Ciment : Gica enregistre une production record de près de 14 millions de tonnes en 2017

Gica ambitionne de produire 20 millions de tonnes de ciment à l’horizon 2020
Avec l’entrée en service de la cimenterie d'Aïn El-Kebira, la production de Gica a augmenté. New Press

Le Groupe industriel des ciments d’Algérie (Gica) a enregistré une production record de près de 14 millions de tonnes en 2017, en hausse de 11% par rapport à 2016, apprend-on auprès de ce cimentier public. Sa production a grimpé à 13 950 660 tonnes en 2017, contre 12 604 045 tonnes en 2016, en hausse de plus de 1,34 million de tonnes. Avec ses 12 cimenteries, Gica a ainsi connu son troisième record consécutif en dépassant même ses prévisions qui tablaient sur une production de 13,17 millions de tonnes de ciment pour l’année 2017.

Cette nette progression dans la production a été réalisée à la faveur de l’entrée en service de la deuxième ligne de production de la cimenterie d’Aïn El-Kebira (Sétif) au premier trimestre 2017. En effet, cette nouvelle ligne a produit plus de 1,5 million de tonnes de ciment supplémentaires l’année dernière, ayant permis de porter la production totale de la cimenterie d’Aïn El-Kebira à plus de 2,9 millions de tonnes de ciment, sachant qu’à plein régime, elle devrait atteindre une production annuelle de 3 millions de tonnes.

Gica ambitionne de produire 20 millions de tonnes de ciment à l’horizon 2020, avec la réception de ses deux projets de cimenteries à Béchar et Oum El-Bouaghi ainsi que l’extension des capacités de production des cimenteries de Chlef et de Zahana. Par ailleurs, et conformément aux orientations des pouvoirs publics, le groupe est en quête de marchés extérieurs pour exporter son ciment, après avoir largement contribué à satisfaire le marché national en ce matériau stratégique, avance la même source.

Pour rappel, le nombre total actuel de cimenteries du pays (publiques et privées) est de 17 d’une capacité globale de 25 millions de tonnes, sachant que la demande nationale a été de 26 millions de tonnes en 2016. Selon les prévisions, en 2020, la capacité de production du pays doit augmenter à 40,6 millions de tonnes avec 20 millions de tonnes pour Gica, et de 11,1 millions de tonnes pour LafargeHolcim Algérie, ainsi que de 9,5 millions de tonnes pour les opérateurs privés.

R. E.

Commentaires

    Belaid
    9 janvier 2018 - 11 h 34 min

    La question qui est posée: est ce que ce groupe paye a sa véritable valeur le prix du gaz servant à ses instalations?




    3



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.