Confidence de Trump : «Je suis derrière le putsch en Arabie Saoudite !»

Trump Arabie Saoudite
Donald Trump avec son ex-proche conseiller Steve Bannon. D. R.

Par R. Mahmoudi – Dans un livre explosif qui sort en librairie ce vendredi sur la première année de la présidence de Donald Trump, le journaliste et écrivain américain Michael Wolff fait des révélations accablantes sur de nombreux dossiers et dévoile les coulisses de la politique américaine au cours de ces derniers mois.

Ainsi, on apprend, selon cet ouvrage, dont des extraits ont été publiés par la presse américaine et britannique, que Donald Trump a annoncé à ses amis qu’il avait lui-même, avec son gendre, Jared Kushner, «fomenté un coup d’Etat en Arabie Saoudite», suite à l’intronisation de Mohammed Ben Salman comme prince héritier, dans des conditions tout à fait illégales. Trump, dans son message à ses amis, a conclu avec cette phrase qui dit tout : «Nous avons mis un pied au sommet !» Ces propos ont été rapportés à l’auteur de l’ouvrage par l’ex-conseiller stratégique de Trump à la Maison-Blanche, Steve Bannon.

Ces révélations viennent confirmer la thèse de coup d’Etat mené, en juin dernier, par le fils du roi Salman contre le prince héritier légitime, à savoir Mohammed Ben Nayef, avec le soutien de Donald Trump, qui a fait, durant la même semaine, son premier voyage en Arabie Saoudite pour présider un sommet avec les chefs d’Etat d’une quarantaine de pays musulmans. Une thèse que réfute Riyad puisque, selon la version officielle, cette ascension de Mohammed Ben Salman aurait obtenu l’approbation de tous les membres de la famille régnante.

Aussi, l’implication du gendre de Trump, Jared Kushner, déjà évoquée par plusieurs sources, dans le rapprochement entre l’Arabie Saoudite et Israël, notamment, est ici indirectement confirmée. Très lié à Mohammed Ben Salman, Kushner serait à l’origine de toutes les démarches d’«ouverture» initiées par Riyad envers l’Etat hébreu, lesquelles démarches appelaient concomitamment un durcissement envers l’Iran et ses alliés. Il est également la cheville ouvrière de la décision bouleversante annoncée par Trump, le 6 décembre dernier, reconnaissant El-Qods capitale d’Israël.

S’attaquant frontalement à la conduite du Président américain et de son entourage, l’auteur souligne, entre autres, la surprise de Trump et de son équipe devant la victoire à l’élection présidentielle. «Le soir même, lorsqu’il comprend qu’il vient d’être élu, Trump est frappé de stupeur. Melania Trump, elle, fend en larmes, qui ne sont pas de joie», écrit le journaliste.

Abordant le fonctionnement de l’administration sous Trump, l’auteur le qualifie d’«erratique» et de «pervers». Extrait : «La publication du décret interdisant l’entrée du territoire américain aux ressortissants de sept pays majoritairement musulmans a été délibérément publiée un vendredi afin de « rendre fous » les libéraux devant le chaos assuré qui allait régner dans les aéroports les jours suivants».

Le livre regorge de faits anecdotiques qui ont émaillé les premiers mois de Trump à la tête de la Maison-Blanche. Dans sa première réaction, le Président américain s’est contenté de dire : «Steve Bannon n’a rien à voir avec moi ou ma présidence. Quand il a été limogé, il a non seulement perdu un job, mais la tête.» A Riyad, c’est le silence radio. Aucun commentaire non plus dans la presse pro-saoudienne.

R. M.

Comment (21)

    Ninir
    10 janvier 2018 - 15 h 02 min

    si je peux faire une synthèse de tous les commentaires, je suis porté à croire que la démocratie est la source du mal!!! et pourtant Trump le trompeur a bien été élu, non? alors de deux choses, l’une, ou bien le peuple américain est complètement barjot ou bien les règles de fonctionnement de la démocratie sont à revoir. mais au fond cela sonne comme une bonne chose: même dans les  » grandes démocraties avancées » on peut avoir des fous et des malades qui gouvernent. ce n’est donc pas une spécialité du 1/3 monde.

    Anonyme
    7 janvier 2018 - 11 h 14 min

    Voilà ce qu’il faut aux mercenaires de l’impérialisme arabe : des Sarkozys et des Trump qui les fracassent et qui nous permettent de juguler. On peut laisser des plûmes nous aussi mais ce qu’on gagne et absolument incroyable. Longue vie à Sarkozy et Trump.
    Y a d’ailleurs plus de Palestine puisque on revient au choses sérieuses d’avant 67 : Cijordanie ? il faut négocier avec la Jordanie Gaza ? Avec L’Egypte et bien sûr le Golan avec les futurs gagnants à long terme de la guerre en Syrie qui se retrouveront au pouvoir à Damas et ce, sans aucun doute avec Putin ou sans ce fasciste exterminateur des enfants tchétchènes.

    2
    1
    pomme
    5 janvier 2018 - 22 h 37 min

    Vous l’avez tous dit. Rien de nouveau sous le soleil. Les Yankees sont évidemment derrière tous les événements dans la région: la première chose que Trump a amorcé, c’est le racket de centaines de milliards US $ lors de sa dernière visite. Il a placé cette énième marionnette Ben Salmane en lui ordonnant de siphonner tous les milliardaires du pays, faute de quoi il lui couperait sa sale tête. La Saoudie n’est pas un Etat, ce n’est qu’une colonie yankee où ils font ce qu’ils veulent. Et même quand il n’y aura plus de pétrole, ils continueront d’engranger les milliards du pèlerinage.

    Le Direct .
    5 janvier 2018 - 21 h 47 min

    Ce Livre qui vient de paraitre aux USA ne fait que confirmer que Trump et ces semblables ainsi que ces Acolytes de haut rang ( Congrès ) ne sont que des DIABLES en chair Humaine dans cette Amérique amnésique et dire que tous Les Psychologues , Les Psychanalystes , Les Psychiatres Américains qui ont consultés ce Trump ont tous étés catégorique et confirment que cet Homme nommé Trump est bel et bien ANORMAL pour confirmer que c’est un Psychopathe hystérique .

    7
    3
      Anonyme
      6 janvier 2018 - 7 h 58 min

      La maison blanche est dirigee par un clown parmi des idiots ,ceci me rappelle un autre clown qui a occupe le palais de l Elysee.Ces grands pays ont besoin de veritables hommes d Etat et non de clowns ignorants qui dorment au milieu d un debat politique.Mais il faut s en mefier car ils sont capables du pire.Le Clown Sarkosy a organise la destruction de la Lybie et l assassinat de Gueddafi,Busch celle de l Irak et de Saddam Houssein,et Trump avec sa fille Ivanka,son gendre Jared Kushner et leurs esclaves Saoudiens veulent accomplir leur plan diabolique celui de gommer le reste de la palestine de la carte.

      2
      1
        Anonyme
        6 janvier 2018 - 10 h 28 min

        Vous avez oublier Benyamine Natanyahou qui donne les ordres a tous ces clowns et idiots de la maison blanche et de la Saoudie.

    karimdz
    5 janvier 2018 - 21 h 34 min

    Ce n est pas un scoop. L amérique et son maitre isra heil, font et défont de nombreux regimes arabes, ils ne sont pas seulement derrière le putch en arabie yahoudite, mais également derrière le daech.

    Leur but étant de diviser pour régner et de faire main basse sur les richesses des pays musulmans.

    washington – tel aviv, c est l axe du mal dans le monde.

    9
    1
      Anonyme
      6 janvier 2018 - 10 h 51 min

      @karimdz

      L autre but est celui de gommer la Palestine de la carte et le transfert des Palestiniens….. ils ne le cachent pas, puisque c est ce que rapporte l’ex-conseiller stratégique de Trump à la Maison-Blanche, Steve Bannon.
      Jared Kushner entretenait depuis longtemps des rapports plus qu’amicaux avec Mohamed Salman, et grace a un coup d Etat prepare et accompli par Trump et ses proches en Saoudie, toute la classe des Emirs et hommes d affaires Saoudiens proche du veritable heritier du trone ecarte ont ete mis en residence surveillee et delestes de plus de 100 milliards de dollars.
      Les principaux gagnants actuellement sont les USA (recoit plus de 400 milliards de dollars) et Israel qui gagne un allie tres influent dans la region qu est l Arabie Saoudite, avec a sa tete un futur roi completement acquis pour accomplir les viles besognes avec sa coalition de mercenaires arabes pour la guerre au Yemen. ce peuple courageux malgre la pauvrete et le besoin. Plus de 1000 soldats Soudanais pour un milliard de dollars versés au president Soudanais Omar El Bechir combattent aux cotes des Saoudiens contre le peuple Yemenite.

        karimdz
        6 janvier 2018 - 19 h 48 min

        C est clair le malheur des musulmans vient de certains dirigeants pseudo musulmans.

        Il est intéressant de lire le livre de l écrivain libanais Amine Maalouf « les croisades vues par les arabes », une oeuvre historique qui révèlent que ce sont les souverains arabes complotant les uns contre les autres qui ont facilité les croisades au moyen orient.

        L histoire ne fait que se répéter, l arabie yahoudite, les émirats sionistes unis complotent avec les nouveaux croisés.

        3
        1
    Sprinkler
    5 janvier 2018 - 16 h 11 min

    Si je devais déroger un brin aux règles de politesse, je dirais qu’ après avoir porté par deux fois à la Maison Blanche le plus blanc des Noirs, les amerloques ont élu en TRUMP le plus co… d’entre eux…

    8
    2
      Personne
      6 janvier 2018 - 1 h 15 min

      Un homme est un homme. Qui l’homme dans ce monde te dira la vérité sans mentir.Trump trompe tout le monde et certains le croient.La vérité n’est pas à la portée de tout le monde.Ceux qui croient tenir la religion ne te diront jamais la vérité, tu sais pourquoi?Ils vont te jurer que c’est la vérité alors que la vérité ne jure jamais. Trump ne trompe pas la vérité, il connaît ses mensonges.
      .
      .

    Lghoul
    5 janvier 2018 - 14 h 35 min

    Il n’est toujours pas trop tard de se rattraper et de dormir encore et encore et de se préparer au Haj et a la Omra pour se rassurer que les serpents se porteront super bien car ils ont besoin de beaucoup d’argent, cet argent haram pour les pauvres et halal pour eux. Ainsi ils vont d’abord se divertir a miami et en cote d’azur en sirotant des cocktails « bien dosés » et se consacrer a leur sports favoris: L’abattage des outardes et des enfants du Yémen pour assouvir leur plaisir qu’ils tirent d’un sadisme génétique. Maintenant pour le reste, la populasse khoroto, vous savez ce qu’ils leur conseillent: Le salafisme a outrance, le reniement meme de ses parents et de ses origines, la superstition 24H/24H, la peur d’azrayil et du jugement dernier et l’aplaventrisme affiché en esclave heureux. Voila comment ils aiment les « vrais musulmans ». A vous le choix.

    20
    1
    Felfel Har
    5 janvier 2018 - 14 h 16 min

    Hillary et ses mentors (les gourous de la communication-presse,TV et autres boites spécialisées dans la propagande- les financiers de Wall Street et le complexe militaro-industriel) ne digèrent toujours pas leur défaite alors qu’ils avaient tout organisé pour s’assurer une victoire largement à leur portée. Un dicton américain rappelle que « it’s not over until it’s over! » Ils ragent, ils fulminent et ils complotent en faisant publier des scoops, souvent faux, pour destituer Trump. Ils ne s’arrêteront pas en si bon chemin, ils vont lui empoisonner la vie et le forcer à commettre l’irréparable. Ce livre, que je n’ai pas encore lu, promet des révélations selon les TV américaines qui parlent déjà de complot en Arabie S et de plan de partage de la Palestine concoctés par le trés orthodoxe Jared, un néophyte en politique, tout comme son beau-père.
    Rien n’interdit de penser que si Hillary avait été élue, elle aurait agi différemment car elle, qui affutait ses armes pour confronter la Russie et la Chine qui contestent et menacent le leadership américain dans la conduite des affaires dans le monde, aurait approuvé tous les coups fumants au Moyen-Orient pour satisfaire les caprices d’Israël, donc un changement de régime dans certains pays arabes pour les forcer à accepter un plan de partage inégal au détriment des Palestiniens. Dans un ouvrage qu’elle a fait publier, elle a avoué son rôle déterminant dans les évènements plus connus sous le vocable de « printemps arabes », cad de vrais coups d’État.
    Ce livre a donc l’avantage de clarifier les positions des uns et des autres en prévision des « mid-term elections » qui doivent voir le renouvellement d’un tiers des membres de la Chambre des Représentants et du Sénat. Une victoire importante des démocrates signifierait la fin du Trumpisme et un coup de grâce aux Républicains, mais pas de changement significatif dans la conduite des affaires internationales. « Ejusdem farinae » (ils sont faits de la même farine) disait-on en latin pour décrire des personnes ayant les même tares et défauts.

    10
    1
    A3zrine
    5 janvier 2018 - 13 h 08 min

    Et entre temps on continue de prêcher et produire des fatwas sur le net concernant la légalité de fêter le jour de l’an ou non.
    Maintenant que la mission du wahabisme a été menée jusqu’au bout en renvoyant tous les sociétés musulmanes à l’âge de pierre, Trump peut l’achever. Il peut transférer le siège de son ambassade à la ville saintes sans contraintes, partager tous les territoires sans aucune difficultés. Tout le moyen orient est à genoux, oserait réagir?!!!

    12
    2
    Les Egares Wahabites
    5 janvier 2018 - 12 h 34 min

    Voici l’objectif des Saouds en propageant le Wahabisme a grande Échelle ..depuis les années 60/70 , une fois que les graines Wahabite sont jeté , attendre qu’elles mûrissent pour enfin faire la récolte au début des Années 2000 par la déstabilisation Islamistes Wahabite et dont le Laboratoire fut l’Algérie 90/2000..s’en suivi le Printemps dit Arabe ou avec l’aide de l’OTAN raffler la mise en Libye , Tunisie , Égypte et principalement la Syrie et ensuite faire tache d’huile naturellement l’effet domino…si le Plan aurait fonctionné avec tout le Moyen Orient/Afrique du Nord Wahabites la seconde partie du Plan aurait été de Favoriser les Saouds Califes au détriment de la Turquie néo Ottomane . . Conclusion les Usa Sionisme via les Saouds Wahabisme contrôlent tout le Moyen Orient/Afrique du Nord (Moyen orient Élargit selon le Plan Bush. ). .Et les Usa /GB Maitre du Monde Musulman et Union Européenne a Travers l’OTAN …Suite a cela contrer l’Iran qui serait Étouffé et la Fin du Hezbollah ..et la neutralisation de la Chine et Russie réduites a de simples puissance sans envergures ni influences majeures …
    Heureusement le Plan Usa GB Sionisme c’est a dire le plan Wahabisme Daesh Moyen Orient Elargit a échoué et c’est l’effet inverse qui s’est produit par l’isolement des Usa Israel Saouds et la montée en puissance du Camp Russie Iran Chine …Le Rêve des Usa/GB Calife a bien foiré …Ouf !

    12
    3
    Le Siou de la Route 66
    5 janvier 2018 - 11 h 05 min

    (…)
    Pour ce qui est du « clown » trump, il est évident que donner le pouvoir à un ecervelé bourré d’argent n’augure pas de bons présages. Les USA ont perdu de leur grandeur avec « Bush the killer klown » et « collin powell l’eprouvette à pipi « , là avec cet ecervelé de trump et son gendre qui met encore des « couches à cause des nerfs » (d’où couche nerfs), les USA creusent dans la « fosse septique » ; ce qui rend d’ailleurs Mahmoud Abbas très « sceptique » sur le rôle des USA dans le monde. Gageons que les américains comprendront qu’ils se sont « trumpé » en élisant « trump » et que Poutine finira par donner une bonne fessée tant à l’ecervelé qu’à son « couche nerfs » de gendre. Le monde finira par s’apaiser, les « nerfs se coucheront  » et les américains réfléchiront à deux fois pour ne pas se « trumper » encore. Car entre le killer klown, l’ecervelé, l’eprouvette à pipi et le couche nerfs » , hollywood aurait attendu quelques décennies avant de produire « le con, la brute et le truand ».

    11
    3
    Anonyme
    5 janvier 2018 - 10 h 41 min

    Les Avocats de Trump ont demandé l’interdiction du livre qui révéle le fonctionnement de cet homme au service exclusif de son mentor , la finance detenue par le lobby juif ,

    9
    2
    Anonyme
    5 janvier 2018 - 10 h 13 min

    Oh quelle révélation ! comme si Trump avait eu besoin de faire un coup d’état pour asservir l’Arabie saoudite ! le coup d’état a eu lieu en 1920 quand les britanniques ont confié les lieux saints au clan Al Saoud et fait du Hidjaz l’Arabie Soudite. En fait ce n’est le plus choquant, les occidentaux ont fait des coups d’état partout dans le monde et installés au pouvoir des canailles traitres de leurs nations et de leurs peuples, le plus choquant c’est que pas un seul pays musulman ne s’en est jamais offusqué, pas un seul pays musulman n’a jamais remis en cause ce clan diabolique coupable de milliers de morts de musulmans et de la destruction de tant de pays musulmans. Tous les pays musulmans se sont couchés devant les saoud qu’ils vénéraient pour leurs dollars alors que ce sont eux qui leurs donnaient ces dollars par les nombreux pèlerins qui se déversent en arabie au moins 2 fois par an. Alors Trump qui avoue avoir fait un coup d’état c’est franchement pathétique et quelque part ça vient presque justifier les ultimes dérapages de l’arabie et de son alliance officielle avec les juifs. L’occident doit comprendre que l’arabie saoudite est cramée, c’est fini.

    20
    3
    BabEIOuedAchouhadas
    5 janvier 2018 - 10 h 08 min

    N’oublions pas que le gendre de Trump, Jared Kuchner, est de confession israélite de la branche extrémiste des juifs orthodoxes , l’équivalent du Wahabisme en Islam, et que sa jeune épouse, à savoir la fille de Trump vient de se convertir à la religion israélite et est devenue une juive orthodoxe.
    D’où le rapprochement entre ces deux « État » de confessions extrémistes : d’un côté les wahabites et de l’autre les juifs orthodoxes.

    20
    2
    صالح/ الجزائر
    5 janvier 2018 - 7 h 39 min

    etre « .. derrière le putsch en Arabie Saoudite !» ne l’a pas empêché de bénéficier de plus de 450 milliards de dollar us .

    18
    2
    Sprinkler
    5 janvier 2018 - 6 h 32 min

    Avons-nous besoin de ces révélations pour nous convaincre que le régime moyennageux des Al saoud n’existe que par son asservissement au pays de Trump.

    35
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.