Censure émiratie : les Algériens demandent des comptes à Zuckerberg

MZ Facebook
Mark Zuckerberg. D. R.

Par Abdelkader S. – Les Algériens manifestent devant le siège de Facebook à travers plusieurs capitales occidentales pour exprimer leur indignation face aux restrictions imposées à l’opposition en Algérie à travers l’antenne émiratie, soutien indéfectible du régime dictatorial incarné par Gaïd-Salah et ses collaborateurs.

Des sit-in ont été organisés à Paris, à Bruxelles, à Londres et à Madrid pour transmettre un message au patron du plus grand réseau social au monde, Mark Zuckerberg, dont l’outil influent qu’il a créé en Californie s’est trouvé directement impliqué dans la crise profonde que traverse l’Algérie. Les Emirats arabes unis jouant un rôle néfaste dans le conflit qui oppose le peuple aux résidus du système Bouteflika, Facebook, un média censé être libre, a été verrouillé par le régime d’Abu Dhabi dont le soutien aux tenants du pouvoir militaire en Algérie est avéré. Les comptes des influenceurs, des lanceurs d’alerte, des opposants à la dictature sont fermés les uns après les autres dès leur signalement par les services de Gaïd-Salah.

Cette grave atteinte à la liberté d’expression par un réseau social censé avoir été créé pour, justement, permettre un flux d’information illimité à travers un moyen autre que les médias classiques a terni l’image de Facebook et de son fondateur, qui semble ne plus maîtriser sa machine devenue une arme de désinformation massive.

Le patron de Facebook, qui comptabilise plus de deux milliards d’utilisateurs, avait été auditionné par le Congrès américain en avril 2018 pour avoir échoué à protéger la vie privée des utilisateurs dont les données personnelles avaient pu être utilisées à des fins politiques. Mark Zuckerberg avait été sommé par les sénateurs américains de fournir des explications sur sa gestion des «mauvais usages de la plateforme» et de la «protection des données jusqu’à la manipulation politique». Le PDG de Facebook avait répondu que le réseau social «est sûr malgré tous les cas avérés de manipulation et de détournement de données personnelles d’utilisateurs», avant d’avouer des lenteurs dans l’identification des ingérences étrangères.

Une de ces ingérences est justement dénoncée par les Algériens qui réclament que Facebook ordonne à son antenne émiratie de lever la chape de plomb imposée au Hirak algérien. A moins que Washington soit de connivence avec cette censure évidente, ce qui signifierait que la Maison-Blanche appuie le régime de Gaïd-Salah. En contrepartie de quoi ? La réponse est sans doute chez les députés qui ont voté la loi sur les hydrocarbures à la dérobée, dans la nuit de mercredi à jeudi.

A. S.

 

Comment (27)

    hercule
    17 novembre 2019 - 20 h 29 min

    Il faut boycotter facebook.
    Trouver un autre moyen.

    11
    3
    Anonyme
    16 novembre 2019 - 22 h 14 min

    une cellule secrète de Facebook manipule les opinions publiques et voila comment cela se passe…facebook peut influencer enormement les elections.Facebook et Google sont les Lifelog programme des pentagon..
    https://www.voltairenet.org/article199197.html

    13
    11
      Mokrane
      17 novembre 2019 - 21 h 49 min

      Chapeau bas, Mister Anonyme pour le lien…

      8
      1
    Brahms
    16 novembre 2019 - 17 h 29 min

    Zuckerberg c’est un juif donc il écoute ses cousins d’Abu Dhabi qui sont aussi des juifs. Hier en Palestine + de 22 morts et pas une minute d’info dans un journal télévisé. Les gens ne courent qu’après l’argent peut importe les moyens.

    51
    24
    Tayri nethmouth
    16 novembre 2019 - 16 h 32 min

    une poesie pour mon pays. Bonheur incertain_ Reve sans lendemain Mensonges au_quotidien. ou est la verite extreme decheance_Phase de l.ignorance. passion et obssession bouleverse ma raison. On a ete trahi on a ete hai je peux reagir je ne me sens pas flaichir dans l.avenir obscure un soleil sans rayons.Paix empoisonnee hypocritement couvee peuple desempare confiance fissuree. On a ete trahi on a ate hai Economie en stage ecole en otage gachi culturel.Identite tutelle. Avenir miroite loin de la realite. Promesse oublie espoir tronque.. On a ete trahi on a ete hai. Richesse delapidee longtemps programmee Fortunement brassee affame la populace. Desordre social. Defficience mentale. Anesthesie morale. Temperature fatale. On a ete trahi on a ete hai

    46
    18
    Momo
    16 novembre 2019 - 15 h 55 min

    Celui qui travaille directement pour les Emiratis est Anis Rahmani, Fils de Harki essentiellement et patron de Ennahar accessoirement.
    Il a 2 équipes en France dont le travail consiste à détecter les pages Facebook des opposants au régime, que ces opposants soient en Algérie ou partout ailleurs dans le monde.
    Le rôle des équipes de Anis Rahmani est de signaler à Facebook les pages qui parlent en mal du système et de Gaid Salah. Les équipes de Facebook, quant à elles, se chargent de les supprimer.
    Facebook a supprimé, de par le monde, 2 milliards de pages en 2019, selon l’interview que Zuckenberg a donnée à CNN il y a 3 ou 4 jours.
    Les suppressions sont le fait de pressions , la plupart du temps. Et les gouvernements qui font pression sur Facebook sont à 99,99% des gouvernements dictatoriaux , gros acheteurs de publicité Chez Zuckenberg.
    Les émirats ont juridiction sur tous les pays arabes a la suite d’un Accord convenu entre Facebook et les émirats pour asseoir la stabilité dans les pays dictatoriaux arabes. Tous les citoyens arabes, qu’ils soient dans leurs pays respectifs ou à l’étranger, tombent sous le contrôle direct des Emiratis. Le représentant de ces bédouins pour l’Algérie est le sulfureux fils de harki Anis Rahmani . Il est toujours au service du plus fort. Avec Bouteflika et puis sans transition avec Gaid Salah.
    Nul Doute que dans la nouvelle république, ce gugus sera jugé …

    62
    20
    Anonyme
    16 novembre 2019 - 15 h 32 min

    @ Elephant Man
    Toujours en train de détourner l’attention. Le sujet principal c’est la censure sur Facebook exercée au détriment du peuple algérien, pour soutenir ton maître Gaïd Salh et sa bande, par l’intermédiaire des complices émiratis. Cela te plait qu’on veuille forcer le peuple a devoir se contenter pour s’informer en Algérie, des « merdias » comme Echourouk, Enahar…. D’ailleurs on ne t’entends jamais dénoncer ces « merdias », toi qui est si prompte à dénoncer les « merdias » étrangers. Bizarre…

    67
    21
    salim
    16 novembre 2019 - 15 h 25 min

    A l’échelle internationale, l’Algérie ne semble intéresser personne. Un silence vicieux et complice commence, toutefois, à faire du bruit, trop de bruit même. Les puissances mondiales ont, en tout cas, intérêt à se faire tout petites puisqu’elles sont, directement et indirectement, impliquées dans la spoliation des richesses du pays. Pour les années à venir, elles ont de quoi se réchauffer et de quoi faire fonctionner leurs chars et leurs avions. Après avoir été validée par le Conseil des ministres le 13 octobre dernier, la loi sur les hydrocarbures vient d’être définitivement adoptée, ce 14 novembre, par l’Assemblée populaire nationale. Une loi controversée entérinée par deux institutions en manque de légitimité, en l’absence d’un président élu au suffrage universel ! Il n’y a rien de plus incohérent que cette démarche qui vise uniquement à acheter le soutien prédateur des capitales étrangères au détriment de la paix sociale.

    Ce régime ne changera pas, d’où l’urgence de le changer.

    54
    17
    Je comprends vite, mais il faut m'expliquer longtemps
    16 novembre 2019 - 13 h 17 min

    Alors comme ça, les bédouins amateurs de baba à l’urine de chameaux contrôleraient facebook, et cette antenne elle se trouve où? j’espère pas chez nous, parce que ce serait le comble.

    52
    20
      AMEL
      16 novembre 2019 - 18 h 24 min

      Mais que viennent faire les bédouins ici dans cet article ? Ce n’est pas le sujet puisque ça n’a aucun rapport avec le contenu du texte qui y est développé par l’auteur. Je ne comprends pas…

      9
      34
    facebook
    16 novembre 2019 - 11 h 30 min

    je n’ai pas de compte facebook Dieu merci, un  » outil  » dangereux
    Méfiez vous

    61
    30
      Anonyme
      17 novembre 2019 - 8 h 32 min

      C’est vrai que Facebook est dangereux…pour Gaid, c’est pour ça que ses amis émiraties essaient de le
      bloquer. Si Gaid n’aime pas ce qui se dit sur ce réseau, c’est une raison de plus pour voir ce qu’il veut nous cacher. J’ai un compte depuis le début du Hirak utilisé uniquement pour partager les informations sur le hirak. Je change de comptes comme de chemises pour ne pas me faire repérer. Ceux qui n’ont pas de compte fb peuvent aller sur Twitter qui n’est pas contrôlé par les émirats (on peut lire toutes les contributions sans avoir de compte, et on peux garder en mémoire l’adresse de tous les comptes non cachiristes comme les journalistes indépendants). Youtube aussi n’est pas contrôlé par les bédouins. On y trouve les vidéos de toutes les manifestations de toute l’algérie, les interviews des opposants etc. Il faudra quand même faire attention car les services de Gaid ont placé des milliers de vidéos ciblant les opposants. On les reconnaît facilement car elles sont faites par des hommes comme Gaid, pas plus instruits que lui. Celui qui ne sais pas se servir du VPN pour se connecter (Youtube est souvent bloqué par les services) peut demander à un proche à l’étranger de lui télécharger les vidéos des hirakistes et les lui envoyer sur whatsapp ou viber etc…

      34
      14
    DZA
    16 novembre 2019 - 10 h 17 min

    Je viens de lire les trois derniers articles publiés, et tous les trois parlent pratiquement de la même chose. Le complot.
    Le ou les complots, ne datent pas d’hier. Que notre pays suscite des convoitises n’a rien de nouveau pour peu qu’on soit attentif à ce qui se trame dans la sphère géopolitique. D’ailleurs, il ne concerne pas seulement l’Algérie.
    Le monde est dirigé par une poignée de super puissance et de groupe d’intérêts multiples qui sont en mesure d’asphyxier n’importe quel pays ne se pliant pas à leurs exigences. Sois par de terribles embargos ou par des guerres civiles interminables et un terrorisme a caractère  » ethnique ou religieux » constamment renouvelé.
    Dans notre cas, en moins de vingt ans tous les virus du mal (complot ?) ont été inoculé dans la société.
    La corruption était devenue le chemin obligé pour toutes actions et dans tous les domaines sans exception. L’arrivisme s’est imposé en standard de réussite, la prédation et la rapine et l’affairisme une pratique routinière.
    Les institutions Étatiques mises en veilleuse, la santé et l’enseignement clochardisés, pour ne citer que quelques secteurs.
    Grace au prix élevé du pétrole, on passé de pays ‘’riche’’ qui se permettait d’effacer les dettes des certains pays , à l’usage de la planche à billets pour payer les salariés et les retraités. Allez comprendre !?

    Peut-on parler de complot sans parler les traîtres ?
    il faut relever que c’est avec l’arrivée de Bouteflika que l’État et la Nation ont été corrompu et bradé.
    Les mercenaires qui ont miné le pays sont connus de tous, ils étaient présidents, ministres secrétaires généraux, magistrats, militaires haut gradés, chefs de partis politiques, députés, hommes d’affaires, hommes de mains, et j’en passe.
    le mal est chez nous, est c’est d’abord chez nous qu’il faut intervenir, nettoyer le pays des vilenies. les bédouins et autres charognards seront vite chassé par la suite.

    51
    23
    57
    16 novembre 2019 - 9 h 06 min

    étant donner que facebook est hostile au hirak autant boycotter et se connecter sur twitter
    facebook ne veut pas de nous on ne veut pas de lui, raison de s il est partisan de la dictature

    59
    25
      @57
      16 novembre 2019 - 13 h 07 min

      Facebook est controlé par Isreal étant entendu que Zuckerberg a un lien étroit avec ce pays qui a pour larbins les emiratis et les saoudiens.
      Et une question à un dinar:Qui sont les larbins des émiratis et des Saoudiens?.Je vous laisse deviner!!!

      45
      21
    ABOU NOUASS
    16 novembre 2019 - 8 h 48 min

    Il est fort possible que Facebook ait agi ainsi sur injonction de Trump via le Pentagone, car je ne vois pas ce
    Zuckerberg se mettre aux ordres de Dubaï et encore moins de G.S pour des considérations de gain personnel quand on sait le chiffre d’affaires abyssal que réalise chaque année Facebook..

    L’avenir nous le dira très prochainement.

    36
    25
      ABOU...
      16 novembre 2019 - 11 h 51 min

      Non, ya Si Abou… je ne sais trop quoi !

      Le Facebook de Zuckerberg n’agit pas sur « injonction » de Trump mais bien sur ORDRE du Mossad dans la mesure où d’abord et avant tout ce Zuckerberg est un JUIF ! Il agit donc, D’ABORE et POUR LE COMPTE EXCLUSIF d’Israel et du Mossad. Oui Salam bahri ! Il ne faut pas chercher midi à quatorze heure ni encore moins essayer de nous fourvoyer. Le jeu est parfaitement connu car bien défini. Tout le monde sait QUI tire les ficelles dans ce monde… N’essayez pas, DE GRÂCE, de NOUS FAIRE PRENDRE DES VESSIES POUR DES….. LANTERNES !

      34
      38
        ABOU...
        16 novembre 2019 - 13 h 30 min

        Ya Si Anonyme ! Ce n’est pas bien de voler mes postes pour les publier, ensuite, en ton nom…

        KHAF RABBI !!!

        25
        16
        Anonyme
        16 novembre 2019 - 19 h 54 min

        @Abou vous ne seriez pas le frère d’Elephant Man ?? Elle aussi voit le Mossad partout…

        19
        20
          ABOU ...
          16 novembre 2019 - 21 h 50 min

          Oui, effectivement ! Je suis le frère jumeau d’Eléphant Man mais pas de la même poche. Au fait, t’as trouvé çà tout seul…? Un devin qui plus est. Toi, t’es un vrai « baleze… y a pas à dire !

          5
          21
          ABOU ... ...
          17 novembre 2019 - 1 h 44 min

          @Anonyme. Non ! Absolument pas. Vous vous trompez lourdement. I’m not his brother. Thanks God !
          And YOU ! WHO’RE YOU ?…..

          35
          28
      LILA
      16 novembre 2019 - 11 h 57 min

      @Mr. Abdelkader S.

      Vous n’ignorez point, cher Monsieur, que dans ce monde ici-bas, crapuleux de surcroît, tout le monde TROMPE tout le monde… n’est-ce pas ?

      34
      19
        Alilou L'FNARDJI
        16 novembre 2019 - 13 h 21 min

        Bien vu, Lila !

        « PAR LE MENSONGE ET LA TRAITRISE NOUS VAINCRONS ! »

        Tel est la DEVISE du Mossad qui agit en l’espèce directement par le biais de ce Zuckerberg.

        Ce qui est tout à fait NORMAL de… « LEUR » point de vue.

        Amitiés.

        19
        20
    Elephant Man
    16 novembre 2019 - 8 h 37 min

    Face de bouc un outil de flux d’informations etc …la bonne blague.
    Quel est le dessein final des réseaux sociaux si ce n’est la collecte d’information des individus bases de données etc et via ce système les révolutions colorées printemps arabes et cie….

    67
    106
      Anonyme
      16 novembre 2019 - 9 h 27 min

      Pour une je suis d’accord.En effet, tous ces outils Facebook, Twitter, les différents comptes y compris les comptes mails , les applis telles que vibre, WhatsApp, Instagram etc… sont juste des tunnels de collectes de données de tout individu et de traçage de son activité stockée dans des bases de données de tailles faramineuses et accessibles par la cia, la nsa, le mossad etc….
      À toute fin utile, commerciale, politique, sécuritaire etc…On est dans un monde orwellien très poussé et bientôt la surveillance faciale, déjà expérimentée en chine , fera que tous nos mouvements seront épiés et enregistrés.
      Adieu la liberté individuelle et le respect de la vie privée.Merci aux scientifiques sans âme ni conscience de mettre ses atoutils à la portée de gens sans scrupules tels les p9iticiens, les militaires etc…

      48
      19
      azul
      16 novembre 2019 - 13 h 17 min

      @ Anonyme ou elephant man
      les messages se suivent et se ressembles!

      34
      18
        C'est Celui Qui Dit Qui L'est
        16 novembre 2019 - 22 h 51 min

        Nananère !!

        2
        13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.