Catherine Constantinides : «On ne veut pas du Maroc en Afrique du Sud»

Constantinides
La militante sud-africaine des droits de l'homme Catherine Constantinides. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Dans une longue lettre adressée cette semaine au vice-président d’Afrique du Sud et néanmoins membre influent de l’ANC, Matamela Cyril Ramaphosa, la militante internationale des droits de l’homme Catherine Constantinides invite Pretoria à «veiller à ce que l’Afrique du Sud ne rétablisse pas les relations diplomatiques avec le Maroc». La pourfendeuse du Makhzen considère que «l’arrêt de l’entreprise de colonisation du Sahara Occidental doit être un préalable à la normalisation des relations entre l’Afrique du Sud et le Maroc».

«Le Maroc doit (…) reconnaître les droits inaliénables à l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental. Les prétentions et les visées du royaume sur ce territoire n’ont aucun fondement légal ou historique (…). Il est troublant que l’Afrique du Sud, l’un des alliés les plus anciens de la République arabe sahraouie démocratique, choisisse désormais d’échanger des ambassadeurs avec un pays qui a démontré à plusieurs reprises son profond mépris du droit international et des Nations unies (ONU) et reste une puissance occupante brutale», s’est insurgée Catherine Constantinides.

Après une longue digression destinée à expliquer la justesse du combat du peuple sahraoui et comment la communauté internationale les berne depuis 1991 – date à laquelle il était pourtant convenu d’organiser un référendum d’autodétermination – la militante des droits de l’homme juge également «honteux que l’Union africaine ait décidé d’accueillir dans ses rangs le Maroc», un colonisateur alors que la raison d’être même de l’organisation panafricaine est de combattre la colonisation et le néocolonialisme. Pour elle, le Maroc est même devenu plus arrogant depuis son admission à l’UA.

«Les réfugiés sahraouis qui ont fui en 1975 les exactions marocaines vivent aujourd’hui dans des camps dans le désert algérien dans des conditions extrêmement difficiles. Ils ont accepté de mettre fin à la lutte armée et de placer leur confiance dans le système des Nations unies et dans le droit international. En réponse, le Maroc a, à plusieurs reprises, aggravé la situation et empêché la tenue du référendum. Pis encore, il a inondé le Sahara Occidental de colons marocains et commis des violations massives des droits humains les territoires occupés», insiste Catherine Constantinides, pour qui «cette situation n’a que trop duré».

La militante des droits de l’homme a  également rappelé que le Sahara Occidental est la dernière colonie en Afrique alors que le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui est reconnu par l’UA, l’ONU et la Cour internationale de justice (CIJ). Elle indique par ailleurs qu’aucun pays ne reconnaît la souveraineté du Maroc sur Sahara Occidental. Malgré cela, s’insurge-t-elle, «et malgré les rapports sur le pillage des ressources naturelles des Sahraouis, les graves violations des droits humains et l’urgence de sortir de l’impasse actuelle, on n’a pas l’impression que la fin du calvaire des sahraouis est proche». Tout cela à cause, dit-elle, de la lâcheté de la communauté internationale.

Selon Catherine Constantinides, «l’Afrique du Sud ne peut pas tolérer le comportement du Maroc». «Ce n’est que face à une forte pression régionale et internationale que le Maroc commencera à agir en tant que membre responsable de l’UA et partenaire crédible de l’ONU», soutient-elle.

S’adressant directement au vice-président Ramaphosa, Catherine Constantinides le prie de «veiller à ce que Pretoria résiste à toute pression qui veulent qu’on renoue nos relations diplomatiques avec le Maroc». «L’Afrique du Sud doit rester résolue dans sa politique et ses positions pour l’autodétermination du peuple sahraoui. Au lieu de rétablir nos relations diplomatiques avec le Maroc nous ferions mieux d’appeler Rabat à reprendre les négociations directes avec le Front Polisario, le représentant internationalement reconnu du peuple sahraoui et à tenir un référendum le plus tôt possible», conclut la militante des droits de l’homme.

S. S.

Comment (22)

    Norebi
    14 décembre 2017 - 20 h 54 min

    Personne n’en veut du maroc sauf ceux qui l’utile , comme le mossad , la France , les responsables du maroc ont toujours été des harkis.




    6



    3
    Benhabra brahim
    14 décembre 2017 - 18 h 30 min

    Un [email protected] aimerais rajouter,que el marroqui a une soeur et un frere istraeliens et qui etaient grades au sein de l armee israelienne??!!..Les batards n engendre que des batards.




    5



    3
    Moskosdz
    14 décembre 2017 - 11 h 02 min

    1000 bravos à cette grande dame,le protectorat Français demeure le seul obstacle empêchant l’épanouissement de l’Afrique.




    15



    6
    Anonyme utile
    14 décembre 2017 - 4 h 54 min

    Merci du fond du coeur à vous Catherine Constantinides, pour tout ce que vous faites. Que dieu vous bénisse. La narco monarchie marocaine est un très grand danger pour l’Afrique, sur tous les plans. La narco monarchie marocaine est au service d’israël, preuve à l’appui. Elle est également au service du nouveau néocolonialisme Français. Toute l’économie de la narco monarchie marocaine est basée sur la production et le trafic de drogue à l’echelle mondial. L’ONU l’a classé première narco monarchie du monde.




    18



    7
    un algérien
    13 décembre 2017 - 23 h 01 min

    Vous n’avez pas remarqué que le Maroc singe exactement Israél , voila comment : Shamir a dit un jour « qu’on peut aller autant de fois que veulent les palestiniens aux négociations mais on les fera trainer à n’en plus finir » et c’est ce que fait le Maroc depuis 1991 avec le Polisario , ensuite Israél construit des colonies à l’interieur de de la Cisjordanie , le Maroc en fait autant dans le Sahara Occidental , et enfin Israél bourre les colonies par des colons israéliens le Maroc en fait autant , conclusion le Maroc est un excellent élève d’Israél , n’oublions pas que bouffi 6 a ça dans les veines vu ce que son père ( que Allah le grille en Enfer ) a fait de mal aux arabes avec sa trahison qui a mené à la débacle de 1967.




    16



    8
    karimdz
    13 décembre 2017 - 20 h 42 min

    Sa médiocrité mimi 6, tel un prédateur, pense que l afrique est son marche pied, mais les africains lui ont démontré qu il n était souverain que chez lui.




    24



    12
    awrassi
    13 décembre 2017 - 19 h 32 min

    Le Maroc a rejoint l’Union africaine dans le seul but d’implanter des banques commerciales partout où il pourra, avec l’aide de ses maîtres : Israel et les Etats-Unis d’Amérique. Objectif final : faire table rase de toutes les richesses du continent !!!




    19



    16
      Bouchaib Escobar
      13 décembre 2017 - 22 h 37 min

      Tu donnes trop d’importance a un semblant de pays sinistré et sans souveraineté aucune.Les seules banques qu’il peut implanter en Afrique sont des succursales dans des bamboustans bannaniers tout aussi délabrés,pour blanchir l’argent sale du trafique de drogue.Ce royaume au rabais ne pourra pas bouger un cheuveux sans se faire rappeller a l’ordre par les maitres de l’Afrique(Algérie-Afrique du Sud-Nigéria).




      18



      18
    Anonyme
    13 décembre 2017 - 18 h 48 min

    Il fallait voir hier MO6 qui attendait plus d une demi heure a la sortie de l Elysee et guettait la sortie de Macron pour s accrocher et se coller a lui comme un timbre,Macron etait visiblement gene,puis le trajet en bateau et a la sortie meme scene Macron esaayait de se liberer et enfin de compte il a pu le devancer avec d autre invites.MO6 courait derriere ,Macron est passe pour saluer des personalites qui l attendaient et MO6 s est colle a lui ,Macron etait dans l obligation de le presenter parfois mais il etait visiblement tres gene.MO6 veut se vendre a l opinion des marocains comme personalite importante de premier plan,il avait meme un chef de protocole qui lui soufflait la phase a suivre.Ignoble et sans aucune dignite.




    28



    17
      Lyes Oukane
      14 décembre 2017 - 2 h 23 min

      @ Anonyme de 18h48 .  » … Coller comme un timbre …  » pas d’accord . Un timbre à une valeur fiduciaire reconnue par tous . Moi ,j’ai plutôt vu un momo Escobar agir comme un morpion , et chacun sait ou cet acarien aime à se loger . Tu te souviens de la photo lors du sommet UE / UA d’il y a une semaine ou deux maxi . Le roitelet en plastique avait déjà tout fait pour paraître sur la photo à côté de son mac ( rond ). Quand on a besoin de se montrer c’est qu’on ressent un fort manque de reconnaissance .Un peu comme la culture et la confiture ( moins on en a et plus on l’étale ) .




      15



      6
    HANNIBAL
    13 décembre 2017 - 17 h 19 min

    Le .. VI a tenté d’inverser la vapeur en proposant a Jacob Zuma de nouer des relations diplomatiques en
    croyant infléchir la position de l’Afrique du Sud , sur le dossier du Sahara Occidental par cette ruse makhnéziène
    que les bateaux de phosphate transitent et ne soit pas saisis pour que le pillage des ressources continue la longue Lutte du peuple Sud Africain n’a pas été soutenue par le mar’ok qui fleurtait avec l’apartheid la libération des Opprimés est un
    devoir pour eux qui ont connus l’injustice et la marokanité du Sahara Occidental restera une lubie pour les sans dents en babouches et merci a madame Constantinides pour ce rappel . Vive la RASD .




    29



    19
    Bennani
    13 décembre 2017 - 16 h 51 min

    Sur cette question je continue a dire et a ecrire que l’independance du Sahara occidental est au bout du fusil de son peuple Point barre,




    36



    17
    M'hamed Hamrouch
    13 décembre 2017 - 15 h 34 min

    C’est une suite logique pour ceux qui connaissent la bravoure de l’ANC en espérant que l’Algérie fasse autant en coupant les relations diplomatiques avec cette feodale Narco-monarchie absolue de Mongole VI.




    29



    20
    Anonyme
    13 décembre 2017 - 14 h 13 min

    Pourquoi elle n’envoie pas le message à l’Algérie qui depuis plus de 10 ans subit directement les insultes de ce royaume de chiens et de larbins? Si Alger 3andha ennif, elle coupe ses relations avec le Maroc ou ydezz m3ahom houa ou franssa te3ah.




    44



    17
    ALGERIEN ET FIER .
    13 décembre 2017 - 14 h 07 min

    Les mots ne suffissent pas pour qualifier votre Bravoure Madame Catherine Constantinides , et en même temps , je voudrais dénoncer aussi L’Hypocrisie de La France sur ce dossier ,et je dirais aussi que L’Histoire n’oubliera jamais ce que La France est entrain de faire subir au Peuple Sahraoui du Polisario Arbitrairement , La France et le faible roitelet momo6 seront inscrit à tout jamais dans la liste noire des anales de L’Histoire de ce Monde de Brutes . Bravo encore à vous Madame Catherine Constantinides et vous avez tes mes Respects .




    46



    24
    Pierre
    13 décembre 2017 - 13 h 45 min

    Laissez moi rire, il yen a qui connaissent pas l histoire de l Afrique du Sud. Elle même elle colonisatrice de nos frère d Afrique du Sud.




    35



    57
      Lyes Oukane
      14 décembre 2017 - 3 h 13 min

      @ Pierre alias Mouloud wa kha . Toi qui sais tout sur l’Afrique du Sud pourrais-tu me dire si madame Constantinides à colonisé l’Afrique du Sud dans une vie antérieure ? si oui est-ce vrai qu’elle était chef d’un escadron en poussettes et qu’elle a attaqué les enfants de feu Mandela à coups de biberons ? Au fait ,tu diras à ton caporal que cette jeune femme est allée visiter ses sœurs sahraouis en RASD au nez et à la barbe de ton gourou de roitelet …Allez fissa !




      13



      5
        Anonyme
        14 décembre 2017 - 14 h 42 min

        Le régime marocain monarchique est incompatible avec l’Afrique nouvelle. c’est un poison pour les Africains. Il faut effacer le régime pour le bien-être du peuple marocain




        6



        2
    Felfel Har
    13 décembre 2017 - 13 h 26 min

    Digne fille du pays de Nelson Mandéla, je vous applaudis pour avoir eu le courage (qui a manqué à beaucoup de dirigeants africains) de conditionner le rétablissement des relations diplomatiques avec le Maroc à son retrait du Sahara Occidental. Vous faites oeuvre de pionnière en encourageant l’Afrique entière à se débarrasser de toute forme de colonisation et de néo-colonisation que certains chefs d’État africains encouragent en ouvrant toutes grandes les portes de leur pays aux pillage de l’ancienne administration coloniale, je nomme ouvertement la France. Je dois aussi rappeler que ce sont les pressions constantes exercées sur les dirigeants sud-africains et un embargo soutenu par le reste de la planète qui ont mis fin au régime honni de l’Apartheid et à la naissance d’un république multi-raciale. Que votre intervention éclaire et guide l’ensemble des gouvernements, en Afrique et au-delà, pour réclamer au Maroc et son parrain la fin de leur occupation du Sahara! Qu’ils lancent un message clair à la France lui enjoignant de cesser ses activités subversives en Afrique! #touchepasamonAfrique! France out of Africa!




    51



    21
    zaatar
    13 décembre 2017 - 13 h 13 min

    Tous les honneurs vous reviennent MADAME. Mille BRAVO.




    44



    29
    Yeoman
    13 décembre 2017 - 12 h 28 min

    Un seul mot me vient à l’esprit: “eh bien voilà!” Notre pays devrait être le premier à rompre toute relation avec cette narco-monarchie.




    50



    29
    séhab
    13 décembre 2017 - 11 h 20 min

    bravoooooooo!!! MADAME il en faut beaucoup comme vous en Afrique pour expulser ce colonisateur!!!

    du sahra occidental qui na riens de marocain!!! ce territoire appartient au peuple sahraoui et à personnes d’autres!!! un grand merci Madame et vive l’Afrique du sud et le peuple sahraoui




    66



    36

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.