Etrange intérêt pour le Sahel : qu’est-ce qui fait courir les monarchies du Golfe ?

G5 Sahel
L'Algérie aurait eu à ses frontières sud une formidable force militaire. D. R.

Par Houari Achouri – L’Arabie Saoudite contribuera à hauteur de 100 millions de dollars et les Emirats arabes unis, 30 millions de dollars au financement de la force conjointe antiterroriste de 10 000 hommes créée à l’initiative de la France dans le cadre du groupe appelé G5 Sahel qui comprend le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. C’est le président français, Emmanuel Macron, qui a donné cette information à l’issue d’une réunion de soutien au G5 Sahel organisée mercredi par la France au château de la Celle Saint-Cloud, en banlieue parisienne, à laquelle a participé le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir.

Les propos du président français ont été confirmés par Adel al-Jubeir, qui a tenu en même temps à préciser que ces ressources doivent être dépensées de la manière la plus utile qui soit. Emmanuel Macron, qui veut que l’argent rentre le plus tôt possible dans les caisses, a annoncé que les mécanismes de versement de ces financements seront très vite mis en place. Avec un apport de 130 millions de dollars, l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis mettront dans la cagnotte du G5 Sahel, supervisé par la France, nettement plus du double de ce que consent débloquer toute l’Union européenne et qui ne dépasse pas les 50 millions d’euros.

Les pays pauvres membres du G5 Sahel doivent apporter 10 millions d’euros chacun, ce qui fait 50 millions d’euros. Tout cela reste loin du budget d’environ 500 millions d’euros, exigé pour le déploiement opérationnel du G5 Sahel destiné à remédier aux conséquences d’un chaos sciemment installé en Libye par l’intervention de la France, des Etats-Unis, de la Grande Bretagne et de l’Otan qui a conduit à l’assassinat de Mouammar Kadhafi.

Le ministre des Affaires étrangères saoudien a fait savoir qu’en plus de son soutien financier, l’Arabie Saoudite offrira aussi au G5 Sahel, grâce à l’alliance militaire islamique, un soutien logistique et de l’entraînement militaire et partagera du renseignement. Rappelons qu’une école régionale de guerre, projet du G5 Sahel financé par les Emirats arabes unis, ouvrira ses portes en janvier 2018 à Nouakchott.

Est-ce à dire que des troupes de l’alliance de pays islamiques, incluant des forces marocaines qui participent aux bombardements du Yémen, seront présentes au Sahel pour lutter contre le terrorisme ? Que viennent faire l’Arabie Saoudite et les Emirats au Sahel ? L’Algérie aura à ses frontières sud une formidable force militaire, est-ce normal tout ça ?

Créée en février dernier à Bamako (Mali), cette force militaire se fixe pour objectif d’enrayer l’expansion des groupes terroristes dans la région. Elle sera déployée aux frontières du Mali, du Burkina Faso et du Niger, et viendra s’ajouter à la force française Barkhane et à la Mission de l’ONU au Mali (Minusma). Une résolution saluant le déploiement de la force du G5 Sahel a été adoptée au Conseil de sécurité des Nations unies. Mais les Etats-Unis ont refusé que cette force soit placée sous le chapitre sept des Nations unies, ce qui signifie ni mandat ni fonds de la part de l’ONU.

Récemment, le président tchadien, Idriss Déby Itno, avait annoncé que son pays pourrait se retirer des opérations militaires en Afrique s’il ne reçoit aucune aide financière et économique. En proie à une grave crise économique et sociale, le Tchad n’est plus en mesure de soutenir un effort de guerre hors de ses frontières.

H. A.

Comment (29)

    HOMBRE
    25 décembre 2017 - 9 h 17 min

    Le plus grand ennemi de l arabe c est L ARABE !!! personne d autre




    1



    1
    awrassi
    16 décembre 2017 - 20 h 24 min

    Ces 130 millions de dollars serviront en fait à alléger les dépenses militaires de la France et des USA … juste aux portes les plus perméables de notre pays. N’oubliez pas que les monarchies du Golfe sont héréditairement (je ris !) liées à la monarchie marocaine ! Le néo-colonialisme atlanto-sioniste fait rage dans toute l’Afrique …




    4



    0
    salim
    16 décembre 2017 - 16 h 02 min

    Ils veulent faire subir à l’Algérie ce qu’ils ont déjà fait à la Libye.
    Cependant l’Algérie étant un os à ronger de l’intérieur, ils procèdent de l’extérieur pour arriver à l’intérieur.
    Une fois les terroristes renforcés, et bien armés, et c’est aussi la raison où ils ont demandé à l’armée algérienne de participer militairement avec les autres armées africaines au Sahel.
    Ils pourront facilement piéger l’Algérie, puisque les autres armées auront toute latitude de pénétrer à l’intérieur de nos frontière et le reste sera très facile de faire entrer ce qu’ils veulent et faire ce qu’ils veulent comme coups tordus.




    2



    0
    Anonyme
    16 décembre 2017 - 6 h 55 min

    Ces deux pays terroristes et la France colonialiste n’ont rien à faire au sahel sauf s’il veulent nuire.La voix de l’Algerie devrait se faire entendre clairement sur le sujet.




    5



    2
    karimdz
    15 décembre 2017 - 21 h 19 min

    Il n y a rien d innocent à tout cela, quand on voit les apprentis sorciers s érigeaient en pompiers, il y a anguille sous roche.

    L Algérie a intérêt à redoubler de vigilance sur sa frontière sud.




    5



    0
    Anonyme
    15 décembre 2017 - 18 h 44 min

    ILS VEULENT LE SUD ALGERIEN TRES RICHE !!!!




    10



    1
    Anonyme
    15 décembre 2017 - 17 h 06 min

    L’Arabie saoudite vient faire la guerre au Sahel contre le Qatar principal soutien d’Aqmi affidé d’Al-Qaïda. Cet engagement des saoudiens contre le Qatar, les frères musulmans et leur bras armés dans la région va attirer les foudres de nos islamistes algériens BCBG qui comme on le voit activent sur le Net mais en pure perte car la décantation s’est déjà faite et les lignes tracées. Tout le monde sait qui il a à faire avant même que l’autre ne prononce mot. Alors nous les algériens, on dit à ces anciens alliés, salafistes et frères musulmans, le pire pour vous est encore à venir!




    4



    0
    Anonyme
    15 décembre 2017 - 16 h 57 min

    Maintenant que les valets à la solde des Américains et des sionistes sont à nos frontières, nous devons apporter toute notre aide à nos GLORIEUX DJOUNOUDS et doubler voire tripler de vigilance car ces gens-là sont perfides, traitres…




    8



    1
    Kahina
    15 décembre 2017 - 15 h 43 min

    La contradiction et l’hypocrisie de la France coloniale.
    Macron prétend vouloir combattre le terrorisme en Afrique…Mais avec l’argent des wahhabo-terroristes, les plus grand producteurs des terrorisme. Les princes terroristes des pays du Golf sont prêts à financer le G5.
    Les richesses de l’Afrique fait courir tous les prédateurs du monde.
    L’UA doit être plus active pour défendre le continent d’une invasion sans nom.




    10



    1
    DYHIA
    15 décembre 2017 - 15 h 37 min

    Pauvre Afrique convoité par les prédateurs de tout bord. J’espère que l’Afrique résistera à la secte wahhabite.
    J’aurais posé la question suivante: Que veut Macron en Afrique??




    8



    0
    Lghoul
    15 décembre 2017 - 15 h 34 min

    C’est l’encerclement de l’Algerie qui est en train de se faire avec l’argent de ce que certains considèrent encore comme des frères malgrè leur dedain haineux affiché. Jamais l’Algerie ne s’est retrouvée en position de faiblesse depuis 62.
    Une diversion au sud pour relacher ses gardes aux frontière marocaines, tunisiennes et libyiennes pour faire passer les hordes des tueurs dans le pays ? Une façon claire de diluer sa force de riposte.
    Voila ce que l’on récolte quand on n’a pas d’homme fort au sommet pour voyager, taper sur la table, former des alliances et participer aux décisions internationales. En ce moment tout se passe a coups de missives “fantomatiques”. Pendant que des amateurs ont maintenant mis l’état dans l’ambarras pour se defendre contre le maroc sur les propos tenus par notre cher MEA. Pourquoi crier tout haut ce que toute la planète sait par coeur, quel bénéfice tire-t-on ?
    Et puis, notre redevance sans conditions aux bédouins du golf (même les outardes de notre sud sont décimées pour leur plaisirs sadiques) qui ne nous ont jamais porté et ne nous porteront jamais dans leur coeur, quelque soit ce que nos seigneurs de la décéption et de « la main de l’étranger » fassent, nous attendent au tournant. Ils savent que pour le moment, le pays est en errance et n’est pas entre de bonnes mains quand 90% des mains sont corrompues. Alors ils profitent de gagner du terrain tant que tout est en sommeil. Imaginez un Boudiaf aux commandes aujourd’hui ? Il sera considéré comme le père de tous les algériens et personne n’osera nous lever un doigt sur nous. Mais parlons plutôt des mandats et de la stabilité du pays pendant que l’instabilité est en progression exponentielle. Il nous faut du sang nouveau, des jeunes capables, des profesionels dans tout, des gens compétents qui ont les idées du 21ieme siècle, pas les idées de 62.
    Il nous faut du sang neuf pour pouvoir s’en sortir sinon un beau jour, il sera trop tard.
    Pendant ce temps, fermons les yeux sur la spéculation, le trafique, les voleurs, sur les analphabètes trillingues qui sont a la tête des institutions et surtout allons nous laver les esprits chez les zaouias et le tour est joué mais une chose est sûre: On est toujours menacé; ni le bluff, ni la religion ou le pseudo-nationalisme ne marcheront.
    Quand le navire va chavirer, ils seront tous chez eux et nous on retrouvera tous SEULS chez nous.




    15



    1
      Anonyme
      17 décembre 2017 - 1 h 52 min

      il y a des points ou je vs rejoins mais vs avez oublié deux paramètres ; le premier l ANP et le deuxième le peuple algérien ; il n ya pas d hommes providentiel ni Boudiaf ni Zeroual ni Boumediene sans leur manquer de respect bien au contraire de grds hommes ;mais tous issue de l armée si on regarde bien ; quique ce soit c’est l ANP avant tout qui sait tout ce qu il se passe ou se trame ctre notre pays et ils sont vigilant mais ns avons aussi le fameux DSS ancien (DRS)que tu as oublié aussi ce n est pas rien ils sont très efficace à l intérieur et a l extérieur du pays ctre tt ennemis pays faibles ou puissant ou particuliers sauf qu ils vont s informer et controler la source avt d agir et ils n ont pas l habitude de crier sr les toits c’est plutôt » pas vu pas pris « voila notre règle élémentaire et les méthodes d actions c’est pas ce qu ils manquent et depuis lgtps mais ca reste des hommes et l erreur est humaine donc tt peut arriver même l imprévisible malgré les moyens et les hommes et femmes entrainés au quotidien ; donc ils sont professionnel et savent en Algérie avant tt le monde même avt le président puisque c’est eux qu ils l informe comme ds les grds pays vs croyez quoi; mais c’est lui qui ordonne c est le commandant en chef suprême de l ANP mais quoi qu il arrive l ANP en est garante de sa sécurité et de sa stabilité du pays si il en va car avant tout; il prête serment à l Algérie leur terre natale et ses 1.5 millions de martyrs ; Macron ou Trump et tt les présidents font leurs réunions avec leurs chefs d état majors ben c est pareil en Algérie. ? pour que l Algérie soit respecter vs dites ; ils le savent très bien tous comme ils le sont occidentaux et arabes que l Algérie a des piliers et une histoire authentique et c est fait tjrs respecter même ds ses mmts les plus dures ; respecter ; elle l a été même pdt sa décennie noire et tu sais pkoi parce que l ANP na pas flanché.




      4



      1
    jaber
    15 décembre 2017 - 14 h 50 min

    Les valets à la solde des Américains et des sionistes, à leur tête Moshé ben Salmane, en distribuant de maigres subsides à ces pauvres pays du sahel cachent leurs réelles intentions, participer à déstabiliser notre pays. Les Al-Saoud ont jeté bas leurs masques et ont clairement défini leurs intentions, servir les interêts de leurs maitres occidentaux et Israel.

    Par le passé, ils ont tenté par le biais de leurs pseudo-savants, de créer la fitna à coups de fatwas qui étaient parfois en contradiction avec le véritable islam, mais celà n’a pas marché face à la détermination du peuple algérien.

    Bonne soirée.




    15



    2
    selecto
    15 décembre 2017 - 14 h 30 min

    Une coalition militaire contre l’Algérie est née.




    14



    4
    Anonyme
    15 décembre 2017 - 14 h 18 min

    Lors de la visite en Algérie de Mr Macron,d’ après Mr OUYAHIA l’Algérie a offert 100 millions d’euro aux cinq pays du Sahel dans le cadre de la lutte anti-terroriste alors que l’UE ne leurs a offerts que 50 millions et sans contre partie pour l’Algérie même le droit d’être observateur pour savoir sur ce qui se trame comme quoi notre pays jette l’argent par les fenêtres sans savoir à quoi il est utilisé.Avec l’entrée en scène des monarchies du golf il se pourrait qu’il est question de redéploiement de daesh à nos frontières et l’apport financier de notre pays et dire que des projets sont gelés chez pour manque d’argent ,à quoi joue l’état algérien.




    19



    3
    awrassi
    15 décembre 2017 - 14 h 18 min

    Le Sahel, c’est de l’or et de l’uranium … En plus de ce que la presse n’a pas encore dévoilé !




    20



    0
    Pragmatisme
    15 décembre 2017 - 14 h 17 min

    Lors de la visite en Algérie de Mr Macron,d’ après Mr OUYAHIA l’Algérie a offert 100 millions d’euro aux cinq pays du Sahel dans le cadre de la lutte anti-terroriste alors que l’UE ne leurs a offerts que 50 millions et sans contre partie pour l’Algérie même le droit d’être observateur pour savoir sur ce qui se trame comme quoi notre pays jette l’argent par les fenêtres sans savoir à quoi il est utilisé.Avec l’entrée en scène des monarchies du golf il se pourrait qu’il est question de redéploiement de daesh à nos frontières et l’apport financier de notre pays et dire que des projets sont gelés chez pour manque d’argent ,à quoi joue l’état algérien.




    4



    0
      Anonyme
      15 décembre 2017 - 17 h 21 min

      Pragmatisme. Ce n’est pas Daesh qui est à nos frontières mais Al-Qaïda dont le pricipal affidé est AQMI, l’AQMI de Tiguentourine, tu te rappelles? Alors cet argent, c’est pour combattre le terrorisme et la lutte contre ce fléau est un méga-projet de l’Algérie et on gèlera s’il le faut tous les autres projets sauf celui-là. Comment on peut s’occuper d’autres projets et laisser le terrorisme s’installer à nos frontières puis chez nous?




      3



      1
        pragmatisme
        16 décembre 2017 - 14 h 18 min

        Aqmi, Ansar eddine, Boko haram sont sur place, tout le monde le sait. moi je parle de redéploiement, c.à.d de réaffectation ou déplacement de Daesh vers le Sahel.
        Je ne vois pas l’intérêt de donner l’argent aux pays concernés pour qu’ils nous ramènent les terros de tout genre à nos frontières!! notre argent va financer ces organisations en quelque sorte;. lisez l’article AP sur Merzouki qui a trahi l’Algérie!! plus on leur donne, plus il nous trahissent. Même Mahmoud Abbas est allé investir l’argent reçu de l’Algérie au Maroc.




        4



        0
    El kenz
    15 décembre 2017 - 14 h 13 min

    L’ intrusion des enturbannés dans cette louche affaire à pour objectif de placer le Maroc dans cet échiquier explosif qu’est devenu le sahel ou les intérêts français sont énormes, et ceux du Maroc aussi .La France ne pouvait pas inclure ouvertement dans cette force du G5 son roi volet par précaution de ne pas créer de la tension dans ses relations avec l’ Algérie, a fait pression sur les Saoudiens et Emirats de le faire à sa place.Le roi prédateur tient les enturbannés par la barbiche car disposant de documents qui prouvent leurs implication dans le financement du terrorisme.Son royaume est ses services ont recruté à tour de bras des contingents entiers de terroristes pour ses deux pays et Qatar pour leurs guerres de destruction en Syrie, Irak, Libye et Yémen. Le roi protecteur des intérêts français en Afrique ( Cote d’ Ivoire, Centre Afrique et Congo) tenait à faire partie de cette force ,non pas pour combattre le terrorisme , mais juste pour assurer le passage de ses convois de kif vers l’ Afrique de l’ Ouest et saboter par l’ occasion le plan de paix Algérien pour le mali. La France hypocrite savait tout ça , mais contrainte de l’ ignorer pour assurer un meilleurs contrôle des gisements d’ uranium qui alimentent ces centrales nucléaires.et par extension se taper une part du trafic Marocain. Cette sale entreprise ne durera pas car le jour ou les charlots qui la compose ( Mauritanie, Mali, Tchad, Niger ) se rendront compte que la France les a rouler dans la farine ,elle disparaîtra plus vite que sa création ..




    11



    2
    ali
    15 décembre 2017 - 14 h 12 min

    Les 100 millions de dollars auraient pu aider les pays du sahel en y créant des emplois pour inciter les migrants clandestins à retourner chez eux, s’y fixer définitivement, construire leur avenir et ne plus caresser le rêve de quitter leur pays pour s’adonner à la mendicité à l’étranger.




    11



    2
    Anonyme
    15 décembre 2017 - 14 h 10 min

    Ces 100 millions de dollars auraient pu aider les pays du sahel en y créant des emplois pour inciter les migrants clandestins à retourner chez eux, s’y fixer définitivement, construire leur avenir et ne plus caresser le rêve de quitter leur pays pour s’adonner à la mendicité à l’étranger.




    7



    2
    selecto
    15 décembre 2017 - 13 h 57 min

    Les charognards sont attiré par l’odeur du gaz et pétrole et d’autres richesses de notre Sahara.
    La lutte contre le terrorisme n’est qu’un prétexte de leur présence à nos frontières.
    J’ai confiance en nos hommes de Tiguentourine pour défendre la patrie mais pas dans les partis politiques du pouvoir ou de l’opposition sans exceptions.




    13



    1
    Anonyme
    15 décembre 2017 - 13 h 23 min

    Il y a deja au Mali des forces speciales de pays Europeens,le parlement Allemand vient de voter les credits pour les 750 commandos Allemands installes au Mali,la chanceliere Allemande Merkel etait en visite au Niger il y a deux mois avec la ministre de la defense Allemande .soyons vigilants.Nos services doivent etre actifs pour recolter ds informations sur les veritables buts de ces mouvements,sachant qu une grande partie des terroristes de DAECH ont ete transferes du proche et moyen orient vers la Lybie,le Sinai et les pays du Sahel.




    7



    1
    Anonyme
    15 décembre 2017 - 13 h 09 min

    Après les états unis c’est le tour de la France d’ utiliser l’argent des émirats,Arabie saoudite et du Qatar dans ces plans de recolonisation de l’Afrique.ces monarchies sont plus dangereuses qu’Israël pour la stabilité de l’Afrique et du moyen orient.au lieu d’utiliser leur argent dans l’aide au développement de la région ,ils entrent dans le jeu des occidentaux, pourvu qu’ils soient maintenus au pouvoir dans leurs pays.




    8



    1
    didouche
    15 décembre 2017 - 13 h 08 min

    Après les états unis c’est le tour de la France d’ utiliser l’argent des émirats,Arabie saoudite et du Qatar dans ces plans de recolonisation de l’Afrique.ces monarchies sont plus dangereuses qu’Israël pour la stabilité de l’Afrique et du moyen orient.au lieu d’utiliser leur argent dans l’aide au développement de la région ,ils entrent dans le jeu des occidentaux, pourvu qu’ils soient maintenus au pouvoir dans leurs pays.




    7



    1
    abdel
    15 décembre 2017 - 12 h 55 min

    l’arabie saoudite contrubera a hauteur de100 m…. ……en somme une nouvelle version du pompier pyromane !!




    7



    1
    Abou Stroff
    15 décembre 2017 - 12 h 50 min

    si nous acceptons l’hypothèse selon laquelle les terroristes islamistes activant au sahel sont essentiellement financés par le régime du qatar et si nous admettons qu’il y a une guerre de leadership au sein de la vermine islamiste (les wahabites d’une part et les frères musulmans, d’autre part), ne serait il pas approprié de notre part de jeter de l’huile sur le feu afin que la vermine se consume grâce à une guerre entre « frères ennemis »?
    il est néanmoins nécessaire que nous prenions nos précautions pour nous préparer à finir le travail en « neutralisant » (voir le sens du verbe utilisé par la CIA) la partie de la vermine (les wahabites et les frères musulmans) qui aurait gagné la bataille entre « frères ».
    PS: il me semble que nous avons tous les moyens de persuasion pour « expliquer » à la france impérialiste qu’il y a des lignes rouges à ne pas dépasser et que la défense de ses intérêts ne doit en aucun cas mettre en danger notre sécurité nationale (il est tout à fait clair que les augustes dirigeants algériens qui possèdent des biens immobiliers en france et des comptes bancaires bien garnis en france et/ou qui se soignent en france ne peuvent en aucune manière défendre les intérêts de l’Algérie)




    12



    1
    Relga
    15 décembre 2017 - 12 h 26 min

    Leurs intentions sont claires (dans le genre obscur) depuis le début: faire la guerre à l’Algérie, quoi d’autre sinon?
    Courir après les terroristes ? vraiment ? courir après les terroristes dans le désert c’est au delà de la plaisanterie. Ils veulent et ce depuis longtemps planter le chaos en Algérie comme ils l’ont fait en Libye et leur acharnement s’intensifie depuis leur défaite en Syrie et en Irak. Le pire c’est qu’on ne peut rien faire sinon mettre toutes nos forces dans notre défense. Le monde entier les voit faire, le monde entier les voit fabriquer des tueurs qu’ils appellent islamistes (avec des sous-titres elquaida, daesh, ennousra etc…) attaquer des peuples, les massacrer, mettre en miettes leurs villes et leurs pays et c’est normal. A quoi servent exactement toutes ces instances internationales, question absurde, elles ont été mises là pour défendre les intérêts des criminels. Cette situation ne peut pas durer plus longtemps, les massacres et le chaos doivent cesser. Cela fait deux siècles qu’ils massacrent les peuples arabes (avec des complices arabes) sans relâche. Que dieu nous vienne en aide.




    10



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.