Comment Marzouki a trahi la Tunisie et l’Algérie et s’est vendu au Qatar

Marzouki
Moncef Marzouki en visite officielle à Alger en 2012. New Press

Par Sadek Sahraoui – L’ex-président tunisien Moncef Marzouki, un agent du Qatar et un complice du groupe terroriste Al-Qaîda au Maghreb islamique (Aqmi) ? C’est la thèse que soutient le très sérieux site tunisien TunisieSecret qui rapporte, dans un article publié le 14 décembre, que le prédécesseur de Béji Caïd Sebssi a livré aux Qataris des informations – on s’en doute d’une extrême sensibilité – sur des mouvements de troupes des armées algérienne et tunisienne engagées dans la lutte contre le terrorisme dans le mont Chaambi.

D’après la même source, ce sont les services secrets algériens qui ont en premier lieu alerté Mehdi Jomaa, chef du gouvernement tunisien à l’époque, sur la félonie et la «trahison» de Moncef Marzouki. Mieux, les interlocuteurs algériens de Mehdi Jomaa ont fourni des preuves irréfutables que le président tunisien a régulièrement informé un contact au Qatar de toutes les opérations secrètes des armées tunisienne et algérienne contre les éléments d’Aqmi. L’article rapporte également que «Moncef Marzouki était en relation avec certains terroristes du mont Chaambi».

C’est de la sorte que le site TunisieSecret s’explique a postériori pourquoi Moncef Marzouki n’a jamais pu limoger Mehdi Jomaa. «C’est ce qui expliquerait aussi le fait qu’après avoir tenté toutes les manœuvres pour remplacer Mehdi Jomaa à la tête du gouvernement, Moncef Marzouki y ait finalement renoncé, Mehdi Jomaa ayant menacé le mercenaire suprême du Qatar de tout déballer à l’opinion publique. C’est ainsi que jusqu’à présent, Mehdi Jomaa couvre de son silence  la haute trahison de Moncef Marzouki, qui continue de percevoir sa retraite dorée… tout comme l’autre grand traître de la cause tunisienne, le général félon Rachid Ammar», conclut TunisieSecret.

L’information rapportée par le site tunisien n’étonne pas puisque Moncef Marzouki a été un acteur de premier ordre dans le plan de destruction de la Libye. Il n’a pas hésité un seul instant à autoriser les forces de l’Otan et les mercenaires du Qatar à emprunter le territoire tunisien pour attaquer l’armée libyenne. En 2011, Djerba était connue pour être la plaque tournante des forces occidentales engagées dans le renversement de Mouammar Kadhafi. C’est par là aussi que les armes envoyées par le Qatar aux terroristes libyens entraient en Libye. C’est sans doute à partir de là que Marzouki a été recruté par Doha.

S. S. 

Comment (35)

    Le Medracen-AINMLILA
    24 décembre 2017 - 19 h 09 min

    Ce drôle de personnage, son quartier général était Belleville à Paris 75020, jouant souvent la carte, en Tunie s’appelle « CHKOUPA », et en Algérie « RONNEDA », il est plus que souvent attitré dans ce quartier des Sionistes, il ra-quettait jadis toutes les boucheries et Boulangeries du 11ème, du 19ème, et du 20ème, tenues par les Tunisiens; son passé était plus que sombre et nuisible, qu’alors tous les opposants du Maghreb le côtoies et les services secrets du Maghreb connaissent ses subterfuges, comment nos dirigeants puissent recevoir un personnage pro-sioniste dans notre pays sûrement au courant de son passé, cette bavure est la faute de qui et qui endossera la responsabilité de cette très grave bavure Politique, un traître restera traître, même si vous le couvrez en OR !!!




    0



    0
    MoiNews
    17 décembre 2017 - 7 h 30 min

    La maladie génétiques des arabes et en particulier les maghrébin,l’argent et le pouvoir à n’importe quel prix,pour le reste un tour à la Mecque et ils redeviennent propre comme a la naissance!!!




    14



    5
    Cogito Ergo Sum
    17 décembre 2017 - 6 h 33 min

    Salam Argentroi
    C’est exactement cela que j’évoquais. Quand on est un nain démographique, on utilise les armes du soft power (prise d’action dans toutes les multinationales du monde, achat de clubs de foot, compagnies aériennes et télés sur le modèle des chaines télévangélistes) pour exporter sa vision religieuse née de la matrice des Frères Musulmans. El Karadaoui émet fetwas et appels au meurtre de dirigeants arabes en toute impunité et sa parole est sacralisée par des millions de gens!!! En clair, ils ont pris le pouvoir sur les cervelles.
    (…)
    En clair, utiliser le digital pour faire bouger une pseudo-société civile que l’on formate en opposition et en donnant au moindre rassemblement, par effet de loupe, une visibilité mondiale. (…)
    La base américaine implantée au Qatar sécurise les lignes maritimes et l’acheminement du pétrole et gaz.
    L’achat des élites politiques européennes en GB et France permet à ce confetti de territoire de mener sa politique de visibilité mondiale (…)
    Le Qatar adule Sarkozy et l’Occident et ne voit chez les arabes que des décérébrés à manipuler au gré de ses agendas et de ceux de ces meneurs d’ordre.Tout est connu par qui doit en avoir connaissance (…). Mais les temps changent (…)




    8



    3
    A3zrine
    17 décembre 2017 - 5 h 29 min

    Djerba plaque tournante de l’OTAN , c’est aussi une île où la communauté de nos cousins font leur pèlerinage annuel




    7



    3
    anti khafafich
    16 décembre 2017 - 20 h 02 min

    islamiste d’un jour = traitre pour toujours




    15



    6
    صالح/الجزائر
    16 décembre 2017 - 19 h 10 min

    Comme les elections présidentielles tunisiennes approchent ( en 2019 ) on commencent à aiguiser les poignards .




    5



    4
    karimdz
    16 décembre 2017 - 18 h 47 min

    Cet ordure devrait être pendu haut et court pour haute trahison.




    14



    5
      Le Patriote
      16 décembre 2017 - 20 h 07 min

      tu as raison: il n’y a qu’une ordure qui refuse de reconnaître qu’elle n’est qu’un déchet.




      9



      5
    Ouicem
    16 décembre 2017 - 17 h 43 min

    En tant que Tunisien, je déteste Marzouki mais dire que que Tunisie-secret est un site « sérieux » n’a pu empêcher de me marrer !! Un site crée par Mezri Haddad un benalisste pur et dur !!! Un site de propagande adepte des théories du complot. Un véritable torchon. Comment vous dite déjà ? le très « sérieux » site…. HHHHHH!!!!




    17



    13
      lyes Oukane
      17 décembre 2017 - 3 h 25 min

      @ Ouicem . En attendant ,c’est le seul et unique journal tunisien qui avait dénoncé la construction d’une base américaine sur votre sol . Ce journal avait même donné les coordonnées GPS avec précision . Quand on demanda au gouvernement tunisien si tout cela était vrai ,on nous répondit comme toi  » mais non voyons ,c’est de la propagande ,c’est de la politique fiction , de la basse théorie du complot et blablabla …  » Aujourd’hui ,tout le monde reconnait ,les USA en premiers, que vous avez deux bases yankees sur votre territoire . La première est à Remada dans le sud tunisien et la seconde est basée à la base aérienne de Sidi Ahmed ( Bizerte ) . Sur cette seconde base c’est le 722 ème escadron aérien US qui y est . Le Washington Post comme le Figaro en on fait un article le 29 Novembre 2013 . Eux aussi sont dans la théorie du complot ? Cher voisin ,faut arrêter de prendre les Algériens pour des lapins de trois jours . S’il y a une chose qui marche chez nous c’est bien l’armée et nos services de renseignements . Quant à Marzouki ,il rejoint son père au maroc en 1961 . Le père et le fils y obtiennent la nationalité marocaine . Le père est un harki de Douz qui a fuit la Tunisie pour se mettre au service du makhnez . Les études de Marzouki fils ( celui de la photo ) à Strasbourg , ont été payéés par la France par le biais du maroc pour faire diversion … J’en ai encore une tartine longue comme mon bras sur ton pays . Tu n’as qu’à demander .




      26



      4
      Lila
      17 décembre 2017 - 10 h 39 min

      le papa de Moncef, goumier,spécialisé dans la répression brutale des Algeriens : tortures, viols, assassinats, etc. toutes « activités salissantes» pour les soldats français. Il été cent fois pire que les harkis de triste réputation. Quand on le voyait, on se précipitait pour vite s’en éloigner au maximum, ou se cacher comme on pouvait, car il n’avait besoin d’aucun prétexte pour agir : défoncer les portes de maisons, violer femmes, filles, voler… et il repartait hilare. Tel était le père de Moncef Marzouki : un goumier.
      La plupart des goumiers étaient Marocains, dressés spécialement pour « casser » de l’Algérien, mais il y avait aussi des goumiers Tunisiens – dont le père de Moncef.
      Après les indépendances, le Maroc a été le seul pays à ne pas les poursuivre et en a intégré un certain nombre dans l’armée royale. Il a même accordé la nationalité marocaine aux Tunisiens qui avaient peur de retourner dans leur pays pour y être jugés. Ainsi, le papa de Moncef, goumier, resta au Maroc où il avait obtenu la nationalité marocaine, ses enfants aussi. Donc Moncef, est Marocain (tout comme Ghannouchi est Soudanais). Le jeune Moncef a suivi ses études secondaires à Tanger jusqu’à l’obtention de son baccalauréat au lycée Regnault en 1964. Et pendant qu’il poursuivait ses études de médecine en France, en tant que marocain, sa sœur continua ses études de droit au Maroc, pour devenir avocate au barreau de Casablanca. Lors de sa visite récente au Maroc, Moncef est allé se recueillir sur la tombe de son père à Marrakech. Comme son papa goumier, Marocain d’adoption et de cœur, ce pseudo-président déteste aussi bien l’Algérie que la Tunisie.
      Entre le fils d’un traître et un sous-fifre du Qatar, agent de la CIA et du MI6, la Tunisie est entre de «bonnes mains», des mains sales.




      14



      4
        lyes Oukane
        17 décembre 2017 - 12 h 47 min

        @ Lila, beaucoup d’Algériens comme de Tunisiens ne savent pas tout ce que nous venons d’écrire sur Marzouki et sa politique d’hypocrite. Et puis, il y a les taupes comme Ouicem qui ne sont là que pour nous faire avaler des couleuvres. Les mêmes qui ont manipulé leurs compatriotes par le biais des réseaux sociaux. Ils veulent encore nous faire croire que le jeune homme (Mohammed Tarek Bouazizi) était un brave bardé de diplômes qui s’était immolé par le feu par désespoir et la Révolution du jasmin éclata et blablabla. En fait, c’était un simple chômeur, sans aucun diplôme, connu de tous comme un voleur et ivrogne de son état, manipulé comme tous les kamikazes de pacotille en service en Europe, au Moyen Orient, aux USA… pour servir une cause qui les dépasse…




        6



        2
        Argentroi
        17 décembre 2017 - 14 h 31 min

        Lila. Quand on lit ton passage suivant « le papa de Moncef, goumier,spécialisé dans la répression brutale des Algeriens » cela sous-entend qu’il a servi en Algérie ! Mais tout le monde s’accorde pour dire qu’il a servi au Maroc, qui croire alors? Pour démêler le vrai du faux, peut-on connaitre les états de service du Papa de Merzouki, dans quel régiment par exemple était-il affecté, quelle compagnie, où est-t-il stationné en Algérie et comme ça on clouera le bec à ceux qui disent que le père de Merzouki a fui la Tunisie en 1956 parce qu’il était youssoufiste.




        3



        4
          Lila
          22 décembre 2017 - 0 h 32 min

          le père de Moncef Marzouki … n’a pas quitté la Tunisie parce qu’il était youssefiste. En 1956, année de l’indépendance, le conflit entre Bourguiba et Salah Ben Youssef était encore tout à fait à son début et il se limitait à une polémique, par presse et meetings interposés, entre les deux leaders. Il n’y avait pas encore des bourguibistes d’un côté et des youssefistes de l’autre, mais uniquement des destouriens. C’est à partir de 1957 que les bourguibistes et les youssefistes ont commencé à s’affronter de façon violente. Jusqu’en 1957, un youssefiste n’avait pas à craindre pour sa vie. C’est donc pour d’autres raisons(sa participation au massacre des Algériens en 1945) que le père de Moncef Marzouki, est parti au Maroc en 1956,
          Il a certes servi au Maroc mais sous le commandement de la france . Le 8 Mai 1945, quand la france a ouvert le feu et massacrer 45 000 Algériens ( Sétif, Guelma et Kharata ) le père Merzougui était au premier rang avec les autres goumiers et tabours marocains au service de la France avec la bénédiction du roi marocain.




          2



          0
    Anonyme
    16 décembre 2017 - 17 h 31 min

    Marzouki est un agent professionnel au service du Qatar,c est le Qatar qui lui dicte la ligne a suivre,c est le Qatar qui a confexionne la road map de la troika en Tunisie en commencant par l exigence du choix de la constituante pour faire durer l immobilisme et le chaos.c est le Qatar qui a exige de Marzouki l expulsion de l ambassadeur Syrien de Tunis,c est le Qatar mais en verite c est l argent du Qatar qui a corrompu toute la classe politique de la troika a ce jour.Ce sont les Tunisiens qui le disent sur les reseaux sociaux.




    20



    4
      lyes Oukane
      17 décembre 2017 - 3 h 46 min

      @ Anonyme de 17h 31 . Marzouki n’est pas un agent du Qatar . Ce dernier ne fait que lui payer sa solde et les armes . Les vrais maîtres sont ailleurs .Tu es bien assez subtil pour savoir que ceux qui commandent le Qatar commandent Marzouki . Ces deux derniers ne sont que des exécutants .




      10



      4
    Cogito Ergo Sum
    16 décembre 2017 - 16 h 42 min

    Le Qatar par ci, le Qatar par là.
    Le Qatar c’est 200.000 habitants et si on enlève les femmes, les enfants et les vieillards , il reste à peine 35000 hommes valides.
    Cela fait combien de divisions tout cela?
    Les seuls hooligans de la Russie pourraient les envahir si le Gendarme américain ne garantissait pas leur survie.
    Alors barkana min el khorti.




    6



    19
      Anonyme
      16 décembre 2017 - 17 h 12 min

      C’est comme le complot juif avec ses 14 millions et le un milliard et demi de musulmans.




      5



      16
      Lghoul
      16 décembre 2017 - 18 h 11 min

      Tu oublies ou sous estime la puissance
      et l’influence de l’argent. Le qatar en a
      beaucoup de cette potion magique.
      A titre comparatif, combien y’a t-il d’africains
      en afrique ? Que peuvent ils faire devant
      un danger ? Rien.
      De meme pour ce que l’on
      appelle « les masses arabes ».




      11



      3
      Argentroi
      16 décembre 2017 - 20 h 33 min

      Cogito Ergo Sum. Avec de l’argent, on peut tout faire. Deux exemples édifiants te suffiront: la chaine Al-Jazira et son organisation au service exclusif des émirs et la compagnie aérienne Qatar Airways. On ne te parlera de Qatargas et Qatar pétroleum et des millions d’hectares de terres que Qatar a acheté de par le monde, 22 millions pour la seule Australie ! Pour les divisions, c’est Al-Qaïda et toutes ses filiales comme En-Nosra et Aqmi qui grossissent bien en nombre lorsqu’ils sont épaulés par la propagande des frères musulmans qui sont bien installés à Qatar et qui avec le Net et Al-Jazira n’ont pas besoin de beaucoup de soldats. De plus, ce genre d’organisation moderne nous donne la preuve que tout cela provient d’agences et d’officines qui utilisent des moyens sophistiqués de manipulation de masse à la pointe des méthodes qui n’ont rien à voir avec les enturbannés du Golfe. Ainsi avec de l’argent, on peut pallier à toutes les insuffisances et il suffit de mettre le prix pour rendre possible l’impossible. Ne pas croire à la puissance presque infinie de l’argent, c’est nier le cartésianisme dont tu te réclames ! Mais je serais peut-être d’accord avec toi si tu avais dis que l’accusation contre Merzouki c’est du khorti, pour la simple raison cartésienne c’est qu’il aurait bénéficié d’immenses soutiens pour être facilement réélu si c’était un agent de Qatar. Étonnante cette information que je prendrais avec des pincettes à cette époque des fake news!




      6



      3
        Anonyme
        16 décembre 2017 - 20 h 54 min

        L’argent awssakh eddenia




        2



        1
    Anonyme
    16 décembre 2017 - 15 h 58 min

    N oublions pas que ce Merzouki a vécu ,avant de revenir en Tunisie, longtemps en France, le pays qui soutient et utilise le plus le Quatar dans ses manoeuvres guerrières .




    10



    2
    Lghoul
    16 décembre 2017 - 14 h 35 min

    Incroyable ! On dirait que la traitrise et les poignardages dans le dos sont la culture de tous ces kharabes. Savent ils faire quelque chose d’autre de bon pour leurs peuples pour laisser une trace positive dans leur histoire ?




    31



    3
    BabEIOuedAchouhadas
    16 décembre 2017 - 14 h 32 min

    N’oubliez pas que le Merzouki est un sujet consentant du Mongolien M6. donc rien ne doit nous étonner.




    28



    7
    anonyme-Algérie
    16 décembre 2017 - 14 h 05 min

    Cet article me rappelle les accusations de Sissi contre l’ex président Morsi concernant sa relation avec le Qatar! un jour on est président le lendemain on devient traître!




    17



    17
      Anonyme
      16 décembre 2017 - 16 h 28 min

      et toi un jour tu es « anonyme » parce que tu es lâche et tu n’as pas le courage de tes opinons. Mais « Algérie », je regrette, tu ne le seras jamais. Espèce’ de marochien




      16



      9
        Anonyme-Algérie
        16 décembre 2017 - 18 h 24 min

        Anonyme.quel niveau?! Mis à part les absurdités avez vous un commentaire à faire sur l’article du journal? si j’ai bien compris tout ce qui est contraire à vos opinions est marocain?! Au fait, vous aussi vous êtes anonyme.Bonne soirée.




        9



        8
    Kahina
    16 décembre 2017 - 14 h 02 min

    Qatar a placé ses agents pour gérer les pays qui ont connu le printemps Kharab.
    Morsi en Égypte
    Marzougui en Tunisie
    La Syrie a été sauvée par la Russie
    La Libye, la bagarre est toujours en cours entre les pays du Golf…Qui réussira à mettre sa marionnette en Libye.

    Les princes d’Arabie ont commencé par la chasse aux filles marocaines e et veulent finir par coloniser toute la région de l’Afrique du Nord.




    30



    7
    AIGLE
    16 décembre 2017 - 13 h 36 min

    Combien de Marzouki Algériens travaillant pour des puissances étrangères surtout Américaine et Française;certains sont meme nommé a la tete des entreprises d’état;quand le combattant
    devient collabos; c’est des signes de regression et disparition ou long terme;que dieu sauve les citoyens innocents




    32



    10
    Anonyme
    16 décembre 2017 - 13 h 00 min

    Marzouki etait le chef des milices (raouabat himayet ataoura) qui devaient détruire l’etat Tunisien construit depuis le beylicat puis la republique de feu Bourguiba pour ouvrir la porte à l’anarchie genre libye pour un agenda qatario sioniste.




    19



    4
    Nasser
    16 décembre 2017 - 12 h 39 min

    le constat est le même et la méfiance est de rigueur car il impossible d’ accorder notre confiance aux autorités Tunisienne dont la ligne diplomatique est à géométrie variable et ça ne sera pas la dernière trahison puisqu’en la matière elles excellent.




    19



    2
    Karamazov
    16 décembre 2017 - 12 h 36 min

    La chose qui me rassure c’est que nos services ne sont dupes. Avec tous les frères arabes qu’on a, on a de quoi nous faire une armée de Judas! Mais au fait, il a trahi qui ? On n’est jamais trahi que par les siens non? Et lui il est des nôtres?




    21



    5
    Hamid
    16 décembre 2017 - 12 h 20 min

    Je pense qu’au lieu de s’occuper de l’ex-président tunisien, on ferait mieux de faire comparaître devant la cour martiale les traîtres que nous avons dans notre pays, les responsable de la décennie noire et les dilapidateurs des richesses nationales au profit des pays étrangers.
    L’ex-président tunisien s’est fait peut-être berner par des charognards qu’ils lui faisaient miroiter une aide substantielle à l’économie de son pays au bord du gouffre.
    Entre nous, combien des nôtres placés à des postes sensibles ont retourné leurs vestes lors de la décennie noire et livré des secret de défense nationale parce que ils étaient gagnés à la cause des mercenaires islamistes à la solde des puissances étrangères???




    28



    38
      nectar
      16 décembre 2017 - 12 h 57 min

      @ Hamid..Certains des nôtres sont devenus de grands importateurs et de richissimes personnes, avec la protection de ceux qui sont au pouvoir ou de ceux qui les ont manipulés à des fins, que seul Dieu sait….




      21



      4
    El Nems
    16 décembre 2017 - 11 h 41 min

    Il doit être traduit en justice pour forfaiture et crime de haute trahison, griefs juridiquement motivés et basta!




    20



    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.