Washington cherche à semer la zizanie entre Coptes et musulmans : Trump veut faire payer l’Egypte

Attentat Coptes
Le dernier attentat dans une mosquée en Egypte a tué 305 personnes. D. R.

Par Sadek Sahraoui Pour punir l’Egypte d’avoir présenté, la semaine dernière, au Conseil de sécurité de l’ONU un projet de résolution révoquant la décision de Donald Trump relative au statut d’El-Qods, les Etats-Unis ont décidé de provoquer une sorte de fitna dans la société égyptienne. Comment ? En essayant de faire passer l’idée que les Coptes courent un grand danger et qu’ils risquent à tout moment de se faire massacrer par la majorité musulmane.

La presse américaine rapporte à ce propos qu’un projet de loi intitulé «Soutenir les Coptes en Egypte» vient d’atterrir sur le bureau du Congrès américains. Premier du genre de toute l’histoire, ce texte suggère que l’Etat égyptien ne fait rien pour protéger cette minorité religieuse des «exactions» islamistes. Défendu bec et ongles par des avocats américains et une obscure association de Coptes dénommée «Koptek Solidarity», il invite ainsi le gouvernement américain à voler au secours des Coptes en Egypte qui sont présentés également comme une population marginalisée, martyrisée et ostracisée. En clair, les initiateurs demandent à Washington de s’ingérer dans les affaires intérieures de l’Egypte.

Ayant senti le coup venir, la vice-présidente de la Commission des droits de l’Homme du Parlement égyptien, Margaret Azer, a prévenu hier Washington que l’Egypte n’acceptera aucune immixtion, rappelant que les Coptes bénéficient des mêmes droits et sont soumis aux mêmes obligations que le reste des Egyptiens. Elle a ajouté que les attaques terroristes perpétrées en Egypte ciblent toutes la populations et toutes les confessions, et pas uniquement les chrétiens. Elle a rappelé à ce propos l’attentat terroriste qui a ciblé en novembre dernier une mosquée soufie dans le Sinaï et qui a fait 305 morts.

La vice-présidente de la Commission des droits de l’Homme du Parlement égyptien s’est, par ailleurs, dite convaincue que le projet de loi sur les Coptes, envoyé cette semaine au Congrès, est destiné à faire payer à l’Egypte son soutien aux Palestiniens et sa condamnation à l’ONU de la décision unilatérale de Donald Trump de déclarer El-Qods capitale d’Israël.  Pour elle, il n’existe pas de hasard en politique. Les médias en Egypte ont, pour leur part, dénoncé une volonté des Américains de monter les Egyptiens les uns contre les autres.

S. S.

Comment (5)

    Syfax
    25 décembre 2017 - 9 h 47 min

    les USA doivent se taire sur le sujet de l’Egypte!! Hollywood a toujours fait des films mensongers et de propagande au profit d’Israël, présentant les égyptiens comme des oppresseurs, le Pharaon Ramsés comme un vulgaire Tyran et les hébreux — c’est à dire les juifs – comme des gens infaillibles Zaama, qui ont fait une alliance avec Dieu!! ce tissu de mensonges bibliques est tout le contraire de la vérité historique: les Pharaons égyptiens étaient des chefs d’état avisés, des gestionnaires et des constructeurs civilisés qui ont d’ailleurs laissé un grand patrimoine aux égyptiens et même à l’humanité jusqu’à nos jours; tandis que leurs détracteurs Sémitiques n’ont légué aux hommes que les guerres, la haine, le racisme…
    Le patrimoine égyptien authentique, qui fait vivre d’ailleurs les égyptiens grâce au tourisme, est menacé par les Islamistes qui promettent de le détruire (comme ils l’ont fait en Afghanistan, en Irak, en Syrie, partout où ils le peuvent et même chez nous à Sétif il y a quelques jours), ils détruisent tout patrimoine des autres peuples, sauf le leur, celui des arabes. le conquérant Amr Ibn El Ass n’a-t-il pas brulé la grande bibliothèque d’Alexandrie qui renfermait les trésors de la pensée grecque? Quant aux chrétiens, ils sont bien sûr menacés et persécutés par les fanatiques islamistes qui nient leur existence et les empêchent de construire leurs églises!!!
    Les islamistes wahabites ne menacent pas que les coptes, ils ont même lynché des musulmans chiites de façon barbare et abominable juste parce qu’ils sont chiites et explosent mêmes les mosquées soufies.
    l’Egypte est une colonie de peuplement et vit actuellment de son larbinage au service des monarques bédouins saoudiens grâce à leurs pétrodollars et leurs mercenaires islamistes. Elle ne verra jamais la lumière et n’aura le respect d’elle même et le respect du monde que si elle ne revient à sa vraie identité et à ses origines pharaoniques africaines qui ont fait sa gloire et sa puissance.

    Anonyme
    24 décembre 2017 - 11 h 45 min

    Margaret Azer, copte de confession a réagit au quart de tour pour défendre SON pays et c’est tout à son honneur. Avez-vous vu ou entendu un islamiste bien de chez nous défendre l’ALGERIE contre toutes les attaques qu’elle subit. Bien sûr que non! Ils sont plutôt là à attendre qu’elle s’effondre pour tirer leurs couteaux.

    10
    anonyme
    24 décembre 2017 - 10 h 17 min

    Rien ne sert plus de parler, je vous dis. Tout est concocté par les plus forts. Les faibles n’ont qu’à servir ou devenir forts ! L’Egypte a toujours été le larbin des USA depuis la mort de Nasser, ce Nasser qui voulait faire de son pays l' »âme arabe », comme Erdogan veut faire de la Turquie l' »âme musulmane ». La vérité est ailleurs : chacun pour soi. Armons-nous vite d’ogives nucléaires, c’est d’elles que viendra notre Salut. Dieu aide ceux qui s’aident !

    8
    1
    salim
    24 décembre 2017 - 8 h 48 min

    Ne cherchez pas loin, les problèmes pou l’Egypte ont commencé, signé TRUMP
    ===========
    Une église au sud du Caire, en Egypte, a été violemment attaquée le 22 décembre par une foule, qui a agressé les fidèles qui s’y trouvaient et appelé à la destruction du lieu de culte, d’après les autorités religieuses.

    Le 22 décembre, des centaines d’assaillants ont fait irruption dans l’église al-Amir Tadros, située dans la localité égyptienne d’Atfih, à une centaine de kilomètres au sud du Caire. Ils ont «détruit ce qu’elle contenait puis ont agressé les chrétiens présents», selon l’archevêché d’Atfih. Les assaillants ont scandé des «slogans hostiles» et appelé à la «démolition» du bâtiment, selon la même source.

    Les forces de sécurité sont intervenues pour disperser les agresseurs et sécuriser la zone. Des blessés ont été transportés à l’hôpital, selon l’archevêque, qui n’a pas précisé leur nombre.

    Le dignitaire religieux a par ailleurs précisé qu’après la promulgation l’année dernière de la loi sur la construction et la restauration des églises, des démarches officielles avaient été lancées pour légaliser le statut du lieu de culte qui a été attaqué.

    De nombreuses églises sont construites illégalement en Egypte, en raison d’obstacles administratifs. La nouvelle loi a été présentée par les autorités comme une avancée.

    Selon un rapport de l’Initiative égyptienne pour les droits personnels (EIPR) publié au début du mois, il n’existe toujours pas de règles spécifiques et claires pour l’application de cette loi.

    Les chrétiens, cibles d’attaques récurrentes en Egypte

    Les coptes, les habitants chrétiens d’Egypte, sont régulièrement victimes d’agressions, souvent en lien avec la présence d’une église dans un village, notamment en Haute-Egypte. Ils ont par ailleurs été visés par de nombreux attentats sanglants ces derniers mois, la plupart revendiqués par le groupe Etat islamique.

    La minorité chrétienne d’Egypte représente 10% des 100 millions d’habitants de ce pays majoritairement musulman. Les coptes fêteront Noël le 6 janvier. (RT)

    صالح/ الجزائر
    24 décembre 2017 - 8 h 12 min

    les policiers egyptiens ne tirent pas sur des coptes , comme font leurs homologues des USA sur des américains de peau noir .

    9
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.