L’Algérie condamne «avec force» l’attaque terroriste de Saint-Pétersbourg en Russie

ministre Messahel
Abdelkader Messahel, ministre des Affaires étrangères. New Press

L’Algérie a condamné «avec force», jeudi par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, l’attaque terroriste qui a ciblé mercredi un supermarché à Saint-Pétersbourg, en Russie, et a exprimé son «entière solidarité» avec ce pays, en réitérant sa «ferme condamnation» du terrorisme sous toutes ses formes et manifestations.

«Nous condamnons avec force l’attaque terroriste qui a ciblé, hier, 27 décembre 2017, un supermarché de Saint-Pétersbourg, en Russie. Tout en exprimant notre entière compassion avec les blessés, auxquels nous souhaitons un prompt rétablissement, nous nous réjouissons que ce lâche attentat n’ait pas causé de morts parmi les paisibles citoyens ces jours de fêtes et de communion», a indiqué Abdelaziz Benali Cherif dans une déclaration à l’APS.

M. Benali Cherif a affirmé que «l’Algérie, qui a subi les affres du terrorisme, assure le gouvernement et le peuple russes amis de son entière solidarité et réitère sa ferme condamnation du terrorisme sous toutes ses formes et manifestations».

R. N.

Comment (6)

    hombre
    30 décembre 2017 - 9 h 09 min

    rascasse
    si le ministre doit dire ses condoleances a chaque fois qu il y a des morts sur la route en algerie ;il ne ferait que ca .il ne faut pas comparer les morts sur la route et les personnes qui meurent a cause d un lache attentat
    Quand tu prend la voiture tu est le seul responsable.c est ton comportement au volant qui fera de toi un bon citoyen ou un tueur de famille.
    ce qui m a toujours fascine au bled c est que les gens montent dans leur voiture en disant bismihalla ! et ensuite ils roulent comme des fous ;avec femme enfants pere mere ils mettent la vie de leur famille et des autres « au nom de dieu »donc???
    CERTE LES MOTS ONT DE L IMPORTANCE MAIS TU SERAS JUGE SUR TES ACTES




    2



    2
      Rascasse
      30 décembre 2017 - 13 h 31 min

      Ta remarque participe de la même dynamique de «ma takoulche el yaghourt »  je comprends parfaitement que la majorité des algériens et surtout les nouvelles générations ne saisissent plus le sens de la chose publique, des droits et devoirs de chacun: administration et administrés, le civisme et le sens de la responsabilité envers ses citoyens le statu quo crée depuis deux décennies par l’absence d’un président comme guide suprême ou autorité suprême ne serait ce que dans l’imaginaire des algériens n’aurait pas foutu le pays dans une situation de désordre pré chaotique, vouloir s’autoflageller comme tu le fait en accordant des circonstances atténuantes au (…) pouvoir est devenu une forme de fuite en avant des jeunes algériens pour justifier leurs échecs et leurs frustrations…




      2



      0
      Rascasse
      30 décembre 2017 - 15 h 53 min

      Encore un enfant innocent retrouvé noyer : faut il dire mektoub ? Faut il dire la faute de ses parents? Faut-il dire aussi on ne peut pas condamner chaque meurtre viol d’enfants ou kidnapping sous prétexte que ça va épuiser nos augustes responsables ??? J’ai honte pour ma nation, on avance dans l’abîme et on chante qu’on est la gloire, un état qui ne protège pas ses administrés est indigne de la mission, et un peuple qui ne revendique pas ses véritables droits( pacifiquement et après s’etre acquitter de ses devoirs) n’est que le prélude à la disparition de l’etat nation.




      2



      0
    Rascasse
    29 décembre 2017 - 7 h 34 min

    En tant que peuple nous condamnons la bête immonde , les innocents payeront les appétits voraces des prédateurs du complexe miltaro- financier et petrolo- stupéfiants mafioso, cela étant dit 11 morts à Djelfa suite à un accident de la route!!!!aucun message de condoléances …c’est pas des etres humains les algériens ?




    8



    0
    Vox Populi
    28 décembre 2017 - 20 h 26 min

    Fallait peu être s’y attendre, vu que c’est Poutine qui a mis les hordes de daesh à genoux en Syrie. Après cet épisode, il demande »poliment  » à Trump de retirer ses troupes de la région. Poutine a l’art et la manière du How To, et forcément, ça passe MAL a la Maison Blanche, à la manière d’un OS qui reste en travers de la gorge. La suite tout le monde la connaît !




    6



    3
    Anonyme
    28 décembre 2017 - 16 h 45 min

    Dans ce domaine, malheureusement , l’Algérie en connait beaucoup. Etre solidaire d’un pays comme la Russie, un grand pays de paix et du vivre ensemble sans pareil , à travers le monde, c’est être en accord avec son propre sentiment de lutte contre toute forme d’extrémisme. Les relations entre l’Algérie et la Russie ne datent pas d’hier et encore moins de la signature des contrats d’armement. Les relations algéro-russes ne dépendent pas uniquement des contrats d’armement, il existe une coopération économique très importante entre Gazprom et Sonatrach. Mais il est vrai aussi que l’Algérie est un peu comme la Russie, elle a décidé d’adopter une politique pragmatique, ce qui signifie ne pas mettre tous les œufs dans le même panier pour parler simplement. L’Algérie veut que sa coopération avec la Russie soit importante mais pas exclusive.L’Algérie et la Russie ont toujours entretenu des liens d’amitié, de solidarité et de coopération solides, y compris durant les périodes difficiles qu’ont vécues les uns et les autres. Il nous est possible maintenant de renforcer ces liens et de leur conférer un caractère d’exemplarité conformément à l’esprit de la déclaration sur un partenariat stratégique.




    15



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.