Ould-Abbès : «Bouteflika a administré une leçon politique à Macron»

Macron Boutreflika Ould-Abbès
Emmanuel Macron à Alger en décembre dernier. New Press

Par Hani Abdi – Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, poursuit ses sorties médiatiques de plus en plus marquées par des déclarations extravagantes. Ainsi, lors d’un regroupement des militants du parti de l’ouest du pays, organisé à Tiaret, le patron du FLN est revenu sur la dernière visite du président français Emmanuel Macron. «Je puis vous assurer que notre président, le moudjahid Abdelaziz Bouteflika, que Dieu lui prête longue vie, a administré une véritable leçon politique au jeune Macron lors de sa visite le 6 décembre dernier», a-t-il martelé, sans donner la moindre explication sur cette «leçon politique».

Ould-Abbès, qui n’est pas à sa première étrange déclaration, a affirmé que «c’est le président Bouteflika qui a demandé au ministre des Affaires étrangères et à celui des Moudjahidine d’introduire une demande officielle pour la restitution des crânes des combattants algériens qui se trouvent dans un musée à Paris». Pour lui, «la restitution des crânes de résistants algériens est une décision souveraine du président Bouteflika».

Djamel Ould-Abbès a ensuite évoqué la situation interne du FLN, assurant que les choses évoluaient dans le sens positif. Appelant les mécontents à «cesser de manœuvrer dans l’ombre» pour déstabiliser le parti, Ould-Abbès a assuré que «le FLN est le plus grand parti de l’Algérie qui compte aujourd’hui 700 000 adhérents». «Nous n’allons atteindre le million d’adhérents d’ici 2020», a-t-il soutenu, estimant que le FLN est le parti «le plus attractif et le plus dynamique» de la classe politique algérienne. Des déclarations qui sonnent comme une pique lancée à l’adresse de son rival, le RND d’Ahmed Ouyahia, qui a amélioré considérablement ses performances lors des deux dernières échéances électorales.

H. A.

Comment (41)

    Felfel Har
    7 janvier 2018 - 17 h 20 min

    Dans notre basse-cour parade un paon appelé Ould Abbès qui déroule sa roue et pérore « je suis beau, intelligent et je sais tout! » Il est tout sauf sage, posé et modeste ,et surtout il n’a pas retenu cette leçon proverbiale chinoise:  » Le sage parle peu; le grand parleur cause même de ce qu’il ignore. » Comment se fait-il que lui qui n’a pas assisté au tête-à-tête du président avec Macron, se permet-il de conclure que le premier a donné la leçon au second? Quel toupet, quelle vanité! Par ses déclarations aussi farfelues qu’inéxactes, il apporte la preuve de son incommensurable prétention, Allah ghallab a3lih! Je lui conseille de bien lire cette déclaration de Pierre Dac:  » Le crétin prétentieux est celui qui se croit plus intelligent que ceux qui sont aussi bêtes que lui. » , de tirer sa révérence et de se taire, il n’amuse que ceux qui croient encore qu’un canasson boiteux peut se mesurer à un étalon au fait de sa forme.




    9



    2
    Si M'HA
    7 janvier 2018 - 14 h 10 min

    Le souci c’est pas ces Responsables clowns, le gros probleme, c’est qu’en Algerie y’en a des dupés, qui ecoutent et qui croient a tous ce que ces clowns , leurs disent …c’est l’igorance totale de certains Algeriens




    18



    2
    Azitout
    7 janvier 2018 - 11 h 30 min

    En matière de despotisme,nous n’avons de leçons à recevoir de personne Ainsi va l’Algérie arabo-intégriste,le cauchemar continue.




    17



    4
    Anonyme
    7 janvier 2018 - 11 h 13 min

    Bouteflika a accordé à macron le retour des pieds noir et harki, sans compter contre des naturalisations françaises pour son clan.
    et ce cynique personnage d’ould abbès doit arrêter de ne prendre pour des c…




    19



    4
      TARZAN
      7 janvier 2018 - 20 h 56 min

      TOUT EST FAUX DE CE VOUS AVEZ ECRIT ET DIFFAMATOIRE EN PLUS, je comprends que tu écris en anonyme de rabat ou de marrakech




      1



      8
    EL FELLAG
    7 janvier 2018 - 10 h 59 min

    Nous devons ouvrir un institut pour former les présidents et les rois de la planète; nous sommes les meilleurs dans tout les domaines; grace a notre SG du FLN et le président de la république;nous sommes les inventeurs de la justice aux plus offrant; la légalisation de la corruption et la réhabilitation des traitres,




    22



    1
    MoiNews
    7 janvier 2018 - 10 h 51 min

    Bravo..! à notre secrétaire général du FLN. et la président de la république Algérienne;pour avoir donner des leçons a Mme Merkel et Mr Macron;certe nous sommes les meilleurs en donneurs de leçons mais dans les pratiques,nous sommes malheureusement les derniers ou monde;des dirigeants qui cautionnent la corruption et favorisé l’injustice pour rester ou pouvoir




    24



    2
    Zaatar
    7 janvier 2018 - 7 h 26 min

    Ould Abbes devrait ouvrir une chaîne TV et une radio. Vraiment avec les nouvelles et les infos qu’il nous rapporte ses médias battraient les records d’audience. Avec sa tête de clown il capterait même l’audimat des enfants… la totale quoi. Je pense qu’il devrait sérieusement y penser.




    27



    2
      elhadj
      7 janvier 2018 - 7 h 47 min

      oui bonne idée comme le disait Aouieret dans son film carnaval fi dachra .cette chaîne TV a l image de GROLAND diffusée par canal plus nous donnera un peu de sourire.




      16



      2
    Lestat
    7 janvier 2018 - 3 h 22 min

    Mais je rêve, ou cet … nous prend pour des idiots, ce clown est sans doute sorti de la même école burlesque que Sellal, des fois je me dis que cet énergumène n’a jamais mis les pieds dans une école alors de là à dire qu’il est médecin laissez moi en douter fort.




    22



    2
    Anonyme
    7 janvier 2018 - 1 h 07 min

    Quelle autre leçon peut-il donc bien donner à part celle de la fraude massive des élections et le viol à répétition de la Constitution juste pour se maintenir sur le Koursi ad vitam aeternam ?




    24



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.