Selon des sources britanniques : Trump prépare un coup d’Etat contre Al-Assad

Assad Bachar
Trump arrivera-t-il à ses fins, à savoir renverser Bachar Al-Assad ? D. R.

De Londres, Boudjemaa Selimia – Après sept longues années d’une guerre civile des plus sanglantes, Washington est au stade de finalisation d’un plan visant à renverser le président syrien, Bachar Al-Assad, et son régime. «Les stratèges de la Maison-Blanche chargés de cette mission traitent la Syrie au même titre que la Corée du Nord», affirme le site britannique spécialisé dans les questions stratégiques, UK Business Insider.

Ce plan a été dévoilé il y a quelques jours devant la Commission sénatoriale des relations étrangères par David Statterfield, l’adjoint par intérim du secrétaire d’Etat aux Affaires du Proche-Orient, en insistant sur le fait que l’administration américaine «ne compte pas recourir à la force militaire pour renverser Bachar Al-Assad».

«La reconstruction de la Syrie nécessite plus de 200 et 300 milliards de dollars, en raison des effets désastreux de la guerre qui a ébranlé le pays», a souligné David Statterfield, tout en précisant que la communauté internationale «conditionne le déblocage de ces fonds par la tenue d’élections justes et partiales en Syrie et une réforme de la Constitution du pays». «Un projet pratiquement irréalisable avec le maintien d’Al-Assad aux commandes», a argué l’adjoint de Rex Tillerson. Pour le numéro deux du département d’Etat américain, «il est inconcevable de prétendre que, dans la situation actuelle, un processus électoral véritablement équitable supervisé par l’ONU avec la participation de l’ensemble de communauté syrienne déplacée pourrait effectivement être organisé sous la direction de Bachar Al-Assad».

Washington, qui ne semble pas retenir la leçon du désastre irakien après la chute de Saddam Hussein, accusé de détenir des armes de destructions massives, jamais retrouvées, persiste et signe en traitant Al-Assad de «criminel de guerre». L’administration américaine qui avait à plusieurs reprises ciblé des positions de l’armée syrienne, à travers notamment des frappes de missiles de croisière en réponse aux supposées attaques à l’arme chimique menées par Damas contre les populations civiles, est décidée à en fini avec Bachar Al-Assad car son maintien à la tête de la Syrie dérange les intérêts d’Israël dans la région. «Tout est un sempiternel jeu d’équilibre et de géopolitique», conclut UK Business Insider qui relève que la «balkanisation de toute la région» est en cours et que les jours de Bachar Al-Assad «sont comptés».

B. S.

 

Comment (9)

    Que des hypocrites !
    11 février 2018 - 22 h 26 min

    Cela ne date pas d’hier mais tout les Européens à la botte des USA ont tout fait pour cette tentative de coup d’état et bombardements meurtier avec 1 ou 2 pays soit disant arabe donc les britanique en font partis !

    A3zrine
    10 février 2018 - 22 h 10 min

    Je ne comprends pas ce titre, pourquoi depuis le déclenchement de la guerre en 2011 l’oncle SAM préparait quoi? Ils ont pas attendu la venue de Trempe pour le faire, c ‘est juste qu’ils y arrivent pas à le faire, Assad est un os pas facile, ce n’est pas Saddam

    Farid1
    10 février 2018 - 20 h 03 min

    Sale US… Parcequ »ils n’ont rien pu faire avec la force…Ils veulent faire du chantage maintenant..
    Les Syriens n’auront pas besoin de ton argent….Ils se redresseront par eux mêmes

    12
    Anonyme
    10 février 2018 - 18 h 00 min

    « La Syrie dérange les intérêts d’Israël dans la région  »
    Voilà pourquoi D.Trump prépare un coup d’État contre Assad.
    Trump ne fait qu’exécuter la feuille de route, laissée par B.Obama.
    Aux USA, c’est le sénat qui décide
    de la politique extérieure du pays, peut importe que le président soit Démocrate ou Républicain. Il semble que le complot anti Syrie et anti Assad est arrivé à sa phase finale.
    N.B: Israël=Sionisme=Génocide=
    Nazisme du siècle.

    7
    3
    Anonyme
    10 février 2018 - 11 h 58 min

    On recolte les fruit de Seykes picot. Une « Republique arabe » en syrie c’est anihiler les kurdes. Un racisme que l’Onu ne peut et ne doit tollerer. Contre ce fleau le model Suisse serait le meilleur, sinon la liquidation physique discrediterait tout le processus. un echec politique.
    Plutot il faudrait aider les syriens à se liberer de la culture feodale. Les elections vraiement democratiques seraient le levier.

    6
    15
    Les Egares Wahabites.
    10 février 2018 - 11 h 04 min

    Juste pour rappel..Les Usa ne sont pas un État mais un Régime despotique…aggressif..d’ou sont issus des Criminels contre l’humanité .crimes de guerre…genocide des Amérindiens…Usa 200 ans d’existence et plus de 219 Guerres vérifiable à son actif parfois plusieurs guerres dans la même année (2017 ..en Libye..Afghanistan.. Syrie.. Yémen..Ukraine..) ..ce Régime despotique US s’est construit par des guerres d’agression et coup d’État..une vraie dictature au niveau mondial dont ces dirigeants sont déséquilibré assoiffés de pouvoir et dominer..un pouvoir sur le monde ….de ce régime Despotique US et GB sont issus des Criminels contre l’humanité dont dernièrement Bush , Blair , Chesnay , Rumsfeld..Rice..Wolfowiz..qui furent condamnés Criminels de guerre en Irak par un Tribunal Pénal à Kuala Lumpur en Malaisie dont le dossier à été transmis au conseil de Sécurité de l’ONU. .Donc l’Ex Président Américain Bush .. le Vice Président Chesnay…devraient être jugé par le Tribunal Pénal International et emprisonné à vie. .De Même pour Obama .. Sarkozy.. Saouds.. Cameron..Erdogan ..Hollande..sur la Libye ..Syrie..creation Daesh…violations droit international…. , Donc trump devrait se taire et faire un coup d’État contre le Régime Despotique US violeur de lois et droits internationaux et viol de la Charte de l’ONU. ..Ratifiée par Usa.

    37
    4
    nectar
    10 février 2018 - 9 h 16 min

    C’est loufoque de telles assertions, qui ne pourrons que déboucher sur le chaos. Les exemples sont là pour affirmer le contraire de ce que projette Satan..Quels sont les résultats de telles opérations en Afghanistan, en Irak et récemment en Libye? Sauf, les Lobbys des armes qui se frottent les mains en souhaitant que les syriens tombent dans ce piège..

    25
    3
    hibeche
    10 février 2018 - 9 h 14 min

    Dites moi, c’est Trump qui va le faire, ou bien Netanyahou+Mohamed ben Selmane avec leurs sbires ?

    36
    2
    Anonyme
    10 février 2018 - 8 h 30 min

    au rythme ou vont les choses je dirais qu il est plus facile a assad de préparer un coup d état contre trump

    28
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.