Les Etats-Unis manœuvrent pour semer la zizanie entre l’Algérie et la Russie

Lavrov Washington
Sergueï Lavrov et Rex Tillerson. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Pour Washington, l’Algérie n’est pas un pays qui compte uniquement sur le plan sécuritaire. La petite tournée effectuée la semaine dernière aux Etats-Unis par le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould-Kaddour, révèle que notre pays est perçu aussi par les Américains comme une pièce importante sur l’échiquier énergétique mondial.

Contrairement à ce que beaucoup pensent encore, notre pétrole et notre gaz n’intéressent plus vraiment les Américains. Du moins pas autant qu’avant. Cela vaut surtout depuis qu’ils ont commencé à exploiter leurs gisements d’hydrocarbures non conventionnels. Désormais, du pétrole et du gaz ils en ont même à revendre. D’importateurs, ils sont passés au statut d’exportateurs d’hydrocarbures. Cela explique d’ailleurs les soucis que connaît aujourd’hui l’Arabie Saoudite.

Ce qui intéresse Washington, c’est que l’Algérie intègre plutôt sa stratégie qui consiste à veiller à ce que les pays d’Europe occidentale, ses alliés de toujours, ne soient jamais dépendants de la Russie d’un point de vue énergétique. C’est probablement le sens à donner au souhait exprimé par les Etats-Unis de «lancer un partenariat avec l’Algérie pour assurer la sécurité des approvisionnements de l’Europe». Et ce souhait a été formulé depuis Houston par Sandra Oudkirk, une responsable du département d’Etat américain.

L’inattendue proposition américaine soulève maintenant un certain nombre de questions cruciales. Comme celle qui consiste à savoir si l’Algérie a vraiment besoin d’un partenariat avec les Etats-Unis pour continuer à assurer l’approvisionnement en énergie de l’Europe, un travail qu’elle accomplit et maîtrise avec une précision d’horloger depuis le début des années 1970 ! La question est évidemment non pour ce qui concerne les hydrocarbures conventionnels. Si, par contre, Sandra Oudkirk faisait allusion aux hydrocarbures de schiste, il est clair que l’Algérie est encore loin de maîtriser les techniques pouvant permettre leur extraction. Mais si les Américains en parlent, cela peut vouloir dire aussi que nos gisements d’hydrocarbures conventionnels n’en ont pas pour très longtemps et que le moment est venu de commencer à produire du gaz de schiste.

Dans tous les cas, il y a visiblement lieu de s’attendre à moyen et long terme à ce que l’Europe devienne un terrain d’affrontement entre Washington et Moscou par compagnies pétrolières et gazières interposées. Un terrain où le Qatar a déjà posé un pied. La lutte pour les parts de marché atteindra probablement son zénith si un jour l’Iran parvient à rallier l’Europe avec un gazoduc qui passera par la Syrie, pays actuellement en guerre en raison, justement, de tous ces enjeux énergétiques.

La question est de savoir maintenant ce que veut l’Europe. Et à en croire Abdelmoumen Ould-Kaddour, les Européens n’ont jamais été aussi versatiles et flous, ajoutant que si partenariat il y a, celui-ci doit se faire sur une base de gagnant-gagnant.

S. S.

 

Comment (37)

    Anonyme
    10 février 2018 - 9 h 24 min

    Ils peuvent toujours courir. Nos liens avec nos amis russes sont très solides et la RUSSIE n’est pas un pays voyou impérialiste.




    4



    0
    karimdz
    8 février 2018 - 20 h 03 min

    Comment pourrait on pactiser avec le diable qui soutient l état sioniste, sème le chaos dans le monde musulman et planifie le terrorisme du daech ? !

    Il faut être distant et prudent avec ces états unis terroristes d amérique, et la Russie demeure notre allié et l Algérie a pu compter sur ce grand pays qui lui assure son indépendance sur le plan militaire.

    L europe de toute manière n a pas grand choix, le gaz algérien est de meilleure qualité et il est à proximité.




    8



    0
    Kahina-DZ
    8 février 2018 - 17 h 21 min

    Simplement: VIVE LA RUSSIE




    11



    0
    MELLO
    8 février 2018 - 12 h 59 min

    Ces Américains doivent comprendre , une bonne fois pour toute , que le monde change, la réalité géoéconomique et géopolitique aussi. Alger fait partie des principaux partenaires de la Russie en Afrique et dans le monde arabe. Cette relation s’est forgée durant la lutte d’indépendance et dans les premières années de son indépendance. L’Algérie est très bien placée au coté de la Russie, elle fait partie du Top 3 des principaux partenaires de la Russie dans le secteur de la Défense, derrière l’Inde et la Chine. D’ailleurs l’Algérie est bien vue pour intégrer le BRICS . Sur un autre plan, les deux pays partagent grand nombre de visions communes ou similaires au niveau politique et de l’actualité internationale. Faut-il d’ailleurs le rappeler, l’Algérie a été l’un des rares pays arabes à avoir adopté une position responsable face à toutes les guerres qui ont été orchestrées par l’Otan alliée des salafistes . Mais une chose est aujourd’hui pratiquement évidente, que les Américains et les Français doivent comprendre: le scénario libyen n’aura pas lieu en terre algérienne.




    11



    3
    Hamid
    8 février 2018 - 1 h 13 min

    The USA’s foreign policy always has been typical of their government divisive style of governing.Divide and rule.So if ever they try to drive a wedge between our country and Russia,I am sure that they will fail in their clumsy way to do it given the historic firm unshakable bond of friendship that exists between Algiers and Moscow.




    3



    6
    Anonyme
    8 février 2018 - 1 h 02 min

    L’ Algérie jouit d’une place géostratégique importante sur l’échiquier géopolitique international.
    Et cette manœuvre de la part des USA,de tenter de semer la zizanie entre l’Algérie et la Russie, n’est qu’en fait qu’un bras de fer stratégique pour convaincre notre pays à opter pour le choix US pour l’exploitation des gaz de schiste.
    Prudence, la bataille dans les affaires est rude, et notre pays est à l’image d’un steak appétissant,qui fait la convoite de chiens affamés, prêt à s’affronter.




    11



    5
    On reprends notre OR !
    7 février 2018 - 23 h 56 min

    L’Algérie à des réserves d’OR !!! Teste à savoir quel pays detient notre reserve d’OR !!!




    11



    6
      Moh
      8 février 2018 - 7 h 37 min

      Qui ? Merci.




      4



      1
    Anonyme
    7 février 2018 - 20 h 18 min

    Les Etats-Unis manœuvrent pour semer la zizanie entre l’Algérie et la Russie
    Les U.S.A sont sous l’influence du très puissant lobby économique, et financier juif pro-israélien (et bien sur pro-marocain)
    Qui dirige la stratégie de la politique étrangère des U.S.A,
    Des pays alliés membres de l’OTAN souffrent de l’incohérence, et des contradictions de la politique étrangère américaine
    Qui portent de graves préjudices à la cohésion de l’OTAN, et la méfiance des pays amis
    Jetant le discrédit, et le manque de fiabilité, et de fidélité chez ses alliés européens, et asiatiques

    Quand à la Russie, la cohésion du système politique (du moins en apparence), la prudence, et la stratégie réfléchis,et vigilante Des petits pas calculés attire l’estime, et l’approbation des pays du monde entier , y compris au sein meme de l’OTAN
    L’Algérie devrait construire, et avoir une stratégie prudente, à vision à long terme pour préserver ses interets économiques
    Et militaro-stratégiques face aux nombreux défis, et menaces, en renforçant son économie par des réformes profondes
    Et en construisant une industrie militaire autonome, et indépendante, maitrisant les technologies modernes,
    Grace à ses centres, écoles supérieures, instituts, et Petites, et Moyennes Entreprises industrielles

    La Russie une puissance fiable, peut aider l’Algérie dans les domaines de formations de haute qualité,
    Et de haut niveau de ses élites, et de ses cadres
    Et créer des sociétés mixtes algéro-russes dans l’énergie, l’industrie, l’agriculture, l’hydraulique, et le transport ferroviaire (le Rail)




    19



    6
    Felfel Har
    7 février 2018 - 17 h 21 min

    Pendant des années, nous n’avons pris parti pour aucun bloc en optant pour le Non-Alignement. De la coopération, oui, du business, encore oui, mais de la soumission, NON! Le monde est en pleine recomposition avec un empire décadent qui se cherche des amis et un groupe de pays (BRICS) qui s’affirme de plus en plus comme leader, plus à même de promouvoir la paix, la sécurité, la justice, le développement. Si nous devions un jour adhérer à un bloc, c’est ce groupe qu’il faut rejoindre. Nous y jouerons un rôle important compte-tenu de nos potentialités et de notre position géo-stratégique. Ceux qui nous dirigent, savent-ils de quel côté notre pain est beurré?




    22



    6
    Ammar
    7 février 2018 - 16 h 32 min

    Sadek Sahraoui les quataris peuvent dire : Pour Washington, le Quatar n’est pas un pays qui compte uniquement sur le plan énergitique. La Grande tournée effectuée la semaine dernière aux Quatar par Rex Tillerson avec une délégation de plus 100 industriels, révèle que quatar est est perçu aussi par les Américains comme une pièce importante sur l’échiquier économique mondial.




    5



    10
    Riposte
    7 février 2018 - 16 h 19 min

    Pour équilibré le monde de l’Europe d’Amérique et des Américains contre la Russie, Chine etc.. JE PROPOSE DES BASES MILITAIRES CHINOISES ET RUSSE EN ALGÉRIE pour leur montrer c’est quoi une vrais ZIZANIE ALGÉRIENNE !!




    16



    12
    Tin-Hinane
    7 février 2018 - 15 h 38 min

    Ce qui me dérange c’est cette histoire de gaz de schiste, pourquoi l’Algérie qui des réserves de gaz naturel irait exploiter du gaz de schiste qui demande une grande quantité d’eau que nous n’avons pas en profusion, je n’arrive pas à comprendre. En ce qui concerne les USA tout le monde peut constater qu’ils sont en perte de vitesse avec le reste de leurs alliés et complices alors ils essaient de faire accroire qu’ils comptent en faisant des compliments aux uns (rien à faire de leurs compliments ou de leurs avis) ils font les gros yeux à d’autres mais personne n’est dupe, leur monde est à genoux, bye bye oxydent (je pique l’orthographe à un commentateur de AP parce que je trouve bien cette façon de l’écrire).




    9



    6
      Lyes Oukane
      8 février 2018 - 4 h 04 min

      @ Tin-Hinane .  » Le gaz de schiste demande une grande quantité d’eau que nous n’avons pas à profusion … je n’arrive pas à comprendre  » . Bonsoir madame , la nappe de l’albien ou nappe albienne est la plus grande réserve d’eau douce fossile au monde . Elle est sous 70% de la surface totale de l’ Algérie , 20% en Libye et 10 % en Tunisie . Son volume algérien est de plus de 20.000 milliards de mètres cubes d’eau . Des calculs ont été faits . Pour une Algérie de 50 millions d’habitants ,il nous faudrait plusieurs siècles pour consommer toute cette eau ,ceci en consommant la même quantité d’eau par personne que les pays occidentaux … En deux clics de souri tu trouveras de plus amples détails très facilement sur le net . Sont pas fous les yankees . Ils veulent nous pomper le gaz ,le pétrole ,l’eau et notre argent ! Un jour je te raconterais le projet d’Elie Roudaire ,ami de Jules Verne et de Ferdinand de Lesseps ( canal de Suez et canal du Panama ) . Bonne lecture .




      3



      7
    صالح/ الجزائر
    7 février 2018 - 14 h 33 min

    La France,les pays bas, l’Allemagne, la Grande-Bretagne… regorgent de bassins renfermant du gaz de schiste, c’est à dire de grands bassins (évalués avec estimation des ressources – Wikipédia).
    pourquoi donc Washington, au lieu de s’adresser à la pauvre Algerie, n’incite pas ses alliés de toujours à exploiter, afin d’échapper à la dépendance de la Russie , leurs propres gisements d’hydrocarbures non conventionnels??? Ces alliés europeens de toujours, contrairement à l’Algerie, maîtrisent mieux les techniques d’extraction de gaz de schiste.
    Si Washington a des alliés de toujours, notre pays a le droit, lui aussi, d’avoir des alliés sûrs et de toujours.
    la politique extérieure algérienne, qui a depuis 1962 (depuis 1954 meme) refusé l’intervention des autres dans ses affaires intérieures, doit être bâtie sur une base de gagnant-gagnant, avec tous les pays qui respectent la légalité international et qui ne pratiquent pas la politique de deux poids deux mesures.




    30



    8
    chark
    7 février 2018 - 13 h 50 min

    L’Algerie n’a pas encore compris que sa seule arme de dissuasion face aux us/sionistes passera par la présence militaire Russe sur son territoire , la Syrie avec Tartous l’avait bien compris , mais visiblement l’Algerie ne le comprendra jamais ….wait and see …..




    17



    33
      Meli
      7 février 2018 - 15 h 55 min

      La Syrie la bien compris et on voit le résultat un pays meurtrie et complètement détruit.




      9



      8
    HANNIBAL
    7 février 2018 - 12 h 38 min

    Il faut comprendre que le Gaz donne des effets délirant , après les Sangsues ya les Vampires que Dieu nous Garde !!




    7



    10
    Anonyme
    7 février 2018 - 12 h 23 min

    Comme disait le maréchal Tito, pas de confiance aux grandes puissance; ils sont gourmand et ingrat ou cas de problème ils vous laissent manger par les loups, qu-es-ce qu’ils ont fait les russes pour les Algériens, a part de leur vendre des armements destinés a la casse??




    13



    57
      Lyes Oukane
      7 février 2018 - 13 h 28 min

      @ Anonyme de 12h43. Pourquoi te poses tu une telle question concernant les Russes uniquement ? En toute impartialité ,il aurait fallu que tu te poses la même interrogation concernant aussi les USA et les pays européens. Je te rappelle que dès notre indépendance, l’Algérie faisait partie des pays non-alignés (ni pro-soviet ni pro-« oxydant »). Je te rappelle encore que durant nos dix années de guerre antiterroriste en Dz,personne ne nous a donné un coup de main pour nous débarrasser de cette peste là .Nous étions sous embargo et black listé . T’as oublié ?
      L’Algérie,comme tous les pays, s’arrange avec ceux qui l’arrangent et fuit ceux qui la dérangent. Pour ce qui est de l’armement qui va à la casse, je préfère qu’il aille à la casse plutôt qu’il serve à massacrer des peuples innocents sur ordre des puissants comme le font les marocains, par exemple, mais pas qu’eux.




      57



      9
      FATEM95
      7 février 2018 - 17 h 08 min

      Anonyme
      7 février 2018 – 12 h 23 min
      La réponse est ! Alors pourquoi ton auguste roitelet Joufflu VI est aller supplier Poutine ? qui ne s’est pas déplacé a la descente d’avion pour dire aussi
      l’importance des 20 mn d’entretien pour du matériel qui va a la casse vous resterez toujours aussi fourbe !!




      11



      4
        Lyes Oukane
        8 février 2018 - 4 h 14 min

        @ FATEM 95 . Exact ,M6 avait même eu le culot de proposer à poutine de lui commander un sous marin en échanges de fruits et légumes . Poutine ,en des termes bien plus diplomatiques que les miens lui avait répondu  » … si tu me paies en tomates , tu n’auras droit qu’à la photo du sous marin …  » . Ahaahahahah !




        5



        6
        Anonyme
        8 février 2018 - 5 h 52 min

        Grande gueule et des petits bras;un bougnoule reste un bougnoule la modestie c’est son vilain défaut, il demeurai le sac a sable des grandes puissance




        4



        3
    Djeloul
    7 février 2018 - 12 h 00 min

    Ce que veulent réellement les yankees c’est mettre sur la paille économiquement la Russie.
    Comment. !!!
    D’abord les yankees savent qu’ils doivent fournir à tous les clients de la Russie qui s’approvisionnent énergétiquement chez .
    Celle ci la russie ne pourra pas leurs fournir aucune énergie.
    Car les yankees par plusieurs injonctions menacantes et sanctions lancer envers ces clients.
    Les récalcitrants subiront différents pressions économiques , menaces de déstabilisation , où surgissement d’affaires de corruptions visant des chefs d’états.
    La demande des yankees de participation indirects ou direct d’affaiblir très sérieusement l’économie russe et non discutables.
    Si la Russie se retrouve sur la paille , cela engendrera des troubles sociaux , des emeutes , une instabilité intérieur avec plusieurs risques d’implosion sociales.
    Et pourquoi! !!
    Parce que les yankees veulent que les russes lâchent les iraniens, les syriens, les libanais, les irakiens, l’Algérie, .
    Pour qu’elle puisse mettre tout ces plans de divisions ,de déstabilisation, de K.O. et de soumissions à la réalisation de leurs plans de domination globale inspirée par le nouvel ordre mondial.
    Je ne vous raconte pas des contes de fées , ouvrez vos yeux et observez les tendances, les variations, les lieux ou ont lieux les conflits !!! et qui sont les victimes ? pourquoi ?.




    66



    6
      Anonyme Utile
      7 février 2018 - 13 h 29 min

      @ Djelloul.

      Bravo. Je partage totalement votre avis. Vos arguments sont très pertinents. Votre analyse globale est parfaite, c’est la lumière, qui éclaire.

      Bonne journée.




      24



      7
    LE NUMIDE
    7 février 2018 - 11 h 27 min

    LE MONDE MULTIPOLAIRE ET LA PAIX DES PEUPLES : l’Algérie comme état et comme nation et les Berbères comme peuple sont pour un monde multipolaire et pour la paix universelle et la concorde entre les peuples et les nations .. L’Algérie assume ses relations sur tous les plans avec les USA et les Berbères ne sont pas hostiles au peuple américain et cherchent son amitié comme durant la révolution algérienne qui a vu la position américaine sous la présidence de John Kennedy en faveur de la décolonisation …. MAIS , nous travaillons à la paix universelle comme nation et comme état dans un monde équilibré et multipolaire ou la présence équitable dans le conseil de sécurité des grands peuples Russes , Chinois , allemands , perses , arabes , hindous , européens , africains et autres est nécessaire à l’équilibre du monde et à sa paix ..Désormais comme berbères nous travaillerons à faire entendre notre voix Algérienne dans le concert des nations sur toutes les questions mondiales écologiques économiques et politiques . Comme berbères et algériens nous dénonçons la colonisation israélienne de la Palestine et des territoires Syriens du Golan , nous dénonçons la colonisation monarchiste marocaine au Sahara occidental Berbère , nous dénonçons les bombardements et le génocide commis par la coalition saoudienne sur le peuple arabe yéménite sous quelque motif Houti que ce soit . Nous dénonçons l’ingérence terroriste américaine , turque , qatarienne , saoudienne et israélienne en Syrie qui agit pour la continuité de la guerre civile et contre la préservation de son état, de son armée et de son gouvernement légal , jusqu’ à nouvel ordre .. Comme peuple berbère libre nous rejetons énergiquement en matière d’Islam toute tutelle étrangère théologique , spirituelle , temporelle, cléricale ou papale qui soit en dehors de l’Algérie et de sa république et son ministère des affaires religieuses dument mandaté par le gouvernement algérien .. Et nous rejetons , nous dénonçons et nous n’accepterons jamais, ni aujourd’hui ni demain toute idée de Calife ou Califat qu’ils soit américain , arabe , turc , persan, afghan, égyptien , soudanais … ou Ahl el Beit ou Koraiche ou même de la planète Mars .. La seule autorité temporelle REPUBLICAINE ET INSTITUTIONELLE que nous reconnaissons et à laquelle nous obéirons dans les limites de la Loi algérienne , c’est celle incarnée par le président de la république algérienne démocratique et populaire …




    31



    22
      Mia
      7 février 2018 - 13 h 27 min

      En tant que berbère, LE MUNIDE je vous dit que vous nous faites c… avec vos répétitifs « Nous les Berbères »!! les Américains et ou autres s’en foutent éperdument que tu sois berbère ou indien….il s’agit là de la stabilité de l’Algérie, point barre…..




      36



      7
        Enya
        8 février 2018 - 0 h 46 min

        @MIA
         » Le Numide  » est un MAKiste…de quoi veux tu qu’il nous parle …lui de l’Algerie telle que on la connait il s’en fiche aussi .et il est pret a s’allier avec le Diable si cela pouvait aider Ferhat a arriver au Koursi .




        5



        6
      Anonyme
      8 février 2018 - 21 h 13 min

      ya khouya ça c’est de la cervelle !!! de M….t….. allez !!! on va te satisfaire, le peuple algérien dans sa totalié est amazigh, ou K….B….l comme tu voudras. les citoyens des hauts plateaux applaudissent.




      3



      0
      mouatène
      9 février 2018 - 9 h 10 min

      hééé le « numide ». arbate zouaylek ! le sahara occidental berbere ? retourne à l’école mon vieux. a moins tu t’es trompé de recette. ça alors !!! on aura tout entendu. les lecteurs n’ont pas cesser de rire.




      2



      0
    raselkhit
    7 février 2018 - 11 h 23 min

    Les enjeux de demain vont dépasser la Russie et les USA cela sera plutôt Occident /BRICS et en particulier le poids de la Chine avec ses projets de « Route de la soie » L’Afrique aura bien entendu un certain poids Aussi important que celui de l’Inde sans oublier les pays Latino Américains L’Europe décadente autant que les USA même en détenant une certaine technologie économiquement seront plutôt hors circuit bdécisif Même en gardant le monopole du « Conseil de sécurité et leurs 3 droit de veto




    16



    6
    HAMAILI
    7 février 2018 - 11 h 21 min

    LES USA SONT LE DIABLE EN PERSONNE, ANCIENS GANGSTERS ET COWBOYS (…)
    LA RUSSIE, LA CHINE, LE VENEZUELA, L’INDE, LE BRESIL VOILA DES PAYS SERIEUX A QUI ONT PEUT FAIRE CONFIANCE.




    39



    9
    Anonyme
    7 février 2018 - 10 h 49 min

    La Russie reste un très bon partenaire politique, et militaire, pour l’Algérie, mais c’est peu, devant les défis, et les incertitudes De l’avenir Les Etats Unis, comme la France néo-colonialiste misent sur la formation des élites, des intellectuels, et des technocrates Pro français, et pro-américains.
    En leur offrant des bourses, et des études de haut niveau, mais souvent académiques-administratives (gestionnaires-dirigeants) Et non de vrais patrons d’industries, capables de gérer la production (technology process) des unités industrielles, des ateliers Où de laboratoires de créations de brevets de recherches, de développements ou d’inventions.
    L’exemple de l’Institut Algérien du Pétrole est édifiant: conçu comme ses homologues français (Institut Français de Pétrole); L’école des mines de Paris (fleuron des élites technocrates-bureaucrates), et de l’ American Petroleum Institute, M.I.T, Boston; Ils sont plus aptes, et plus volontaires à travailler dans les administrations comme patrons – gestionnaires, Que comme Ingénieurs, et techniciens développeurs de process technologiques dans les ateliers, et les laboratoires de Recherches-développement.
    La Russie moins avancée dans les technologies pétrolières, et gazières que les américains – très avancés – (il faut le reconnaitre) Mais la Russie est très avancée dans les technologies militaires (surtout le retour russe de ces dernières années, depuis 2000) N’a pas permis à l’élite algérienne de ses développer dans la culture, l’industrie, et la technologie russes, du fait de manques d’échanges culturels, linguistiques, économiques, et d’écoles, et d’instituts russes en Algériees français – en leader – ont compris, les premiers, en intensifiant leurs activités subversives du long terme, pardon, culturelles D’aliénation des futures élites, et futurs cadres administratifs algériens, à la culture néo-colonialiste française, en Algérie).




    28



    8
    PIC Alain
    7 février 2018 - 9 h 53 min

    Comme leur «  »Printemps Zarabe » » n’a pas pu s’installer, en Algérie, et comme ils (les occidentaux USA et Europe, ainsi que leurs valets-Pourvoyeurs de Fonds du Khalij+ momo6), passent maintenant à la 2e action qui est : « l’ISOLEMENT de cette ALGERIE », en attendant de passer aux actions suivantes destructrices. (…)
    eh bien, notre correction est la suivante: « NOUS SOMMES NÉS FELLAGAS ». A ceux-là, je vous impose d’ajouter ce dernier mot à vos dictionnaires. FÉLICITATIONS à tous les Algériens qui riposteront à ces manœuvres basses.




    60



    14
      Mia
      7 février 2018 - 13 h 39 min

      Si les américains s’intéressent à ce point à l’Algérie…c’est vraiment sérieux pour nous, du point de vue sécuritaire…ça ne sent pas très bon…Eux et certains pays occidentaux ne nous veulent pas du bien….notre stabilité les dérangent et ils veulent user de tous les stratèges pour nous mettre sous leur coupe..et refaire la carte de l’Algérie en prenant la Sahara riche en minerais….nous qui sommes génétiquement révoltés et indépendants…..il ne faut pas que nos leaders baissent la garde…..




      16



      6
    MON OPINION
    7 février 2018 - 9 h 49 min

    SALAM!Il ne faut pas faire confiance aux usa ok!! mais attention! le monde d’aujourd’hui n’est que d’interêts!!! qui nous dits que les russes ne font pas partie de cet ordre mondial voulu par les sionistes? On peut tres bien s’imaginer un partage du monde, etudier, instrumentaliser a souhait. A mediter!!!!




    27



    19
    Khaled
    7 février 2018 - 9 h 01 min

    Le seul pays qui compte pour les Etats-Unis dans la region du MENA est: Israel. Tous les autres sont a detruire ou a diviser ou a remodeler, ou a utliser pour effectuer une strategie au profit d’Israel, donc contre les interets des citoyens des pays du MENA. Je ne fais pas confiance aux americains, leur politique etrangere est dictee par le lobby sioniste, donc par le gouvernement israelien. Le « State Department » est une institution dirigee par le gouvernement israelien.




    78



    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.