Zerouati : «L’Algérie a investi plus de 2 milliards de dollars dans l’environnement»

rôle de la société civile dans le développement de la sensibilité aux questions de l’environnement
Fatma-Zohra Zerouati lançant l’opération «Les éboueurs de la mer». New Press

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatima-Zahra Zarouati, a affirmé lundi à Batna que l’Algérie a investi durant les quinze dernières années plus de 2 milliards de dollars dans l’environnement.

Présidant une rencontre avec les représentants de la société civile et les cadres de son département à la Maison de l’environnement, la ministre a considéré que ces investissements et l’arsenal juridique mis en place ont permis de promouvoir le secteur de l’environnement.

«Il faut passer à une nouvelle étape qui inclura l’exploitation de ces investissements pour booster la croissance économique et faire de l’environnement un secteur générateur de richesse et d’emploi», a-t-elle déclaré.

Elle a, par ailleurs, noté que «les pouvoirs publics ont accordé des facilités et ont ouvert les portes aux investisseurs selon une approche conforme à la nouvelle vision économique, et ce, en impliquant davantage le citoyen, qui constitue, dit-elle, un maillon important et fondamental dans la chaîne de développement durable».

Mme Zarouati a aussi mis l’accent sur le rôle de la société civile dans le développement de la sensibilité aux questions de l’environnement et l’importance de l’investissement dans ce secteur, estimant que «nous avons tous les atouts pour améliorer nos performances et atteindre les objectifs voulus».

La ministre a inspecté plusieurs entreprises et projets relevant de son département au niveau des communes de Barika, Aïn Touta, Oued Chaâba, Batna et Aïn Yagout.

R. N.

Comment (6)

    Abi ayad
    9 janvier 2018 - 22 h 41 min

    La question est combien l’investissement a rapporté (court-moyen terme) ou rapportera (long terme) à l’Algerie en terme de gain écologique.




    0



    0
    Anonyme
    9 janvier 2018 - 15 h 55 min

    HASSINA HAMMACHE Dommage vous êtes une femme et solidarité oblige je ne peux pas apporter ma critique sinon je vous rappelle que dans ma commune les années 70 il y ‘avait le prix de la meilleure vitrine des magasins et ma famille a eu le prix de la meilleure vitrine, déjà à cette époque-là on pensait à instaurer une culture environnementale. Je pense qu’il faut cultiver les plants d’arbre locaux et de qualité et aussi cultiver les esprits en même temps sur cette question qui est aujourd’hui vitale. Mon slogan  » planter un arbre est un acte vital »




    3



    0
    Algérien Nationaliste
    9 janvier 2018 - 12 h 22 min

    C’est magistral, bravo à cette dame qui a fait un travail remarquable!!! ils ont produits 50 TWH d’énergie solaire cette année !!!! C’est fantastique!!! ils ont réussi le pari à produire pour 80% des ménages algériens l’électricité grâce au photovoltaïque!! Ils ont investi lourdement sur la voiture solaire… je n’ai pas de mots!!! les routes sont impeccables, elles desservent toute l’Algérie, il y a des arbres fruitiers dans toutes les grandes villes, ils ont synchronisé la nature avec la ville, les couleurs verdoyantes sont somptueuses, nos plages sont magnifiques, ils ont également fait un investissement massif dans le recyclage des déchets et ont installés des parcs éoliens offshore sur nos côtes et également investit dans les centrales hydrauliques et petites hydroliennes de rivières, je trouve ça fantastique, sans parler de la culture biologique, nous n’importons plus de pesticides, nous produisons à 100% sans pesticides, nos fruits et légumes sont produits de façon naturelle, nous avons prix une longueur d’avance sur les pays européens, nos terres abondent de produits naturels et riches en vitamines, le peuple est heureux, vive l’Algérie, ce grand peuple doué d’intelligence et de savoir faire. Remercions notre gouvernement…




    7



    0
    Mohammed Mezouar
    9 janvier 2018 - 10 h 49 min

    J’APPELLES CELA  » Tebrah » ET HOP DEUX MILLIARDS DE DOLLARS PAR ICI ET UN DEPLACEMENT A BATNA POUR LANCER L’OPERATION JE NE SAIS QUOI…

    MEME LA SOCIETE CIVILE FAIT MIEUX MADAME LA MINISTRE ET CE N’EST TANT LES FONDS QUI COMPTENT DANS VOTRE TACHE ARDUE, MAIS LA VOLONTE DE CREER UNE REELLE POLITIQUE DE L’ENVIRONNEMENT ET VOUS ETES LOIN DU COMPTE EN L’OCCURENCE.

    AUCUNE COLONNE VERTEBRALE, AUCUN SUIVI, AUCUNE LOGIQUE, QUE DES ANNONCES PAR CI PAR LA POUR JUSTIFIER DES DEPENSES INCONTROLABLES ET INCONTROLEES.




    6



    0
    nectar
    9 janvier 2018 - 9 h 06 min

    Comble de l’ironie, c’est pour cela que ça sent partout les égouts!! On peut dépenser 10 milliards de dollars, si l’esprit n’y est pas, c’est comme si on pissait dans le sable. Un petit exemple : nous avons dépensé plus de 13 milliards de dollars pour une autoroute qui vaut 6 milliards… et quelle autoroute!!??




    7



    0
    Anti Khafafich ⴰⵎⴳⵉⵍⵍ ⵜⵉⵢⵉⵍⵍⵉ
    9 janvier 2018 - 6 h 51 min

    plus de 2 000 000 000 de dollars, c’est pour cela qu’on a des sacs plastiques à perte de vue dans l’environnement !! il faut investir dans les enfants futurs cadres de la nation, apprenez leur juste a planter un arbre une fois tous les ans et vous verrez les résultats au bout de 10 ans. ya khi bniyadem yakhi




    7



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.