Le MDN réagit aux protestations des retraités de l’ANP

ANP MDN
L'ANP apporte ses précisions. New Press

Par Hani Abdi Le ministère de la Défense nationale (MDN) a réagi aux protestations des retraités de l’Armée nationale populaire (ANP) qui persistent depuis plusieurs années et gagnent en intensité ces derniers mois. «Des agissements ont été enregistrés récemment de la part d’individus s’autoproclamant des différentes catégories de retraités de l’Armée nationale populaire ayant emprunté des voies illégales pour exprimer leurs revendications, et ce avec l’intention de semer le doute et d’induire en erreur l’opinion publique en se présentant comme étant des victimes aux droits sociaux et matériels bafoués, et ayant eu recours à la rue pour imposer leur logique», écrit le MDN dans un communiqué par lequel il tente de clarifier certains points relatifs aux revendications de cette catégorie d’anciens militaires.

«Le haut commandement de l’Armée nationale populaire a donné, depuis 2013, des instructions à ses services spécialisés à travers les différentes Régions militaires où il a été procédé à l’engagement des mesures et des procédures nécessaires en vue de l’étude de l’ensemble des dossiers émanant des différentes catégories de retraités de l’Armée nationale populaire, et ce à la lumière des dispositions contenues dans le code des pensions militaires modifié n 13-03 du 20 février 2013. Ceci a permis la régularisation de la majorité des dossiers déposés», ajoute le MDN, qui fait état «d’infiltration d’individus n’ayant aucun lien avec ce dossier et voulant introduire leurs revendications parmi celles des catégories concernées alors qu’elles s’inscrivent dans la catégorie des radiés des rangs de l’Armée nationale populaire pour des raisons disciplinaires et judiciaires qui ont fait l’objet de jugements prononcés à leur encontre à titre définitif».

Le MDN accuse ainsi certaines plumes de manipulation. Cette institution ministérielle regrette «l’apparition de plumes s’autoproclamant défenseurs des préoccupations des éléments de l’Armée nationale populaire avec l’intention de manipuler ce dossier à des fins personnelles». Le MDN tient à rappeler que ses services et bureaux spécialisés demeurent mobilisés pour la réception des différents dossiers émanant des retraités de l’Armée nationale populaire dans leurs différentes catégories, «et ce, conformément aux règlements et lois en vigueur, en vue d’une meilleure prise en charge sociale et médicale».

Le ministère de la Défense appelle également à éviter les différentes «voies d’expression anarchique» et d’adopter «le canal officiel représenté par l’Association des retraités de l’Armée nationale populaire en tant que structure unique habilitée à porter leurs revendications auprès des services compétents du ministère de la Défense nationale».

Cette réaction intervient après la multiplication d’actions de protestation des retraités de l’ANP qui tentent depuis plusieurs semaines d’organiser une marche à Alger.

H. A.

Pas de commentaires! Soyez le premier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.