Une «personnalité influente» arrêtée à Hydra pour «trafic de devises»

devises Hydra
Le marché du change parallèle brasse des sommes astronomiques qui se chiffrent en millions d’euros. New Press

Une «personnalité influente» dont le nom n’a pas été révélé a été interpellée hier dans le quartier cossu de Hydra, sur les hauteurs d’Alger, rapporte le journal arabophone Ennahar, proche des services de sécurité. Le journal précise qu’un fusil à pompe et une arme de poing ont été saisis au domicile de cette «personnalité dont l’activité clandestine s’étend entre Alger et Blida», toujours selon le journal, et qu’elle serait accusée de «trafic de devises».

Le quartier aurait été bouclé durant l’opération menée par des agents de la Police judiciaire, rapportent des témoins.

Le ministre du Commerce avait déclaré, il y a quelques jours, que la véritable cotation du dinar était celle pratiquée par les revendeurs de devises au marché noir. Mohamed Benmeradi faisait-il allusion à une opération d’envergure qui ciblerait la mafia de la devise qui sévit au su et au vu de tous sans que l’Etat intervienne pour y mettre fin ? L’arrestation de ce «baron», tel que décrit par Ennahar, sera-t-elle suivie par d’autres, sachant que le marché du change parallèle brasse des sommes astronomiques qui se chiffrent en millions d’euros, voire plus ? Ou s’agit-il d’une opération isolée dont on connaîtra sans doute les tenants et les aboutissants dans les jours et les semaines à venir ?

K. B.

 

Comment (11)

    Errai
    2 février 2018 - 19 h 54 min

    Dans cette masse de billets qui passent de mains en mains, il doit y avoir un bon paquet de faux.
    La cupidité mène inévitablement à toutes les tentations maléfiques.

    Anonyme
    2 février 2018 - 12 h 57 min

    Cette «personnalité influente» arrêtée à Hydra pour «trafic de devises» ne doit pas être du gros gibier, c’est probablement du menu fretin. La volonté politique d’éradiquer ce fléau n’existe pas, sinon comment expliquer que ce trafic s’effectue 7 jours sur 7, librement et sous les yeux de tous les passants, par quelques individus au square port Said d’Alger.

    13
    nonews
    2 février 2018 - 1 h 17 min

    s’il avait des dinars ou de l’or, on ne l’arrete pas. la devise c’est la meme chose Pourquoi la devise est differente, on l’achete et la vend, pas de crime commis.

    4
    11
    Moh
    1 février 2018 - 14 h 12 min

    N’est pas Chakib Khelil et Cie qui veut.
    Règlements de comptes entre malfaiteurs.

    26
    5
    Felfel Har
    1 février 2018 - 13 h 41 min

    Mabrouk a3lina hadhilbidaya, oumazal mazal! J’applaudis cette arrestation et prie pour que d’autres big fish soient incarcérés, sinon tout celà ne serait que du cinéma. Une goutte de lait dans une tasse de café n’altère ni sa couleur, ni son goût. Nos Incorruptibles devraient aussi débusquer ceux qui ont « investi » dans l’immobilier à Paris, à Barcelone, à Dubaï et ailleurs dans le monde. Ils récupèreraient des fortunes qui serviraient à financer un plan ambitieux de développement pour nous sortir enfin de la misère et de la précarité. Pour paraphraser les Chinois qui disaient qu’un voyage de 1000km commençait par le premier pas, cette arrestation doit être un premier pas dans la concrétisation de cette opération salutaire de nettoyage des écuries d’Augias que le peuple attend depuis 20 ans. Pour une fois, finissons le boulot!

    47
    9
    nonews
    1 février 2018 - 11 h 56 min

    je ne vois pas de mal qu’il ait des devises. par contre s’il les a volées, il faut le poursuivre pour vol. S’il a echange ses dinars pour des devises, c’est quelqu’un qui specule sur le marche et cela tout le monde le fait.

    21
    27
    MELLO
    1 février 2018 - 11 h 29 min

    C’est juste une personnalité influente … quel délire , mon Dieu!!! Ces personnalités influentes qui pullulent en Algérie, prennent l’Etat en otage, eux qui ne sont productifs de rien du tout, que du bluffe. En fait , pourquoi on a terrait le nom de cette  » personnalité influente » ? .
    En 1989, après la chute du mur de Berlin, le nouveau président Polonais Leach Walesa avait décidé d’aligner le cours officiel du Zloty (monnaie polonaise), au niveau des banques, avec celui pratiqué dans la rue; il a réussie à pomper tout le marché parallèle vers les banques. Chez nous, puisque aucune légitimité n’est accordé aux gouvernants , personne ne veut prendre cette, courage, décision pour un laps de temps, afin d »éliminer toute cette vermine qui joue dangereusement l’avenir de tout ce peuple.

    51
    4
      Abou Langi
      1 février 2018 - 17 h 15 min

      Le marché parallèle de la devise en Pologne après les années de plomb n’a rien à voir avec le nôtre. L’import import et la fuite et le mouvement des capitaux n’est pas comparable. Et il y a eu surtout eu le nouveau zloty qui valait 10.000 anciens.
      Mais l’Etat peut se service de la pompe à billets. Directement rattachée à la planche. Ainsi il siphonnera toutes les devises. Encore dix mille milliards de fabriqués sans suer une goutte, pas un seul billet ne restera sur le marché. La devise atteindra 400 dinars pour un euro et allors ?

    MoiNews
    1 février 2018 - 8 h 08 min

    C’est juste de la poudre aux yeux des non-voyants citoyens Algériens,pris en otage. Il suffit de nous dire comment le fils de notre SG du parti ou pouvoir a pu fuir le pays sans problème,comment Mr saidani ex SG du FLN àa pu transférer des millions d’euros sans aucune crainte, Sellal, Bouchouereb et autres!!! la nation Algérienne à été bradée par ses propres dirigeants

    100
    5
      Anonyme
      1 février 2018 - 23 h 42 min

      Ye3tik saha moi lui News. Le fils de saadani a vendu des places député pour des lilliards. Où en est cette affaire?? Àvec leurs histoires ils veulent justement nous faire oublier leurs casseroles. À nos journalistes de ne oas lâcher le morceau. On veut des nouvelles du fils de ould Abbas sur ses ventes de places aux législatives et des enfants saadani sur leurs affaires en algerie.

      13
      1
        Moh
        3 février 2018 - 7 h 46 min

        Ils ont été blanchi par leur justice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.