Deux sénateurs algériens à la Conférence parlementaire régionale sur les droits de l’Homme à Rabat

homme
Le Conseil de la nation sera représenté par deux sénateurs à Rabat. New Press

Une délégation parlementaire du Conseil de la nation composée des sénateurs Abdelkader Zoubiri et Abdelkader Moulkhaloua prend part, à partir de jeudi à Rabat (Maroc), aux travaux de la Conférence parlementaire régionale sur les droits de l’Homme, a indiqué un communiqué du de cette institution diffusé par l’agence nationale de presse APS.

«Utilisation des dispositions des exceptions relatives aux accords commerciaux internationaux, un moyen de protection des droits de l’homme», «Responsabilité des états et des institutions commerciales dans la protection des droits de l’Homme» et « l’entrepreneuriat et les droits de l’Homme :  quels rôles pour les institutions nationales des droits de  l’Homme» sont les principaux thèmes qui seront abordés lors de cette rencontre de deux jours, précise la même source.

R. N.

Comment (5)

    kahina
    15 décembre 2017 - 5 h 23 min

    Vraiment, on voit de tout chez moumou le Haschich. Parler des droits de l’homme chez le roi des pauvres… parlez des droits de l’homme au pays des baises mains et des baises pieds. Le maitre des esclave va s’indigner sur le sort de ses esclaves.
    Le tiers monde mentale.
    Que vont faire ces Algériens au pays broyés.

    1
    2
    Nasser
    14 décembre 2017 - 17 h 13 min

    une conférence sur les droits de l’homme au Maroc, avec ce qui se passe ????pincez-moi je rêve,c ‘ est gage !!!!! M6 veut se refaire une virginité, mais c’ est peine perdue . Je serai curieux de connaitre ce qui en ressortira de la » visite touristique  » des participants, car j’ ai du mal à comprendre comment cette organisation a eu le culot de choisir le Maroc quand on connait la manière dont sont traitées les migrants, les Rifains sans oublier le peuple Sahraoui. C’est vraiment pathétique

    8
    6
    Anonyme
    14 décembre 2017 - 17 h 02 min

    Ils vont se shooter prendre des cuites et revenir avec la gueule de bois.

    3
    7
    HANNIBAL
    14 décembre 2017 - 16 h 45 min

    Parler de droit de l’homme dans un pays ou ils sont tellement respecté ou la femme est mule et mulet ou les enfants
    sont livré au pédotourisme sans compter que pour un kg de riz on meurt , que pour avoir réclamer des droits sociaux il y
    a 600 personnes du Rif en prison ,c’est a croire le royaume des chimères se veut etre la fenetre de la
    plus grande démocratie en Afrique du nord , et Shlomo VI le despote continu a écraser son peuple et a s’enrichir
    c’est la démocratie a la makhnaziène c’est pas que du foutage de gueule si le ridicule tuait ce serait une véritable hécatombe il aurait fallu s’abstenir d’envoyer quelqu’un .

    6
    6
    zaatar
    14 décembre 2017 - 13 h 57 min

    On va fumer la pipe d’après vous aux travaux de la Conférence parlementaire régionale sur les droits de l’homme à Rabat?

    5
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.