Collusion CIA-Daech : les révélations d’un ex-responsable américain

Daech
Un des nombreux attentats sanglants commis par le "bras armé" de la CIA, Daech. D. R.

Par Houari Achouri – Le phénomène de la radicalisation de détenus qui forme des terroristes islamistes de Daech à l’intérieur de prisons dans les pays occidentaux ne fait aucun doute chez les spécialistes et, même dans l’opinion publique, peu de gens sont encore surpris par ce fait avéré.

Aux Etats-Unis, Patrick Dunleavy*, ancien assistant de l’Inspecteur général du l’administration pénitentiaire de l’Etat de New York, a écrit un article publié le 29 décembre 2017 par Investigative Project on Terrorism News, qui montre comment, dans les prisons américaines, des terroristes radicalisent en toute liberté leurs codétenus musulmans. Sa description constitue, implicitement, un véritable acte d’accusation contre les services américains qui utilisent leurs agents secrets pour radicaliser et initier des prisonniers à la manipulation des explosifs. Il affirme que «les administrateurs du Federal Bureau of prisons (BOP) aux Etats-Unis qui dirigent le City’s Metropolitan Correctionnel Center (MCC) ont donné aux détenus les grandes lignes pour confectionner une bombe» et «ils leur ont remis aussi la littérature islamique radicale d’éminents terroristes, Oussama Ben Laden et Anwar al-Awlaki». Il précise que ceux qui font ce travail de radicalisation ne sont pas des «détenus ordinaires».

Patrick Dunleavy cite les exemples d’un sympathisant de Daech, d’un membre des Shebab et d’un terroriste qui a attaqué des militaires américains en Afghanistan. Un autre cas est éloquent, il s’agit du terroriste Ahmad Khan Rahimi, mieux connu comme «l’homme à la bombe de Chelsea», reconnu coupable d’avoir posé deux dispositifs explosifs improvisés en 2016, l’un à New York, l’autre dans le New Jersey. Avec ce « palmarès», Rahimi était autorisé à distribuer les documents de radicalisation aux détenus. Lui-même avait eu à témoigner à ce propos, en 2011, devant la House Committee for Homeland Security et avait évoqué l’éventualité que l’on trouve en prison une copie d’Inspire, le magazine d’Al-Qaîda, et c’était vrai.

Patrick Dunleavy signale qu’il y a plusieurs années, the Investigative Project on Terrorism (IPT) a découvert que les bandes magnétiques des sermons d’Anwar Al-‘Awlaki étaient disponibles à la bibliothèque de la prison. Il y avait plusieurs copies d’Inspire, publié par Al-Qaîda parmi la littérature terroriste trouvée dans les cellules des détenus du Metropolitan Correctionnal Center. Il rappelle que le MCC, «ces 25 dernières années, avait eu en charge de nombreux terroristes en vue (…) y compris les poseurs de bombes du World Trade Center en 1993» et «en novembre 2000, des membres d’Al-Qaîda, Mamdouh Salim et Khalfân Khamis Mohamed, étaient incarcérés au MCC pour avoir bombardé l’ambassade américaine en Tanzanie».

Quand on lit l’article de Patrick Dunleavy, on n’exclut pas que des auteurs d’attentats aux Etats-Unis et ailleurs sortent de cette «école pour terroristes». Ceci confirme en tout cas la collusion plus qu’avérée entre la CIA, Daech et Al-Qaîda !

D’autres faits confirment cette impression. Il y a deux ans, les médias ont révélé le cas de la prison américaine Camp Bucca, au sud de l’Irak, comptait parmi ses détenus des responsables du groupe terroriste Daech, dont Abou Bakr Al-Baghdadi. Elle a servi à la radicalisation et au recrutement, dès le début des années 2000, des terroristes qui menacent aujourd’hui y compris les Etats-Unis. Elle a compté 100 000 détenus en six ans et jusqu’à 22 000 rien qu’en 2007.

H. A.

*Patrick Dunleavy est l’auteur de The Fertile Soil of Jihad. Il dirige une formation sur le terrorisme à la United States Military Special Operations School.

 

Comment (9)

    BAS LES MASQUES !
    3 janvier 2018 - 17 h 05 min

    CIA et leurs aliés = DAECH. On ne le dira jamais assez.




    0



    0
    karimdz
    2 janvier 2018 - 21 h 07 min

    Human rights watch, organisation américaine, avait dénoncé il y a quelques années, l implication du FBI dans les attentats ou tentatives d attentats terroristes pour les besoins de la propagande et de la politique criminelle américaine.

    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/07/21/le-fbi-a-pousse-des-americains-musulmans-a-commettre-des-attentats_4460774_3222.html

    En gros, le FBI infiltre les milieux musulmans, ils choisissent des individus faibles ou intégristes, les conditionnent, ils leur mettent à leur disposition argent, armes et explosifs. Vous connaissez la suite.

    Ce scénario machiavélique est également planifié en europe, france, angleterre, espagne… ce sont les memes instigateur sionistes qui manipulent ces gens, qui tombent dans le panneau. Ils vont jusqu à utilser des faibles d esprit ou carrément des personnes aux antécédents psychiatriques pour les pousser à commettre des actes terroristes malgrè eux.

    Tout est orchestré, pour salir l islam, dresser chrétiens et musulmans et justifier les expéditions soi disant punitives, qui sont en réalité des croisades modernes, et non moins sanguinaires, contre les pays musulmans.




    2



    0
    Les Egares Wzhabites.
    2 janvier 2018 - 17 h 36 min

    Il est claire que certains Services occidentaux ont acquis la culture du Terrorisme comme moyen Stratégique , il est claire qu’en arriere plan il est inclus dans la formation d’agents occideaux une orientation , une éducation sur l’utilisation du terrorisme pour atteindre un objectif donne dans l’infiltration ou déstabilisation d’un Pays ..Peu importe les moyens pourvu que l’objectif soit atteint à l’exemple d’attentat sous faux drapeau et pour ce faire des Médias a la solde sont indispensables ainsi qu’une couverture Alkaida..Isis..El..Daesh..créé et entretenus comme vache a lait ! .Ce qui explique les liens et soutient ferme de l’Occident au Wahabisme Freres dit Musulmans qui s’avère être payant . . L’attentat 11/9 wtc parait être l’exemple type de l’Attentat sous faux drapeau et le rôle des médias pour tromper l’opignon . .Et tant qu’il y aura des idiots utile pamis des Dirigeants occidentaux et idiots utiles dans les Pseudo Dirigeants et chouyoukhs Islamistes Wahabite , le terrorisme risque de durer .




    1



    0
      Der Spiegel
      2 janvier 2018 - 21 h 52 min

      En bref, et si tu permets mon cher L.E.W , l’Islam fait office de couteau suisse que les occidentaux utilisent selon le résultat qu’ils veulent obtenir.
      Qu’est-ce qu’un arabe? C’est un type qui croit être un arabe. Qu’est-ce qu’un musulman? C’est un type qui oblige les autres à aller au Paradis.
      Salutations




      0



      0
    Anonyme
    2 janvier 2018 - 14 h 56 min

    Il n y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir…….Depuis la premiere guerre mondiale la strategie des puissances a ete toujours :Comment realiser des revolutions dans les pays arabes et instrumentaliser le Jihad au profit de ces puissances pour coloniser ces peuples et s attribuer les richesses.Cela a commence premierement avec Max Baron von Oppenheim (Le Laurence d Arabie Juif Allemand) puis Thomas Edward Laurence d Arabie,les deux espions sont deux archeologues et avaient le meme but,l un au service de l empereur Allemand et l autre au service des Anglais.Laurence d Arabie a reussi la ou l Allemand a abandonne,c est a dire pousser les tributs arabes au Jihad contre l empire ottoman pour ouvrir la porte aux accords de syskes-Picot et la recomposition et le partage du proche et du moyen orient. Aujourd hui c est le meme scenario qui se produit ,les puissances Europeennes et Americaines ont cree Daech pour refaire la carte du proche orient en detruisant tout ce qui peut leur resister.Mais la resistance des pays du front et l entree de la Russie sur la scene a mis en echec ce plan diabolique,la bataille est passee au plan diplomatique
    et au mouvements insurrectionnels actives par les services de renseignement




    15



    2
    Der Spiegel
    2 janvier 2018 - 13 h 09 min

    Franchement, les révélations de Patrick Dunleavy ne sont pas des scoops. Tout le monde savait cela. Pour montrer son honnêteté et sa sincérité, Il fallait qu’il dise tout ça au moment où beaucoup de grandes gueules complices de Daech protégeaient leurs mercenaires en faisant semblant de s’indigner, d’être scandalisés, et de « condamner avec force et dégoût », de se livrer aux carnavalesques cérémonies d’hommage aux victimes des actes terroristes qu’ils leur commandaient pour avoir des résultats électoraux super. Ah si ces victimes savaient!




    18



    2
    Felfel Har
    2 janvier 2018 - 12 h 58 min

    Ces aveux sont un peu tardifs car la planète entière sait qui a enfanté cette monstruosité appelée Daesh. Il n’y a que les les Occidentaux, éternels naïfs, pour gober les bobards que leurs media aux ordres leur servent matin, midi et soir pour leur donner un peu de crédibilité. Dans le passé, Hollywood nous a présentés des fictions (trés significatives) mettant en présence de diaboliques manipulateurs (souvent présentés comme des personnes éclairées, ie. supérieurement intelligentes) détruits par leur propre créature maléfique. Le monstre turbulent finira par se retourner contre ses géniteurs. Ce n’est qu’une question de temps et ce ne sera que justice! « Passe, passe le temps, il n’y en a plus pour très longtemps » (Georges Moustaki).




    16



    2
    Rani Zaafane
    2 janvier 2018 - 12 h 41 min

    Si j’ai bien compris la CIA formerait des terroristes à l’intérieur des prisons américaines et autres pour qu’ils puissent sortir un jour mettre des bombes à New York et Londres?!!! Ensuite, la CIA toute puissante qu’elle est, laisserait un ex responsable américain en l’occurrence » Patrick Dunleavy » l’impliquer devant tout le monde et lui permettre même de diriger une formation sur le terrorisme!!!




    7



    7
      Lyes Oukane
      2 janvier 2018 - 13 h 13 min

      @ Rani Zaafane . Oui ,t’as tout compris même si tu nous pousses , maladroitement , à imaginer que tu es naïvement incrédule …




      11



      3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.