Affaire banderole : Moataz Matar ridiculise les Al-Saoud

Comment (2)

    CHAOUI-BAHBOUH
    25 décembre 2017 - 20 h 11 min

    Mais non, les BEN SAMALMAN de père en fils, des Traitre, marinés à la sauce du Sionisme !
    Un jeu d’échecs contre nos vieux adversaires, du Sionisme et Arabo-Tayhoudite.
    Si vous vous interrogez sur la manière dont le pouvoir est distribué dans le monde aujourd’hui, il est tout à fait distribué à la façon d’un jeu d’échec tridimensionnel.
    Un jeu d’échecs contre nos vieux et éternels ennemis et adversaires Sionistes. Et l’Arabie Tayhoudite
    Si vous vous interrogez sur la manière dont le pouvoir est distribué dans le monde Arabo-TAYHOUDITE d’aujourd’hui, il est tout à fait distribué à la façon d’un jeu d’échec tridimensionnel TRUMP, SIONISME et ARABIE TAYHOUDITE.
    C’est normal que l’Arabie-Tayhoudite accorde des visas à 7 Israéliens Sionistes, les jeux sont fait et voici en français ce que veut dire: « Le Cavalier contrôle les cases de fuites du Roi ben Salman, et le Mat est donné par la Tour de Riyad ou la Dame sur l’une des cases maîtrisées par le Cavalier.
    Pour appliquer ce Mat, le Roi adverse doit se trouver dans un coin de l’échiquier en Israël. Ce Mat est donné par le Cavalier et la Tour de Trump ou, plus rarement, la Dame de Riyad éprise de liberté !
    Nous voilâmes comme spectateurs devant une grande partie du Monde Arabe devenu traitre et larbin de l’Occident à leur tête l’ARABO-TAYHOUDITE!
    « Rien n’est définitif dans ce monde. Le prophète Mohamed, (Allih Salam), a dit si tu aimes une personne, aimes la avec modération car elle sera peut-être un jour ton ennemi et si tu détestes quelqu’un fais le avec modération et méfiance accrue car il sera peut-être un jour ton faux ami » au pire ton ennemi, Seigneur protège-moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge…
    On se méfie naturellement souvent de ses ennemis. Il vaut donc mieux que Dieu nous protège de nos sois disant amis au parfum Sionistes, ou ceux que l’on prend pour tels, dont on ne se méfie donc pas. D’autant plus que souvent, comme le dit cette autre citation ou expression : « l’Enfer est pavé de braise et de feu »
    Si BENSALMANE, c’est justement l’art du philosophe d’être décalé et de ne pas exprimer ce que n’importe quel « Quidam », = « Homme dont on ignore ou dont on tait son Nom », La rue Algérienne et ses lieux de sport et autres loisirs s’expriment très fort ce que ressent l’Algérien au sang bouillant ; Mais il est vrai que l’esprit de Voltaire est peut-être un peu difficile à saisir pour un faux religieux, jouet dans les mains des Sionistes et des YANKEES »

    Anonyme
    21 décembre 2017 - 14 h 18 min

    C’est un imposteur ce soudayssi, beaucoup l’écoutaient et pleuraient
    je n’ai jamais porté cet imposteur dans mon coeur
    Merci à ce frère Egyptien
    LAANET ALLAH ALIK YA SOUDAYSSI BOUKHARYA HACHAKOUM
    IL FAUT LES ACCULER CE NE SONT QUE DES RATS AU SERVICE DE L’EMPIRE
    WALLAHI ILS N ONT RIEN DE MUSULMANS

    16
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.