Arabie Saoudite la première a été l instrument des USA  » le pacte de Quincy » renouveler aujourd hui ds un autre contexte avec de nvelles méthodes pour une longue periode aussi sauf que les dynastie change mais c est la meme ils se transmettent le pouvoir justement a cette condition ; c’était du cinema en la crise en 1973 en solidarité avec la palestine ; l Egypte et ses bédouins etaient de la partie comme aujour dhui ils le sont avec d autres.L Algérie a gardé sa position et ne l a jamais changé ; a tjrs été solidaire du peuple palestinien c’est pas moi qui le dit ce sont les palestiniens et Arafat en premier lieu mais ne peut changer la donne malheureusement seule ds cette ligue arabe ne peut faire grd chose à part soutenir et dénoncer les injustices . Oui sans Trump on a pas besoin de Tarik pr savoir que les USA ont tjrs soutenu bec et ongles Israël mais n avait jamais demander Jérusalem capitale d Israël et des représentations internationales ds cette ville sainte ; c’est qd même une limite que tt les présidents américains avt lui ;se refusait à faire ; seul benjamin Netanyahu et Trump s en réjouissent ; donc juste pour ca c’est pas une bonne chose Mr Tarik Ramadhan . Israel est en position de force aujourd hui ; elle a colonisé de force un pays un peuple comme jadis la puissance française l avait fait pr l Algérie pdt 132 ans ; en 1948 la palestine ets administré par la force d occupation Israel donc il y a 69 ans donc il lui reste 63 ans pr faire comme la France 132 ans et préparé ses bagages ensuite ; on peut voir les choses comme ca aussi ; pkoi se résigner ; des batailles ont été emporté par Israël comme ce fut pr la France autrefois en Algérie mais au bout du compte le combat a continué pr gagner cette guerre d usure ; c’est vrai que le peuple algérien n a cessé de 54 à 62 sur une courte durée en fait a changé la donne contre l empire coloniale Français ; faites la même les palestiniens nous aussi on avait pas d armes au le combat était inégale ; des chars; des hélico; des contingents ; des commandos ; la bataille d Alger et pourtant ….la guerre asymétrique …pleins ptis coups qui font plus mal qu un gros coup et dans la durée ; tu me fais la guerre 1 ans je te fais la guerre un an et un jour ; voila la réponse algérienne pdt notre conflit en 1954.

    15
    4
    Mobarki
    9 décembre 2017 - 22 h 18 min

    Il navrant de constater que certains « marggines » au lieu de commenter la réaction de Tarif Ramadan se donnent libre à cours à insulter la personne et à débiter des incongruités du genre « la confrérie est une création de la CIA ». Il est bien vrai qu’il est accusé d’harcellement séxuelle comme l’est aussi bien son accusatrice d’ailleurs. Si ceci est condamnable par la religion qu’il défend et il le sait bien il n’en demeure pas moins qu’il est l’un des meilleurs orateurs au monde. On lui doit au moins cette reconnaissance.

    12
    13
    Mohammed LARBI DAHO BACHIR
    9 décembre 2017 - 10 h 56 min

    T. Ramadan tente de se racheter des accusations de viols multiples et d’autres cochonneries indignes de la mission dont l’a investi la secte terroriste des Frères Musulmans… Oui, il veut se racheter auprès de ses maître judéo-sionistes qui viennent de le descendre comme un ballon de baudruche crevé.

    14
    23
      AÏT
      10 décembre 2017 - 17 h 00 min

      Je ne suis pas un grand amateur de l’islamisme politique mais je suis tout à fait d’accord avec les dires de monsieur T.R et puis m ! ..l’article parle d’un sujet très grave et certains viennent ici pour d’intenter un procès à ce type alors que la justice en Grande Bretagne et en France n’a trouvé aucun élément de preuve physique pouvant confirmé le viol contre ces femmes .

      6
      2
        Lili
        14 décembre 2017 - 10 h 58 min

        Bien Dit Ait. tant que les milliardaires palestiens qui vivent à l’etranger ne se soucient pas de l’independance de leur pays, je ne vois pas comment la Palestine pourrait devenir libre… ils vivent dans l’opulence et la richesse sans cet instinct de citoyen comme nous l’avions lors de la colonisation (…)
        L’Elite palestinienne ne s’en souci nullement de la Palestine comptant sur d’autres pays pour la recuperer….

    Judas
    9 décembre 2017 - 4 h 02 min

    Il ferait mieux de trouver des arguments pour halaliser ses agressions sexuelles à répétition .

    13
    23
    ZORO
    8 décembre 2017 - 23 h 28 min

    On peut ne pas etre d accord avec l homme et ses idees, mais attaquer méchamment a un intellectuel de cette stature ne porterait que bassesse et deconsideration pour celui qui oserait le faire.
    SigneZORO. ….Z…

    19
    11
    Ali-bey Hamel
    8 décembre 2017 - 22 h 02 min

    TRUMP EST ENTRAIN DE MANIPULER LE monde ;Il sait que que JERUSALEM NE PEUT ÊTRE LA CAPITALE DU SIONISME.IL EST EN MAUVAISE POSTURE ET POUR ÉVITER L’IMPEACHEMENT IL TENTE DE RALLIER À LUI LE LOBBY JUIF ET SIONISTE POUR PERDURER À LA PRÉSIDENCE DES EU.JE PENSE QUE LES JUIFS VONT S’APERCEVOIR DE L’ARNAQUE.EN ATTENDANT LES MUSULMANS CÔNTINUENT LEUR SOMMEIL….

    13
    6
    salim
    8 décembre 2017 - 18 h 35 min

    Combien a t-il reçu pour faire pareille déclaration.
    Je tiens ces propos car par ces temps qui courent tous les responsables et intellectuels du monde arabe tournent leurs vestes, ils font monnayer leurs postes de responsabilités, et chacun d’eux traine derrière lui, soit un prix littéraire, soit un visa longue durée soit un appartement, soit une bourse d’études pour ses enfants à l’étranger, soit de l’argent ou un compte bancaire ouvert à son nom dans un pays européen.

    21
    18
      Yanis
      9 décembre 2017 - 3 h 13 min

      Tu n’as vraiment rien compris de ce qu’il a dit …

      17
      4
    Anonyme
    8 décembre 2017 - 17 h 58 min

    A Nos amis intervenants qui critiquent Ramadan : il faut bien comprendre ce qu’il a dit, je ne sais pas si vous avez lu tous ce qu’il a écrit?

    29
    9
      Kenza
      11 décembre 2017 - 23 h 35 min

      Je crois qu’ils n’ont lu que le titre: «Trump et Netanyahou ont raison !»….un titre qui prête à confusion voire trompeur, si on ne prend pas la peine de lire l’article.

    Le Patriote
    8 décembre 2017 - 15 h 53 min

    Certes, ils ont raison. Mais Monsieur le harceleur, dites nous si votre Morsi l’ex président de l’Égypte Frère Musulman du parti de ton grand père, avait raison quand il ecribut une lettre à Netanyahou (ça il avait raison de le faire puisque l’Égypte a des relations diplomatiques) en le désignant par « akhi El Aziz?

    15
    15
    Tin-Hinane
    8 décembre 2017 - 14 h 54 min

    Une fois n’est pas coutume, je suis d’accord avec l’analyse de Tariq Ramadan, Donald Trump n’a fait que verbaliser une situation. Jérusalem est de fait la capitale d’Israël depuis des années et personne n’avait rien trouvé à dire la dessus et les arabes musulmans moins que quiconque. Il a simplement rendu officiel le fait que Jérusalem est la capitale des juifs et le premier qui se sentira offensé par ce fait n’a qu’à réagir. Cela dit Trump ne rend pas service à Israël avec cette histoire, ni à Israël ni à l’Arabie saoudite qui se prépare à reconnaitre officiellement – officieusement c’est fait depuis longtemps – l’état d’Israël. Courage aux palestiniens nous sommes au bord de la fin de cette sinistre tragédie.

    34
    6
    Aldjazairi
    8 décembre 2017 - 14 h 50 min

    Je n ai pas compris l’objectif de l auteur de l article . Si l on se réfère aux propos qu il attribue à. Ramadan , il n y a pas de qui proquo . Moi qui VOMIS les Marchands du. ……………Mosquee qui ont dévoyé notre sainte Religion comme le font d ailleurs les Nazisionistes avec le judaisme , je trouve plutôt que ces propos sont des Insultes directes aux soi disant « Dirigeants «  arabes qui ont toujours été plus soucieux de se faire « Adopter et protéger » par le Sionisme Mondial que par les peuples qu ils sont cences mener vers la 3izza ……………

    16
    7
    Rayes Al Bahriya
    8 décembre 2017 - 14 h 10 min

    Bas les masques.

    Hypocrites.

    Toi tu avais cautionné la guerre en Irak.

    13
    10
    awrassi
    8 décembre 2017 - 14 h 09 min

    Les Frères musulmans ont été créés par la CIA, comme tout le monde le sait. D’ailleurs tous les mouvements « islamistes » ont été créés par cette instance. Objectif : retarder au maximum le processus révolutionnaire (progressiste) dans les pays musulmans, afin de les confiner le plus longtemps possible dans le sous-développement et des discussions stériles sur leur religion ! Tout est dit dans le Coran. Avançons et laissons dire Tarik Ramadan et ses sbires ou confrères …

    15
    12
    Felfel Har
    8 décembre 2017 - 13 h 54 min

    L’agent 000 du M6, alias Tariq R, donne raison à ses maîtres, ses géniteurs et alors? Ce n’est pas un scoop! Chaque jour qu’Allah fait apporte la preuve de la soumission des Frères Musulmans (traîtres musulmans?) au monde judéo-chrétien. Celui-ci domine la planète et ne cesse de promouvoir un état de non-droit, une sorte de jungle où le plus fort décide et le reste du monde s’exécute. Il est pour nous urgent de museler leurs caporaux ici, en Algérie, il y va de notre sécurité et de notre avenir, sinon, nous sommes foutus!

    26
    16
    HANNIBAL
    8 décembre 2017 - 13 h 28 min

    Tariq Ramadan à propos d’El-Qods : «Trump et Netanyahou ont raison !»
    En tout cas il a le courage de le dire ! maintenant que le loup est dans la bergerie volontairement ouverte
    par les golfistes il ne faut plus se cacher la face , les premiers prétendants a ouvrir une ambassade a El Quds
    seront ces meme kharabes pour se rapprocher de la mosquée et ( Heu ) pardon la protéger puisqu’ils ont la garde des lieux saints juste que Ramadan a dit tout haut ce qu’on pense tout bas son oncle kharadaoui ne pas dit un mot
    laissons a l’amir des croyants puisque président du comité El Quds de faire des simagrées et des mimiques
    de dame outrée demain il déclarera que le comité n’a plus lieu d’etre et en tant que président pourquoi n’a t’il pas convoquer l’ambassadeur des Etats Unis ? pour l’holocauste a venir sur les ¨Palestiniens j’y vois là que le marokistan
    séculaire dans le trafic de drogue préfère se faire oublier et craint les foudres d’un Donald imprévisible ..

    18
    8
    Karamazov
    8 décembre 2017 - 13 h 24 min

    Ce qui dit Tarik Ramadan n’a rien d’original. Il courre tous les éditoriaux . Zemmour et consorts l’ont dit et répété des milliers de fois. Il n’y a qu’à attendre qu’il la ramène lui aussi et vous verrez.
    C’est un secret de polichinelle beaucoup de dirigeants arabes le pensent. Je dirais même que c’est le plan B de
    Certains palestiniens. Jipalta displiki, je vais reviendé.

    7
    16
    Anonyme
    8 décembre 2017 - 13 h 16 min

    Ce violeur hypocrite donne son avis et vous mediatisez son analyse pour lui donner de l importance!!!!
    N oubliez pas que son grand père travaillait avec la CIA qui l a aidé à créer son mouvements des frères musulmans pour destabiliser les pays musulmans!!

    28
    23
      Dignitaire
      9 décembre 2017 - 7 h 27 min

      Organisation des frère musulmans à était créé en 1928, la CIA en 1947.

      6
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.