Exclusif – Détails sur l’incident de l’avion d’Air Algérie intercepté en France

incident
Boeing 737-800 de la compagnie Air Algérie. D. R.

Par Karim Bouali – Algériepatriotique a appris de source informée que l’incident de l’avion d’Air Algérie intercepté par des chasseurs de l’armée de l’air française a eu lieu lundi dernier. Il s’agit, selon nos sources, d’un avion-cargo transportant des marchandises de Constantine vers Lyon.

L’incident a été passé sous silence par la compagnie nationale pour des raisons inconnues.

Comme indiqué par le ministère français des Armées dans son communiqué, la liaison radio était interrompue. Les autorités françaises en charge de la défense aérienne ont donc dû faire décoller des avions de chasse pour intercepter l’aéronef battant pavillon national.

Aucune source n’a pu déterminer la raison pour laquelle les pilotes de l’avion d’Air Algérie ont cessé d’émettre et n’ont pas répondu aux appels de la tour de contrôle. Problème technique ? Négligence ?

En tout état de cause, il n’est pas normal qu’un incident d’une telle gravité n’ait pas été suivi d’un communiqué pour informer l’opinion publique et en expliquer les causes. Il aura fallu qu’une autorité française communique sur ce sujet pour que les Algériens apprennent ce qui s’est passé ce lundi au-dessus de Marseille.

Par ailleurs, nous apprenons de source interne à Air Algérie que le spectre de la grève n’a pas été écarté, malgré la réunion des syndicats de la compagnie avec le ministre des Transports, Abdelghani Zaâlane. En effet, une réunion des travailleurs de la compagnie nationale est prévue ce dimanche et qu’un débrayage pourrait être décidé.

K. B.

Comment (48)

    Anonyme
    14 janvier 2018 - 19 h 12 min

    Incompétences, aventurisme, et irresponsabilités de certains pilotes, et pas tous
    Népotisme, très mauvaise gestion, incompétences, non respect, non application des standards internationales, et faillite d’Air Algérie




    4



    1
    Ha ces Marocains !
    13 janvier 2018 - 17 h 09 min

    Sur le réseau les Algérophobe de Marocains ont grossit l’incident.




    5



    6
      karimdz
      14 janvier 2018 - 18 h 12 min

      Ces marocos peuvent toujours braire, ils n ont rien à se mettre sous la dent, forcément, toujours aussi jaloux et envieux de notre pays, surtout depuis que la frontière ouest est mieux surveillée, ces baiseurs de babouche de sa médiocrité mimi 6 sont à l affut du moindre incident, qui est un non événement.

      Ils devraient plutôt disserter sur la royale air cocaïne…




      3



      6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.