Accueil de joueurs d’échecs israéliens : les Al-Saoud font machine arrière

Echécs Arabie-Saoudite Israël
Les joueurs israéliens étaient à deux doigts de fouler le sol saoudien. D. R.

Par Karim B. – Craignant une réaction violente de la rue et des critiques de l’opinion publique musulmane, les Al-Saoud ont fini par s’entendre avec leurs alliés de Tel-Aviv de ne pas mettre le régime wahhabite dans l’embarras, en préférant éviter une participation des joueurs israéliens au championnat du monde des jeux d’échecs qui se déroule en Arabie Saoudite.

Le refus d’octroyer des visas aux joueurs israéliens a été révélé par le site pro-sioniste JSS News, qui se réfère au vice-président de la Fédération mondiale des échecs (Fide), selon lequel l’Arabie Saoudite «a refusé les demandes de visa soumises par des joueurs israéliens qui souhaitaient participer à un championnat de vitesse aux échecs, organisé dans le royaume cette semaine».

JSS News croit savoir que ce refus «a été annoncé à la dernière minute alors que l’optimisme planait que, pour la première fois, l’Arabie Saoudite accueillerait publiquement les Israéliens, marquant une rupture avec la politique de longue date de l’Etat du Golfe de refuser de reconnaître Israël ou d’établir des relations diplomatiques officielles». Une révélation qui confirme que Riyad se rapproche effectivement de l’entité sioniste pour, explique le média pro-israélien, «lutter contre l’agression iranienne dans la région». Le média indique, par ailleurs, que «les Saoudiens ont, jusqu’ici, choisi de ne pas aller dans cette direction de façon officielle», insinuant que des contacts existent bel et bien entre les autorités saoudiennes et les tenants du pouvoir à Tel-Aviv.

Le site révèle, par ailleurs, que des annonces avaient été faites par les autorités saoudiennes que «des visas pourraient être délivrés aux joueurs israéliens pour se rendre en Arabie Saoudite pour le tournoi de décembre», mais les Al-Saoud se sont finalement rétractés, conscients qu’il n’est pas encore temps d’étaler au grand jour leurs relations secrètes avec Israël.

K. B.

Comment (13)

    Mouloud
    26 décembre 2017 - 1 h 01 min

    partie remise entre ces deux entités آل السعيهود et isra HEIL




    0



    0
    karimdz
    25 décembre 2017 - 15 h 10 min

    Cela ne changera rien, la collusion sionisto yehoudienne est au grand jour.




    10



    1
    Kahina
    25 décembre 2017 - 15 h 07 min

    La banderole de Ain M’LILA a gagné. LE ROI ET MAT!!!




    15



    1
    bougamouss
    25 décembre 2017 - 10 h 20 min

    C’est l’effet de la banderole de AIN-MLILA.Vive MESAHEL,vive Ain-Mlila!!




    24



    5
    TARZAN
    25 décembre 2017 - 9 h 51 min

    donc l’article d’hier était précipité! par contre j’ai pas lu un article sur l’ouverture prochaine et officielle d’une ligne aérienne royale air maroc- israel




    10



    2
      Anonyme
      25 décembre 2017 - 11 h 07 min

      certainement financée par l’Arabie Saoudite et le Qatar cette ligne royal air maroc- israhell….




      5



      2
      karimdz
      25 décembre 2017 - 15 h 12 min

      Comme cela, royal air cocaïne pourra déposer la marchandise, et ce sera el heil qui n est jamais contrôlée, qui pourra livrer les trafiquants en France et en europe forcément.




      3



      1
    CHAOUI-BAHBOUH
    25 décembre 2017 - 9 h 49 min

    Un jeu d’échecs contre nos vieux adversairesSionisme et Arabo-Tayhoudite.
    Si vous vous interrogez sur la manière dont le pouvoir est distribué dans le monde aujourd’hui, il est tout à fait distribué à la façon d’un jeu d’échecs tridimensionnel contre nos vieux et éternels ennemis et adversaires Sionistes et Tayhoudite.
    Si vous vous interrogez sur la manière dont le pouvoir est distribué dans le monde aujourd’hui, il est tout à fait distribué à la façon d’un jeu d’échec tridimensionnel: TRUMP, SIONISME et TAYHOUDITE.
    C’est normal que l’Arabie-Tayhoudite accorde des visas à 7 Israéliens Sionistes, les jeux sont faits et voici en français ce que veut dire: Le Cavalier contrôle les cases de fuites du Roi ben Salman, et le Mat est donné par la Tour de Riyad ou la Dame sur l’une des cases maîtrisées par le Cavalier. Pour appliquer ce Mat, le Roi adverse doit se trouver dans un coin de l’échiquier en Israël. Ce Mat est donné par le Cavalier et la Tour de Trump ou, plus rarement, la Dame de Riyad éprise de liberté !
    Nous voilà comme spectateurs devant une grande partie du Monde Arabe devenue traitre et larbin de l’Occident…




    11



    2
    El Nems
    25 décembre 2017 - 9 h 03 min

    Voici ce que recommandent les grands maîtres du jeu pour éclairer les lanternes des néophytes:

    « A contrario, offrir une pièce pour obtenir un avantage décisif, comme l’échec et mat, est bien sûr recommandé; cela s’appelle un sacrifice »
    Ou le fameux, ‘faire semblant de reculer pour mieux sauter »!




    3



    1
    nectar
    25 décembre 2017 - 8 h 17 min

    ça ne change rien, ils sont frères de sang. Ils peuvent même convoler en justes noces…




    15



    3
    صالح/ الجزائر
    25 décembre 2017 - 7 h 44 min

    les Al-Saoud se sont finalement rétractés car ils craignent une autre banderole ornée de « El-baytou lana wa el-qods lana » (la Grande Mosquée et El-Qods nous appartiennent) , et caricaturant les « Two faces of the same coin » (deux faces d’une même pièce) .




    13



    4
    salim
    25 décembre 2017 - 7 h 34 min

    Le fait qu’ils accueillent ou non des joueurs israéliens est secondaire.
    Ce qui compte est que les saoudiens ont des liens avec les israéliens, et qui sont maintenus en catimini en sourdine.
    La trahison de saoudiens est belle et bien consommée.
    Il leur faut quelque chose de plus fort que ce qui s’est passé au stade de Mila. La félonie et la mauvaise foi sont devenues un mode de gestion en vogue ces temps ci au sein des certains pays arabes ou musulmans.
    Ainsi nous comprenons aussi la gabegie et l’anarchie qui règne au sein de cette Ligue dite arabe, alors qu’elle mérite l’appellation de Ligue au service du sionisme puisqu’elle est sous la pression des pays occidentaux.




    12



    2
    Zaatar
    25 décembre 2017 - 7 h 18 min

    Je viens d’écrire sur l’article des EAU qui n’accepte plus les tunisiennes sur son territoire, qu’un pays du golfe peut prendre une décision aujourd’hui et son inverse demain et qu’il ne faut pas s’étonner. C’est ce qui semble se confirmer avec l’Arabie yahoudite, qui décide d’octroyer des visas d’entrées à son territoire pour des israéliens, puis de les refuser par la suite… un pays arabe du golfe a vraiment des difficultés d’être en accord avec lui même… ça se démontre tout le temps qui passe…




    11



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.