L’étrange demande des juifs d’Algérie au ministre des Affaires religieuses

juifs Mohamed Aïssa
NPM : funérailles de Roger Hanin à Alger. New Press

Par R. Mahmoudi – Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, a révélé, ce mardi, avoir reçu une lettre des représentants de la communauté juive en Algérie pour lui demander de «ne pas ouvrir des lieux de culte» dédiés aux juifs, du fait que ces derniers «n’en ont guère besoin» et qu’ils «ne sont pas obligés d’y accomplir leurs prières», d’autant plus qu’ils «ne sont plus assez nombreux».

Au cours de son intervention, rapportée par le site Sabq Press, le ministre a mis l’accent sur le fait qu’il n’existait pas de «minorités religieuses» en Algérie, mais seulement des «communautés», à l’instar de la communauté africaine chrétienne, tout en affirmant que l’Etat «assure à toutes ces communautés des lieux de culte pour leur permettre de pratiquer leur confession en toute liberté».

Pour rappel, Mohamed Aïssa avait annoncé la réouverture des lieux du culte juifs dès son avènement à la tête du ministère des Affaires religieuses en 2014, mais sans jamais avoir précisé la date. Cette annonce avait suscité des remous à cette époque marquée, notamment, par une escalade militaire israélienne contre la population de Gaza.

Le ministre avait affirmé, à l’époque, qu’il n’avait reçu aucune demande pour la réouverture de la synagogue fermée dans les années 1990 pour des raisons de sécurité. Cette étrange réponse des représentants des juifs d’Algérie mettra-t-elle un terme à ce projet ?

Episodiquement épinglé sur les libertés religieuses aussi bien par Washington que par le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, l’Algérie s’est toujours défendue d’avoir opprimé les communautés religieuses reconnues comme telles. Pour les autorités algériennes, ce qui est combattu, car formellement interdit par la loi, ce sont les actions de prosélytisme, de quelque tendance ou croyance qu’elles soient. D’ailleurs, plusieurs structures fondées par des partisans de sectes se réclamant pourtant de l’islam, comme El-Ahmadiya et des groupes chiites, ont été démantelées au cours de ces derniers mois.

Mohamed Aïssa campe sa position, en rappelant que la loi algérienne est «stricte» en matière de pratique d’autres cultes que l’islam et est, en même temps, «ouverte». «Il n’existe aucun danger pour les lieux sacrés des autres religions en Algérie, qui est capable de les protéger», a-t-il souligné.

R. M.

Comment (35)

    abdelkaderderamchi
    8 février 2018 - 19 h 47 min

    toutes les religions venues d’allah le tres haut etaient destiné aux prophetes choisi par le createur et nomé en tant que tel allah a fait d’adam alih asalam son calif et a demandé aux anges de se prosterné a adam (normalement la prosternation est pour allah seul) la le coran devoil les mesures prise notre createur en nomont un etre humain son calif,qui est aussi son representant son serviteur,son prophete et envoyé cela est aussi vrais pour tous les autres prophetes ect…et par ordre de merite les gens du livre sont ceux les plus proches de leur prophete et sont ses disciples ici le coran a devoilé les califs et compagnons du prophete mohamed sala alih oua salam .




    0



    1
    nasser
    31 janvier 2018 - 4 h 25 min

    Musulman est une traduction du mot muslim et muslim veut dire soumis à Dieu. Même notre ministre fait l’amalgame entre juifs et gens du livre. Je me pose la question si ce ministre à vraiment compris le coran ou il l’a juste appris par cœur. Je pense que c’est le cas. Et oui, puisque selon ses propres dires  » nous les musulmans et les autres sont des juifs ». C’est quoi ce langage monsieur le Ministre. Vous contribuez à la fermeture de l’esprit des algériens qui étaient autrefois bien plus ouvert. On ne doit en aucun cas les appelez juifs, ils sont des gens du livre. Oui Monsieur le Ministre , ils sont autant Musulman que les gens du coran.
    Les gens du livre sont les musulman de la torah et reconnaissent Moise (qssl) comme étant prophète de dieu. Les juifs sont, ceux qui disent que uzayr est fils de dieu. Ce n’est plus le cas depuis des siècles.
    Les catholiques pour les protestants qui reconnaissent jésus comme étant prophètes de dieu sont des musulmans de Jesus et ceux qui disent Jésus est fils de Dieu sont Mouchrikines. Apprenant à faire différence entre telles et telles catégorie de personnes.
    coran 5:5 vous sont permis la nourriture et le mariage avec les gens du livre en commençons par le mot Aujourd’hui, je dis bien aujourd’hui « el yewma ». Dans mille ans, si on relie le verset il sera toujours d’actualité, el yewma. et il précise bien que les gens du livre sont ceux qui ont reçu le livre avant vous.
    Alors qui sont les gens du livre
    Coran 3:110 parmi les gens du livre sont mouminina et plusieurs d’entre sont dépravés
    Coran 3;114 et 115. parmi les gens du livre reconnaissent dieu ……………. il ne leur sera pas dénié, « wala yakfourouhou »
    Coran 5;47 que jugent les gens de l’evangile d’après ce que dieu a fait descendre. quiconque ne jugent pas d’après ce que dieu a fait descendre ce sont eux les dépravés.
    Coran 5; 48 A chacun de vous nous avons établi une voie et une loi………… rivalisez entre vous dans le bien et dieu vous dira sur ce à quoi vous divergiez.
    Coran 5: 68 vous ne vous appuyez sur rien tant que vous ne vous conformez pas à la TORAH et l’evangile………….
    Allons Monisieur Le Ministre, votre rôle est important d’éclairez les gens sur la religion qui était , est et sera un enjeu majeur jusqu’au jour du jugement dernier. C’est par un langage similaire que les algériens leur a été inculquée la haine du monde entier et sommes devenus les ennemis de tous nos voisins et pratiquement du monde entier. Fort heureusement que la diaspora tente tant bien que mal de donner le vrai visage de l’algerien à létranger.
    Permettez moi Monsieur le Ministre , vous ne véhiculez pas le message de paix tel que le fait le Coran, vous devriez modifier votre langage et appelez plutôt les gens du livre plutôt que de dire les juifs « el yahouda » wa nassara. c’est ce qui véhicule et entretien la haine entre les peuples et vous vous êtes plein dedans et vous entrainez avec vous les gens ignorants.
    Je vous rappelle que votre mission également est de proteger les lieux de culte conformément au Coran. 22:40 qui protège, les monastères, eglises cynagogue et mosquées. Je vous invite à mediter sur ce verset coranique qui vous rappelle votre rôle.
    sans rancune Monsieur le ministre. Je ne doute point de votre foi. mais votre rôle est de rassembler et d’unir les gens du livres,tous livres confondus conformément au Coran, en appelant les gens du livres juifs et nassarah vous déniez leur amour de dieu alors que dieu nous dis tout le contraire.




    0



    4
    Neva
    19 janvier 2018 - 16 h 00 min

    Le problème n’est pas du a la QUANTITÉ des mosquées mais à la QUALITÉ des prêches et du niveau de formation des imams qui prêchent dans les mosquées.
    Le coran enseigne bien qu’Il n’y a pas de différence entre un arabe et un non arabe si ce n’est par la piété.
    L’article mentionne bien : « que la loi algérienne est «stricte» en matière de pratique d’autres cultes que l’islam et est, en même temps, «ouverte». «Il n’existe aucun danger pour les lieux sacrés des autres religions en Algérie, qui est capable de les protéger», donc le reste d’après moi n’est que de la pure polémique politique qui s’envenime, afin de faire créer une étincelle dont certains faiseur de trouble se cachent derrière en attente de réaction … Mais ils ne faut pas oublier une chose qu’après avoir vécu 130 ans de colonialisme par un pays si puissant, que les Algériens et les Algériennes sont assez politisés …




    8



    3
    anonyme
    19 janvier 2018 - 8 h 40 min

    Le Juif, c’est comme l’Arabe : il croit que tout se vend et tout s’achète. Théorie économique de Satan …




    7



    9
    anonyme
    19 janvier 2018 - 8 h 34 min

    Les Imazighen sont artisans, pastoraux et guerriers. Ils n’aiment pas l’argent, mais l’homme. Les Juifs sont tout le contraire. Leurs plus proches semblables (et leurs origines) sont dans le Hijaz. Qu’ils y retournent !




    6



    10
    Nacéra
    18 janvier 2018 - 23 h 42 min

    Ah çà, c’est nouveau ! Je ne savais pas qu’il y avait des juifs en Algérie… Que signifie ce mystérieux message à l’endroit des Algériens ? Qu’est-ce que cet article d’A.P. cache véritablement ? Bizarre… et Mystère… myatère… A.P. peut-il nous apporter quelques éclaircissements sur ce sujet ?




    14



    4
    Anonyme
    18 janvier 2018 - 8 h 08 min

    Dans tous les pays sérieux la religion est une affaire privée mais chez nous les apprentis sorciers en ont fait la religion de l’Etat pour mieux nous manipuler et nous désigner des ennemis qu’on ne connait ni d’Adam ni d’Eve.
    Pour moi les ennemis ce sont ceux qui tuent, pillent et… accumulent des privilèges au détriment du peuple. Mais il me semble que depuis le décret Crémieux de 1870, tous les Juifs d’Algérie et même de toute l’Afrique du Nord sont devenus des citoyens français. Il y a aussi probablement des Juifs convertis à l’Islam beaucoup plus pour fuir l’intolérance ambiante que pour autre chose, pour continuer à vivre en Algérie.




    15



    8
    Rachid.b
    17 janvier 2018 - 22 h 40 min

    Les juifs les vrais Orthodoxes, les vrais pratiquants de l’ancienne thora et non pas du talmude, sont la bienvenu en Algérie ont à pas de souci avec eux ! Les autres on en veut pas !




    12



    10
    Anonyme
    17 janvier 2018 - 21 h 40 min

    Plusieurs intellectuels ont ete assassines par le mossad ,meme le celebre carricaturiste Palestinien Naji El Ali en se refugiant a Londres ,ils l ont suivi et lui ont troue le cerveau a courte distance.Les caricatures de Naji al-Ali expriment la lutte et la résistance à l’état Israélien et critiquent les régimes djihadistes. Il disait que ses caricatures étaient : « l’expression des opprimés qui paient cher leurs vies ».Il est le createur de Handhala
    Hanthala est un personnage créé par Naji al-ali, koweitien Alsiyassa (La politique). C’est un petit garçon âgé de 10 ans, c’est l’âge qu’avait Naji lorsqu’il avait quitté la Palestine.




    13



    3
      Anonyme
      18 janvier 2018 - 7 h 40 min

      @ Anonyme
      17 janvier 2018 – 21 h 40 min
      Correction:Hanthala est un personnage créé par Naji al-ali, dans le journal koweitien Alsiyassa (La politique) qui parait a Londres.




      1



      0
    Algérien Nationaliste
    17 janvier 2018 - 21 h 00 min

    Il vaut mieux se méfier des subsahariens et des juifs, parasites du bas comme parasites du haut sont un danger pour n’importe quel pays sain et nationaliste.




    16



    20
      Djemel
      18 janvier 2018 - 1 h 45 min

      Ce type de discours a fait des millions de morts dans le monde, y compris nos parents, grands-parents et ancêtres. Dans certaines régions du monde on dit la même chose de vous et moi. Récemment, on nous a même qualifié de pays de merde. C’est bien ce monde de haine et de violence dans lequel vous voulez vivre et que vous voulez laisser en héritage à vos enfants ? J’aime trop mes enfants, mes frères, mes sœurs, leurs enfants, les enfants du village, les autres enfants… Je leur souhaite un monde meilleur.




      18



      8
    bibovitch
    17 janvier 2018 - 20 h 28 min

    Très bon débat en dépit des différences de niveau, mais c’est normal, chacun a le droit de s’exprimer. Cela dit, je retiens que les Algériens ne confondent en aucun cas, juifs (religieux) et juifs sionistes (sans oublier qu’il existe de chrétiens sionistes). Les références historique sont globalement correctes mais on n’oublie que des juifs ont entrepris de faire la guerre contre la colonisation au sein du FLN. Ils l’on fait en tant qu’Algériens et le plus beau, c’est qu’ils le revendiquent encore. Au Maroc, c’est globalement la même chose (côté peuple), on se rappelle de Sarfaty par exemple. Donc, je vous dis bravo, ! je pense que vous êtes en avance sur beaucoup de pays qui se croient à l’avant-garde.




    18



    3
    dadi
    17 janvier 2018 - 20 h 14 min

    en Algérie les mosquées vont encore pousse comme des champignons ,et personne je dis bien personne ne pourra les arrêter ;vous ce savez ce peuple est difficile a gérer il va falloir lui donner la parole je veux dire les urnes et vous verrez pour qui il votera .quant au juif il faut savoir une chose en chaque juif dans le monde y’a .un espion du mossade c’est comme les berbéristes (pas les kabyles mais les berbéristes .




    15



    26
    karimdz
    17 janvier 2018 - 19 h 02 min

    Personnellement que les juifs algériens aient des lieux de culte ne me gène, il faut savoir discerner les juifs des sionistes. Bon nombre de juifs ne reconnaissent pas l état d isra heil. Il faut donc esperer que ces juifs algériens soient loyaux envers leur pays d origine l Algérie, et notre état doit leur assurer protection.

    Les juifs algériens sont pour la plupart des juifs qui ont fui l espagne durant l inquisition, et on trouvé asile et paix en terre d islam. Des berbères ont un moment de l histoire adopté la religion juif en solidarité, mais ils ne sont en aucun cas juifs.

    Il est aussi vrai, du fait de le conjoncture, que certains seraient tentés de recourir à la violence comme pour se venger de ce qui se passe au proche orient. Donc à mon avis, leur décision me parait être dictée par la raison.




    31



    11
      hans
      30 janvier 2018 - 19 h 17 min

      Je rectifie pour Karimdz, les berbères n’ont à aucun moment de l’histoire adopté la religion juive ni par solidarité ni par compassion ni par autre chose par contre les berbères ont accueillie les juifs dans leur terre en tant qu’exilés (dans mon village de Kabylie je connais une famille dont les ancêtres étaient juifs). allez-y doucement les gars !




      2



      0
    anonyme
    17 janvier 2018 - 14 h 07 min

    Je suis désolé de le rappeler mais les Juifs d’Algérie ont choisi d’être « Français » en 1870. Nous, les musulmans, sommes restés « Indigènes ». Nos chemins se sont séparés cette année-là. Longtemps, les « Juifs de chez nous » ont été de bons voisins; ce n’est plus le cas depuis 1948 et la création d’Israel. Très peu d’entre eux ne sont pas sionistes et islamophobes. Il n’y a qu’à voir ceux qui ont été rapatriés en France … Pourtant, ce sont bien les pays musulmans qui leur ont toujours accordé la meilleure protection. Plus de 70 000 d’entre eux vivent ainsi en paix et en toute tranquillité … dans l’Iran que veut détruire l’Etat juif !




    63



    26
      FB
      17 janvier 2018 - 17 h 39 min

      Le decret cremieu accordait à tout les indigenes juifs automatiquement et son leurs choix préalable la nationalité Française. Le but de la france etait de fragiliser les indigenes. Leurs ancestres n’ont fait aucun choix. Si tu etais juifs tu étais français. Ce qui ont fait le choix à l’époque c’etait les indigenes musulmans qui declaraient la renonciation à leur religion et la francification de leur prenom (les juifs aussi devaient francifier leurs prenoms). Quant à la creation d’Israel, cela n’a rien avoir avec les juifs d’Afrique du Nord qui sont ou bien issu des berbéres authochtones convertis au Judaism (la plupart) ou bien des migrations spécialement d’Andalousie pour les Sépharades. D’ailleurs c pour cela qu’on trouve dans la plupart des juif Algeriens le meme nom de famille avec les musulmans Algeriens ! D’ailleurs lors de la revolution Algerienne il y avait pas mal de musulman qui ont choisi pas seulement la France mais se battre pour garder la France en tuant les autres, mais on ne dit jamais que les musulmans sont des traitres (la on ne generalise pas) mais lorsque ça concerne une partie des minorités on generalise sur tout le monde! Et puis pas mal de juifs avaient peurs (et ils avaient raisons) ou croyaient que ça ne marcherai pas. Aprés 65 ans d’independance , on est encore à la ramasse!




      25



      20
        anonyme
        18 janvier 2018 - 17 h 35 min

        Désolé, mais ce sont les Juifs d’Algérie eux-mêmes qui ont fait pression sur le parlement français pour faire voter cette loi … Perso, je n’ai aucune sympathie pour les Juifs, pas plus qu’ils ont en pour moi. Ce n’est pas leur prétendue « shoah » qui changera mes sentiments, car je ne me sens pas responsable de leur sort. Le bon juif est mort avec Moïse … Celui d’aujourd’hui garde toujours un arabe ou un noir sous le coude, histoire de le mêler à ses péripéties, mais jamais à son compte ne banque. Quand les juifs seront pâtissiers, mécaniciens, mineurs de fond, éboueurs, etc. je changerai peut être de discours !




        13



        6
        Morice
        20 janvier 2018 - 0 h 01 min

        Et en Français ça donne quoi ?




        1



        5
      Djemel
      17 janvier 2018 - 18 h 04 min

      On parle des juifs d’Algérie. Les juifs d’Algérie sont algériens. Beaucoup parmi eux sont même berbères. Ça vaut le coup de regarder l’histoire des religions des berbères. A ne pas confondre israéliens avec juifs. Il y a des juifs qui ne reconnaissent pas l’état d’Israël. La discrimination ne règle aucun problème. Elle n’a pas sa place en Algérie. Est-ce que nous les musulmans algériens sont responsables des choix et des actions de l’Arabe Saoudite ou un autre pays musulman?




      33



      14
      Youssef
      17 janvier 2018 - 20 h 09 min

      Vous dites n’importe quoi pourquoi les juifs d’Algérie de 2018 sétaient responsables de ce que les juifs de 1870 on fait. Arrêter un petit peu de vouloir trouver des arguments à votre racisme primaire.




      11



      10
        Anonyme
        18 janvier 2018 - 17 h 28 min

        Ormis le fait que nous sommes responsables des crimes des trahisons de nos parents et grands parents, de nos aïeux, car nous sommes leurs héritiers (sinon on appartiendrait au règne animal) donc oui la trahison des juifs date de 1870, mais il est vrai que nous n’avons pas besoin de remonter jusqu’à cette date du siècle passé, ils commettent et sont responsables de beaucoup de crimes aujourd’hui même, doit on évoquer la Palestine?




        9



        3
      hami
      17 janvier 2018 - 20 h 44 min

      Je ne comprends pour quelle raison les juifs se sont retournés contre les musulmans avec lesquels ils ont vécu en paix et en toute liberté.De plus durant la seconde guerre mondiale beaucoup de juifs ont échappé au nazis grâce aux musulmans et à la Mosquée de Paris.Au Maghreb,ils ont vécu chez eux et n’ont jamais souffert d’aucune discrimination de quelque sorte que ce soit.En Espagne ils ont souffert de l’inquisition tout comme les musulmans.Actuellement ils font le pied de grue pour vivre en France pays de l’antisemitisme,pays des collabos qui n’ont jamais hésité à dénoncer leurs propres voisins juifs et amis de longue date.La Choha ou l’holocauste,l’antisémitisme et l’inquisition sont bien l’oeuvre des chrétiens.Alors où est l’erreur.Un proverbe bien de chez nous dit ceci:L chien aime le maître qui le maltraite.Ceci étant notre pays,malheureusement ,depuis l’avènement des islamistes formés et financés par les wahabistes est devenu intolérant au point où la sécurité des minorités religieuses est compromise en dépit des déclarations du ministe Aissa.Il fau




      15



      2
    Bouzorane
    17 janvier 2018 - 12 h 10 min

    Il ne faut pas ouvrir des synagogues. Il faut plutôt fermer des mosquées. Réduire leur nombre au moins de moitié.
    Le nombre faramineux de mosquées en Algérie fait suite à l’avènement de l’islamisme dans les années 1980.
    En effet, c’est exactement à partir de 1980 qu’est apparu le voile islamique (résultat de la révolution iranienne et du marketing qui a suivi, orchestré par les frères musulmans egypchiens) et que le nombre de mosquées a explosé. Plus significatif encore, les nouvelles mosquées portent toutes des noms étrangers (soi-disant des noms des compagnons du prophète) alors que toutes nos anciennes mosquées portent des noms bien de chez nous.
    Il faut donc avoir le courage politique pour :
    1/ Réduire au moins de moitié le nombre de mosquées. Et destiner les mosquées concernées à une activité plus utile, notamment au bénéfice de nos enfants, ex : écoles, aires de jeux, salles de sport, piscines, bibliothèques,…
    2/ Re-algérianiser les mosquées restante en changeant leurs noms et en leur donnant des noms Algériens.




    87



    37
      khemid
      17 janvier 2018 - 17 h 10 min

      vous croyez que les mosquées sont responsables de tous les maux qui ont touché l Algérie? non monsieur c est la horde sauvage qui a pris d assaut les mosquées pour faire passer son idéologie qui a failli détruire notre pays avec leurs fameuses fatawi qui atterrissent depuis l Arabie saoudite et d Angleterre et d autre . combien d imames et de prêcheurs de notre très chère religion ont été massacres ? mais en ce qui concerne les juifs sachez monsieur qu Hitler n étais pas musulman .




      27



      12
        Bouzorane
        17 janvier 2018 - 19 h 14 min

        Evitez d’éluder et répondez clairement aux points soulevés
        – pourquoi le nombre de mosquée a-t-il explosé et d’une manière exponentielle à partir de 1980?
        – Pourquoi l’Algérie, pays des saints et des martyrs, est le seul pays au monde où les mosquées portent des noms étrangers (principalement des noms de sahabas)? phénomène qui n’existe que depuis 1980.
        – pourquoi parlez de Hitler? relisez mon message, je ne souhaite pas l’ouverture de synagogues




        20



        8
          Khemid
          17 janvier 2018 - 21 h 11 min

          le nombre de mosquée ne pose pas problème .le vrai problème c est celui qui prêche dans ces mosquées parce que le rôle de ces derniers c est l éducation de la société parce que notre religion a commence par ce verser: lis. et non pas tuer mais en ce qui concerne les bons des sahabas c est que ces noms sont sacres chez les musulmans (sunites ) . mais pour Hitler je voulais dire que les juifs n étaient pas massacres par les musulmans mais par d autres nations a travers l histoire.




          3



          8
      Anonyme
      17 janvier 2018 - 22 h 22 min

      هل أنت مستعد للضهور على فيديو مصور وتشرح لنا افكارك الكوميدية لنلهو قليلا




      2



      5
    Anonyme
    17 janvier 2018 - 10 h 15 min

    D’abord Mr R Mahmoudi ce ne sont pas des juifs en Algérie mais , ne vous en déplaise , des citoyens algériens de confession juive comme d’autres sont musulmans , chrétiens , athées etc .ceux là n’ont pas fuit la horde terroriste wahabite qui a ensanglanté le pays .
    Sont t’ils conscients de la grossière manœuvre que le colonialisme sioniste ( probablement à travers le Maroc ou la France ) voudrait réaliser à leur corps défendant ?
    Pour clouer le bec des colonialistes sioniste et leur serviteurs du Makhzen et du pouvoir parisien ainsi que leur âme damnée , les puissants et dangereux évangélistes Américains contrôlant les banques les médias et le sénat , je souhaite que le ministre du culte et le président invitent officiellement et solennellement toutes les religions et même les athées à l’inauguration de la grande mosquée , y comprit les évangélistes qui furent wanabites pro-terroristes jusqu’à début des années 90 , changèrent leur fusil d’épaule voyant leur défaite arrivé , pour les ong évangélistes américaines moyennant une poignée de dollars et un visa .
    Bien sur les médias français seront ni vu ni entendu et Netanyahou la gueule déformée par la douleur tout comme les sénateurs américains .




    29



    6
    Errai
    17 janvier 2018 - 9 h 12 min

    L’état d’Israël est devenu la honte de tous les juifs de la planète. Ces juifs Algeriens refusent peut-être de s’afficher en public pour ne pas subir les répercutions de la politique Israélienne menée en territoires palestiniens occupés.




    48



    10
      Aldjazairi
      17 janvier 2018 - 20 h 29 min

      L Entité criminel que vous nommez´ « Israël » n a jamais été et ne sera jamais Ia représentation des « juifs » pour la simple raison que sa « création «  répond à la Pulsion Criminelle Raciste d idéologues Psychopathes ….Antisemites à l image de Herzl , Jabotinsky et autres Khazars qui ont collaboré et influencé les nonmoins malades mentaux Nazis pour la Prise de pouvoir en Allemagne en 1933 . La collaboration étroite a duré jusqu en 1943 ( Shamir a été arrêté et condamné par les Anglais pour haute trahison et collaboration avec les SS ) . Le criminel Ben Gourion a avancé le mobile « religieux » pour justifier la création de cette monstruosité Facsiste et Raciste , comme les SAlafistes ( alliés objectifs de ces criminels ) ont voulu le faire avec les musulmans .




      3



      1
    Rayés Al Bahriya
    17 janvier 2018 - 8 h 41 min

    Primo ils croient ne pas devoir le faire par calculs
    Pour faire briller la cause israélite au matoc et
    Croyant aux dernières décisions de trump au sujet
    Du transfert de l’ambassade d’Israël à Jérusalem ….
    Et aussi pour ne pas donner un chèque à blanc au
    Régime Algerien.

    Et biensure ils ont la mémoire longue.

    Pour rapoel que le dernier des descendants des rois dISRAËL est enterré au cimetière israélite à blida.

    Et on la bouda…




    7



    33
    Arafat
    17 janvier 2018 - 8 h 38 min

    ils ont raison ces compatriotes juifs: ils n’ont pas besoin de lieux de culte ici en Algérie où leurs prières à Yahvé (L’Éternel) sont sans objet, car il leur faut des Palestiniens sur qui taper pour se faire entendre. Alors de temps en temps ils prennent l’avion et par des trajets détournés ils se rendent au Moyen Orient où ils s’adonnent à leurs ferventes dévotions: en Syrie; à Ghaza; en Cisjordanie ils ont l’embarras du choix. Pour ceux et celles qui révulsent à la vue du sang, ils ont droit au pilotage à distance de drones




    24



    63
    Aldjazairi
    17 janvier 2018 - 8 h 10 min

    C est plus que Bizarre …. Faut il rappeler que les Criminels Nazis de L . Irgoun puis du Mossad ont persécuté , les Irakiens , Syriens,Iraniens, Yéménites , Algériens , Marocains, Allemands ( des Années 1920 à 1935 ) , Polonais , etc ..de confession israélite mais refusant le Sionisme , donc le Nazisme , sous des Attentats False Flag , pour les obliger à fuir leur Pays et venir grossir la masse de Colons Criminels qui sévit en Palestine occupée ?.




    50



    16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.