Le partenariat avec Novo Nordisk fait tomber le PDG de Saidal

Tounsi Saidal
Le groupe Saidal se sépare de son PDG, Yacine Tounsi. New Press

Par Hani Abdi – Le PDG du groupe pharmaceutique public Saidal, Yacine Tounsi, a été «remercié» par le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a-t-on appris d’une source interne au groupe.

Nommé à la tête de ce groupe en juin 2016, en remplacement de Mohamed Hammouche, Yacine Tounsi n’a finalement pas fait long feu. La raison de son limogeage, a ajouté notre source, est sa gestion jugée «catastrophique» du partenariat entre Saidal et la firme danoise Novo Nordisk. «Le rapport d’évaluation de ce partenariat a été tel que le PDG de Saidal allait être limogé en août dernier par l’ex-ministre Mahdjoub Bedda», a précisé notre source. Le changement du gouvernement intervenu à la mi-août semble ainsi avoir retardé cette décision.

Le partenariat entre le groupe Saidal et Novo Nordisk a été conclu le 21 avril 2012. Il vise, dans une première phase, la production des insulines de la gamme Novo Nordisk à Constantine et, dans une seconde phase, la production de l’ensemble de la gamme d’insuline Novo Nordisk à travers la création d’une nouvelle usine (Greenfield Project), toujours à Constantine.

Avec le limogeage de Yacine Tounsi, le groupe Saidal est à son troisième PDG en moins de trois ans. Mohamed Hammouche a été désigné le 27 novembre 2015 à la place de Boumedienne Derkaoui brutalement limogé. Moins d’une année plus tard, Mohamed Hammouche a été dégommé. Ces limogeages en cascade installent ce grand groupe pharmaceutique public dans une instabilité chronique, alors qu’il dispose d’un plan de développement assez important.

Le chiffre d’affaires du groupe ne cesse d’augmenter d’année en année. Il était de 5,8 milliards de dinars au premier semestre 2016, contre 5, 2 milliards de dinars à la même période de 2015, soit une augmentation de 12%. Durant la même période de 2016, la production du groupe a atteint 5,34 milliards de dinars au premier semestre 2016 contre 4,32 milliards de dinars à la même période de 2015, soit une augmentation de 24%.

H. A.

Comment (6)

    Anonyme
    27 décembre 2017 - 22 h 24 min

    « Si il y a augmentation du CA c’est que le PDG est compétant justement. »
    Et c’est justement ça qui ne plait pas à la « mafia du médicament » car ça va faire diminuer les importations qui ont fait leur fortune: Les gens compétents, chez-nous, il faut les éliminer et laisser que les médiocres, les corrompus et les khobzistes.




    5



    0
    Sia
    27 décembre 2017 - 21 h 21 min

    Erreur sur la photo.




    0



    0
      Lyes Khaldoun
      27 décembre 2017 - 22 h 00 min

      c’est-à-dire ?




      1



      0
    Chibl
    27 décembre 2017 - 20 h 56 min

    Dans tous les cas rien qu’a voir la photo on a plus envie de prendre de médicament;
    C’est ca l’entrée de SAIDAL??? une honte, 4 climatiseurs,2 cameras et 2 bananiers presque morts, des fils électriques qui pendent, des tuyaux apparents et 2 costumés FLN a l’entrée, waaaw l’union soviétique en 2017.
    Vous êtes sure qu’ils fabriquent des médicaments??? vous êtes vraiment sure???




    4



    3
    Chibl
    27 décembre 2017 - 20 h 42 min

    J’ai rien compris a l’article,d’un coté vous dites que le PDG est incompétent et a la fin de l’article vous dites que le chiffre d’affaire augmente de 12% par année.
    Si il y a augmentation du CA c’est que le PDG est compétant justement.




    8



    2
    didouche
    27 décembre 2017 - 18 h 49 min

    Il faut pas mettre les intérêts des importateurs en danger.




    11



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.