L’UA isole le Maroc et exige la relance des négociations avec la RASD

Mohammed VI Maroc
Mohammed VI lors du dernier Sommet UA-UE. D. R.

Réunis dans le cadre de la 30e session de la Conférence de l’Union africaine, les chefs d’Etat et de gouvernement ont exprimé, dans leur décision adoptée ce lundi par consensus, leur soutien à la relance du processus de négociations entre le Maroc et la République arabe sahraouie démocratique (RASD) en vue de parvenir à une solution durable au conflit du Sahara Occidental qui soit conforme à la lettre et à l’esprit des décisions pertinentes de l’Organisation de l’Unité africaine, de l’Union africaine et des Nations unies.

La conférence a, par ailleurs, réitéré son appel aux deux Etats membres à s’engager, sans conditions préalables, dans des pourparlers directs et sérieux, facilités par l’UA et l’ONU, pour la tenue d’un référendum libre et juste pour la détermination du peuple du Sahara Occidental.

Tout en réaffirmant sa disponibilité à réactiver le Comité des chefs d’Etat et de gouvernement sur le Sahara Occidental, institué par l’OUA en 1978, la conférence a lancé un appel en direction des deux parties pour coopérer pleinement avec le haut représentant de l’UA pour le Sahara Occidental, l’ancien président mozambicain Joaquim A. Chissano et l’Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies, Horst Köhler.

Dans le même temps, la conférence a invité le Maroc, en tant qu’Etat membre de l’UA, à permettre le retour de la mission d’observation de l’UA à Laâyoune, au Sahara Occidental, et de permettre également un suivi indépendant des droits de l’Homme dans le territoire.

La conférence a, en outre, réitéré ses précédents appels, en particulier sa déclaration, adoptée lors de sa 24e session ordinaire tenue à Addis-Abeba les 30 et 31 janvier 2015, sur le Forum de Crans Montana, une organisation basée en Suisse, pour que celle-ci s’abstienne de tenir ses réunions dans la ville occupée de Dakhla, au Sahara Occidental, et a appelé à cet égard tous les Etats membres, les organisations de la société civile africaine ainsi que les autres acteurs concernés à boycotter la prochaine réunion prévue du 15 au 20 mars 2018.

Il est à signaler que le Maroc a été le seul Etat membre à exprimer des réserves. Ce fait a été mis en exergue par le président rwandais, Paul Kagame, président en exercice de l’Union africaine.

R. I.

Comment (49)

    Anonyme
    31 janvier 2018 - 8 h 15 min

    Les jours de la monarchie feodale narcotrafiquante sont comptes,le brave peuple marocain en a ras le bol surtout la jeune generation qui vit de plus en plus tres mal la misere de la majorite des demunis et de l injustice qui reigne dans l accumulation des richesses entre les mains du pouvoir du Makhzen et de la famille royale et la fuite d enormes capitaux a l etranger.




    3



    2
      Aa
      31 janvier 2018 - 9 h 56 min

      Le brave peuple marocain dites vous ?




      3



      1
    Lotfi magh
    30 janvier 2018 - 20 h 49 min

    Les sortilèges de la narcomonarchie commencent à faire de l’effet sur l’hexagone , je viens de lire sur un autre site dont je me réserve de lui faire de la publicité que  » La France va intégrer le trafic de drogue dans le calcul de son PIB  » , ainsi que la pr … j’espère que vous avez deviné la suite , je me suis donné une idée très négative sur cette décision , donc il n y a rien d’étonnant que fafa soutienne ce casse pied de l’ouest sur tous les plans : politique , économique , militaire , géostratégique , colonisation du sahara occidental et blocage des résolutions du conseil de sécurité concernant son occupation etc , un sale temps pour les valeurs et les pays qui tiennent aux principes , franchement cette sacrée fafa lui faut un autre général de Gaulle .




    11



    4
      Anonyme Utile
      31 janvier 2018 - 5 h 13 min

      Bravo. Vous avez admirablement tout expliquer.
      Le secrétariat d’état Américain a déclaré que le trafic de drogue représente 23% de l’économie du Maroc. Là, tout est dit. Quand l’économie d’un pays comme le maroc repose essentiellement sur le trafic de drogue, c’est que cette économie n’est pas viable et que ce pays n’a pas de modèle économique.
      Le maroc a toujours été un pays vassal et cheval de Troie de la France et d’israël, preuves irréfutables à l’appui.




      8



      4
    karimdz
    30 janvier 2018 - 19 h 41 min

    Les journaux maroukis inféodés au makhzen sioniste de sa médiocrité mimi 6 rapportent toujours une info cousue de mensonge pour faire croire que le grand bordel tient bon et a meme selon eux, gagné des points !

    Cette fierté démesurée tente de faire oublier la misère dans laquelle le pauvre peuple marouki se trouve, mais que lui apportera t elle. Il semble de plus en plus que le peuple se réveille et comprend la supercherie.

    Pendant que sa médiocrité mimi 6, le ventre bien repu, digère, l estomac de millions de marocains se creuse de plus en plus et le pousse à la révolte.




    11



    7
    Farid1
    30 janvier 2018 - 19 h 14 min

    Y’a Momo 6….. Tes Français, ils vont te broyer…Il n’y a que les Algériens et les Sahariens qui peuvent t’aider à t’en sortir….. Toub: Toub!! reviens à la raison avant que ceux que tu penses être tes amis, vont te broyer




    11



    6
    Sidali
    30 janvier 2018 - 18 h 28 min

    La lecture du débat traitant de ce sujet, sur les Sites Marocains et notamment le Site Yabiladi montre clairement la panique qui habite actuellement non seulement les habituels sbires du Régime du Makhnez mais aussi le peuple marocain au point ou certains commencent à poser les vraies questions sur ce mensonge vieux de plus de 40 ans.




    16



    9
    Felfel Har
    30 janvier 2018 - 15 h 21 min

    Momo-Bout Filtre 6 me rappelle souvent les frères Dalton, ces idiots légendaires qui se croyaient plus rusés que les autres. Alors que leur tête était mise à prix, ils ont eu cette idée « géniale » de se livrer au Sherif pour… toucher la prime. Peut-on faire plus bête? Joe Dassin a immortalisé leur saga: « ♫ tagada, tagada ♪voilà les Dalton..♫ » suivi de Sa majesté Dindon 6. Nous aurions tort de ne pas nous payer sa tête, savourons notre plaisir!




    38



    7
      Erracham
      30 janvier 2018 - 16 h 35 min

      A entendre la rédaction de Mondafrique, le Maroc aurait réussi le coup du siêcle en se livrant au Sherif Chergui! Il n’y a que les guezzanate et les saharate franco-marocaines pour nous servir de telles chlaouch. On n’est pas preneur. Le piège a marché et Sauvage 6 est bien en cage!




      30



      7
    amirouche
    30 janvier 2018 - 15 h 07 min

    C’est une vraie Berézina pour le Maroc à l’UA. Avant les résolutions anti-marocaines de l’UA sont adoptées en son absence, aujourd’hui les mêmes résolutions sont adoptées en sa présence en ajoutant l’humiliation. Ce n’est que justice pour ce valeureux peuple sahraoui dont une partie importante vit dans l’exil, et une autre sous l’occupation marocaine et sous l’oppression. Il faut dire que l’approche marocaine n’est pas constructive. Les Mekhzéniens viennent à l’UA pour empêcher les africains de trouver une solution à ce conflit. C’est un combat ingagnable. Le conflit du sahara occidental est en soi un combat ingagnable. A-t-on vu un peuple se dessaisir de son pays ? Il peut durer des siècles, mais jamais les sahraouis se laisseront déposséder de leur pays. Le soutien algérien n’est qu’un élément du conflit et il n’est pas l’essentiel. La conquête par la force de leur territoire et leur exil c’est le noyau du problème. Le Mékhzen veut noyer le poisson dans l’eau, à l’heure du numérique c’est une tentative vaine. Les insultes contre les algériens ne résous rien et au contraire met en valeur la justesse de leur position depuis 43 ans.




    37



    6
    Paris 75011
    30 janvier 2018 - 14 h 45 min

    Je ne comprends par comment le Makhnez était seul à exprimer ses réserves quant à cette méchante déclaration finale des États de l’UA alors que la presse propagandiste inféodée au Palais ne cessait de nous dire depuis l’adhésion du Maroc à l’UA, que le soutien de 36 pays africains, soit les 2/3 des 55 États membres,rendait l’exclusion de la RASD une simple formalité !!!




    35



    6
    Ziad ALAMI
    30 janvier 2018 - 14 h 39 min

    Et dire que le Makhzen laissait entendre au sujets du Mongolien bien que l’adhésion du Maroc a l’UA était une stratégie de haute voltige de ce dernier à l’effet d’exclure immediatement après la RASD de cette Organisation continentale !!!
    Enfin une autre occasion pour féliciter la diplomatie de la RASD tout en remerciant les efforts des patriotes Algériens qui ont pour noms Ouyahia, Messahel, Lamamra, Chergui, Belani and Co.




    40



    7
    Med Benhamou
    30 janvier 2018 - 14 h 32 min

    Sans risque de me tromper au regard des conclusions de l’Union Africaine, je peux dire que les carottes sont cuites pour M6.
    La seule inconnue sur ce dossier va être Marocco-marocaine et portera sur la réaction du peuple marocain vis à vis de ce mensonge de 42 années de la part de cette prédatrice famille allaouite allochtone qui est à l’origine de la misère Socio-economique actuelle et de la paupérisation du peuple marocain dont les multiples HIRAKS à travers l’ensemble des Régions du Maroc en sont une fidèle illustration.




    28



    7
    jubator
    30 janvier 2018 - 12 h 04 min

    j’invite nos compatriotes,lecteurs(trices) à finir toujours leurs commentaires par la fameuse phrase de notre MINISTRE DES A E MONSIEUR ABDELKADER MESSAHEL,et reprise par les mokokos aprés qualification au mondial,en guise de réponse aux VERITES,dites par notre MINISTRE donc la phrase…ET CA TOUT LE MONDE LE SAIT




    58



    11
    Jean-Boucane
    30 janvier 2018 - 11 h 46 min

    Et pourtant mimi6 a payé des centaines de millions chaque homme politique… il a payé, payé et encore payé… pour qu’au final sa population meure de faim pour un sac de riz ou en faisant la mule! Il a meme fait une belle photo de famille avec Brahim Ghali, sans aucun doute est ce cela le slogan: Le Maroc qui avance que repete la presse propagandiste du makhzen? D’ailleurs meme les marocains n’y croient plus!!!




    39



    9
    sabrina
    30 janvier 2018 - 10 h 09 min

    Le bourita pensait, en étant membre, qu’il allait pouvoir falsifier 30 ans de travail mais il y a un hic:l’arroseur pensait arroser L’UNION Africaine mais au fond c’est lui qui s’est fait arroser, surtout par l’Algérie!! bravo monsieur le ministre d’avoir proposé que escobar6 soit membre pour mieux le tenir en laisse, surtout il est tombé dans votre piège.




    50



    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.