Les médias français lâchent le Maroc et prédisent la chute de la monarchie

Maroc
Le trône de Mohammed VI vacille. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Dans une dépêche intitulée «Le chômage des jeunes au Maroc, une bombe à retardement», publiée aujourd’hui sur son fil, l’agence France presse (AFP) estime que le trône de Mohammed VI risque de vaciller à n’importe quel moment en raison du fait que la majorité de la population marocaine est touchée de plein fouet par la pauvreté et le chômage. L’AFP reprend des chiffres qui donnent froid dans le dos et qui confirment l’idée que le Makhzen est sur un véritable volcan social qui peut exploser à tout moment. Et cette contestation pourrait bien être menée par les jeunes.

Se basant sur une étude du Haut-Commissariat au plan (HCP), publiées la semaine dernière, l’agence française de presse souligne que les jeunes sont en effet exclus de la pseudo prospérité économique du Maroc dont se targue Mohammed VI. L’étude en question nous apprend que «le Maroc a enregistré à fin 2017 un taux de chômage de 10,2% contre 9,9% une année auparavant. Surtout, celui-ci touche principalement les jeunes de 15 à 24 ans (26,5%), avec un taux qui culmine à 42,8% en milieu urbain ». Autrement dit, le chômage touche plus de quatre jeunes urbains sur dix.

Ahmed Lahlimi,  Haut-Commissaire au plan, a confié à l’AFP que «ce chômage des jeunes n’est pas un phénomène récent, mais il a tendance à devenir structurel avec la déperdition scolaire et la faible diversification du tissu productif national», explique à l’AFP. «La précarité de l’offre d’emploi n’encourage pas l’investissement des ménages dans l’enseignement de leurs enfants. Cela participe à la déperdition scolaire», a-t-il ajouté.

L’économiste Larbi Jaidi explique également au média français que le fléau est aussi lié à «la transition démographique» de ce pays de près de 35 millions d’habitants, qui tend «à recomposer la pyramide des âges (…), avec de plus en plus de jeunes arrivant sur le marché du travail». L’économie marocaine, bien que portée par une croissance de 4% en 2017 contre 1,2% l’année précédente, «n’a pas créé suffisamment d’emplois par rapport au nombre de jeunes arrivés sur le marché du travail», poursuit M. Jaidi.

Selon les données du HCP, les diplômés sont davantage exposés que les personnes n’ayant suivi aucune formation. Le chômage touche aussi de plein fouet les femmes, avec un taux de 14,7% contre 8,8% chez les hommes. Le phénomène est tellement voyant que le Mohammed VI (dont la fortune personnelle frôle les 6 milliards d’euros) a dû lui-même reconnaître, dans un discours en octobre dernier, que la situation était grave et que les moyens manquaient pour y faire face. Tout est dit.

S. S.

Comment (50)

    Chaoui
    13 février 2018 - 0 h 44 min

    Affaire du Sahara Occidental ou quand le Maroc panique…
    La Cour de justice de l’Union Européenne va rendre son arrêt le..27 avril prochain…
    Un larbin du makhzen, « professeur de droit » de son état, cherche déjà à dénigrer l’arrêt qui va être rendu !…
    Un chose est sûre : comme il le relève, cet arrêt préfigure l’indépendance de nos frères Sahraouis…
    Voir sur ce lien : https://www.valeursactuelles.com/monde/un-battement-daile-du-papillon-judiciaire-europeen-et-un-seisme-sur-la-mediterranee-le-27-fevrier-93196#comment-560283
    Un petit historique du valeureux combat des Sahraouis : http://www.defensa.com/ayer-noticia/guerra-sahara-occidental-guerra-desierto




    6



    7
    Anonyme
    12 février 2018 - 23 h 53 min

    La France a trop d’intérêts en jeu pour lâcher M6. Même si les investisseurs sont de moins en moins enclin a investir au Maroc, ils trouverons bien une solutions. Même si c’est toujours les mêmes, les pauvres et la classe moyenne qui devront passer à la caisse.




    6



    8
    Choui
    12 février 2018 - 21 h 48 min

    Comment le régime marocain soudoie des groupes et organismes US pour acheter leur soutien dans la colonisation du Sahara Occidental…: https://ledesk.ma/grandangle/sahara-que-valent-nos-suppots-de-k-street/




    7



    5
    Pour vaincre l'ennemi, faut pensé comme l'ennemi !
    12 février 2018 - 19 h 21 min

    Si on doit compter les attaques mensonger et abusif contre l’ANP on les comptes même plus Y a le Maroc un clasique et la France à travers un abruti ivrogne nomé JEAN LASSALE du gouvernement Francais accusant d’infiltration d’Islamistes dans notre ANP, il lache ceci en plein assemblé, bien sur on lui a dicté ce monsonge à conotation douteuse pour préparer l’opignion d’un éventuel sale coup que la France Sionisé et leurs aliés préparent contre l’Algérie.




    10



    4
    Logique
    12 février 2018 - 19 h 13 min

    Ils ne lacherons pas le Maroc car c’est chez eux !




    9



    9
    Abbes
    12 février 2018 - 15 h 41 min

    Un peuple qui creve de faim et de soif et pour le consoler on lui chante au quotidien que le Maroc va accueillir la Coupe du Monde 2026.
    C’est aussi cela le Paradoxe Marocain.




    12



    8
    Makhloufi
    12 février 2018 - 14 h 18 min

    Je crois que la France est en train de se detourner de sa Prostituee M6 jugee subitement trop vieillissante.




    16



    10
    Kahina-DZ
    12 février 2018 - 13 h 23 min

    La politique française = les intérêts de la France.
    La tournée de Macron dans les pays africains où des bains de foule ont été organisés pour l’accueillir est un message à moumou le Haschisch.
    Macron dit à Moumou Haschisch : « Éloigne tes pattes de l’Afrique, ne joue pas à la grenouille qui veut se faire grosse comme un éléphant ».
    La débilité marocaine qui croyait que la France allait lui céder le terrain en Afrique.
    Mais le Valet moumou le Haschisch sera toujours préservé dans la chambres des valets en cas de besoin.




    22



    9
    Houari31
    12 février 2018 - 10 h 46 min

    Espérant qu’un jour le peuple marocain apprendra à marcher la tête haute.




    32



    10
    Messaoud
    12 février 2018 - 10 h 42 min

    La chute salvatrice de la monarchie au Maroc exige des hommes de la dimension des Abdelkrim El Khettabi et des Mehdi Ben Barka.
    Ce n’est surtout pas avec des sous-hommes qu’on voit chaque soir aux infos de TVs du Makhnez et qui pensent que le « baise-main » et la prestation du « Serment d’allégeance » au prédateur sont les exclusifs critères de citoyenneté dans cette féodale Narco-Monarchie absolue, que le peuple Marocain va enfin savoir ce que veut dire les mots DIGNITÉ et HONNEUR.




    31



    10
    Anonyme
    12 février 2018 - 10 h 14 min

    dans Macron y a Maroc ce n est pas du chinois ,, un signe ?? un présage ? autres ?




    20



    12
    RasElHanout
    12 février 2018 - 10 h 11 min

    Quoique l’on dise quoique l’on fasse, on est mille fois mieux ici (Algérie) qu’en face (Maroc).




    38



    19
    Vangelis
    12 février 2018 - 5 h 35 min

    L’AFP se rend à l’évidence après avoir vanté les avancées de la narco-terro-monarchie.

    Elle et tous les merdias français jouaient la même partition que les gouvernements successifs, consistant à présenter ce non-pays comme un modèle en tous les domaines, dénigrant au passage et volontairement l’Algérie en la présentant comme le contraire du premier cité.

    L’évidence s’est révélée au grand jour en dépit des camouflages et des copinages payés subis sur l’ongle par m6 qui voulait apparaître comme le leader du Maghreb et de l’Afrique.

    Mal lui en prit, il est rattrapé par la réalité de la situation qui était déjà explosive n’attendant que la mèche ne soit allumée pour causer une déflagration au sein de la cour de ce petit roi qui se disait roi des pauvres tout en se remplissant ses propres poches.

    L’économie toute entière de ce non-pays est basée sur l’agriculture, sur les trafics de drogues et sur la prostitution-vols-transferts des mre, tous représentant 1/3 chacun du PIB qui s’est enfermé dans le chiffre de 100 milliards de $ depuis une 10zaine d’années.

    Dans ces chiffres, les dirigeants ne doivent pas compter les milliers de femmes de plus de 40 ans qui partent en Espagne pour y récolter les fraises ou encore celles qui sont au M.O y compris dans l’entité sioniste à faire du racolage et encore moins les mre qui trafiquent entre les pays du Sud et leur pays par le biais des femmes mulets qui, elles non plus, ne rentrent certainement pas dans les statistiques étant considérées comme travailleuses.




    27



    16
    Dehors M6
    11 février 2018 - 23 h 16 min

    Faîte tomber vôtre roi et tout ces valets.
    La valise ou le cercueil.




    33



    21
    Mokrane
    11 février 2018 - 22 h 41 min

    Si au Maroc la pauvreté est structurelle c’est parce que le Makhzen à construit l’économie de ce pays sur les trois (03) aléatoires industries qui sont celles du Haschich, du Tourisme Sexuel et de la Prostitution exotique même si elles représentent à ce jour 64 milliards de dollars soit environ 64% du PIB du Makhzen.




    38



    20
    nassari
    11 février 2018 - 21 h 06 min

    Le Makhzen s’appuie sur la france puisque il lui a donne carte blanche de faire quoi que ce soit. 2 usines francaises dans l’automobile et c’est pourquoi la france choisit le Maroc. La France veut aider le Maroc mieux que l’Algerie pour affaiblir l’Algerie.




    38



    19
    Anonyme
    11 février 2018 - 20 h 45 min

    Vive Algérie qu’Allah la préserve
    Quand je vois les commentaires stupide et stupéfiants sur les marocains sa fait rires nous sommes tout plus ou moins berbère d’une même racines Algérien marocain tunisien libyen
    Et souhaitez que un pays tombe dans le chaos c’est que c’est personnes n’ont jamais connu la guerre ou la faim




    41



    19
    Hafraoui
    11 février 2018 - 20 h 42 min

    Si ces previsions s’avèrent vraies et je le souhaite, alors le peuple marocain va enfin goutter à la dignité et celui du Sahara Occidental à son indépendance.




    42



    13
    BabElOuedAchouhadas
    11 février 2018 - 20 h 39 min

    Espérant que la chute de la Monarchie Allaouite n’aura pas des effets collatéraux sur le peuple marocain comme c’est le cas actuellement en Libye.




    40



    9
    Thami 20/02
    11 février 2018 - 20 h 36 min

    Toutes ces previsions n’ont été possibles que grâce au digne peuple Rifain avec son Hirak qui a fait bouger les lignes et briser le mur de la peur .




    36



    8
    Paris 75011
    11 février 2018 - 20 h 30 min

    Et pourtant la presse marocaine et française n’arrêtaient de nous chanter au quotidien que le Maroc est un pays qui avance au point de nous faire penser à la Tunisie de Ben Ali d’avant 2011 et la suite tout le monde la connait (dixit Messahel).




    38



    7
    karimdz
    11 février 2018 - 20 h 16 min

    L Algérie a toujours été présenté comme le dénominateur commun des problèmes du grand bordel du marouk dans le cadre de la propagande de sa médiocrité mimi 6, mais le peuple n est plus dupe de ses fables.

    La révolution contre le roi mimi 16 est en marche, la reine mimouna antoinette s étonne que le peuple a faim, mais qu il mange ! Le couperet de la guillotine est aiguisé et s abattra bientôt sur la tyrannie…




    30



    10
      Anonyme
      12 février 2018 - 11 h 56 min

      « le peuple a faim et réclame du pain » ……..qu’il mange de la brioche !!!!!!!




      11



      2
      Anonyme
      12 février 2018 - 12 h 06 min

      le peuple a faim et réclame du pain… qu’il mange de la brioche !!
      ps: j’ai investi tous les rouages de l’économie dans tous les secteurs, y compris la royal air maroc qui m’appartient, et donc je ne peux pas etre partout et répondre a toutes les sollicitations du peuple!!!




      10



      2
    Le Rifain
    11 février 2018 - 20 h 07 min

    Et pourtant le HCP ne dit pas toute la vérité que nous vivons au quotidien et ne raconte que ce que veut bien le Palais




    33



    8
    Anonyme
    11 février 2018 - 19 h 55 min

    Banque Mondiale
    Situation économique du Maroc : La Banque Mondiale peu confiante pour 2018

    La Banque mondiale, dans son rapport de suivi de la situation économique du mois d’octobre, s’attend pour le Maroc à une croissance de 4,1% en 2017, avec un risque de décélération en 2018.

    La Banque mondiale (BM) a livré ses conclusions dans son rapport traitant des perspectives économiques dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA). Il en ressort, pour le Maroc, une croissance prévisionnelle sur tout l’exercice de 4,1%. «Après une modeste performance en 2016, un grand rebond de la production agricole devrait stimuler la croissance économique en 2017», souligne la BM dans son rapport de suivi de la situation économique pour le mois d’octobre courant. Surperformant les résultats observés pour la région MENA, la BM note que «parmi les autres économies de la région, le Maroc connaîtra probablement une croissance plus rapide en 2017 qu’en 2016, en raison d’une forte reprise de la production agricole». Toutefois, l’organisation mondiale explique que, malgré un déficit budgétaire légèrement en retrait de 4%, le déficit courant, lui, s’est creusé davantage et que «beaucoup reste à faire cependant pour réduire le chômage structurel, accroître la participation au marché du travail et assurer une croissance plus forte et plus inclusive».

    Dans le détail, la croissance économique a progressé de 4,3% au premier semestre de 2017 (contre 1,6% au cours de la même période en 2016). La croissance de l’activité non agricole est toutefois restée moins prononcée, à 3,3%. Les services, et dans une moindre mesure les industries extractives, ont été les principaux moteurs de la croissance non agricole.

    Par ailleurs, Le taux de chômage a augmenté, passant à 9,3% au deuxième trimestre de 2017. Il est surtout élevé chez les jeunes (23,5%) et les personnes instruites (17%). L’inflation moyenne au premier semestre de 2017 est restée faible à 0,3%, reflétant la baisse des prix des denrées alimentaires. Sur les projections de 2018, les conclusions de la Banque mondiale annonce une faible création potentielle d’emplois. La bonne récolte de 2017 entraînera, certes, une diminution des effets de base en 2018. Seulement, la croissance du secteur non agricole estimée à environ 3% ne suffira pas à augmenter sensiblement le taux de croissance économique. Par ailleurs, la création d’emplois dans de nouveaux secteurs industriels et dans le secteur des services n’est pas suffisante pour absorber les nouveaux entrants. Au niveau régional, notamment au niveau de la région MENA, la Banque mondiale note une croissance globale de 2,1% à concrétiser d’ici fin 2017. Les coupes de production continuent de tirer la croissance vers le bas dans la quasi-totalité des pays de ce sous-groupe.

    La BM s’attend néanmoins à une amélioration des perspectives économiques en 2018 et en 2019. La croissance du PIB de la région devrait atteindre les 3%, tirant profit des activités opérées par les exportateurs et importateurs de pétrole, de l’augmentation des échanges avec l’Europe et l’Asie, d’une plus grande stabilité des marchés de produits de base – particulièrement du pétrole – et des réformes entreprises dans certains pays de la région. Lili Mottaghi, économiste à la Banque mondiale, explique dans le bulletin d’information économique de la région MENA intitulé «Crise des réfugiés dans la région MENA, relever le défi du développement» que «les perspectives à court terme de redressement économique dépendent de plusieurs facteurs, parmi lesquels les incertitudes résultant des conflits prolongés dans la région et de l’afflux de personnes déplacées de force». L’économiste en chef de l’organisation, Rabah Arezki, note toutefois qu’«avec les répercussions des conflits qui ont tendance à tirer les perspectives de croissance vers le bas, les secteurs public et privé devront faire preuve d’agilité et conjuguer leurs efforts pour inverser la trajectoire». D’une manière générale, «les taux de croissance généraux sont inférieurs de moitié à leur niveau d’avant le printemps arabe 2011, ce qui fait qu’il est difficile de s’attaquer au problème du chômage des jeunes et de répondre aux besoins du nombre important de personnes déplacées à travers la région par suite de conflits qui se prolongent», fait noter le rapport.

    Enfin, le rapport de la BM met le focus sur le nombre de réfugiés auxquels la région fait face, «ce qui crée des problèmes au plan du développement et affectent les performances économiques non seulement de leurs pays d’origine, mais aussi des pays hôtes voisins», conclut le rapport.




    1



    4
    Les Egares Wahabites.
    11 février 2018 - 19 h 44 min

    La Raison de cette pauvreté au Maroc est dans la malédiction de la production et commercialisation de la drogue Canabis qui cause des ravages parmi la jeunesse Marocaine et de tous les Pays où cette drogue est exportée . .Tous les maux naturels sont supportables mais les effets négatifs et psychologiques de la drogue détruisent le tissus sociétale et créatif du Maroc qui produit et exporte ce fléau ..le serpent qui se mord la queue ! .Le Haram n’a jamais résolu le problème économique ni rendu riche ..mais plutôt ne fait que repousser la débandade juste un temps. .A titre d’exemple une Personne vivant dans l’illégalité n’a pas d’avenir à long terme..et pour un Pays ou une société il est impératif d’asseoir le Pays dans le droit et la justice pour emanciper la Société ..et non sur l’apport de gains frauduleux dans les caisses de l’état..le Haram fini par vous engloutir Mr le Roi. .




    23



    2
    FATEM95
    11 février 2018 - 19 h 27 min

    Le royaume du plaisir , est au bout de l’ivresse …
    et rien ne sert de s’accrocher comme un molusque alors que l’Extrème Onction arrive pour ce monarque venu
    des fins fonds de l’arabie Shlomo VI a déja demander l’asile a Ben Salman qui lui prépare une place a coté de Ben Ali !!




    23



    3
    Mohamedz
    11 février 2018 - 19 h 21 min

    A mon avis cette chute ne sera pas due a la situation economique explosive du Maroc du moment que cette situation n’est pas nouvelle pour le peuple marocain meme si elle s’est aggravee ces dernieres annees mais cette chute serait due aux mensonges du Roitelet et de ses sbires du Makhzen sur la « marocanite » du Sahara Occiendale particulierement eu egard aux derniers evenements y afferents parmi lesquels on peut citer :
    1/- la photo souvenir du dernier Sommet UA-UE ou on voit M6 a cote du President de la RASD alors que le Palais avait instruit l’ex Chef du Gvt (Benkirane) de quitter immediatement la ceremonie des obseques de feu Ben Bella et donc l’Algerie pour avoir etait a cote de l’ancien President de la RASD.
    2/- la derniere reunion de travail tenue a Berlin entre Mr Kohler et la delegation de la RASD conduite par son President Mr Brahim Ghali alors que la presser propagandiste du Makhnez laissant croire au peuple marocain que ce dernier allait etre intercepte par les Services s’Interpol germaniques.
    3/-l’invitation de la delegation du Polisario pour venir negocier avec la Commission de l’UE sur la definition des termes de reference de l’Accord UE_Maroc sur la Peche et ce, selon l
    avis de l’avocat general de la CJUE.
    La succession de ces facheux evenements en moins de 45 jours ont donne matiere a refexion au peuple Marocain




    30



    5
    TARZAN
    11 février 2018 - 19 h 14 min

    est ce une bonne chose pour l’algérie? l’internaute Ziad ALAMI a tout à fait raison. la misère marocaine est telle que ça va tirer l’algérie vers le bas, et puis les marocains ne sont pas comme les tunisiens ils sont différents de nous. ils ont toujours été indignes de confiance. chez nous de génération en génération on met nos enfants en garde contre un marocain qui demeure un traitre en puissance quelle que soit la situation. la sorcellerie marocaine je n’en parle même pas! c’est un peuple qui se prosterne pour un roi et donc ennemi de dieu, et moi personnellement j’aime pas les hypocrites, vicieux et traitres. et les ennemis de dieu demeurent mes ennemis à jamais. mais la chute du royaume est très très proche et m^me le roi prépare sa fuite vers la france puisque lors du dernier voyage à paris pour asister à la réunion sur l’écologie sur l’ile de seguin à boulogne, tous les observateurs se posaient la question pourquoi le roi était arrivé avec trois avions pleines de valises? et que y a t-il dans ses valises? drogue? argent ? l’or?




    31



    7
    Fosfati
    11 février 2018 - 19 h 08 min

    https://m.hespress.com/regions/380872.html
    Ce lien est pour tous ceux qui n’ont pas encore compris que ce bled est une térrible blague. Je le répète pour la énième fois, hormis la famille Allaouite prédatrice et ses relais du Makhnez + une poignée de fonctionnaires-courtisans, la grande majorité de la population marookie vit à cheval entre l’âge du silèx et l’ère Tertiaire !
    Je peux vous assurer, pour y être allé une bonne dizaine de fois, que vous sortez à peine 10 km, je dis bien 10 km, de Rabat, de Tanger, casa, Agadir et Marrakech, et vous êtes en face …d’Auschwitz-Berkenau !! Tant 98% du peuple moghrabi sont confinés dans des conditions dignes du célébre camp d’extermination Nazi. A la fin du lien que je vous ai posté au début de mon commentaire se trouve une vidéo montrant l’evacuation d’une partiriente sirvenue hier dans un village marocain. Je vous previens: la misère montrée dans cette épouvantable séquence est d’une violence inouie . Alors avis aux âmes sensibles, abstenez vous de la regarder. Sachez simplement que ce qui est montré dedans n’est que la partie émérgée de l’immense misère dans laquelle cette infâme famille prédatrice a plongé ce peuple qui a fini par s’éparpiller aux 4 coins du monde à la recherche d’une bouchée de pain souvent au prix de leur honneur et de leur dignité.
    Rien que dans la rubrique « jihate » (Region) de cet excellent journal en ligne Hespress, vous pouvez trouvez des reportages incroyables sur la misère et la pauvreté de ce bled que Mama França peine à présenter comme un modele de développement Bilaaa Ghaaz Walaas Naft ( Rien que ça !).




    22



    4
    RasElHanout
    11 février 2018 - 18 h 56 min

    Il ne faut jamais croire la presse francaise qui est, comme l’Elysee et le Quai d’Orsay, complice avec le fils du Glaoui H2 notamment sur le dossier de colonisation du Sahara Occidental.
    Je me demande meme si cette sortie subite de cette presse hypocrite n’est pas un subtefuge pour alleger les pressions de toutes parts qui s’exercent ces derniers mois sur le Regime du Makhzen.
    Moralite, cette pression doit se poursuivre du moment que le fruit est presque mur est il va tomber de facon naturelle.




    23



    2
    Bennani
    11 février 2018 - 18 h 50 min

    C’est le resultat du Paradoxe Marocain : Un peuple qui creve de faim et de soit et un Roitelet qui joue au colonisation envers un pays voisin.




    26



    4
    Anonyme
    11 février 2018 - 18 h 44 min

    Apres le Haschich Euphemiste, le Tourisme Sexualiste, la Prostitution Exotiste, la Femme Muletiste, la Pauvrete Collectiviste, la Pedophilie Europeaniste, la Perversion Khalidjiste, l’Esclavage Libyiste, le Paradis Fiscaliste, c’est au tour de la chute de la Monarchie Absolutiste.
    Voila ce qu’a fait du Maroc cette feodale predatrice famille allaouite venue de l’Arabie Yahoudite pour humilier a asservir le peuple Marocain.




    23



    6
    M'hamed HARMOUCHI
    11 février 2018 - 18 h 37 min

    Rien d’etonnant quand on sait que a titre indicatif :
    1/- le deficit de la balance du commerce exterieur du Maroc pour l’annee 2017 est de 19,4 milliards de dollars (194 milliards de Dirham soit environ 20% du PIB du Makhzen) representant un record dans la Region Afrique du Nord.
    2/- la dette publique du Maroc est aujourd’hui de 64 milliards de dollars soit 64% du PIB du Makhzen et un service annuel de cette dette de 2.8 milliards de dollars, faisant du Marocain la personne la plus endettee dans la Region MENA derriere le libyen dont le pays traverse une phase securitaire difficile et le libanais dont le pays a connu deux (02) guerres civiles en moins de 25 annees.
    3/-le Rapport 2018 du PNUD vient d’indiquer un autre recul pour le Maroc de cinq places en matiere des IDH (Indice de Developpement Humain) soit du 123e rang pour 2016 au 128e rang pour 2017 .
    Entretemps M6 passe chaque annee 8 mois de vacances VIP dans ses luxueux Palais a l’etranger au frais du contribuable Marocain sans se sentir oblige de lui rendre des compte.




    23



    4
    Med Benhamou
    11 février 2018 - 18 h 17 min

    Il faut savoir que le marocain est devenu aujourd’hui bcp plus pauvres qu’en 1975 (annee de l’envahissement du Sahara Occidental) selon les sources des Agences specialisees du Systeme Onusien alors que entretemps M6 ait pu devenir en 18 annees la 7eme fortune mondiale et la 1ere en Afrique.




    22



    4
    LE NUMIDE
    11 février 2018 - 18 h 16 min

    LA MONARCHIE marocaine est une survivance Omeyyade médiévale dans le monde berbère moderne .. C’est une aberration historique qu’il faudrait un jour écarter de l’Horizon berbère libre et républicain en Afrique du Nord ….




    21



    5
    Badrediine
    11 février 2018 - 18 h 13 min

    Le HCP (Organe officiel appartenant au Makhnez) parle de quatre (04) marocains chomeurs sur dix (10) en milieu urbain sans parler des centaines de milliers de jeunes prostituees marocaines qui exercent a l’exterieur du Maroc et qui contribuent au PIB du Regime Makhneziste ni des centaines de jeunes marocains qui vivent clandestinement a l’exterieurs du Maroc sans parler des 450.000 clandestins marocains qui se trouvent en Algerie.




    20



    5
    Ziad ALAMI
    11 février 2018 - 18 h 04 min

    Au regard de l’explosive situation politico-socio-economique et prochainement securitaire qui prevaut actuellement au Maroc nous avons grand interet a renforcer en URGENCE le blindage de notre frontieres de l’Ouest si on veut eviter le deferlement de refugies marocains dealers et surtout de marocaines prostituees.




    34



    11
    Ahmed ADDOU
    11 février 2018 - 17 h 41 min

    Tout le monde sait que la fin de la « Monarchie » au Maroc est tres proche et par consequent, la presse francaise ne nous apprend rien du tout.
    Par contre la seule inconnue de cette equation serait de savoir si M6 finira au mieux comme Ben Ali ou au pire comme Kadhafi.




    38



    12
    Rayés Al Bahriya
    11 février 2018 - 17 h 36 min

    Avec ces 6 milliards de douleures américains
    Il ferai pas mal de céder le trône…
    Il est le riche roi des pauvres.
    Sa devise rapporte gros.
    Moralité :  » Biens mal acquis ne profitent qu’après
    Votre chute « .




    33



    12
    ali
    11 février 2018 - 17 h 32 min

    je le dis depuis le début ce pays est une bombe à retardement et l’Algérie a vu juste en renforçant la barrière de sécurité à la frontière.




    41



    13
    Patriote
    11 février 2018 - 17 h 30 min

    M6 il va utiliser d’autre moyenne pour faciliter la tache aux tourisme sexuel et pédophilie dans les villes comme marrakache ,agadir et autre .




    33



    12
    Anonyme
    11 février 2018 - 17 h 20 min

    Mammouth6 est assis sur une méga bombe qui risque de l’envoyer sur Mars pour toujours. Il négocie la possibilité d’embarquer avec un sac de haschich,pour finir ses derniers moments heureux…dans les vaps.




    35



    14
    Anonyme
    11 février 2018 - 17 h 07 min

    Nous allons être envahi par les marocains,tunisiens et autres africains pendant que nos jeunes vont s exiler en Occident….Ils vont dans ,dans une ou deux générations ,dire que c est eux les vrais algériens comme ils le font maintenant.
    Quand quelque un a faim,rien ne l arrête…




    31



    21
    Moskosdz
    11 février 2018 - 16 h 57 min

    Le jour où ça pétera au Maroc,sans aucun doute,c’est l’Algérie qui sera pointée du doigt.




    36



    11
    Anonyme
    11 février 2018 - 16 h 50 min

    ainsi soit il,,,,,,,,,Ameeenn




    27



    9
    Felfel Har
    11 février 2018 - 16 h 05 min

    Tiens, tiens, est-ce le début de la désillusion? S’est-on (enfin) rendu compte que le canasson qu’on appelait « Notre ami le Roi », n’avait rien du cheval arabe, cet étalon capable de tenir la route? Imaginons sa déception quand il apprendra que son « vieil amant » le laisse tomber. Ceux qui, comme moi, fredonnent encore les chansons de J. Brel, doivent se rappeler de ce couplet:
    « Moi, je sais tous tes sortilèges
    Tu sais tous mes envoûtements,
    Tu m’as gardé de piège en piège,
    Je t’ai perdue de temps en temps. »
    J’aimerais remplacer ce dernier vers par: « je t’ai perdue depuis longtemps » pour exprimer le fait que l’amant ne fait que simuler la passion.
    Mimi 6 va-t-il faire appel à ses seharate, ses chouafate, ses guezzanate pour concocter une potion magique capable de maintenir la flamme?




    53



    13
    Moh
    11 février 2018 - 15 h 16 min

    Il y a une campagne de dénigrement de l’ANP en France lors des manifestations de soutiens aux habitants de cette région menée par des Marocains du Rif qui accusent l’ANP de chercher à asphyxier le Maroc par la construction des tranchés sur les frontières et appellent à l’ouverture des frontières.

    En réalité ces tranchés ont rendu de plus en plus difficile les habitants de cette région de faire passer leurs production en hachiche pour leurs clientèles les groupes terroristes du Sahel.




    68



    10
    Zaatar
    11 février 2018 - 15 h 00 min

    Les médias français lachent le Maroc, Mokhokho6 va se rouler un méga gros pétard et va sniffer 50 kg de poudre blanche d’une seule traite….




    59



    23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.