La presse internationale s’intéresse à la «crise» entre Alger et Riyad

Algéeie Arabie Saoudite banderole
L'ambassadeur d'Arabie Saoudite à Alger reçu par le Premier ministre Ahmed Ouyahia. D. R.

Par Houari Achouri – Depuis samedi 16 décembre 2017, la ville d’Aïn M’lila (400 km au sud-est d’Alger) et son club de football de Ligue 2 (AS Aïn M’lila) se sont fait connaître au-delà des limites de leur wilaya et même des frontières de l’Algérie par le tifo particulièrement original représentant d’un côté la moitié du visage du président américain et la moitié du roi saoudien avec pour slogan «Two faces of the same coin» (Deux faces d’une même pièce) et de l’autre une représentation du Dôme du Rocher d’El-Qods.

Pour les supporters de l’ASAM, qui déployèrent cette banderole géante, il ne s’agissait pas du tout d’offenser une quelconque personnalité étrangère, mais de montrer la collusion entre l’Arabie Saoudite et les Etats-Unis, et dénoncer la décision de Donal Trump de transférer l’ambassade américaine à El-Qods occupée. La réaction saoudienne – disproportionnée – à ce tifo a donné à un fait local une dimension internationale grâce à sa médiatisation qui a contribué à lui donner les allures d’un incident diplomatique.

Le quotidien Okaz, qui est l’un des premiers médias du royaume saoudien et dont les articles reflètent le point de vue du pouvoir, a prétendu que le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, aurait présenté des excuses à l’ambassadeur saoudien qui s’est empressé de le faire savoir par Twetter.

Le média français France Info trouve que «la géopolitique est dans le stade», en évoquant «la banderole de supporters de football qui met le feu entre l’Algérie et l’Arabie Saoudite». France Info parle même d’un «incident diplomatique entre l’Algérie et l’Arabie Saoudite».

De nombreux médias et sites d’information ont rapporté qu’«une enquête judiciaire a été ouverte en Algérie après l’apparition, dans une tribune d’un stade de football, d’une banderole jugée offensante pour l’Arabie Saoudite». C’est le cas du média russe en langue française, RT, qui cite le ministre de la Justice, Tayeb Louh, selon lequel les résultats préliminaires ont fait ressortir qu’il s’agissait d’un «acte individuel et isolé».

Pour Jeune Afrique, c’est parce que l’Algérie redoutait des conséquences diplomatiques que les autorités algériennes ont décidé l’ouverture d’une enquête. Jeune Afrique, également, cite la déclaration du ministre de la Justice à l’APS selon laquelle il s’agit «d’un acte individuel et isolé».

Maghreb Intelligence est allé plus loin, avec une question qui en dit long sur l’état des relations entre les deux pays : «L’Arabie Saoudite aurait-elle menacé de rompre les relations diplomatiques avec Alger ?» à cause de cette «banderole géante» qui a «fait monter très haut la tension entre l’Algérie et l’Arabie Saoudite».

H. A.

Comment (41)

    Anonyme 2
    22 décembre 2017 - 19 h 36 min

    Cette affaire pue la manipulation et le premier Ministre Algérien dès lors qu’il lui est présenté une doléance doit l’examiner.
    En diplomatie, il ne sert à rien d’exacerber les antagonismes et même si je n’ai de sympathie délirante pour ce régime théocratique régi par la Charia, dans lequel les femmes étaient des mineures interdites de conduire, et la main d’oeuvre traitée en esclave, je pense qu’il n’est pas bon de fragiliser la position de notre pays.
    De manière tout à fait pragmatique, nous ne devons pas nous plaindre de voir le Prince héritier dé-wahhabiser son pays et entreprendre un moratoire pour expurger la doctrine.
    La rue islamiste a voulu profiter de la décision de Trump et je pense que l’affaire de la bannière est une instrumentalisation, ce qui pousse la presse britannique à confondre un petit stade de Milla avec la rue arabe, dont on ausculte les signes de fièvre.
    La réaction de revanchards de la décennie noire, depuis Londres et ailleurs me pousse à applaudir la décision de Monsieur Ouyahia et à lui demander de continuer à préserver les intérêts bien compris du pays. Et à toujours faire preuve de pragmatisme.
    Sur la question de la Palestine, l’Algérie n’a pas à faire de la surenchère, car son soutien à cette dernière toujours acquis et indéfectible.
    Que l’Arabie Saoudite et l’Algérie aient acté la nécessaire sortie de la rente pétrolière est bon signe. Que l’Arabie saoudite ait limité sa production pour faire remonter les prix du pétrole, ce qui nous a donné de l’air , est indéniable.
    Que l’Arabie Saoudite veuille construire une société civile ouverte sur la modernité et s’ouvre même au raï de Khaled est bon pour nous. Que ses femmes sortent du statut de mineures et conduisent voitures et montent des entreprises est positif.
    Cela affaiblit les intégristes qui se référaient au modèle wahhabo-salafiste et qui ont pris la société algérienne en otage.
    La modèle change ce qui est bon pour l’Algérie.

    8
    9
    Anonyme
    22 décembre 2017 - 13 h 08 min

    Non ! SI HOUARI BOUMEDIENNE ÉTAIT VIVANT LES GOLFISTES NE METTRONT JAMAIS LES PIEDS SUR CETTE TERRE SAINTE D ALGÉRIE DE LARBI BEN MHIDI ! QUAND A VOUS YA SI OUYAHIA RESPECTEZ LA VOLONTÉ POPULAIRE DU PEUPLE ALGÉRIEN ET APRÈS VENEZ DONNEZ DES LEÇONS A CES JEUNES SUPPORTEURS DE AIN MLILA !

    12
    7
    salim samai
    22 décembre 2017 - 11 h 31 min

    Donc il n´y aura plus de Haj pour les Algeriens! Et apres?
    Dieu avait deja prevu que beaucoup de « Ses Serviteurs » le trahiraient et seraient des salauds et de « Faux Prophetes »! Il avait donc prevu « pour celui qui le peut! »
    On donnera cet argent-Haj aux Zaoualia et meme construirons des ecoles et un Grand Stade pour Ain Mlila qui a SAUVE NOTRE HONNEUR mais aussi ECOUTÈ le Seigneur en disant ENFIN la VERITE!
    Cetter verite si rare en DZ et ailleurs!

    16
    2
    صالح/ الجزائر
    22 décembre 2017 - 8 h 00 min

    si L’Arabie Saoudite aurait menacé de rompre les relations diplomatiques avec Alger ce n’est pas à cause de cette «banderole géante» qui a «fait monter très haut la tension entre l’Algérie et l’Arabie Saoudite» , mais à cause des non successifs de l’Algerie des Algeriens à la politique agressive et hégémonique des Al Saoud basée sur le pétrodollar .

    20
    5
    le Roi de koukou
    22 décembre 2017 - 3 h 09 min

    bon débarras pour ses chi.. des sionistes,le peuple Algérien sera hautement ravi de ne plus fréquenter et avoir affaire à ses ……………LÂCHES

    20
    5
    A3zrine
    22 décembre 2017 - 1 h 34 min

    C’est une occasion pour arrêter et boycotter le hadj qui nous fait perdre de l’argent en devise pour remplir les poches de ces princes et roitelets.

    26
    8
    WAHABISME = SIONISME !
    21 décembre 2017 - 23 h 50 min

    Une preuve que l’Algérie est pas un pays sous la dictature tout le peuple s’exprime ! Pourquoi des excuses ????????? l’Algérie c’est un pays souverain et ceux qui ce couche à plat ventre ne mérite pas d’être notre futur président !

    32
    5
    Bakhti
    21 décembre 2017 - 21 h 56 min

    Vive l’Algérie, il faut aller vers le progrès et la démocratisation de la société algérienne. Ne vous laissez pas intimider par les innombrables vautours qui rôdent autour de votre maison.

    28
    4
    otmane
    21 décembre 2017 - 21 h 25 min

    après avoir limoge le policier il faut arrêté les supporters .les arbitres.les joueurs.la télévision.peut être sa va les calmée. QUELLE TRISTESSE

    32
    4
    HANNIBAL
    21 décembre 2017 - 20 h 15 min

    La liberté d’expression vaut ce quelle vaut !! Imaginez une seconde une Banderolle pareille au marokistan c’est pire
    qu’un crime de lèse majesté , les bienfaiteurs golfistes aurait exiger que le roi se mette en quatre déja qu’avec le Hirak il a le dos au mur qu’il enferme tout manifestant , la liberté d’expression en Algerie en comparaison a cette liberté au makhnazistan qui est celle de se taire , les journalistes peuvent témoigner que leur roi est un despote mais
    seulement quand ils sont a l’étranger en exil, mais le royaume est un modèle pour les droits de l’homme classé 126èm
    ça se passe de commentaires ,et on se vautre pas devant les sahyoudiens et merci a notre fibre patriotique !!

    38
    9
    Chaoui Ou Zien
    21 décembre 2017 - 20 h 13 min

    Ya sidi assumons que cette arabie saoudite rompe ses relations diplomatiques avec nous, le ciel ne va quand meme pas nous tomber sur la tete. Qu’est ce qu’on leur vend et qu’est ce qu’ils achetent de chez nous??? Rien, rien de rien. Tout ce qu’ils nous ont vendu est notre decennie noire qui a fait 250,000 innocentes victimes. Comme mon brave pere avait l’habitude de dire après une vie de generosite: « lima yanfaah adfaah. » S’ils rompent avec nous, ce serait une tres bonne chose. Ceci etant dit, cette histoire du drapeau insultant l’algerie et son peuple me parait toujours louche. Comme l’ont deja dit certains internautes, il faut d’abord regarder du cote du villain voisin de l’ouest avant de tourner la tete vers l’est. Chercher a tout prix a nous nuire et a n’importe quel moment semble etre le sport favori du makhzen. Comme s’ils n’avaient rien d’autre a faire dans ce pays la.

    14
    3
    SEDDIKI
    21 décembre 2017 - 19 h 48 min

    Salem, Ahmed Ouyahia s’est très bien exprimé aujourd’hui. Nous ne sommes pas des bandits. J’aimerais qu’un jour on en dise autant sur les mérites de Bourguiba après les évènements de Sakiet sidi youssef qui pour moi demeure le vrai tournant dans la guerre d’Algérie. Il a pris des décisions courageuses à l’époque comme quelques-uns de ses contemporains. Salem. Seddiki aissa.

    3
    3
    TARZAN
    21 décembre 2017 - 19 h 43 min

    ce que la presse internationale ne dit pas c’est que l’Algérie est le seul pays arabe DEMOCRATIQUE. les gens sont libres de leurs faits, gestes et paroles. mais le seul problème c’set que j’ai peur que les algériens confondent démocratie et liberté d’expression avec anarchie et insultes à tout bout de champs

    8
    7
    karimdz
    21 décembre 2017 - 19 h 36 min

    Je soutiens et partage les algériens qui ont déployé la banderole qui on peut le comprendre, dérange les ben yahoud d arabie yahoudite.

    La collusion non seulement avec l amérique mais également isra heil est un secret de polichinelle, les masques sont tombés, ce roi sioniste et son fils, sont à la botte des sionistes, et ne sont que leurs serviteurs.

    17
    4
    aguellidh
    21 décembre 2017 - 18 h 44 min

    Le grand et l’irreductible Larbi Ben M’Hidi est de Ain Mlila je crois….

    7
    2
    Ali-Mentation
    21 décembre 2017 - 18 h 33 min

    Heureusement que les Chaouis prennent la défense de la nation Algérienne ou sinon on serait ridiculisé par tout le monde

    15
    2
    Zak
    21 décembre 2017 - 18 h 25 min

    Finalement qu’en est-il? quelqu’un peut nous donner l’heure juste? Ouyahia a vraiment fait des excuses? Une enquête est elle vraiment en cours? Qui dit vrai? Pour l’Article manque de réponse, c’est une simple analyse que tous le monde peut faire… Svp donner des vraies nouvelles!

    Anonyme
    21 décembre 2017 - 16 h 34 min

    Que ces esclave d arabes aillent voir ailleurs. Qu il coupe tout

    27
    5
    MELLO
    21 décembre 2017 - 16 h 29 min

    Chapeau bas pour cette ville de AIN M’LILA, avec SON groupe de supporteurs qui mirent le monde , sens dessus dessous. La diplomatie , la vraie , passe inévitablement par ces travées de stades de foot-ball et non par ces relations hypocrites de baise-mains et autres communiqués. D’ailleurs on se rappelle que lors du 28e Sommet de la Ligue arabe.sur les rives de la mer Morte en Jordanie, tenu en Mars 2017, L’Algérie, représentée par Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la nation, a brillé par son absence, les médias locaux n’ont même pas signalé sa présence au sommet. Les divergences étaient telles que la réforme de la Ligue arabe voulue par certains attendra. Bravo aux supporteurs de AIN M’LILA qui ont fait bouger les lignes.

    41
    4
    hami
    21 décembre 2017 - 15 h 37 min

    Les saoudiens avec le soutien des amerloco-sionistes veulent à tout prix imposer leur leadership sur le monde sunnite.Malheureusement pour eux le peuple algerien REBELLE ET FIER DE SA LIBERTÉ reste comme une épine dans leurs pieds puants.
    Bravoooooo pour Ain MLILA et honte à nos gouvernants d’avoir sacrifié un responsable de la securité.Nous sommes tous avec lui!!!!!

    39
    1
    Izou
    21 décembre 2017 - 15 h 21 min

    Tout le monde sait pertinemment que l’Arabie d’Al Saoud est sous tutelle des États-unis ! Pourquoi donc ? Le roi et sa smala sont offusqués à ce point ? Y a-t-il en en ce bas monde quelqu’un qui a honte de son frère ? VIVE L’ALGÉRIE !

    30
    1
    DYHIA
    21 décembre 2017 - 14 h 41 min

    C’est vrai, le Limogeage du haut gradé est plus qu’une excuse…C’est un baisemain + excuse + cauchemar

    50
    3
    الهوارية
    21 décembre 2017 - 14 h 34 min

    Ils n’ont rien trouvé mieux que de monter une cabale contre l’Algérie parce que des internautes graphistes algériens ont affiché leur œuvre pour lancer un message en solidarité avec le peuple palestinien
    J’ai fait pire pour humilier George Bush sur mon blog deTypepad américain que je payais 35€ par mois pendant 2 ans quand il a pendu Saddam Hussein le jour de l’Aid Adha, ma famille m’avait dit que je n’aurais jamais de visa pour les USA, au contraire, la première fois que j’ai demandé un visa, le site des visas m’a validé une durée de 4 années
    .Les algériens n’ont même pas peur, ils ont le droit de s’exprimer pour extérioriser leur colère pour dénoncer l’injustice que subit le peuple palestinien chez lui, et les musulmans où qu’ils se trouvent, quant aux Saoudiens, cette tribu est sous tutelle des sionistes, sinon, pourquoi dépenser l’argent du pèlerinage en achat des bicoques occidentales sur les terres non musulmanes Ya Khawana !!!

    45
    4
      الهوارية
      21 décembre 2017 - 14 h 50 min

      Sur Typepad après avoir invectivé George Bush et sa clique, j’ai été classée meilleur blog francophone aux USA pour l’année en cours et l’année suivante.

      34
      6
    Larbi Benmhidi
    21 décembre 2017 - 14 h 31 min

    La sagesse de notre terroir nous a appris une belle leçon de vie « HAMMAR AYNIK FI SAHBEK, YDEBELHOUM » (fronce les sourcils sur ton adversaire, il baissera son regard). On est loin du temps de l’orgueil algérien du digne fils de TAMEZGHA (le colonel H.B. paix à son âme) quand il disait haut et fort
     » Essaoudya ibara an bermil naft oua malayrs dolarets » ( l’Arabie yahoudite??? c’est des barils de pétrole et des Mds de $). Dans un autre discours il osait dénoncer dans un sommet des pays musulmans le cynisme et la veulerie du royaume yahoudiens et ses satellites:  » On se réunit en grande pompe, on dénonce l’impérialisme américain, sa connivence avec les sionistes, on décide d’aider la résistance avec 2 ou 3 millions de $ et on court déposer dans les coffres des U.S les dizaines milliards de $ qui serviront à financer les sionistes pour s’équiper en armement et agresser le peuple palestinien.
    C’était il y’a plus de 40 ans; le temps authentique de la IZZA WAL KARAMA, c’était aussi le temps où ces salauds de bédouins ne répliquaient jamais devant tant d’impertinence (plus que justifiée) du digne fils de Guelma.
    Autre temps et autres mœurs, des protozoaires unicellulaires ont déchiré et piétiné le drapeau de Benmhidi, Benboulaid, didouche à Casablanca et le royaume lupanar n’a pas été dérangé dans sa quiétude. Des zigotos de Oum dounya ont fait de même avec appel au crime du perfide Amrou Adib à l’occasion d’un match de qualif de coupe du monde et Sawiris continuait de pomper les Mds, des projets multiples ont été confié à des abrutis de ce pays de la haute hypocrisie.
    Comment voulez-vous qu’un pouvoir illégitime qui a exclu les braves et les honnêtes et adoubé les coyotes à l’image de l’affreux chef actuel du FLN ou celui qui l’a précédé ou celui d’avant (l’empastillé ) et ses ministres beaucoup plus près des hommes TÉTA (ou simplement des têtards) que des hommes d’état, comment voulez-vous braves gens qu’un ramassis de racaille et de canaille pareil puisse élever la voix et relever les défis???
    Pour terminer, il se raconte dans l’ancien temps, un homme qui se vantait devant sa pauvre femme d’être craint par tous les hommes de sa contrée. Un jour de Souk et qu’il marchait fièrement emmitouflé dans son burnous blanc immaculé, il fut accosté par un grand gaillard qui le traita grossièrement devant sa femme en proférant des mots vulgaires et le vaniteux rentra sa tête dans ses épaules et continua comme si de rien n’était. L’autre essoufflé et ayant déversé toute sa rage s’en alla. Loin du souk, la femme demanda à son mari: « ne m’as tu pas dit que toute la contrée te craignait? pourquoi lui as tu permis de m’insulter? »
    Et le petit être de dire à sa femme:  » comment peux tu prétendre que je ne lui ai rien fait; je lui ai fait un doigt d’honneur sous mon burnous jusqu’à ce que mon doigt majeur soit tout en sueur »

    34
    3
      Argentroi
      21 décembre 2017 - 14 h 48 min

      Larbi Benmhidi. Quand on cite quelqu’un en reprenant ses dires, il faut les reprendre tels quels, c’est ce qu’on appelle l’honnêteté intellectuelle. Quand tu cites Boumedienne― et on n’est pas sûrs qu’il l’a dit car à cette époque sans Fayçal il n’y aurait pas d’embargo du pétrole―, en arabe » Essaoudya ibara an bermil naft oua malayrs dolarets » que tu traduis  » ( l’Arabie yahoudite??? c’est des barils de pétrole et des Mds de $). Boumédienne n’a pas dit yahoudite dans la phrase en arabe! Alors moi, je me suis arrêté là sans continuer à lire ton post.

      7
      29
      Anonyme
      21 décembre 2017 - 16 h 34 min

      Khaddafi aussi soufflait la fumée de son cigare sur le visage du roi d’Arabie et disait « toz 3ala america » et on a vu comment il a fini .

      7
      26
    MARRE
    21 décembre 2017 - 14 h 26 min

    Halte à vouloir dire que l’Algérie n’a pas présenté des excuses
    L’Algerie a présenté des excuses à travers le limogeage de ce haut gradé point barre
    C’est plus que des excuses c’est des courbettes non?

    52
    9
      c05
      21 décembre 2017 - 20 h 06 min

      « L’Algerie a présenté des excuses à travers le limogeage de ce haut gradé point barre »
      les commérages et fausses informations circulent sur ce site bienveillant

      5
      2
    Nour
    21 décembre 2017 - 14 h 21 min

    N’oublions surout pas que AIN-MLILA est la ville natale d’un certain LARBI BEN MHIDI.

    44
    5
    Riri
    21 décembre 2017 - 14 h 17 min

    Même s’il n’y a pas eu d’excuses officielles de l’Algérie, est-ce que oui ou non les chefs de la sureté ont été limogés pour avoir respecté un droit constitutionnel algérien à savoir la liberté d’expression ? Comme l’affirmait un slogan de la guerre d’indépendance :  » un seul héros, le peuple  » ça c’est le message pour le gouvernement. Et pour le régime saoudien ??? (…)

    37
    3
    Rayés Al Bahriya
    21 décembre 2017 - 14 h 14 min

    Score excellent…
    Meilleur que l’affaire de transporter de la drogue par la RAM .
    Oui la PALESTINE trahie.. par les arabes guennour.
    Quand aux supporters, bravo a3liloum

    46
    1
      anonyme
      21 décembre 2017 - 15 h 01 min

      @Rayés Al Bahriya
      21 décembre 2017 – 14 h 14 min
      « Oui la PALESTINE trahie.. par les arabes guennour. »

      Comme toujours raciste que tu es tu ne te focalises seulement que sur ce qui a trait au terme « arabe »
      Pourtant seuls les arabes ont mené 3 guerres contre Israël ils l’auraient écrasé sans l’aide des us et des européens et de quelques traitres
      Beaucoup d’algériens ont laissé leur vie
      C’est tout le monde « musulman » actuel qui en porte la responsabilité même toi le Superman de carton

      9
      31
    DYHIA
    21 décembre 2017 - 14 h 13 min

    Personne ne parle sur la banderole insultant le président Algérien et les Algériens?? De telles banderoles leurs fait plaisir.
    Si l’Algérie trouve ceux qui sont derrière cette manipulation, il faut qu’elle les dénonce. Le silence ne fonctionne plus de nos jours.

    24
    3
    Kahina
    21 décembre 2017 - 14 h 11 min

    La liberté d’expression est permise juste pour Charlie Hebdo. Ils sont tous des charlots et des charlottes. Qu’elle hypocrisie.
    La question qui se pose: Comment l’ambassadeur de L’Arabie Wahhabite ose t-il mentir et dire qu’il a reçu des excuses officielles.
    ET ce n’est pas la première fois que cet ambassadeur provoque des tentions pour l’Algérie à partir de son bureau à Alger.
    Faut-il lui demander de se la fermer.

    41
    4
    anonyme
    21 décembre 2017 - 13 h 57 min

    «L’Arabie Saoudite aurait-elle menacé de rompre les relations diplomatiques avec Alger ?» à cause de cette «banderole géante» qui a «fait monter très haut la tension entre l’Algérie et l’Arabie Saoudite».

    ça serait génial si ça arrive sauf que ça n’arrivera pas, fina ghir el foum
    N’est pas H Boumediene qui veut

    34
    4
    Salamat
    21 décembre 2017 - 13 h 54 min

    Dixit le journal Le Soir d’Algérie …. : «contrairement à ce qui a été annoncé mardi soir, les autorités algériennes n’ont pas présenté d’excuses à l’Arabie Saoudite suite au déploiement d’une banderole jugée offensante».

    Mais si yah le Soir d’Algérie,l’Algérie a bien présenté des excuses aux saoudiens ne serait-ce que par le limogeage du Chef de Sureté de Ain M’lila ! le zaouali de chef de Sureté, lui qui n’a rien à voir ni de près ni de loin avec cette banderole !

    26
    3
    Nasser
    21 décembre 2017 - 13 h 47 min

    Ca s’ appelle la liberté d’ expression et n’ en déplaise aux Saoudiens et à certains médias français qui devraient balayer devant leurs portes il faut voir les comportements racistes dans certains stades ,
    je suis solidaire avec les supporters algériens et algériennes et tout comme le présidents Nord-Coréen je rajouterai qu’ israël n’ existe pas donc pas de capital, et Jerusalem n’ est que le lieu saint de la Palestine.

    26
    3
    jaber
    21 décembre 2017 - 13 h 40 min

    Nous ne sommes d’accord sur rien avec les Al-Saoud, ni sur le plan politique, ni sur le plan économique, à part la chasse à l’outarde dans la région de Djelfa, à quoi sert-il donc d’avoir des relations diplomatiques avec eux.

    La soi-disant « fraternité » ne fera jamais de notre pays un allié d’un pays avec lequel nous ne partageons ni une culture d’origine, ni les traditions, ni un islam teinté des couleurs du wahhabisme.

    Bonne soirée.

    37
    3
      Argentroi
      21 décembre 2017 - 18 h 32 min

      Jaber. Tu te trompes lourdement. On vient juste de se mettre d’accord avec l’Arabie Saoudite pour chasser de l’outarde terroriste qatarie d’Aqmi au Sahel ! Il faut bien se venger du coup de Tiguentourine dont on soupçonne l’émirat du Qatar d’être derrière comme il l’est actuellement avec cette campagne anti-saoudienne à travers ses relais locaux en Algérie! Les intérêts de ‘Algérie passent avant toute autre considération surtout lorsqu’on sait pertinemment que ce que font certains n’est que de la gesticulation pour manipuler les masses vers un autre agenda inavoué différent de la cause palestinienne.

      3
      2
    HOMBRE
    21 décembre 2017 - 13 h 26 min

    VOILA, on peut encore s exprimer librement au bled ? quand en france ils ont mis une banderole contre le qatar pendant un match de foot, le quatar n a pas rappelé son ambassadeur! comme c est bizarre; ça veut dire que quand c est un pays du sud (pour ne pas dire arabe) ON MENACE, ON VOCIFERE; qu ils se taisent ces bedouins de papier avant que le vent du desert ne les emmene…

    40
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.