Sansal Nostradamus

magazine
Yves de Kerdrel, directeur de la rédaction du magazine Valeurs Actuelles. D. R.

Par Mrizek Sahraoui – Depuis que le buzz est devenu la règle qui permet de booster les ventes des journaux et autres magazines français, des Unes choc et des punchlines fleurissent pour susciter l’intérêt des lecteurs, de plus en plus en régression. Les Unes sont faites pour accrocher, mais quand ça vire à l’hystérie, ça craint.

Valeurs Actuelles, un magazine de droite – pour ne pas dire de droite extrême au regard de ces positions clairement extrémistes sur des sujets tels que l’immigration, le droit d’asile, les migrants ou encore les banlieues – ne fait pas exception. Il ne déroge pas à la règle dans le sens où sa dernière livraison, si elle ne prête pas à sourire, soulève un gros problème de respect des pratiques journalistiques. Dans cette publication consacrée au cas Algérie et à laquelle a contribué l’écrivain algérien Boualem Sansal avec sa verve habituelle, Valeurs actuelles a fait du Nostradamus avec des prédictions tout aussi farfelues les unes que les autres.

Il n’y a aucun intérêt à relayer ces écrits, là encore tout aussi burlesques, contentons-nous juste d’en énumérer les titres : «La bombe algérienne» ; «L’Algérie, un pays à bout de souffle» ou encore «Quand l’Algérie explosera» sont, entre autres, les Unes du magazine. Tous ces titres se résument et véhiculent une idée très simple : les Algériens vont bientôt envahir l’Europe en général, la France en particulier !

Pour les gardiens du temple des valeurs judéo-chrétiennes de la France, dans un souci de prémunir la France d’une grande vague de migrants venus du voisin de la rive sud de la Méditerranée – le canard boiteux, diraient les mauvaises langues – il faut s’éveiller et faire échouer la théorie du «Grand Remplacement» en marche, la théorie chère aux complotistes de tout bord.

Ce que cache en réalité la sortie du magazine Valeurs Actuelles – qui tombe juste au moment où Emmanuel Macron soumet de nouvelles lois sur l’immigration, durcissant au passage l’octroi du droit d’asile – c’est que, toute honte bue, après avoir longtemps décrié la candidature du chef de La République en marche ! et soutenu bec et ongles le candidat de droite François Fillon, il tente de se frayer un chemin vers les ors de la République, au milieu de ces laudateurs zélés qui défendaient il n’y a pas longtemps l’exact contraire des promesses du candidat Macron. Afin d’effacer le passé, comme s’il était possible,  puis gagner l’estime du Président, il faut soutenir ses nouvelles réformes qui vont sans aucun doute susciter la colère de nombre de Français soucieux, eux, de préserver les valeurs du pays de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Pour ce faire, rien de mieux que d’imaginer un exode massif d’Algériens, ces futurs boat-people fuyant la guerre civile, la famine.

L’Algérie a ses propres problèmes. Personne n’a attendu Valeurs actuelles qui vient de le chanter à longueur de colonnes. Sauf que, en même temps comme dirait Emmanuel Macron, la France a les siens que le magazine semble ignorer. Faute de toits disponibles, des «Français de souche» logent sous les ponts parisiens avec ce froid à réveiller les morts. Le chômage ne baisse pas alors même que la croissance s’est raffermie.

Dès lors, les plumitifs de Valeurs Actuelles – qui sont, faut-il le rappeler, décriés pour leur proximité avec les milieux politique et de la finance et pour leur partialité avérée – ont plus à gagner à faire du journalisme au sens où l’entendaient leurs prédécesseurs. Quant à l’Algérie qui vient de fêter le Nouvel An amazigh avec faste, joie et espoir, elle saura relever les défis. Comme d’habitude.

M. S.

Comment (13)

    ali
    15 janvier 2018 - 10 h 51 min

    Voici les conférences du harki Sensal sur le site »français » ultra-sioniste Akadem pour ceux qui souhaitent se faire une idée sur le degré de soumission de ce monsieur au lobby.Bien au contraire, être critiqué par ce larbin est un signe positif.
    http://www.akadem.org/conferencier/Sansal-Boualem-1247.php




    2



    3
    bougamouss
    15 janvier 2018 - 9 h 15 min

    Une seule question: Qu’attendent nos éminents gouvernants pour ester tous ces « journaleux! » en justice?
    Ils préfèrent la politique de l’Autruche.Mais, pendant ce temps, le monde entier « croit » que l’Algérie est un
    des derniers pays de la planète!!!!




    2



    4
    kad
    15 janvier 2018 - 8 h 08 min

    Pour l’anecdote, quelqu’un accroché au bord d’un gouffre, si vous lui présentez la sève d’une feuille de figue de barbarie, il s’y accroche en disant peut être qu’elle résistera après tout. C’est pour ça que beaucoup de journaux notamment français et d’autres experts en stratégie du même bord, nous prévoient le cataclysme ultime. D’abord ce n’est pas nouveau, il se sont toujours trompés, et c’est à nous de continuer à les détromper et ça ne sera pas très difficile s’ils s’ingénient à s’inspirer des écrivaillons transfuge qui ont vendu leur âme au diable. Quand je parle de les détromper dans leurs prédictions farfelues, je pense aux gouvernants qui on tendance parfois à prêter le flanc avec désinvolture, le peuple algérien lui, est « aware » comme dirait l’autre.




    2



    5
    maxidus
    15 janvier 2018 - 0 h 59 min

    Je vis en France depuis maintenant 11 ans, le journal valeurs actuelles appartient à des sionistes de la droite française. Dans son machin ( car c’est pas vraiment un dossier quand on ment) valeurs actuelles parlent de la faillite de l’Algérie alors comparons : La france à une dette de plus de 2 000 milliards de dollars l’Algérie à une dette de près de 4 milliards et ce matin j’apprend que la russie efface une dette illitaire Algérienne de 4 Milliards, et l’Algérie à des créances 5 milliards pétés au FMI , 98 milliards de dollars de réserves de change c’est a dire subvenir aux besoins de l’Algérie sans dette pendant un peu plus de deux ans. le pétrolé à franchis la barre des 70$ le baril alors que y’a 7 mois était à 43$ . des usines partout s’installent en Algérie en attendant avec impatience une usine SAIPA des iraniens qui sont très développé sur le segment industrie automobile local. le taux de chomage en France ne cesse d’augmenter le plus élevé d’europe de l’Ouest. des milliers de gens dorment dans les rue pendant qu’il neige. croyez moi c’est hallucinant de voir tout ces SDF . et la majorité des Français se loge dans des petites chambre appellé studiots. La corruption est à tout les niveau. un exemple François Fillon a volé plus d’un millions d’Euros et il est toujours député maire et président de région. 99 % des députés Français sont des corrompu et des voleurs. le SMIC en France augmente de 12 centimes pour avoir un brut de 1480 € soit pres de 1200 € net, a payer un loyer de 700 euros pour un F2 ( 900 euros studio a paris) assurance habitation éléctricité assurance voiture a pas moins de 150 € le mois une taxe d’habitation annuelle a 700 € en moyenne , une taxe foncière a 700 € . sans parler des habits le transport et manger . les francais se suicident au quotidien sur les lignes de RER a paris ou sur les ligne grande vitesse et on en parle jamais dans la presse pour faire semblant que la france va bien MDRRRRR.
    la délinquance en France tout les jours des actes terroriste Marseille Grenoble Paris . et le Régime Français ne fait rien . car ce régime est semblable au régimes américain ils vivent sur la misère de leurs peuple.




    12



    8
      bougie
      16 janvier 2018 - 9 h 34 min

      Sans compter tous les harragas français qui échouent sur nos plages chaque semaine ,accueillis ,logés ,nourris ,qui admirent des villes propres ,des transports publics impeccables ,qui bénéficient de soins dans des hôpitaux parmi les meilleurs du monde !




      0



      0
    kader
    15 janvier 2018 - 0 h 19 min

    les gardes cotes espagnoles et français en état d’alerte pour accueillir les rescapés, le Maroc lance un satellite pour évaluer les flux de populations qui vont déferler à l’ouest, la Tunisie aussi serait de mise et les pays subsahariens aménageraient des villages tentes pour recevoir les populations sahariennes : scénario catastrophe digne de la science fiction !  »l’Algérie va exploser »’ a prédit Valeurs Actuelles qui nous livre les confidences de deux félons bien de chez nous… »sur vos têtes,in cha allah » comme on dit chez nous.
    Non messieurs, ce pays n’explosera jamais tant qu’il y aura des hommes dignes des sacrifices de leurs aînés , des hommes de bonne volonté et de ses nombreux fils . ON FERA TOUTES LES CONCESSIONS POSSIBLES pour que l’Algérie aille de l’avant et « zkara fi frança » qui nous répétait que « mohamed ne fera jamais un Etat » l’Algérie est là ! et elle sera toujours forte et grandiose !!!!




    9



    6
    Anonyme
    14 janvier 2018 - 19 h 35 min

    Certains ont compris comment ouvrir les portes des mass médias français, il suffit de cracher sur l’Algérie si on est un homme ou si on est une femme dire que je suis une femme mal traitée par mon père, mes frères ou mon mari..




    8



    5
    AL-Hanif
    14 janvier 2018 - 16 h 14 min

    Boualem Sansal est devenu le nouvel idiot utile de la presse française. A l’instar des harkis d’autrefois, il n’est ni plus ni moins que le mercenaire d’une plume, guidée et dirigée contre son pays.
    Sait-il seulement ce ravi de la crèche, autre version de l’Imam Chelgoumi, qu’il porte le combat du vrai propriétaire de « Valeurs Actuelles », Iskander Safa, membre du groupe raciste et islamophobe libanais ( aujourd’hui dissous) Les Gardiens du Cèdre ,dont les thèses plaident pour une épuration ethnique au Liban et qui nie tout lien ethnique avec les arabes et l’islam et vend la thèse d’une ascendance cananéenne ethniquement pure.

    Iskander Safa, maronite chrétien, a applaudi les massacres de Sabra et Chatila et participé personnellement aux deux guerres civiles. Encadré par Etienne Mougeotte et Charles Villeneuve (deux ennemis avérés de l’Algérie), il porte le combat de l’extrême-droite et travaille à la vulgarisation de ses thèses.
    L’obsession algérienne de Yves de Kerdrel permet au refoulé colonial qui n’a jamais digéré l’indépendance de l’Algérie, de proposer un ‘Minute Bis’ en recyclant l’antienne de l’islamisation rampante de l’Europe et en agitant le spectre de la théorie du grand remplacement.
    Les Zemmour , Finkielkraut et autres guerriers idéologiques de ce combat douteux saturent l’espace public de leurs délires obsessionnels tout en travaillant à la banalisation de thèses incitatrices à la haine raciale, confessionnelle afin de formater une opinion publique déjà fragilisée par une information tronquée et orientée.

    Hebdomaire au bord de la faillite, il y a peu, ce torchon, autrefois orienté vers le conseil financier, privilégie un angle éditorial que l’on peut appeler ‘Islam bashing’, et ce marketing assumé ne doit rien au hasard et entre en résonance avec la lépénisation des esprits et la volonté de trouver des boucs-émissaires .
    A ce titre, il aura besoin de la caution des Daoud , Sansal et consorts, des séparatistes et de tout ce qui travaille à la déstabilisation du pays.
    Cet organe a choisi la promotion d’une politique du ressentiment qui se dissimule sous l’excuse de la liberté d’expression en pensant régler un contentieux historique avec la Nation algérienne. C’est à Jupiter Macron de les sermonner et de fendre d’une leçon, comme celle assénée aux jeunes Algériens et Burkinabés,au lieu de laisser sévir des intermédiaires ballottés et manipulés et qui ne comprennent pour la plupart, le sens de leur ‘engagement’ à nuire.

    Ne leur faisons pas de publicité additionnelle, mais nous pouvons les envelopper sous le burnous ( sorti à l’occasion) de notre mépris.Mais demandons dans le même temps) au nom de la sacro-sainte liberté d’expression, d’avoir la possibilité de leur porter la contradiction dans le débat public.
    Il n’est pas inattendu de voir cet organe sans valeur s’ingénier à recruter des supplétifs et à jouer sur le terreau de nos divisions. Mais nous devons leur dénier le droit de comptabiliser ces millions de français , comme nos citoyens, au nom d’une lointaine origine, et de cantonner leurs problèmes intra-muros.




    26



    11
    Ahnoudj Rafik
    14 janvier 2018 - 16 h 07 min

    Je viens de lire l’intégralité de l’intervention de Boualem Semsal sur Valeurs Actuelles. Je ne comprends pas ce « haro sur le baudet » collectif ou ces cris d’orfraie à son encontre ! Il a simplement donné son point de vue sur la pénétration du communautarisme islamique en France, surtout dans ces banlieues ! C’est son point de vue, et puis c’est tout !

    J’ai vécu en France, ses dernières années, et plus de 20 ans, j’ai constaté que ce que dit Semsal est une réalité dans la société française et dans certaines villes des pays occidentaux. On constate un développement progressif et régulier de l’islamisme dans sa dimension communautariste et de repli identitaire ! Maintenant, qu’on dise que c’est de la faute de la gouvernance des pays musulmans qui fait qu’il y a de plus en plus de musulman qui émigrent ou que ce communautarisme religieux s’explique par les politiques de la ville ou des politiques économiques des pays occidentaux, c’est un autre débat ! Mais Boualem Semsal parle vrai ! D’ailleurs je suis sûr que s’il avait parlé ainsi dans une conférence ici même en Algérie, beaucoup auraient été d’accord avec lui ! Il y a toujours beaucoup de tenues afghanes, des barbes au henné, des voiles islamiques et même des nikabs qu’on retrouve çà et là dans les rues françaises ou dans d’autres ville des pays occidentaux malgré tout que ce qui s’y passe. Donc, le défi et la provocation islamiste sont toujours présents ! Mais comme quand un Algérien parle dans un média français, il est considéré comme un harki, la discussion n’est plus possible.

    PS 1: j’ai remarqué que les émigrés musulmans originaires du sahel (surout Maliens et Séngalais) sont de plus en plus nombreux dans les mosquées françaises ! le voiule intégral dans cette population gagne du terrain aussi ! Je ne sais pas pourquoi le rapport à changer ! Bon , c’est vrai que ces sont tous des musulmans et il n’y a aucune difference entre musulman, c’est une réalité.
    PS 2 : je n’ai rien contre l’islam et le Coran , ni la torah, ni la bible . C’est dit !




    24



    7
      Nourdine
      14 janvier 2018 - 21 h 03 min

      Mr Sansal, de gré ou à son insu, participe à une cabale contre son peuple et par extension contre les musulmans. Il dit ce que les occidentaux aimeraient qu’il dise – en un mot il les caresse dans le sens du poil – Alors qu »il aurait pu, par honnêteté intellectuelle, qu’ils subissent naturellement un retour de manivelle pour leur soutien aux djihadistes qu’ils présentaient dans leurs médias comme des combattants de la liberté, des héros qui trouvaient gites, couverts et plus si affinités en Europe et aux USA. Les jeunes français accoutrés à la mode afghane sont d’abord une fabrication de TF1 et consorts. Ils ont transformé des pays – uniquement des républiques – en volcan et ils trouvent que les scories sont brulantes.




      7



      8
        Viva l'Aldjérie
        15 janvier 2018 - 5 h 05 min

        L’Algérie n’est pas son pays, les Algériens ne sont pas son peuple, c’est un marocain du Rif bien ingrat envers son pays d’adoption. En même temps, qui se serait intéressé à un auteur marocain, alors que l’Algérie ça rapporte tellement gros. Cet homme est un imposteur.




        6



        7
          Nourdine
          15 janvier 2018 - 21 h 20 min

          Merci VivaL’Algérie. Je ne savais pas qu’il était de souche makhzenienne. Je comprends mieux sa soumission … atavisme.




          3



          2
    braidî
    14 janvier 2018 - 15 h 38 min

    ILS fantasment ce qu’ils n’ont pu réaliser de 1830 à 1962 , et même après avec la caricature de momie Giscard et l’ignoble Mitterrand. face à ce genre crise nerveuse si récurrente en France , sachons raison gardée et voyons les fait rien que les faits .
    Depuis 1973 la France a perdu non seulement son autonomie mais surtout sa souveraineté sur sa monnaie , le franc aujourd’hui disparut , comme tous ceux ayant adhéré à l’union monétaire . Est ce notre cas ?
    Le gouvernement ne garde le contrôle que des entreprises déficitaires , dont la plus importante EDF présente une dette de plus de 76 milliards d’euros idem pour la SNCF qui ne survit que par les subventions étatiques et régionales .
    Les Usa dépècent , depuis une trentaine d’années les meilleures entreprises , les plus rentables aussi , ils sont en voie de s’emparer d’Airbus sans la moindre réaction du gouvernement . Est ce notre cas ?
    La dette depuis peu a dépassé le PIB . Est ce notre cas ?
    La france s’est impliqué directement en Libye , Syrie , Yémen , Afghanistan , Liban ,l’Iran , Mali , Ukraine . Est ce notre cas ?
    Depuis 2014 la France a bénéficié de la très importante chute des hydrocarbures ( nous sommes bien placé pour le savoir ) alors que son économie n’a pas encore franchie 1% de croissance . Est ce notre cas ? Notre économie depuis 2014 a oscillé entre 2,6 et 4.5 % .
    le taux d’intérêts de la BCE est de 0,25 % depuis . Est ce notre cas ?
    Chaque année la BCE injecte plus de 70 milliards d’euros de liquidités dans l’union monétaire . Est ce notre cas ?
    Le chômage a t’il baissé ?
    La france, pays de médecine, voit les couches sociale les plus défavorisées et laborieuses renoncer de plus en plus à se soigner tant c’est devenu cher .Est ce notre cas ? chez nous la médecine ( qui ne vaux pas la qualité et diversité de la médecine française ) est quasiment gratuite , idem pour la pharmacie , les scandales pharmaceutiques chez nous sont ridicules comparé à ceux qui se produisent en France parce meurtriés .
    La liberté des médias en France est loin derrière la liberté de nos médias , il suffit de lire les uns et les autres et comparer .
    Boualem Sanssal s’est rendu chez l’ennemi israelien et accueuillit par ses autorités , et alors il rentre , pérore , sort , déblatère chez nous sans que quiconque , encore moins le pouvoir , ne lui demande rien ni s’intérresse à lui , idem pour Daoud karim . Immaginons ces deux types dans la peau de français , écrivant et déblatérant sur leurs pays, comme nos deux zigotos , ce qu’il leur arriverait en 24 heures seulement ?
    Jamais la formule, la caranne passe les chiens aboyent , ne c’est autant appliquer à la France .
    Continuons notre chemins , voulez vous , car il est encore long ( nous n’avons pris le départ que depuis 1954 ) occupons nous de nos emm… , pas de ceux qui restent sur le bord de la route sans se rendre comptent qu’ils pourissent sur pieds . SAHA YENER 2968




    24



    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.