Il appelle à des marches le jour de Yennayer : que veut le MAK ?

Cette sortie du MAK sera décisive pour l’avenir de cette région
Avec la consécration de Yennayer il y a de très faibles chances que cet appel trouve échos. New Press

Par Karim B. – Le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) veut sauter sur l’occasion que lui offre la célébration du premier jour de l’an amazigh, reconnu officiellement en Algérie, pour tenter une nouvelle démonstration populaire en Kabylie, après l’échec de ses tentatives d’infiltrer le mouvement de contestation des étudiants qui a secoué la région les 11 et 12 décembre dernier.

Dans une déclaration largement diffusée depuis dimanche, ce mouvement séparatiste appelle à des marches simultanées dans les chefs-lieux des trois wilayas de la région (Tizi-Ouzou, Béjaïa et Bouira) pour dire «oui au mémorandum» (en référence à un document adressé par le chef de cette organisation au Secrétaire général des Nations unies dans lequel il expose sa thèse scissionniste) et «oui à l’indépendance de la Kabylie».

Pour rester dans la manipulation des étudiants, les initiateurs de ces actions, auxquelles s’est joint «l’Union pour la République kabyle», nouvelle entité créée par des dissidents du MAK, ont fixé des trajets bien précis que devraient emprunter les manifestants. Ces itinéraires partent tous des trois principaux campus universitaires de la région.

Par cette stratégie, il est clair que les activistes séparatistes cherchent à rééditer les grandes manifestations de décembre et récupérer ainsi l’engouement observé lors de ces événements. Sauf qu’avec la satisfaction de l’ensemble des revendications soulevées par ces contestataires, qui s’est traduite par la consécration de Yennayer journée chômée et payée et les instructions données par le chef de l’Etat pour accélérer notamment la promulgation d’une loi organique et la création d’une académie de la langue amazighe, il y a de très faibles chances que cet appel trouve échos aujourd’hui auprès de la population.

Cela dit, cette nouvelle sortie publique du MAK servira de test d’audience important et peut-être décisif pour l’avenir de cette région en proie à de fortes pressions sociales arrimées à une agitation politique permanente.

K. B.

Comment (43)

    Tangoweb 54
    9 janvier 2018 - 12 h 04 min

    Cela prouve une seule et unique réponse au pouvoir, que ces gens la ont d autres objectifs et que la langue et la culture Amazigh n etait qu’ un prétexte, une fois que l actuel pouvoir a abdiqué en donnant plus que ce qui a été demandé, les extrémistes Kabyles et à leur tête le traître Mhenni, n ont désormais qu’ un objectif: déstabiliser le pays.




    6



    58
    Paris 75011
    8 janvier 2018 - 17 h 20 min

    @Hocine. Effectivement moi aussi je ne comprends pas pourquoi le site AP donne autant d’importance à ce « machin » qui a pour pseudo le MAK !
    Moi en tant que pur Kabyle d’azzefoun, j’ai juré depuis longtemps que si je croiserai dans les rues de Paris ce ripoux de Mehenni je lui cracherais sur sa sale gueule de hibou.




    24



    6
    Anonyme
    8 janvier 2018 - 17 h 08 min

    Cette marionnette du mak doit comprendre et savoir qu’ il n est pas représentatif de la kabylie et ne représente que lui même et en même temps de cesser de parler au nom des kabyles qui dans sa grande majorité ne lui accorde aucuns crédits. Ce projet du mak-bhl-israel n est ni fiable et encore moins viable pour la région kabyle et ses habitants….A aucun prix nous diviserons ou ne cederons notre pays Algérie pour lequel nos chouhadas ont combattus et sont morts…Vive la kabylie et Vive thamurt’na l Algérie….




    30



    5
    Anonyme
    8 janvier 2018 - 17 h 06 min

    Cette marionnette du mak doit comprendre et savoir qu’ il n est pas représentatif de la kabylie et ne représente que lui même et en même temps de cesser de parler au nom des kabyles qui dans sa grande majorité ne lui accorde aucuns crédits. Ce projet du mak-bhl-israel n est ni fiable et encore moins viable pour la région kabyle et ses habitants….A aucun prix nous diviserons ou ne cederons notre pays Algérie pour lequel nos chouhadas ont combattus et sont morts…Vive la kabylie et Vive thamurt’na l Algérie….




    20



    5
    Ahmed ADDOU
    8 janvier 2018 - 17 h 04 min

    C’est pour cela que les Marocains du Hirak Jerada comptent organiser le jour de Yennayer un grande marche vers l’Algérie tout en demandant une aide humanitaire.
    La meilleure est que semble-il, selon certaine presse du Makhzen, que même les populations du Hirak Rif veulent faire autant et le même jour.
    Tout ceci pour dire que je suis curieux de connaître l’avis du sieur Ferhat M’Henni dont la relation intime et contre-nature avec Mimi 6 est connue par le commun des mortels.




    10



    4
    IMAZIREN
    8 janvier 2018 - 17 h 04 min

    Que veut le MAK?
    Il court après sa perte.




    16



    4
    Fuji Yama
    8 janvier 2018 - 16 h 30 min

    Que veut encore ce macaque,
    (MAKAK )? On dirait un chimpanzé, en quête de quelques cacahuètes, pour calmer sa mauvaise humeur !
    Il se prend pour King Kong,du haut de
    son cocotier ! Alors descend de ton palmier ,King Kong! Les Lions de
    Tamurth Ithurar attentendent de
    pieds fermes pour régler ton compte
    une fois pour toute.
    Pas de place pour les MAKAKS
    MAKISTES, HARKI ,ni en KABYLIE, ni ailleurs en ALGÉRIE ! Dégage !




    22



    4
    RAI ESHIH
    8 janvier 2018 - 16 h 17 min

    Il existe 2 MAK :
    LE MAKONNU ET LE MAKACHÉ
    LE premier veut bien jouer la marionnette
    Le second tire sournoisement les ficelles.
    Signé ZORO. …Z..




    12



    4
    Kahina-DZ
    8 janvier 2018 - 14 h 02 min

    Que le MAK arrête ses manipulations gérées par les sionistes et le Mekhzen.

    C’est dans ces cas que les forces de l’ordre doivent faire sortir leur matraques et non pas contre les médecins Algériens.
    L’Algérie est Algérienne. Il n y’aura jamais de Kabylie sans l’Algérie. Et il n’y aura jamais d’Algérie sans la Kabylie.




    17



    7
    Abou Langi
    8 janvier 2018 - 12 h 30 min

    Pas d’inquiétude ! Le jour de Yennayer n’est pas un jour à mettre un chat dehors. Vous verrez bien que personne ne manifestera. Les kabyles sont pour une république algérienne musulmane wa ila el3ourabati tentassib ipicitou. Cha3boun wahidoun, lougha wahida, dinoun wahidoun fi ardhoun wahidatoune.




    13



    67
    cherif
    8 janvier 2018 - 11 h 42 min

    Pour moi, ces gens du Mak sont tout simplement des traîtres à Abane, Amirouche, Krim , Ait Ahmed et tous nos glorieux Martyres qui ont donné leur vie pour l’Algérie et au peuple Algerien tout entier qui a fait le serment de Novembre pour batir une Algerie unie et éternelle.




    23



    12
    ANTI MAROC !
    8 janvier 2018 - 11 h 34 min

    Mokran : Les Marocains et leurs gouvernement sionistes critique et sabotte l’Algérie TOUS CONFONDU et toi tu parle de frère ? Ce sont tous des USURPATEURS !!! A moin que tu sois Marocain ?




    25



    10
    RASSEMBLEMENT ET MARCHE CONTRE LES USURPATEURS MAROCAINS
    8 janvier 2018 - 11 h 31 min

    Le Mak Sioniste veut que l’on se ralie au Maroc plus de frontière PAUVRE ALGÉRIE ! Que fou ce pseudo gouvernement ? On doit se rassembler et faire une marche contre les USURPATEURS MAROCAINS !!!! TROP C TROP !!!!




    46



    12
    Anonyme
    8 janvier 2018 - 11 h 17 min

    bonjour,ferhat n’est pas autoriser aparler au nom des kabyles,la kabylie fait partie intégrante de l’algérie on n’ a pas besoin d’un représentant pour parler a notre place,qu’il essaie de trouver autre chose .




    34



    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.