Ould-Abbès : «Bouteflika a administré une leçon politique à Macron»

Macron Boutreflika Ould-Abbès
Emmanuel Macron à Alger en décembre dernier. New Press

Par Hani Abdi – Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, poursuit ses sorties médiatiques de plus en plus marquées par des déclarations extravagantes. Ainsi, lors d’un regroupement des militants du parti de l’ouest du pays, organisé à Tiaret, le patron du FLN est revenu sur la dernière visite du président français Emmanuel Macron. «Je puis vous assurer que notre président, le moudjahid Abdelaziz Bouteflika, que Dieu lui prête longue vie, a administré une véritable leçon politique au jeune Macron lors de sa visite le 6 décembre dernier», a-t-il martelé, sans donner la moindre explication sur cette «leçon politique».

Ould-Abbès, qui n’est pas à sa première étrange déclaration, a affirmé que «c’est le président Bouteflika qui a demandé au ministre des Affaires étrangères et à celui des Moudjahidine d’introduire une demande officielle pour la restitution des crânes des combattants algériens qui se trouvent dans un musée à Paris». Pour lui, «la restitution des crânes de résistants algériens est une décision souveraine du président Bouteflika».

Djamel Ould-Abbès a ensuite évoqué la situation interne du FLN, assurant que les choses évoluaient dans le sens positif. Appelant les mécontents à «cesser de manœuvrer dans l’ombre» pour déstabiliser le parti, Ould-Abbès a assuré que «le FLN est le plus grand parti de l’Algérie qui compte aujourd’hui 700 000 adhérents». «Nous n’allons atteindre le million d’adhérents d’ici 2020», a-t-il soutenu, estimant que le FLN est le parti «le plus attractif et le plus dynamique» de la classe politique algérienne. Des déclarations qui sonnent comme une pique lancée à l’adresse de son rival, le RND d’Ahmed Ouyahia, qui a amélioré considérablement ses performances lors des deux dernières échéances électorales.

H. A.

Comment (41)

    Felfel Har
    7 janvier 2018 - 17 h 20 min

    Dans notre basse-cour parade un paon appelé Ould Abbès qui déroule sa roue et pérore « je suis beau, intelligent et je sais tout! » Il est tout sauf sage, posé et modeste ,et surtout il n’a pas retenu cette leçon proverbiale chinoise:  » Le sage parle peu; le grand parleur cause même de ce qu’il ignore. » Comment se fait-il que lui qui n’a pas assisté au tête-à-tête du président avec Macron, se permet-il de conclure que le premier a donné la leçon au second? Quel toupet, quelle vanité! Par ses déclarations aussi farfelues qu’inéxactes, il apporte la preuve de son incommensurable prétention, Allah ghallab a3lih! Je lui conseille de bien lire cette déclaration de Pierre Dac:  » Le crétin prétentieux est celui qui se croit plus intelligent que ceux qui sont aussi bêtes que lui. » , de tirer sa révérence et de se taire, il n’amuse que ceux qui croient encore qu’un canasson boiteux peut se mesurer à un étalon au fait de sa forme.




    9



    2
    Si M'HA
    7 janvier 2018 - 14 h 10 min

    Le souci c’est pas ces Responsables clowns, le gros probleme, c’est qu’en Algerie y’en a des dupés, qui ecoutent et qui croient a tous ce que ces clowns , leurs disent …c’est l’igorance totale de certains Algeriens




    18



    2
    Azitout
    7 janvier 2018 - 11 h 30 min

    En matière de despotisme,nous n’avons de leçons à recevoir de personne Ainsi va l’Algérie arabo-intégriste,le cauchemar continue.




    17



    4
    Anonyme
    7 janvier 2018 - 11 h 13 min

    Bouteflika a accordé à macron le retour des pieds noir et harki, sans compter contre des naturalisations françaises pour son clan.
    et ce cynique personnage d’ould abbès doit arrêter de ne prendre pour des c…




    19



    4
      TARZAN
      7 janvier 2018 - 20 h 56 min

      TOUT EST FAUX DE CE VOUS AVEZ ECRIT ET DIFFAMATOIRE EN PLUS, je comprends que tu écris en anonyme de rabat ou de marrakech




      1



      8
    EL FELLAG
    7 janvier 2018 - 10 h 59 min

    Nous devons ouvrir un institut pour former les présidents et les rois de la planète; nous sommes les meilleurs dans tout les domaines; grace a notre SG du FLN et le président de la république;nous sommes les inventeurs de la justice aux plus offrant; la légalisation de la corruption et la réhabilitation des traitres,




    23



    1
    MoiNews
    7 janvier 2018 - 10 h 51 min

    Bravo..! à notre secrétaire général du FLN. et la président de la république Algérienne;pour avoir donner des leçons a Mme Merkel et Mr Macron;certe nous sommes les meilleurs en donneurs de leçons mais dans les pratiques,nous sommes malheureusement les derniers ou monde;des dirigeants qui cautionnent la corruption et favorisé l’injustice pour rester ou pouvoir




    25



    2
    Zaatar
    7 janvier 2018 - 7 h 26 min

    Ould Abbes devrait ouvrir une chaîne TV et une radio. Vraiment avec les nouvelles et les infos qu’il nous rapporte ses médias battraient les records d’audience. Avec sa tête de clown il capterait même l’audimat des enfants… la totale quoi. Je pense qu’il devrait sérieusement y penser.




    27



    2
      elhadj
      7 janvier 2018 - 7 h 47 min

      oui bonne idée comme le disait Aouieret dans son film carnaval fi dachra .cette chaîne TV a l image de GROLAND diffusée par canal plus nous donnera un peu de sourire.




      17



      2
    Lestat
    7 janvier 2018 - 3 h 22 min

    Mais je rêve, ou cet … nous prend pour des idiots, ce clown est sans doute sorti de la même école burlesque que Sellal, des fois je me dis que cet énergumène n’a jamais mis les pieds dans une école alors de là à dire qu’il est médecin laissez moi en douter fort.




    23



    2
    Anonyme
    7 janvier 2018 - 1 h 07 min

    Quelle autre leçon peut-il donc bien donner à part celle de la fraude massive des élections et le viol à répétition de la Constitution juste pour se maintenir sur le Koursi ad vitam aeternam ?




    25



    3
    Horizon
    7 janvier 2018 - 1 h 06 min

    Wallah, ce type, me donne la nausée par ses déclarations pires que celles de Bokassa. Honte d’avoir DÉSIGNE un tel individu à la tête du FLN.




    4



    0
    FLN
    6 janvier 2018 - 23 h 00 min

    Le FLN doit être dissous ! Car des escrots et des traitres y règne. Même le sigle à été protégé par la France à l’INPI !! QUE FAIT LE PEUPLE !!!?????




    9



    1
    Ali
    6 janvier 2018 - 21 h 18 min

    Moi, je pense à ce qu’il dira le jour où il sera viré! Il sera viré comme tous les chefs du FLN qui l’ont précédé.




    7



    2
    TARZAN
    6 janvier 2018 - 20 h 58 min

    pour les crânes, l’algérie a fait une erreur de les réclamer après plus d’ 1 siecle. on aurait dû les laisser en france comme pièce à conviction des massacres des français en algérie. imaginons le monde dans 200 ans, qui peut contredire que l’algérie ne serait pas une puissance incontournable et plus puissante que la france? comment les générations futures françaises expliqueraient la présence de nos cadavres et nos archives et nos livres d’histoire datant plus de dix siecles pour certains avant la colonisation française? et si l’algérie procéderait à la même colonisation de la france en opérant de la même manière que la colonisation de l’algérie par la france, c’est à dire en massacrant les populations autochtones, on va dire aux italiens de ne pas aider les français et en contre partie on leur offrira marseille, que nous chassions tous les français de leurs terres et ils deviendront des employés des algériens sur leur propres terres, que tous les livres et toutes les oeuvres artistiques (dont la joconde et tableaux de de lacroix etc.) et culturels vont être rapatrier en algérie, que tous l’or et le trésor de la banque de france sera transféré à alger pour reconstruire de nouveaux immeubles « boualemiens » (vs haussmanien), que nous effacions totalement toute l’histoire de france de la mémoire des français et on va leur dire qu’ils sont d’origine de Bouira, et qu’on va leur dire que nous leur ramèneront la civilisation mais dans la misère, que nous allons contraindre par la force certains français faibles de devenir des collabos (harkis) et qu’ils deviendront plus tard un problème 100% français, que tous les français qui cherchent à sauver leur honneur et qui tuent les algériens on va leur dire plus tard que nous sommes quitte (vous avez tué on a tué donc on est quitte) etc… CROYEZ MOI LES CRANES DES ALGERIENS EN FRANCE BRULENT LES MAINS DES AUTORITES FRANCAISES ET ILS NE CHERCHENT QU’A S’EN DÉBARRASSER POUR TENTER D’EFFACER LEURS CRIMES AU SENS LARGE EN ALGERIE QU’ILS REFUSENT TOUJOURS DE L’ADMETTRE;




    6



    3
    Anonyme
    6 janvier 2018 - 20 h 27 min

    Au moins O.Abbas nous fait rire , pas comme les autres qui nous font rager.




    14



    2
    indigné
    6 janvier 2018 - 20 h 07 min

    Ould-Abbès : «Bouteflika a administré une leçon politique à Macron»

    MA CHEFNECHE
    du n’importe quoi comme toujours ce bonhomme et des plus insolites




    10



    1
      Chaoui
      7 janvier 2018 - 6 h 40 min


      La réalité est que Macron est venu nous…MENACER et nous RACKETTER !…
      La Syrie n’y a pas échappé …
      Et ce Macron compte revenir tout prochainement en…Algérie !
      Est-ce à dire qu’il revient récupérer un…chèque ou un blanc seing pour l’exploitation aux profits de ses industriels de la partie Nord de notre pays, après entente avec les USraéliens le Sud revenant à ces derniers ?!
      Je ne pense pas que cela va se passer comme ça, si facilement et que nous, fussions-nous simples citoyens, allons accepter ce néocolonialisme chez-nous.
      Il est de la responsabilité de chacun de nous de relayer les informations dévoilées dans les 2 liens ci-dessus et de les faire diffuser au maximum. Dans notre intérêt. Pour notre salut et celui de notre Pays.
      D’autant, on nous a jamais autant parler comme ces derniers temps de la règle 51/49 (dont on nous jure ne rien changer par… »patriotisme » !…) comme du sujet du gaz de schiste…(Total et exon sont dessus…)
      Faire circuler…




      6



      3
    aqueux chiche
    6 janvier 2018 - 19 h 15 min

    Quelle belle leçon à cet éternel élève surdoué et qui retient vite. A tel point qu’il vient de faire connaitre aux Corses dont les deux assemblées nouvellement élues sont présidés par un autonomiste et un indépendantiste que « la reconnaissance de la langue corse n’est pas à l’ordre du jour ».




    5



    10
    Anonyme DZ
    6 janvier 2018 - 18 h 38 min

    et la restitution de l’argent des contribuables Algériens volé par ses amis saidani et autres apparatchiks prédateurs du FLN ??




    21



    3
    kaci
    6 janvier 2018 - 18 h 35 min

    Chiche puisqu’il veut nous faire rigoler, qu’il demande à son chef de demander à la france de restituer les biens volés aux Algériens




    21



    1
      Anonyme
      7 janvier 2018 - 1 h 00 min

      Tu sembles loin de la réalité du terrain ! Aujourd’hui, les français veulent et tiennent à sérieusement discuter de l’éventualité du retour des pieds noirs en Algérie et, bien entendu, de la récupération de leurs «biens» abandonnés dans leur départ précipité en 1962. On tient même à discuter des droits des descendants de ces mêmes pieds noirs à la récupération de ces biens.
      Pour info, le côté algérien n’a pas jugé utile d’opposer une fin de non recevoir à une telle demande.
      C’est peut-être ce genre de «leçon» dont parle Ould Abbès, étant donné que le FLN d’aujourd’hui n’a plus rien avoir avec celui dont il ose encore se réclamer aujourd’hui.




      8



      0
      kaci le vrai
      7 janvier 2018 - 9 h 59 min

      Vous nous bassinez encore avec cette histoire de colon et du baath fln avec bouteflika qui nous libere une deuxieme fois. Un regime qui a assassiné volé detruit se cherche donc une nouvelle virginité.
      ps: mon vrai message est occulté




      2



      0
    elhadj
    6 janvier 2018 - 18 h 05 min

    M OULD abbes faite preuve de modestie et de respect en nous évitant de lire ou d entendre pareilles absurdités pour un homme politique dirigeant un parti politique




    18



    1
    lhadi
    6 janvier 2018 - 17 h 23 min

    J’invite les algériennes et les algériens à prendre garde à ce mercenaire de la parole es en génuflexion ; ce remugle de la politique qui se couvre du manteau de la vertu et qui, par ce moyen, veut tromper le peuple et troubler la société.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    27



    3
    Anonyme
    6 janvier 2018 - 17 h 20 min

    MÉGALOMANIE QUANT TU NOUS TIENT ? LA JEUNESSE DE MACRON EST UNE GIFLE POUR LES DINOSAURES DU SYSTÈME QUI TARDENT A PASSER LE FLAMBEAU A LA NOUVELLE GENE RATION !




    30



    5
    Trépanation
    6 janvier 2018 - 17 h 06 min

    Allez, racontez-nous cette performance extraterrestre, on est suspendu à vos lèvres. Doctour, montrez-nous enfin que vous avez quelque chose sous le crâne!




    24



    2
    Anonyme
    6 janvier 2018 - 16 h 57 min

    . N’ ayant pas de resultats outre l’ islamisme dans les ecoles et les milles miliards€ que la magie de zaouias a fait voler vers les paradis terrestres en alternative aux celeste. Le parti- coup d’ Etat s’ accroche meme aux cranes, A’ n’ importe quel prix. Il y va de la survie de la famine/revolutionnaire




    18



    5
    Anonyme
    6 janvier 2018 - 16 h 50 min

    Ould Abbas est un admirateur de Goebels qui disait « un carré peut être un triangle ,il suffit de le répéter à chaque fois »




    17



    3
    Lghoul
    6 janvier 2018 - 16 h 45 min

    Un vrai rigolo ce type !
    Sait il au moins ce que la France detient sur lui et ses copains pour fermer les yeux pour si longtemps ? Pour le moment les contacts juteux font l’affaire …




    20



    6
    Anonyme
    6 janvier 2018 - 16 h 36 min

    Si Larbi Ben M’hidi avait su que le FLN serait dirigé par Ould Abbas , il aurait été l’un des harki les plus zélés.




    28



    5
    Yacine
    6 janvier 2018 - 16 h 31 min

    Le FLN , c’est aussi le parti des squatteurs , des danseurs du ventre , des voleurs , des baltaguias qui n’ont ni loi ni foi ! Ils vont toujours dans le sens du vent , et obéissent au plus fort du moment , pourvu qu’ils aient la bouche pleine !
    Au fait , l’instauration d’une vraie république démocratique et sociale en Algérie se concrétisera lorsque le dernier de ces tubes digestifs dun parti uniques seront mis hors d’état de nuire !!




    21



    3
      HANNIBAL
      6 janvier 2018 - 17 h 59 min

      @Yacine- 16 h 31 min

      Ho misérable sujet tu polue notre site !




      8



      20
    Anonyme
    6 janvier 2018 - 16 h 02 min

    Ould Abbas est un mythomane après avoir déclaré qu’il avait étudié avec Angela Merkel … , voilà qu’il pond encore une énormité .




    25



    3
    MELLO
    6 janvier 2018 - 16 h 01 min

    Que se passe-t-il dans la tête de ces gens pour s’engager dans des chemins aussi dangereux ? Comment ont-ils fini par croire à leur propre propagande ? Mentir est un art, dit-on. Cela peut être une vocation. Ou un métier. Mais en Algérie, ce n’est plus le fait de mentir qui pose problème. On est, en fait, face à un phénomène de type nouveau: on a tellement menti qu’on a fini par croire à ses propres mensonges. De hauts responsables vous regardent droit dans les yeux et vous énoncent des faits, des chiffres, des projets ou des réalisations que le simple bon sens suffit à réfuter. Et pourtant, ces gens-là y croient. Ou font semblant d’y croire. Et n’hésitent pas bâtir des choix politiques et économiques engageant l’avenir de tout un pays sur ces mensonges.
    Comment peut-on assumer des responsabilités d’une telle importance sans s’arrêter un moment, se poser des questions sur ce qu’on fait, sur la portée de ses propres actes, sans jamais remettre en cause des certitudes qui sont, à l’évidence, des contrevérités, et qui ont déjà mené vers autant de déboires ?
    Combien d’entre nous sont-ils d’accord pour voir sanctionner dans cet espace national les forces représentatives et légitimes au bénéfice des illégaux, de l’illégalité, du charlatanisme voire du banditisme politiques ? Combien d’entre nous sont-ils d’accord pour que la charte sur la paix et la réconciliation échappe à l’impérative solution politique et se limite à un simple traitement juridique sans vérité ni justice après que ne fut dénoncée auparavant sa réduction à un simple traitement sécuritaire, d’où son échec ?




    21



    2
    Mouloud
    6 janvier 2018 - 15 h 57 min

    Ould Abbes ferme …. A chaque fois que tu parles, c’est pour dire une grosse c….. Les historiques du FLN doivent se retourner dans leurs tombes, si il y a avait eu que des révolutionnaires comme toi, nous serions encore sous le joug su colonisateur.




    20



    1
    HANNIBAL
    6 janvier 2018 - 15 h 43 min

    Les sorties médiatiques de plus en plus marquées par des déclarations extravagantes , comment mr Ould Abbes
    pourra expliquer le mécontentement du peuple Algérien et le marasme dans lequel il vit avec ce que le gouvernement
    Ouhyahia vient d’annoncer je ne crois pas qu’on va etre MDR dans les jours a venir avec les augmentations affichées .
    Alors de la part de l’état qui ne se suffit plus d’annoncer des taxes locales + augmentations de l’essence injustifié
    par des palabres et des tartufferies mr Ould Abbes continu a débiter des inepties et montre qu’on a a faire a un cireur de chaussures pas a un docteur et que notre état dans sa politique de remplir les caisses en soutirant les quelques deniers qu’ils leur reste dans les poches a décider de faire payer tout acte qui sort des mairies et administrations .
    Alors délivrance de certificat de résidence 4000 dinars !
    extrait de naissance , extrait de mariage meme une déclaration de perte est payante la liste est longue plus aucun
    document n’est gratuit et les prix de timbre dans les consulats se sont multiplier pour les émigrés au moins
    si le service était a la hauteur au lieu de pérorer comme un Saltimbanque semant ses balivernes en prenant le
    peuple Algerien pour un citron pressé comme les moutons de Panurge en 55 ans on n’est pas sorti du bout du tunel la malédiction qui s’abat sur les pays musulmans c’est voulu par eux meme il ne faut pas citer la Gouvernance qu’elle est mauvaise ou bonne il sont a coté ! on peut pas prévoir la réaction d’un peuple mécontent ,mais l’avenir nous le dira !!




    13



    2
    LE NUMIDE
    6 janvier 2018 - 15 h 36 min

    TEKLACHE : c’est du Teklache FLN , mais bon Ould Abbes n’est pas si différent des autres chefs et apparatchiks du FLN , ils ont leur gouaille et leur culture du Teklache nationaliste quand tout va bien .. mais il a raison sur un point le vrai Boss de l’Algérie c ‘est Bouteflika .. C’est lui le patron et il sait où il va .. Pour la France , peut être que Bouteflika , diplomatiquement , est plus futé que Macron qui a d’autres problèmes .. mais la France , Chuut ! faut pas rêver !elle nous dépasse de plusieurs siècles sinon pourquoi c ‘est nous qui bousculons devant les visas .. A MOINS que les algériens se mettent à vraiment bosser , à bien travailler dés demain , à reboiser les forets cet hiver , a planter , à ramasser les ordures , à nettoyer les WC , à cirer leurs chaussures , à bien se tenir , à serrer les ceintures de leur pantalons et à étudier les sciences et techniques et pas Khat Rmal




    24



    3
    Sagesse
    6 janvier 2018 - 15 h 25 min

    Pour une fois notre bou… national dit vrai, puisque la politique est l’art de tromper son prochain ; et dans cet art, les nôtres excellent. N’est-ce pas, … ?




    18



    3
    Kahina
    6 janvier 2018 - 14 h 52 min

     »Ould Abbès a assuré que «le FLN est le plus grand parti de l’Algérie qui compte aujourd’hui 700 000 adhérents» ».

    40 Millions – 7 00 000 = Et les autres que faites vous avec ??




    31



    5
      Anonyme
      6 janvier 2018 - 17 h 17 min

      Encartés (dans l’attente d’un poste, une promotion, un gain) c’est sûr ! Adhérents ( à sa politique ) peut-être ? Combien parmi eux savent ce qu’est le mouvement national, ses origines, ses buts. Combien parmi eux ont lu, compris, agréé la proclamation du 1er Novembre 1954 du FLN authentique, milité et militent encore pour les idéaux qu’il s’est fixés ? Le FLN historique authentique comme l’ALN ont accompli leur mission le 1er Juillet 1962, et se sont rangés dans le panthéon de l’histoire. Ce qui s’est passé après le 05 Juillet 1962 est une autre histoire.




      14



      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.