Comment l’épouse française d’un terroriste a-t-elle pu entrer en Algérie ?

GHLAM Algérie
L’époux de Catherine Jeanne S. a commandité un attentat commis par Ghlam (photo). D. R.

Par Kamel M. – Les médias français s’intéressent de très près au procès d’une ressortissante française, épouse d’un terroriste affilié à Daech, détenue en Algérie, et qui a comparu devant le tribunal de Boumerdès, à l’est d’Alger, ce mardi. Comment cette ressortissante française, jugée pour apologie du terrorisme, a-t-elle pu obtenir le visa et entrer en Algérie ? Des sources interrogées par Algeriepatriotique ont estimé qu’une enquête devrait être ouverte pour savoir comment l’épouse de ce terroriste a pu tromper la vigilance de nos services consulaires et s’établir ainsi en Algérie illégalement, puisqu’elle n’aurait jamais sollicité une résidence permanente auprès des services concernés.

La ressortissante française en question, qui répond au nom de Catherine Jeanne S., est l’épouse du terroriste dénommé Samir Nouad, selon l’Agence de presse française, qui précise que ce dernier, qui serait de nationalité algérienne – l’AFP ne dit pas s’il a la nationalité française ou pas –, est âgé d’une quarantaine d’années et est membre du groupe terroriste Daech. Il est soupçonné d’être l’un des commanditaires d’un attentat avorté près de Paris. L’AFP ajoute que plusieurs médias français «ont fait état de sa mort en avril dernier, lors d’une frappe en Syrie».

Le consulat de France à Alger a indiqué avoir rendu visite en détention, en août dernier, à cette ressortissante française, précisant qu’elle n’avait pas la double nationalité franco-algérienne et qu’elle n’avait pas demandé de protection consulaire, indique l’AFP.

K. M.

 

Comment (23)

    Anonyme
    3 février 2018 - 9 h 11 min

    Les Algériens ont vécu des moments effroyables pendant les années 90 et ils n’ont aucune envie d’y retourner.Cette française veuve d’un terroriste de Daech en venant en Algérie n’a rien d’innocent puisqu’il subsiste encore des poches de maquis islamistes mais heureusement en voie d’éradication.Je suis heureux d’apprendre qu’en 2016 il n’y avait que 170 Algériens dans les rangs de Daech en Syrie et en Irak,alors qu’il y avait 6000 Tunisiens,1200 Marocains et…1700 Français.Sans commentaires.




    2



    0
    TARZAN
    1 février 2018 - 18 h 15 min

    ce qui intéresse la presse française à la solde de lobbies anti algériens c’est juste d’associer daesh à l’algérie dans les esprits des français. la france veut redorer le blason du maroc premier pourvoyeur de terroristes du daesh au monde. avez entendu le mot maroc ou marocains dans les médias de masse français durant ce procès d’abaaoud? non? alors vous avez tout compris!




    17



    4
      Moh
      1 février 2018 - 21 h 34 min

      Fausse analyse volontaire pour couvrir les responsables de cette incurie dans nos consulats.




      2



      2
    Felfel Har
    1 février 2018 - 16 h 52 min

    Elle est tout simplement passée par le salon d’honneur de l’aéroport d’Oran, comme un certain CK quand il était recherché par Interpol. Soyons sérieux, l’Algérie serait-elle devenue une passoire? Avec ce redéploiement des troupes de DAESH à nos frontières, c’est le moment d’être vigilants, trés vigilants. Il faut être là où il faut au moment propice pour coffer les passeurs et leurs passagers. Il y va de notre sécurité! Quant à cette Française, elle doit révéler tout ce qu’elle sait pour avoir la vie sauve, sinon….




    13



    3
    Anonyme
    1 février 2018 - 14 h 28 min

    Même des africaines en situation irrégulière en France ont pu rentrer en Algérie et promettent les papiers aux jeunes Algériens après le mariage ( après avoir eu des enfant).
    Des fois, on se demande où sont les services secrets Algériens.




    25



    4
      anonyme
      2 février 2018 - 7 h 50 min

      On aimerait comprendre, merci, de quels papiers il s’agit de faire pour ces africaines …par des jeunes algériens ??




      1



      1
    Kahina-DZ
    1 février 2018 - 14 h 26 min

    Il faut une enquête très sérieuse. Beaucoup de personnes qui rentrent en Algérie avec un visa trafiqué.
    C’est le chaos total.
    Il faut voir aussi au niveau des consulats. La chippa et le visa.




    20



    3
      abdel
      3 février 2018 - 1 h 35 min

      si ce que vous dites,il éxiste un trafic avéré au niveau des consulats, qui permet a des individus douteux de rentrer au pays,le responsable de ce consulat devrait etre jugé et condamné pour trahison,car il met en péril la securité du pays,mais ne revons pas,pour en arrivier là,il faut une volonté politique




      1



      0
    008
    1 février 2018 - 14 h 07 min

    Des rumeurs circulent sur des trafics de visas dans nos consulats de la région parisienne il suffit de payer cash pour l’avoir.




    20



    2
    Surveillance......
    1 février 2018 - 13 h 33 min

    Espionne pour la France ou pour Israel telle est la question !!




    16



    8
      L'inspecteur
      1 février 2018 - 16 h 04 min

      Ni pour l’un ni pour l’autre c’est juste une histoire de business au niveau de nos consulats parait t-il.




      10



      1
    Anonyme
    1 février 2018 - 13 h 33 min

    et dire que pour renouveler un passeport pour un résident algerien en france,il faut des heures de queue devant un consulat




    19



    3
    Anonyme
    1 février 2018 - 12 h 20 min

    Merci à Nouari d’avoir rappelé cette anomalie: l’ambassadeur de france qui fait des balades publiques à Oran, c’est quoi ce sans-gêne? les présidents français en visite officielle font leur petite promenade dans les rues d’Alger pour se faire acclamer et on les laisse faire personne ne dit rien, est ce que quelqu’un a déjà vu un président algérien trainer dans les rues de Paris ? non jamais ! maintenant c’est au tour de l’ambassadeur français, il se croit où cet ambassadeur fi dar babah ! il faut que les autorités algériennes interviennent quand même, les français sont gouvernés par des gens sans foi ni loi ni honneur ni rien ils ne respectent rien et c’est à nous de les arrêter et de leur montrer les limites à ne pas dépasser chez nous.




    46



    5
    Karamazov
    1 février 2018 - 11 h 34 min

    « comment l’épouse de ce terroriste a pu tromper la vigilance de nos services consulaires et s’établir ainsi en Algérie illégalement ».

    Et nos gabelous ils regardaient le match quand elle est passée ? Peut-être que vous n’avez jamais été demander un visa à nos consulats ou même le moindre papelard, autrement vous auriez vu comment ils sont scrupuleux. Quand à la douane si je n’étais pas maso je n’essayerais même pas de passer par là.
    Peut-être qu’elle n’était pas fichée tout simplement. Ou qu’on a rien à lui reprocher.

    Et enfin , pour les médias français qui s’interrogent: avant de passer nos douanes, elle a pris son navion en vol y’aurait-il pas de gabelous dans leurs aéoroports ?

    Si c’est le cas , peut-être qu’elle a sauté de l’avion avant l’attérissage!




    16



    5
      Anonyme
      1 février 2018 - 13 h 37 min

      Et s’il fallait raisonner à l’envers et que ce n’est pas en suivant le guide qu’on comprendrait. Car ce n’est pas du comment qu’il s’agit mais du pourquoi.

      Cette épouse française d’un tango algérien, yek?
      Supposons que ce tango ait été pisté . Pensez-vous que son entourage et ses proches aient échappés à leurs mailles?

      Et quand vous voyez qu’un très proche, lui aussi activiste de surcroit, vient se jeter dans les filets: que faites-vous?
      Vous le laissez échapper ou entrer? L’importance du renseignement vous connaissez ?




      9



      3
      Anonyme
      1 février 2018 - 18 h 10 min

      Cette dame de nationalité française n’a certainement pas pris un vol aérien pour s’infiltrer chez nous. Comme l’entrée par la frontière sud semble « arrangeante » aux subsahariens, elle est peut être venue avec les vagues incessantes des subsahariens qui se déversent chez nous par tonnes.




      5



      3
        Rachid
        1 février 2018 - 20 h 58 min

        Une manière de dédouaner les agents consulaire corrompus et traitres.




        1



        1
        Abou Langi
        1 février 2018 - 21 h 36 min

        Ah ! ça c’est vrai, je n’y avais pas pensé. Donc cette femme se fait yéchi pendant des heures au consulat pour avoir un visa pour entrer clandestinement par une porte dérobée du coté du Sahel. Il fallait y penser.




        2



        2
    NOUARI
    1 février 2018 - 11 h 14 min

    Notre pays est devenu « DAR KHALI MOH »… N’importe qui peut entrer et sortir comme bon lui semble en Algérie. Où sont nos services consulaires ainsi que nos services de sécurité dans tout cela ? C’est très grave… Ils entrent comme ils veulent par le sud : les sub sahariens. Ils entrent comme ils veulent par l’ouest : les mococos avec leur drogue (zatla + blanche…). Ils entrent comme ils veulent par l’ouest : les daéchiens de lybie et de la tunisie. Ils entrent comme ils veulent par le nord : comme cette femme – qui plus est – de nationalité française qui a séjouné comme bon lui semble dans notre pays !!! Et surtout, cet « ambassadeur » français qui sillonne comme bon lui semble tout le territoire de notre pays en organisant des « réunions » là où bon lui semble à Oran et partout ailleurs en Algérie… cela veut dire QUOI ? Qu’il n’y a PLUS D’ÉTAT ou quoi ??? Alors, il ne faut pas s’étonner si demain, cela éclate de partout dans notre pays, une fois tous les réseaux dormants étrangers passent à l’action pour foutre la m…. dans notre pays. Mais réveillez-vous, ya dine errab !!! LA PATRIE EST EN DANGER…..




    52



    3
      Mia
      1 février 2018 - 14 h 41 min

      Pas de panique…. nous avons de vrais hommes… macha allah qui scrutent nos frontieres et assurent notre securité…Que Dieu les protege




      16



      5
    Lyes Oukane
    1 février 2018 - 9 h 46 min

    Entre la jeune mineure allemande ,retrouvée à Blida , qui est entrée chez nous par on ne sait ou et cette française ca commence à faire désordre . Je pense que nos douaniers comme notre police aux frontières ont besoin d’aller fissa consulter un ophtalmo . Idem chez les européens . Tous des Rambo ou ma idirou walou !




    30



    4
    Anonyme
    1 février 2018 - 9 h 21 min

    Vérifiez surtout qu’elle ne fait pas partie des services français.




    29



    6
      Mia
      1 février 2018 - 9 h 50 min

      il faut surtout qu’au niveau de tous nos consulat à travers le monde qu’ils étudient les dossiers minutieusement même les plus banales.




      19



      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.