Efficacité énergétique : Sonatrach et Engie signent un protocole d’accord

PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, DG d’Engie, Isabelle Kocher
Sonatrach et Engie ont signé un protocole d'accord dans l’efficacité énergétique. D. R.

Par Meriem Sassi Le groupe Sonatrach et l’entreprise française Engie (ex-GDF-Suez) ont signé aujourd’hui, au siège de Sonatrach, un protocole d’accord dans le domaine de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Il s’agit d’un programme d’évaluation du potentiel d’efficacité énergétique sur les installations de Sonatrach, la valorisation des gaz torchés ainsi que les applications solaires innovantes pouvant être intégrées dans les processus d’exploitation et de production de pétrole et de gaz, à travers notamment l’évaluation du potentiel de solarisation des stations de compression du réseau de transport haute pression de gaz naturel algérien.

Le groupe Sonatrach indique que le protocole signé concrétise les échanges entre les deux entreprises lors de la rencontre qui a eu lieu entre le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, et la directrice générale du groupe Engie, Isabelle Kocher, et au cours de laquelle il avait été recommandé d’explorer des pistes de collaboration dans les domaines de l’efficacité énergétique et des applications industrielles utiles des énergies renouvelables.

Il est à savoir que le groupe français Engie est un partenaire de Sonatrach dans le domaine de l’exploration et de la production de gaz naturel et un client de Sonatrach pour ce qui est du gaz naturel liquéfié (GNL) via les fameux contrats GNL à long terme.

Des tensions avaient caractérisé la relation entre les deux partenaires concernant la livraison du gaz et la renégociation des contrats qui arrivent à expiration, avant que les relations ne s’apaisent.

M. S.

Comment (2)

    5 ème
    8 février 2018 - 3 h 06 min

    Cinquième mandat oblige.

    4
    2
    Anonyme
    8 février 2018 - 0 h 02 min

    Malgré les tentions avec l’entreprise Française Engie, SONATRACH s’entête à renouveler un protocole d’accord sur les énergies renouvelables.
    C’est à ne rien comprendre! La Chine est le leader mondial du solaire, et nous on s’oriente vers la France, qui est novice dans le solaire, pour s’acquérir des applications solaire innovantes!???

    13
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.